POST



  • mercredi 17 septembre 2008
    ouvert à partir de 12h/ vernissage à 18h

    “Déviation”, Septembre de la photographie, en partenariat avec la galerie “Le bleu du ciel”, exposition du 17 septembre au 26 octobre 2008. Ouvert tous les dimanches après midi ou sur rendez vous (06 72 32 60 57).

    carton deviation

    Cette exposition se constitue grâce à la réunion de trois artistes photographes :

    Magali Lefebvre, Sébastien Basdevant et Pierre Bonnouvrier.

    Pour lire un texte d'introduction écrit par Pierre Bonnouvrier, cliquer sur "lire la suite".

    L’envie que j’ai eu de nous réunir vient essentiellement de deux choses.

    D’un côté, il est d’importance, la connaissance que j’ai du travail et des attitudes de chacun de nous quant à l’élaboration d’une photographie. La recherche de rigueur et de qualité dans le faire, la volonté de justesse dans l’image photographique, les capacités d’adaptation du medium face aux sujets captés sont quelques composantes qui me semblent être des points essentiels de convergence. En bref, il s’agit de l’envie d’aller vers un travail de précision qui se constituerait grâce à la connaissance, à la maîtrise ainsi qu’à la mise en jeu du medium photographique.

    D’autre part il me semblait intéressant (et, a mon sens, important pour nous) de « confronter » notre travail. Nous connaissant maintenant depuis plusieurs années j’ai toujours, plus ou moins, eu envie de cristalliser, matérialiser, disons, rendre actives les discutions que l’on a pu avoir sur nos travaux respectifs ou sur la photographie en général. Ainsi cet événement me semble pouvoir être une occasion de tenter cela.

    De cette manière, les enjeux de cette exposition se jouent à plusieurs niveaux.

    Sur un plan relativement personnelle, cette tentative de « concrétisation » de nos rencontres rejoint pleinement l’idée « d’identité(s) » dans le sens où il serait question de mettre en avant les points de rencontre et de « divergence » entre nos travaux, nos pensées et nos positions en tant que photographes. Il s’agirait ainsi d’éclaircir ce que je me permettrais d’appeler une « identité collective », autrement dit, chercher à mettre en lumière un point de vue partagé qui serait la marque d’une direction sous-jacente commune.
    Il est évident que cette situation n’occulte en aucun cas nos spécificités propres et bien au contraire, il me semble clair qu’il s’agit de questionner la notion d’identités multiples.

    L’histoire, l’époque, les espaces, les personnes, les codes de communication, … sont des composantes qui nous entourent et à partir desquelles chaque identité se forme, se constitue et prend position. Nous sommes plus sensibles à l’une ou l’autre de ces composantes et de ce fait certaines deviennent des appuis servant les opinions et positions que l’on adopte. Il paraît donc important qu’une mise en avant de nos spécificités soit faite mais ceci en restant dans l’optique de raconter, décrire et servir « l’identité collective » qui serait la nôtre.

    Pour finir, cette identité porte l’enjeu essentiel de cette exposition puisqu’elle est, a mon sens, une direction traversant nos productions respectives. Il est une situation indispensable pour chaque artistes que de formuler, mettre en forme, et tenir ses positions face au medium qu’il utilise. Ainsi, la conjugaison de nos travaux tentera d’être au plus clair quant aux positions et attitudes que nous avons face a l’utilisation, l’existence et les formes prises aujourd’hui par la photographie dans le milieu de l’art contemporain.


    Pierre Bonnouvrier
    Juin 2008




  • Apparemment, la tribu Silver mt Zion a pris un abonnement annuel à Grnd Zero (ils ont déjà joué le 19 avril 2007).

    LES RESERVATIONS POUR SILVER SONT TERMINEES, car je n'aurai plus le temps de lire ma boîte mail d'ici demain.
    Il reste des places, mais je vous conseille d'arriver tôt et de prévoir de la lecture pour la file d'attente.



    Je recopie sans aucune honte ce que j'ai écris l'année dernière :


    Vous étiez au courant qu'Arcade fire n'aurait jamais existé sans un autre groupe de montréal ?

    Enlevez leur côté U2 rock de stade insupportable, rajoutez un peu de beauté funèbre dans les mélodies, multipliez la longueur des morceaux par quatre, gardez l'esprit "on est une grande famille de hippies mais on a quand même un leader mystique illuminé qui écrit toutes les chansons" (ici il a une barbe volumineuse, pour être plus facilement identifiable), à peu près les mêmes instruments (cordes, percussions, guitares, petits machins qui font gling gling), et aussi l'ambiance "la fin de tout approche, l'apocalypse grignote le monde, alors allons courir dans la steppe aride, puis tenons nous par les épaules et chantons en choeur devant un feu de bois en mangeant du tofu".

    Le résultat donne A Silver mt Zion, fondé en 99 par une bonne partie des membres de Godspeed You Black Emperor (le groupe qui oblige à avouer que faire du post rock n'était pas une si mauvaise idée).

    Voilà quelques mp3 :

    Blindblindblind.mp3
    (tiré de leur dernier disque, thirteens blues for thirteens moons.Un peu lent à démarrer, mais grand morceau)

    babylon was built on fire, starsnostars.mp3
    (tiré de this is our punk rock)

    a silver mt zion - microphones in the trees.mp3
    (tiré de Pretty little lightning paw)



    Il y aura aussi le duo Berg Sans Nipple :

    Berg sans nipple - flapping.mp3



  • ZZZ_web

    MARDI 18 MAI : ZZZ PARTY ! avec ZU, ZEA, JEAN LOUIS et KANIPCHEN-FIT @ GrrndZero / 7 €

    organisé par la Dream-Team NonchaLEnte

    Jazzmen en quête de sensations fortes, bébés punk en mal de spiritualité, cette soirée s'annonce rauque, noise, libertaire et philosophale…

    ZU
    (Italie / kingZ of jaZZ-rauque noiZe)

    Gare à la puissance de l'empereur romain, jeune éphèbe ! La squadra Zu, c'est du lourd… Un peu comme si le bassiste de Massacre à la tronçonneuse, le saxophoniste de Zombie et le batteur de Hooligans s'alliaient en vue de la destruction totale de vos repères en matière de brutalité sonore sans pour autant sacrifier à des structures complexes et élaborées, une excellence instrumentale à toute épreuve et un sens du groove à même de transformer une boucherie en dancefloor… Pas de chichis, du riff monolithique gras et trapu qui fait ses preuves depuis plus d'une décennie : un genre de métal-punk-freejazz-noise sans une once de féminité… En l'occurence, qui irait leur reprocher ?
    D'autant que leur dernier album (paru chez Ipecac) envoie du tube !

    zu - ostia.mp3 (sur le début on dirait qu'ils se moquent de Vitalic)

    zu - chthonian (à des moments on reconnaît le son du saxophone)

    zu - erinys (là on dirait qu'ils se moquent d'un peu tous les groupes de musique soi-disant virile… et avec panache)


    ZEA
    (Pays-Bas / l'autre groupe du chanteur de The Ex ! Électro-punk-pop breakée débraillée)

    L'autre pays du fromage (loin derrière), du rock anti-capitaliste primaire (loin devant les têtes raides et matmatah) et des salons de thé a quand même vu grandir The Ex (c'est pas rien), et bricoler ZEA une sorte de lo-fi pop-punk bordélique, ultra mélodique et saturée soutenue par des beat électro tellement cools que ça semble se payer la tête de la french touch.
    De l'électroclash des provinces sans aucune tenue qui fait l'effet d'un chewing-gum au goût très frais mais de la marque Pouce.


    JEAN LOUIS (Paris / Zuper Power Trio - Harsh-JaZZ-NoiZe)
    Bon, vous aimez Zu MAIS QUE QUAND MÊME C'EST VRAIMENT TROP DES BOURRINS…
    JEAN LOUIS vous offre ce soupçon de volupté, cette touche de sensualité qui faisait défaut aux Italiens et qui séduira votre copine.

    En 1991, Francesco, alors batteur de Jean-Louis Murat rencontre Aymeric, trompettiste solo de Costes qui nourrit lui aussi quelques accointances avec le fétichisme. Quelques mois plus tard, lors d'un casting au salon de coiffure Jean-Louis David (dans le 14e), ils proposent à Joachim, jeune mannequin, d'abandonner son poste de démonstrateur en produits capillaires pour les suivre sur la route...

    Non sans blagues, JEAN LOUIS c'est sans doute mon groupe préféré de toute la France : un mélange extatique de grâce et d'ultra violence, comme le prouvent ces trois morceaux pas encore mastérisés mais en avant-première de leur deuxième album à paraître un jour prochain :

    Jean Louis - Morse (à 2:22 on reconnaît le son de la trompette...)

    Jean Louis - Schaerbeek (leur côté french-touch : le thème de la fin doit être une reprise de Daft Punk mais je retrouve pas l'original)

    Jean Louis - Doom (celui là est classe... mais ça vaut pas la version live. Il ya des vidéos sur myspace)


    KANIPCHEN-FIT
    (Pays-Bas / Post-pop classieuse et abraZive)

    Compagnons de route de ZEA, Kanipchen-Fit fait partie de ces groupes que l'on rajoute à la prog après une brève écoute, mais qui dans le cas présent nous parut fort concluante ! La boucle est bouclée.
    4 groupes un mardi : ATTENTION, ON COMMENCERA TRÈS TÔT !

  • /flyz/amt.jpg

    ACID MOTHER TEMPLE (Psychedelic Noise From Japan)

    http://www.acidmothers.com/

    http://www.myspace.com/acidmotherstemple

    À l'instar de L. Ron Hubbard, Makoto Kawabata est un gourou créatif (heu, BEAUCOUP plus talentueux que le patron de la Scientologie quand même).Formation animiste à géométrie variable composée de copins de Kawabata, serviles et "expérimentés" (leur dégaine à peine moins freaks en témoigne), Acid Mothers Temple se plait visiblement à improviser (très fort) de longues plages instrumentales et subliminales vantant les mérites de friandises étranges qui semblent les rendre photosensibles. La légende raconte que leurs yeux sont bridés afin de filtrer la lumière du jour.

    Un peu comme si les membres du Jimi Hendrix Experience n'étaient pas vraiment morts et s'adonnaient depuis au drone, à la noise et à la contrebande de bonbons plus ou moins raisonnables.

    AMT & the melting paraiso ufo - Attack from planet hattifatteners

    {play}images/stories/audio/01-acid_mothers_temple_and_the_melting_paraiso_u.f.o.-attack_from_planet_hattifatteners.mp3{/play}

    AMT & the melting paraiso ufo - Buy the moon of jupiter

    {play}images/stories/audio/02-acid_mothers_temple_and_the_melting_paraiso_u.f.o.-buy_the_moon_of_jupiter.mp3{/play}

    + d'infos et de cheveux dans lire la suite >


    http://ubiklain.free.fr/images/amtpic.jpg


    80 DATES (ImproNoise - Japon/Gerland)

    http://www.kknull.com/photos/murayama.jpg


    STEARICA (PostRock - Italie)

    http://www.stearica.net/

    http://www.myspace.com/stearica

  • http://atropinerec.free.fr/flys/hrsta08.jpg

    + d'infos dans lire la suite >

    HRSTA (Constellation - Canada)

    http://www.hrsta.org/

    http://ubiklain.free.fr/galerie/gal/2006-10-14_Hrsta_@_paris_nouveau-casino/Photo%20126.jpg

    AGATHE MAX feat MARION d' OVERMARS (Violon/batterie - Lyon)

    http://www.agathemax.com/

    http://www.myspace.com/agathemax

    Agathe Max - Live au Sonic

    {play}./imagesOLD2/stories/audio/01-agathe_max-first_track.mp3{/play}

    http://ubiklain.free.fr/galerie/gal/2006-10-11_Agathe_max_@_lyon-grnd_zero/IMG_0242.jpg


  • 7 euros - ce concert est à Prix libre pour tous ceux qui seront allés voir Animal Collective le 25 octobre


    PRAM

    Dès ses premiers travaux en 90, Pram s?est révélé être un groupe fort imaginatif. Voilà une formation qui, bien que peu connue, a sans aucun doute fortement influencé des indie stars comme Stereolab ou Broadcast.

    Nourri par les expériences foutraques de Syd Barret, Sun Ra et des héros du kraut rock, Pram transforme la pop music en ballades intergalactiques lancinantes. Emmenées par la voix de Rosie Cuckston et une avalanche d'instruments (tapis de bruitages sur petites rythmiques casio, orgues préhistoriques, saxophone à bulles, mélodica, theremin...), leurs compositions évoquent le psychédélisme d?un Jefferson Airplane contemporain, une touche de candeur en plus et les fringues de hippie en moins.


    Pram - Penny Arcade.mp3

    Pram - clock without hands.mp3



    ORCHESTRE TOUT PUISSANT MARCEL DUCHAMP

    Afro-beat Punk Expérimental. Un peu comme si The Ex et Dog Faced Hermans décidaient de faire ensemble un groupe de musique africaine.


    orchestre tout puissant - orchestre.mp3


    LA BATTERIE

  • La session de résidence n°3 [du 15 septembre au 15 décembre 2007] acueillera :
    Jonathan Demers
    Ayumi Matsuzaka
    Hugo Pernet
    Noémie Razurel
    Karl Ingar Roys
    en Résonance avec la Biennale d'art Contemporain de Lyon

    rendez-vous le 3 octobre 2007 à 18h pour chantier public #9
    p.à.f. : 2 euros (+ adhésion annuelle Grnd Zero : 1 euro)



  • thenewyear_web

    LIEU :Grnd Gerland40 rue Pré Gaudry - LYON 7 - M° Ligne C Jean Jaurès



    THE NEW YEAR

    l_423a0961c752d44df863c839735d2b73
    Matt et Bubba Kadane sont frères depuis leur plus jeune age.
    Alors que la plupart des enfants jouent (bêtement) avec des jouets, eux ont très tôt écrit ensemble des chansons pour tromper l'ennui d'un début d'existence à Wichita Falls, Texas.

    [banalités habituelles sur les classiques débuts, premiers groupes bas-de-gamme, premiers concerts tombés dans l'oubli, persévérance, travail, opportunités, maison de disque, reconnaissance publique, etc...]

    Un programme esthétique ambitieux (expression copyrightée Fripouille) : mettre la tristesse sur un piédestal, la vénérer, lui rendre hommage, puis la souiller.
    C'est ce que Matt et Bubba s'évertueront à réaliser dans BEDHEAD, groupe générateur à lui seul de l'étiquette "slow-core", doté une discographie aussi éparse que prestigieuse (3 albums indispensables en 8 ans sur Touch&Go).
    Suite à des difficultés d'ordre relationnel, BEDHEAD disparait, mais pas les frères Kadane.
    Ils recrutent une star underground de l'underground américain, Chris Brokaw (cf. plus bas), et montent rapidement THE NEW YEAR pour continuer le travail de sape : rythmique neurasthénique, accords et arpèges qui trainent des pieds, chant qui donne envie de se pendre, puis, vers 01mn52, l'éclaircie salvatrice.
    Celle qui te fait choisir le gaz plutot que la corde.
    La preuve par l'image :


    Et pour finir, voici la vidéo d'une des plus belles chansons de mai 2004, qui a sûrement provoqué à l'époque une hausse élevée du nombre de suicides (ou de relations sexuelles hors mariage) :

    THE NEW YEAR - The end's not near



    Tu n'es pas encore découragé par la longueur et la médiocrité de ce texte de présentation ?
    D'autres infos sur les autres groupes de la soirée en cliquant sur "lire la suite"...





    ACETATE ZERO

    az

    "Les anges du Seigneur plongeront leur faucille dans la terre et rassembleront les raisins de la terre, puis les porteront dans les grandes presses à vin de la colère de Dieu"
    Apocalypse selon St-Jean, Chap 14.

    Ces parisiens aussi discrets (une vingtaine de concerts depuis 1998) que productifs (une vingtaine d'albums, EP ou compilations depuis la même époque) cultivent la mélancolie, l'attente et la dépression post-coïtum en appliquant de façon systématique la culture sur brûlis. Semence, pousse, récolte, flammes, semence, pousse, etc...
    Même si l'on devine assez facilement une filiation avec HOOD, MOGWAI ou encore EXPLOSIONS IN THE SKY, on a affaire ici à un post-rock quasi-instrumental exigeant, exécuté avec classe et sang froid.
    Et c'est beau.

    Une vidéo un peu étrange...




    CHRIS BROKAW

    272115054_l

    Accompagnant THE NEW YEAR à la batterie, Chris jouera aussi en solo ses plus belles chansons d'amour (ou pas, j'en sais rien, j'ai fait allemand 1ère langue) avec une guitare de type accoustique, qu'il maitrise presque aussi bien que ce gros instrument avec tous les tambours.

    Que ce soit en tant que batteur ou guitariste, il a joué dans deux groupes mythiques (CODEINE et COME) et collaboré avec quelques quidams de l'underground US (THURSTON MOORE, THALIA ZEDEK, RHYS CHATAM, TARA JANE O'NEIL, LEMONHEADS ou encore KARATE).
    Malgré l'évidente maigreur de son CV, on a décidé de le laisser jouer.



    JULIEN DUPONT

    juju

    Le plus grand fan d'indie-rock que Lyon ait compté depuis Michel Noir.
    Il interprêtera à sa façon un medley des titres préférés de ses idoles (Pavement, Teenage Fanclub, Sonic Youth, etc...).














  • Fin de la Semaine, Menace Futur Terne et Grnd Zero Hors les Murs se la donnent grave avec

    ---

    Dimanche 22 Janvier / 20 H

    Grnd Zero Hors les Murs / Au Tostaki / 1 rue Saint Benoît / Lyon 1e

    Prix "Libre" !

    ---

    aJoris_pue
    A la poursuite de ce prochain concert, une question lancinante a creusé son sillon :

    Est-il bien raisonnable de compter sur des tentatives musicales plus ou moins instrumentales, expérimentales difficiles à dire, à décrire, à partager,·pour espérer faire un peu mieux que se trouver dans la même pièce en face du même type avec sa guitare ? Pour se projeter ? Pour se déplacer ? Pour venir densifier le champ des possibles ?

    Il ne s'agit pas de bruits au contact desquels la danse ou la fête tombent sous le sens,·ou le sentiment amoureux. Ou la mélancolie.· On ne parle pas ici de produits normalisés, consommables et manufacturés. On pense à des jeux de densité, des choses inégales, mal dégrossies, pensées, repensées, pesées, rerepensées, mais encore à conceptualiser, à dessiner, à faire devenir selon l'angle d'approche
    et la disponibilité sensible du moment.

    On discute peu, on ne débat pas trop près du corps après un concert,·on met pas facilement du sens sur un truc qui parle, pourtant, aux sens.
    Alors quoi : c'est pas un peu irresponsable de compter sur des possibilités aussi intangibles pour trouver de l'affect, joyeux si possible, dans le fracas de la machine-quotidien ?

    On choisit, évidemment, de ne pas choisir et continuer à triturer la question ce Dimanche 22 Janvier au Tostaki, en compagnie du Cercle des Mallissimalistes.

    ---

    Le Cercle Des Mallissimalistes (Nécromancie Libre, Grand Ouest)

    Un assemblage d'exégètes des confins occidentaux de la France qui se propose de raviver la flamme d'un mouvement musical fantasmagorique, dit mallissimalliste, prétexte fallacieux pour s'adonner à une forme de free-rock-sale-bruit-trance incantatoire et absolument non-identifiable.

    Projet inouï d'une troupe de jeunes gens suractifs (d'intrépides individus membres de France Sauvage et d'Api Uiz se sont glissés parmi eux, sauras-tu les reconnaître ?), Le Cercle nous apparait, pas moins, comme le véhicule le plus extrêmement mystérieux et mystificateur de la confrérie des Potagers Nature. Probablement mythomane et puissamment fébrile, le groupe développe pour expliquer sa musique, et à un degré de discours que l'on arrive ici toujours pas à situer (premier, second, troisième, Celsius, Fahrenheit...), une sorte de mythe des origines à base de : "La notion d'art mallissimal a été donné au début des années 70 par de jeunes compositeurs européens, fortement influencés par le travail de Tachesky, Hugsky et Koustov. Ces derniers, autodidactes, se sont intéressés aux anciens rites sacrés des peuplades sibériennes et plus tard aux textures électriques brutes. Interprété à l'origine en réaction aux débordements de la musique occidentale de l'époque, le courant se déplace vers l'Europe à la fin des années 60".

    En vérité, quatre individus exaltés pour le groupe le plus tendu et le plus délicieusement bizarre de cette foutue rentrée.

    Ils interprèteront ce soir la pièce "LE MOIRE" de Bélibaste de Cocagne (1978).

    ---

    Un bout de concert incroyable :



    Et deux autres super super :





    Le Cercle Des Mallissimalistes / La Face A Du LP
    Le Cercle Des Mallissimalistes / La Face B (La Mieux) Du LP

    ---

    Top Affaire (Indie-Rock Vs Capitalisme Cognitif)

    Top Affaire, c'est SUPAIRE. C'est un peu le groupe de power-pop/post-punk bizarre chantée en français qui manquait à la scène lyonnaise.
    Mais si je dis power-pop c'est réducteur en fait. Ya que des tubes, quoi, et le résultat me fait sérieusement penser à mes groupes anglais préférés du monde,
    genre Television Personalities et The Homosexuals.

    Quand la batterie la plus casse-gueule du monde se tient aux lignes de basse alambiquées qui soutiennent
    des riffs de guitare tout secs et détachés qui trébuchent eux-mêmes sur la batterie.
    Pif et Charles n'ont plus qu'à regarder dans le vague en posant leurs drôles de textes candides.

    Peut-être même que la démo Cd-R sera là à temps ?

    Avec des membres de Pif le chiant, Clara Clara, Robes et Manteaux, Chevignon !

    Top Affaire / Auchan
    Top Affaire / Lâcher L'Affaire

  • Grrrnd Zero Gerland
    40 rue Pré Gaudry
    LYON 7 - M° Jean Jaurès


    MARY.X
    post-pop sombre incluant deux membres de Richard Durn / Nancy

    LE CRABE
    disco-grind incluant un ex-membre de Rosa Park / Nancy

    HYACINTH DAYS
    one-man-bass incluant un ardèchois / Lyon

    MULHOUSE
    drone festif incluant une At Anchor et un Ulrike Meinhof / Lyon







  • Why est un des membres fondateurs du collectif Anticon (label indispensable dehip-hop/folk/pop, on le martèle assez souvent).
    Nous sommes EXTREMEMENT heureux de le faire rejouer à lyon.
    La première venue
    duprince moustachu fut mémorable (on peut en voir un extrait vidéo ici ou écouter un mp3 merveilleux), on attend donc ce concert avec impatience.

    Parfois il faut être honnête : son dernier disque, Alopecia, nous a tous plus ou moins déçu. J'espérais naïvement le retour au bricolage,
    mais non, il creuse sans vergogne la rupture entamée avec Elephant Eyelash :finie la folie des immenses Clouddead, envolé le bordel de Reaching Quiet,Why verse désormais dans la pop/hip-hop classique. En soi, ce n'est pas un crime, surtout quand on est aussi doué que le petit Yoni. Le problème fondamental d'Alopecia, c'est la production : elle est presque digne de mtv, on est un peu gêné, on regarde par terre, ailleurs, en faisant mine de n'avoir rien remarqué. Restent des textes et des chansons imparables (Vowels pt 2, These few presidents...).

    Merci Youtube, les vidéos de la dernière tournée redonnent foi et confiance dans l'avenir. Les morceaux d'Alopecia, débarrassés du son douteux de l'album, prennent toute leur ampleur. Et en plus, ils jouent Crushed Bones (le MEILLEUR titre d'Elephant Eyelash), waou.


    quelques mp3 pour prendre conscience de l'importance de la chose :

    why - crushed bones.mp3

    why - afterschool america.mp3

    why - these few presidents.mp3

    why - the vowels pt 2.mp3


    why - early whitney.mp3



  • Maquilllage et crustacés & ubik présentent :

    Tar Feathers_a4_final_2_couleur_Final

    Grnd Gerland - 40 rue pré gaudry - Metro Jean Jaures - (salle moquette)

    TAR... FEATHERS(post-punk blonde ou new-wave ambrée / sur Release The Bat - Suède)

    Deux mp3 :

    tar... feathers - was it even there

    tar... feathers - forever is quite some time

    Un myspace :

    http://www.myspace.com/tarfeathers


    FILIA MOTSA(mozzarella de violon sur sa salade de batterie / Sauce HangedUp - Nancy)

    http://www.myspace.com/filiamo

    MIJOTRON(marmiton.rock - Nancy)

    http://mijotronband.free.fr/

  • Ostrobotnie présente :




    Hrsta (post rock/folk, constellation)
    http://www.myspace.com/hrstamusic
    +
    Mother Fucking feat Pascal Nichols (noise jam batterie/K7)
    http://www.myspace.com/mutherfuckin
    +
    Crame (black noise)
    http://www.myspace.com/crame80

    20h30
    mercredi 6 février
    sonic
    4 quai des etroits
    69005 lyon

    6 euros


  • Boulardos_Don_Guilhem
    Jeu 1e Nov / Dès 19 H 00

    Possibilité Bêta / Los Boulardos Parricidos Y Don Guilhem Party
    Si tu ne sais pas où ça se passe, dépêche toi donc d'écrire à jecherchemonchemin[AT]gmail.com

    5 Neuros


    ---

    Hey Lover (Pop - USA)

    http://www.heylovermusic.com/index.html

    Hysterese (Punk - Allemagne)

    http://hysteresepunk.blogspot.de/

    The High Society (Punk Rock - Allemagne)

    http://thehighsociety.blogsport.de/

    Dead Ramones (Garage Post-Punk - Besançon)

    http://deadramonesband.tumblr.com/

    The Boring (Hardcore - Strasbourg)

    http://the.boring.free.fr/
  • JEUDI 10 MARS - 20H00 - 5 EUROS

    toto

    CHAINSAW EATERS
    "velours sombre et planant" (Copenhague)

    THE CITY KILL
    "horror movie, lourd et répétitif" (Copenhague)

    LA PEAU & LES OS
    "boucles, cordes et disharmonie" (St. Étienne)

    LES CROCS & LA CRASSE
    "usine nerveuse et synthétique" (Lyon)

    Un lien pour les danois: http://redtape.dk/


    EN SOUTIEN AU PROJET DE CONSTRUCTION D'UN ESPACE AUTOGÉRÉ A RECIFE, BRÉSIL.

    "Avec la coupe du monde 2014 et des jeux olympiques de 2016, le Brésil veut présenter une vitrine propre et touristique : cacher l'existence des favelas, virer les commerces illégaux, les occupations... À Recife comme ailleurs la solidarité s'organise avec la création d'un comité de soutien aux occupations, la création d'un blog informatif sur les luttes, et l'envie de trouver ensemble un espace pour permettre des discussions politiques, des rencontres, des activités. Un collectif libertaire a décidé d'ouvrir un lieu dans ce sens.  Ils ont d'ors et déjà un grand terrain constructible et projettent d'y construire une maison de vie collective et un espace d'activité autonome, plus un jardin pour pouvoir envisager un peu d'autonomie alimentaire..."
  • affiche-save-the-sonic22

    Après les procès liés à l'affichage libre, une fréquentation en dent de scie, des promesses de subventions non tenues, le SONIC a connu une galère de plus, totalement inattendue, en la matière d'un cambriolage.

    Bilan des couses : du matériel, du stock d'alcool et de l'argent volé, à un moment où le SONIC a besoin de tout sauf de ça.

    Ces malheurs auront eu au moins une conséquence appréciable, mobiliser les forces et les attentions. C'est pourquoi des acteurs de la scène lyonnaise se sont mobilisés et ont décidé de monter ces soirées de soutien. Un grand merci aux groupes ayant accepté de jouer le jeu et de se produire gratuitement.

    L'idée, hormis de collecter des fonds pour le SONIC, est de montrer à notre cher public qu'ils sont eux aussi une part active d'une dynamique indépendante et underground. Même si les mécanismes liés à la pérennité d'une salle de concert dépendent malheureusement en partie de fonds publics, la survie immédiate de ce genre de lieu ne peut se faire que sur la participation du public. Et cette participation se traduit par la fréquentation des salles, payer sa place de concert, non pas pour engraisser de riches promoteurs (quel beau fantasme parfois encore vivace) mais pour couvrir les frais inhérents à ces mêmes concerts, prendre un verre au bar pour apporter un peu plus d'eau au moulin. Bref, des gestes simples, peu coûteux dans nos sphères indépendante et underground mais ô combien importants.

    Si d'aventure nous étions très nombreux lors de ces deux soirées, ce que nous souhaitons, nous voulons encore plus l'être de manière régulière, que ce soit au SONIC et dans les autres lieux qui ont besoin de nous et de vous.

    Histoire de nous pousser à sortir de la morosité ambiante et de nous prouver qu'on peut faire de bons concerts sans le budget de Guns'n'Roses, les américains de SAVAGE REPUBLIC (post punk), KABU KI BUDDAH (Yngwie Malmsteen sans sa guitare) & AGATHE MAX(orchestre avec un seul violon) occuperont la scène du SONIC le jeudi 15 janvier à partir de 20h30.

    Le lendemain (vendredi 16 janvier), ZËRO (vétérans toujours au top), NED (noise'n'roll), ONE SECOND RIOT(post harcore pour adulte et sans gratte) & FOR THE CHOSEN FEW (post quelque chose aussi mais avec 3 grattes) occuperont celle de GRRRND VAISE, toujours à partir de 20h30.

    Merci d'arriver à l'heure, on fera tout pour respecter les horaires.

    Les amis du SONIC et des cultures underground & indépendantes

    Zëro

    Ned

    One second riot








  • Vous étiez au courant qu'arcade fire n'aurait jamais existé sans un autre goupe de montréal ?

    Enlevez leur côté U2 rock de stade insupportable, multipliez la longueur des morceaux par quatre, gardez l'esprit "on est une grande famille mais on a quand même un leader mystique illuminé qui écrit toutes les chansons" (ici il a une barbe volumineuse, pour être plus facilement identifiable), à peu près les mêmes instruments (cordes, percussions, guitares, petits machins qui font gling gling), et aussi l'ambiance "la fin de tout approche, l'apocalypse grignote le monde, alors tenons nous par les épaules et chantons en choeur".

    Le résultat donne Silver mt Zion, fondé en 99 par une bonne moitié des membres de Godspeed You Black Emperor (le groupe qui oblige à avouer que faire du post rock n'était pas une si mauvaise idée).

    Pardon pour le prix scandaleux, ils sont nombreux et veulent vivre de leur musique, mais c'est tout de même le concert le moins cher de leur tournée.

    Voilà quelques mp3 :

    babylon was built on fire.mp3
    (tiré de This is our punk rock. Un peu lent à démarrer, mais grand morceau)

    american Motor Over Smoldered Field.mp3
    (tiré également de This is our punk rock)

    microphones in the trees.mp3
    (tiré de Pretty little lightning paw)

    Et aussi un extrait vidéo au son douteux, surtout dans les montées de guitares saturées. Mais quand, vers la fin, ils font les hippies en tapant dans les mains, c'est pas mal, quand même.


  • Cajoline, Barbapop et Stéphane l'anonyme présentent :

    Death Sentence Panda + Greenbelt + Raymonde Howard + Trouble vs Glue -GRND GERLAND - 20 h - 5 euros

    DEATH SENTENCE : PANDA ! - le bruit et la fureur -

    Un trio Post Punk foufou de Friscoland, au nom énigmatique. S'agit-il encore de vegans luttant pour la survie du rouge à lèvre sans arrière goût de baleine séchée, ou bien de carnassiers sans coeur souhaitant la pendaison des plus jolies peluches vivantes jamais rencontrées ? Nous tairons les informations que nous possédons, parce que nous sommes des être fourbes et sans respect.

    A part ça, ils ont le bon goût de jouer de la clarinette et de la flûte traversière, et aussi du roi des instruments, la batterie. Dans la jungle «Noiseland » où des macaques s'efforçant de tourner les boutons des amplis jusqu'à 11 règnent en maîtres absolus du bruit, il est bien difficile à Petit Panda d'imposer ses instruments en provenance directe des cours de musique au collège... Heureusement,PetitPanda rencontre Grand Manitou Curieux (Upset the Rhythm Records), qui sort leur premier albumaprès seulement 3 mois d'existence(Puppy Kitty or Both = 8 chansons, 11 minutes, "waou c'est trop bien', "mais comment font-ils pour sortir ce son d'une clarinette", et autres exclamations...). Suivront Festival of The Ghosts et Insects Invaden, toujours chez Grand Manitou Records.

    Mais écoutez plutôt :

    A + cannibal (tube primitif)

    Oh brother, oh bother (Pierre et le Loup au pays des Pandas)

    Observez la frénésie qui s'empare de Petit Panda en concert :

    {youtubejw width="425" height="344"}LAYKldrPjPg{/youtubejw}

    GREENBELT - boite à tubes - folk hyper happy
    Vancouver, Canada

    Un collectif de hippiessympas pour les gens sympas. Ils ont découvert le secret de la Joie Béate Perpétuelle. Ce n'est pas rien.

    écoute :

    qu'est ce qu'on est heureux c'est dingue

    ou

    la félicité envahit nos corps maigres et barbus

    voire

    oh oui la folk ça rend content youpi

    regarde comme ils s'aiment :

    RAYMONDE HOWARD - Folk-Pop Grrrl -Saint-Etienne
    http://www.myspace.com/raymondehowardmusic

    + TROUBLE VS GLUE - DISCO PUNK NO WAVE

    Des italiens ajoutés en dernière minute car ils passaient par là.

    leur myspace : www.myspace.com/troublevsglue

    Pour voir un des flys de la soirée et une autres vidéo de Greenbelt, clique sans vergogne sur "lire la suite".


  • Gaffer et Daïtro crew présentent :

    Le 17 novembre au salon

    Ahleuchatistas - US, Tzadik
    Jazz, math, rock machin tordu....
    http://www.ahleuchatistas.com/

    Au sujet de leur "dernier" disque, qui est en fait un réédition d'un album sorti en 2004

    "Un superbe disque pour ceux qui rêvent gros rock, passages free et structures compliquées. Ce trio instrumental de New York (batterie, guitare, basse) crache le souffre comme GRAND ULENA l'a créé il y a un an dans cette même pièce. Peut être plus axé jazzy, ce trio n'en est pas moins dévastateur dans son énergie punk. Ca cartonne. On pourrait en ce sens se remémorrer les frasques de KULARA lorsqu'ils cherchent le jazz dans leur hard core. Néanmoins, ne vous y tromper pas, AHLEUCHATISTAS possède en eux un feu digne des meilleurs rejetons précités, AHLEUCHATISTAS est ouvert de la tête et c'est en ce sens qu'il ne faut surtout pas les louper dans vos futurs achats de disques"
    STNT.ORG
    http://i15.photobucket.com/albums/a357/ahleuchatistas/shrunk.jpg


    Des Ark
    - USA, Lovitt records
    Duo guitare/ batterie punk/folk super cool
    www.desark.org | http://www.myspace.com/desark
    http://suddensuccess.org/imagesdb/tourposterKlein.jpg

    Lewis Karloff
    - Lyon, Gaffer records
    Trio jazzcore, machin truc....
    www.lewiskarloff.com | www.myspace.com/lewiskarloff

    12XU - Lyon
    Trio punk, post punk...
    www.weare12xu.blogspot.com

A LA UNE

  • DES NOUVELLES DU CHANTIER #6

    Voici des photos récentes de l'avancé des travaux : ... ... Isolation des containers : ... ......

  • Un geste lourd de sens

    Si tu es arrivé sur cette page, c'est que tu envisages de participer à Grrrnd Zero. Merci, on va...

  • Grrrnd Zero recherche !

    On récupère tout ce qui est inscrit dans cette liste pour alimenter le glouton-chantier Bohlen.Si...

  • Agenda GZ

    Saison 2017/2018 du Chantier et on poursuit la reconquête du nouveau gz, m² par m², tout en...

GRRRND RADIO is BACK !!!!

RadioGZ

 Un arc-en-ciel planté dans le béton

1001 chansons offertes par les groupes qui ont joué à GrrrndZero.

Enjoy!

 

(perdu ? clique donc sur le poste ! )

 

GRRRND ZERO RECHERCHE !

On récupère tout ce qui est inscrit dans cette liste pour alimenter le glouton-chantier Bohlen.
Si tu sais où trouver gratos ou veux nous donner directement une des choses suivantes, écris un petit mot à endurancezero@gmail.com.

Les éléments qu'on recherche en priorité-top-urgence-aïe-aïe-ça-me-manque-trop-là-maintenant-donne-vite-vite sont soulignés.


Outils

PLATE-FORMES DE TRAVAIL individuelles roulantes AUX NORMES 2013 dit "PMR". A partir de 1m de hauteur.
ECHELLES DE CHANTIER
TRANSPALETTES. Capacité 2 tonnes minimum.
Outillage
Quincaillerie


Bois

MONTANTS D'OSSATURE en bois jaune (beaucoup), 120 x 45 mm au moins, 2370 mm de longueur pour la plupart
SOLIVES 75 x 220 mm ou + grandes et moyennes section, le plus long possible, minimum 5 mètre de longueur
LISSES BASSES et HAUTES (beaucoup), 45 x 120 mm en bois, 1m30 de longueur minimum
TASSEAUX de BOIS par série de 10 identiques, 30x30 mm, 50x50 mm, etc...
OSB par plaques de 30 ou 40m2 au même format


Cloisons, doublage, faux-plafond

RAILS METALLIQUES pour fixer le placo épaisseur : 48 mm pour semelles horizontales (au sol), 46 mm (ou 45) pour montants verticaux (murs), 47 mm pour fourrures F47 (plafonds)
PLAQUES DE PLÂTRE BA 13
VIS à placo
JOINT placo
BANDE placo
ISOLANT : LAINE DE VERRE et/ou LAINE DE ROCHE entre 100 et 200 mm d'épaisseur pour la plupart + du 500 mm d'épaisseur pour les containers
FILM POLYANE
PLANCHES non traitées ou plaques de tôle ou contreplaqué ou autre matériau pour BARDAGE. Epaisseur : entre 12 et 200 mm


Finitions

FAÏENCE
CARRELAGE