1463759 549829678481601 1336577534710854471 n 92547

Jan Jelinek (Live) & Raymond IV (Live) concerts organisés par LYL
15 novembre 2014 — de 20h à 23h
au Théâtre Le Croiseur — 4 rue Croix-Barret, Lyon 69007
5€ — billetterie uniquement sur place.

Pour cette première soirée de concerts — le 15 novembre 2014, de 20h à 23h, produite en collaboration avec le théâtre SCENE 7 - LE CROISEUR ; LYL invite Jan Jelinek, artiste allemand polyvalent, musicien à la prolifique carrière et patron du label Faitiche, ainsi que Raymond IV, musicien lyonnais et instigateur du label expérimentaliste Mus Joutra, pour deux performances conçues spécialement pour l'occasion, présentant deux versions, très personnelles, du répertoire sonore contemporain.

Compositeurs électroniques tout deux, l'un travaillant essentiellement sur la spatialisation sonore -à travers une diffusion quadriphonique; l'autre empruntant une voie musicale mixte, oscillant entre jazz et expérimentation analogique, ils dispenserons leurs musiques via deux dispositifs apparemment antagonistes, quoique profondément complémentaires, engageant à de rares expériences sensorielles. La première partie se déroulera dans un noir total, ne laissant vivre que l'oreille et le corps dans l'espace sonore crée par Raymond IV. La deuxième partie verra, quand à elle, une installation vidéo s'agréger aux délicates circonvolutions analogiques de l'allemand.

Correspondance de deux formules bien différentes, mais plaçant toujours l'écoutant au centre des processus de création, l'une s'exerçant intensément sur le corps, détruisant la vision comme l'estrade sonore, l'autre fabriquant une matière musicale proprement fabuleuse, pourvoyant aux imaginaires directions joyeusement emmêlées.

http://soundcloud.com/lylradio
http://scene-7.fr/

Musicien de tradition visuelle, artiste plasticien, exposé entre autre à Pompidou, il nous concerne plus ici par sa production sonore, qu'il continue d'augmenter, quinze ans après en avoir inauguré la collection. Orienté d'abord vers le jazz (crochetant vers la soul aussi), qu'il remanie avec ces instruments électroniques, en extrapolant l'attrait, la liberté et la chaleur, il s'engage de plus en plus résolument dans des procès expérimentaux — abstrayant les rythmes, les systèmes, et créant par la même occasion différents avatars tels qu'Ursula Bogner, Farben ou G.E.S., nouant également de délicates collaborations, avec son ami Andrew Pekler, ou le vibraphoniste japonais Masayoshi Fujita, toutes transitant désormais par son label: Faitiche.

La plateforme relaie depuis 2010 l'ensemble de ses recherches et performances (installations vidéo, sonores, expositions et mixs thématiques), et porte, en son nom déjà, le projet musical de l'artiste allemand. Contraction de ''fait'' et ''fétiche'', le concept de faitiche marque l'oscillation permanente entre l'anxiété factuelle et l'obsession surnaturelle, un cours souple, que reprend musicalement Jelinek, extirpant des manipulations fiévreuses d'incroyables instruments analogiques et mécaniques de doucereuses rêveries sonores, des fables aux thèmes éthérés.

Pour cette première date à Lyon, il présentera un live encore inouï, soutenu par une installation vidéo reposant sur les circulations et mouvements de l'audience.

http://soundcloud.com/faitiche

Raymond IV

Artiste sonore lyonnais, Thibaut de Raymond – de son vrai nom, explore depuis plusieurs années les potentialités de la quadriphonie, technique de diffusion audio rapidement marginalisée après son introduction dans les années 1970. Il crée par ce biais un espace sonore détonant, forcément déconcertant pour l'auditeur, qui voit ses référents (écoute frontale, stéréo) se déliter dans l'éparpillement du son — un trouble heureux, renforcé par l'immersion dans le noir du public.

Pièce acousmatique donc, occultant l'œil pour mieux exciter l'oreille, elle invite l'auditeur à circuler à travers un espace sonore pour en percevoir les perpétuelles variations. La polygamie sonore crée par Raymond IV, qui entremêle différents rythmes et nappes pour produire une expérience physique désarçonnante, est à la mesure des multiples productions enregistrées et diffusées par son label fondé en 2010, Mus Joutra. Distribuées uniquement sur cassette elles forment une riche matière musicale, qu'il se charge de renouveler sans cesse, les croisant lors de mixs sur bandes magnétiques, ou en étendant encore le catalogue.

Raymond IV a conçu et composé une œuvre spécialement pour cette date au théâtre Le Croiseur, qu'il présentera, en première partie de la soirée de concerts du 15 novembre 2014 organisée par LYL.

http://soundcloud.com/lopppossum
https://musjoutra.bandcamp.com

A LA UNE

GRRRND RADIO

RadioGZ

Un arc-en-ciel planté dans le béton.

1001 chansons offertes par les groupes qui ont joué à GrrrndZero.

Clique sur le poste !