INSTRUMENTAL

  • 0628casper-fever1000

    CasperElectronics - Son et lumière plus fort que Jean Michel J.

    Voilà un homme qui bricole moult jouets et qui en ravit plus d'un avec ses découvertes. Après avoir maitrisé l'art des dictées magiques et du barbie karaoké depuis les années 2000, écrit pour Make magazine, fabriqué des objets sonores pour d'illustres inconnus tels que Mike Patton, Rahzel, Otto Von Schirach, il vient nous présenter et jouer sa dernière création, le light synth.

    http://casperelectronics.com/

    {youtube width="480" height="385"}n67rXQd2ujI{/youtube}


    http://casperelectronics.com/finished-pieces/benjolin-light-synth/


    300ma -Expérimental / Blues / Industrielle

    300 mA (lire "300 milli-Ampères") est le duo composé de Damien Grange (Chewbacca, Rature, 80 dates, Bronzy Mac Dada...) et Super Jean François Plomb (Super Meilleur, Sklarska Poreba, Super Jean François Plomb,...). Artiste sonore, SJFP construit de petits dispositifs électro acoustiques mécaniques à base de moteurs suspendus frotti-frottant diverses surfaces, moteurs fixes percutant fils de cuivre, ressorts et élastiques tendus. Des micros contacts lui permettent de jouer des tessitures du son. Ces petites installations sont autant à voir qu'à écouter. Dans 300 mA, il joue également de moteurs manuels avec brosse ou bouchon, de divers objets (brosse à ongles, tôles, tourne-vis, ballon de baudruche...), de percussions métalliques amplifiées, et parfois de tuyaux et trombone. Damien Grange, le souffleur du duo, chante, joue des harmonicas, de la trompette de poche, et du cùmbùs (sorte de banjo turc). Par une savante superposition des couches, il opère (comme dans la peinture à l'huile) un travail en profondeur de la matière sonore. Son jeu articule onomatopées blues-folk improvisées et fulgurantes mélopées tribales. Il en résulte une sorte de cabaret sonore improvisé, entre chansons blues déglinguées et transe bruitiste industrielle.

    http://www.myspace.com/300ma

    10KoneKt - Bent music for Bent people!

    Duo de circuit benders improvisant une "musique" expérimentale aux multiples facettes.
    10konekt éparpille ses enregistrements sur differents netlabels tels que : Clinical Archives - Russie, Intoxix limited - Allemagne, Naked noise netlabel - Italie, Haze - Bielorussie, trashfucknet - USA, 77Industry - Pologne, XS records - Portugal, JustNotNormal - Hollande, Arew recordings - UK, AMP records - Mexique, Amduscias records - USA
    Pavillon36 recordings - France (soon)
    http://www.virb.com/10konekt

    Lost Forgotten - Lightning Noise

    Lost Forgotten est dijonnais et s'amuse particulièrement à jouer avec ses propres bricolages et ceux de son ami de Stupid Design. Pour cette soirée, il nous préparera un set drone, noise et video, qui charmera nos oreilles... et nos yeux !

    http://pilami.fr/

    AxDelbor vs Denis McCarty - Bending-Table/Turn-spirit

    les hommes de l'ombre du label H.A.K lo fi Record reviennent pour une impro dont seuls eux ont le secret...

    Du même duo, une autre impro pour se régaler :
    Enregistré live au festival Pied nu, Le Havre, 1er avril 2008
    par Emmanuel Lalande H.A.K.Lo-Fi Record N°162

    http://virb.com/axdelbor
    http://virb.com/mccarty


    bend over boysfriends - "turn on ! Bend over" set

    Des jouets, des synthés, pas assez de bras.... ils seront tous les quatre et en forme pour un set pop & noise en constante évolution. Miam !


    http://virb.com/bend_over_boysfriends

    Grrrnd Zero Gerland

    40 rue pré gaudry

    28 juin - 20h30 - 5€

  • dimanche 16 décembre a partir de 16h

    zerojardins & les inattendus présentent:

    GOUTER EMO DRONE + VIDEO EXPE
    PRIX LIBRE

    gateaux, thé et café en vente sur place...



    AXOLOTL (San Francisco, USA)

    Link : http://www.myspace.com/axolotl
    Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=oPvvoi4sq_w

    Jamais passé par lyon auparavant voici donc : AXOLOTL, aka Karl Bauer, collaborateur des Black Dice, Skaters, Yellow Swans, Mouthus, Magik Markers... Depuis 2003, la musique de ce Californien d'adoption (pour violon, alto, percussions et voix) traduit une foi dans les propriétés extatiques de la musique et se hisse à ce point d'équilibre où la matière sonore se trouve toujours au bord de l'effondrement.

    WEYES BLUHD (Philadelphie, USA)
    Link : http://www.myspace.com/nataliewiseblood

    Weyes Bluhd est le «grand oeuvre» de la multi-instrumentiste Natalie Mering (guitariste d'à peine 18 ans de Jackie-O Motherfucker). A l'aide d'instruments bricolés, elle crée le mirage d'une cacophonie sur fond de drone massif et délivre un chant inspiré de ragas dans la noirceur du voile généré par sa «guitare» de six pieds de long (!), monstre d'instrument à cordes hurlant et bourdonnant.

    HEATSICK (London, UK)

    Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=nLq9LLy9kZc
    Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=lE1LttT9qvo

    Pour commencer, HEATSICK, le projet solo de l'Anglais Steven Warwick (moitié des noiseniks de Birds of Delay). La parole (post-beat à souhait) à l'intéressé : «Avec cette musique, j'essaie de réunir l'extase de la libération et le train pépère du troupeau en marche dans ce moment qui précède la tempête. Quelle est cette sensation sous les pieds lorsque l'on pénètre dans un lac ? Un conflit entre des joues rougies par une traversée brumeuse et des rafales sauvages de vent à 5 heures du mat'.»


    + Programme de vidéo expé, pré-selection du festival des inattendus: http://les-inattendus.club.fr/

    Exit
    de Gérard Cairaschi
    2005, France, 9 min 34s, Mini DV
    Art Vidéo
    Il n'existe qu'une seule sortie réelle et définitive du monde, mais innombrables sont les récits et les représentations, passages ou voyages, vers l'autre versant rêvé ou redouté. Multitudes d'autres mondes imaginaires construits d'images qui nous habitent. Les lieux, les objets et les êtres de notre existence, de notre monde transposé et peuplé de nos rêves.

    La grille
    de Eva Poulopoulou
    2006, Grèce, 3 min 30s, DV CAM
    Animation
    Entre science-fiction et utopie « la grille » explore la notion du totalitarisme dans la société.
    Et si un individu n'avait plus envie d'entendre ce que la société lui dicte ?


    Chez Sacha
    de Christophe Guérin
    2006, France, 1 min 44s, Mini DV
    Expérimental
    Chez Sacha, chausseur chic, une jeune fille au pair essaye une paire de bottes jaunes, mais le vendeur n'est pas très concentré, car il entend des voix.


    SOHO
    de Christophe Guérin
    2006, France, 2 min 40s, Mini DV
    Expérimental
    Dans un studio de Wardour Street, une discussion animée est engagée entre un jeune photographe et son modèle. Son petit ami ne comprend pas très bien.


    At the heart of a sparrow
    de Barry Doupe
    2007, Canada, 29 min, DVD
    Animation
    Un feuilleton qui met en évidence la rupture entre le corps et l'esprit. A travers une série de petites histoires animées, inversions des rôles et associations d'idées, les images sont débusquées et empilées.


    Order-re-order
    de Barbara Doser & Kurt Hofstetter
    2006, Autriche, 7 min, Mini DV
    Art Vidéo
    Des cellules lumineuses en rotation sont sans cesse catapultées dans le chaos afin de se réordonner. « Rien n'existe sans ordre. Rien n'émerge sans le chaos" (Albert Einstein).


    Sewing room
    de Sookoon Ang
    2005, Singapour, 5 min, HI8
    Art vidéo
    Scènes de la vie monotone de l'atelier de couture, dont l'art dépasse pourtant la délimitation de son cadre.


    Télépattes
    de Vivian Ostrovsky
    2007, France, 10 min 35s, téléphone portable
    Documentaire
    Pocket Film a proposé à des artistes reconnus de tourner avec un téléphone mobile vidéo. Vivian Ostrovsky a réalisé « Télépattes », une félinosophie de la vie.


    mio/oim/iom
    de Richard Neir
    2006, France, 3 min, HI8
    Film hybride

  • CHANTIER PUBLIC #12 -
    Grrrnd gerland - GRATUIT


    exposition collective dans le cadre du festival La Poésie/nuit
    du 5 au 15 mars 2008 [du mercredi au samedi de 18h à 21h]


    avec les artistes en résidence [de janvier à avril 2008]
    Pierre Antoine + Lucie Chaumont + Kate Tessa Lee + McCloud Zicmuse

    et les travaux d'une sélection d'artistes invités
    :
    Jean-Alain Corre + Pierre Bonnouvrier + Séverine Gorlier + Samuel Labadie + Camille Laurelli + François Lewyllie + Renaud Othnin-Girard + Jean-Charles Paumier + Sophie Prat


    soirée de clôture le samedi 15 mars à partir de 19h

    20h]poésies ! sonores !
    des dispositifs mêlant textes et création sonore, des performances… Avec Jérôme Game, Frédéric Coché, Dominique Gilliot, Cyrille Bret, Jean-Luc Guionnet, Jérémie Sauvage... suivi d’un hommage à Henri Chopin


    [22h] David Sanson, rédacteur en chef de la revue Mouvement, réveille les oreilles curieuses et surprend la piste par ses dernières repérages musicaux… Hmmm, il passe des disques quoi.

    à noter : la participation de chantier public au débat animé par la revue Mouvement autour de la notion d'émergence au théâtre des Ateliers le samedi 15 de 16h à 18h

    diffusion web radio durant l'exposition sur www.commutation-hard-on.com
    programme complet du festival sur www.lapoesienuit.com




  • CHAUSSE_web
    Dimanche 9 Sept
    / 20 H 30

    Grrrnd Zero toujours hors les murs, mais plus pour longtemps...

    Pour tout savoir, écris à jecherchemonchemin@gmail.com

    A Prix Libre!

    ---

    CHAUSSE TRAPPE (Derviche Kraut-Rock-Noise Chamanique)

    CHAUSSE TRAPPE c'est une machine vivante formée en quatuor Basse(s) - Violon - Batterie – Guitare(s). C'est breton. Ça a des gros amplis qui jouent fort. Ça tape propre et dure (batteur de FRANCE SAUVAGE). C'est un gros machin qui se répète. C'est comme si tu participais à un stage de transe chamanique accéléré.

    Géographie sonore simpliste : CHAUSSE TRAPPE est probablement un croisement entre bruit occidental et répétition hypnotique orientale. Une espèce de kraut-rock exécuté par des derviches tourneurs en quelque sorte. Ou du kebab-noise.

    Chausse Trappe - Face A Part I

    http://vimeo.com/40005662
    http://vimeo.com/40008513
    http://vimeo.com/40009145
    http://chaussetrappe.blogspot.fr/

    ---

    NOVEMBRE (Rock Instru Tendre, Naïf et Un Peu Méchant Quand Même)

    NOVEMBRE fait du rock instrumental et aime jouer fort. S'ils se retrouvent sur l'affiche, c'est essentiellement parcequ'un des organisateurs de cette soirée joue dedans. Scandale. Insultez nous. Mais en vérité, c'est quand même pas mal du tout.

    Si t'as 10 min, écoute :
    Novembre - Nell

    ---

  • Andrew Dymond reprend un morceau d'un groupe illustre mais mort (Chevignon).
    A la base, ce qui suit est ce qui était projeté sur les murs en direct. Mais bon, puisque le son a été enregistré et que sa performance était "plutôt chouette", on a décidé de le diffuser.

    GrndZero-Duracell_thumb.jpg

  • zerojardins & les inattendus présentent:




    prix libre / gateaux, thé et café en vente sur place...

    AXOLOTL (San Francisco, USA)
    site
    vidéo

    Jamais passé par lyon auparavant voici donc : AXOLOTL, aka Karl Bauer, collaborateur des Black Dice, Skaters, Yellow Swans, Mouthus, Magik Markers... Depuis 2003, la musique de ce Californien d'adoption (pour violon, alto, percussions et voix) traduit une foi dans les propriétés extatiques de la musique et se hisse à ce point d'équilibre où la matière sonore se trouve toujours au bord de l'effondrement.


    WEYES BLUHD (Philadelphie, USA)
    site

    Weyes Bluhd est le «grand oeuvre» de la multi-instrumentiste Natalie
    Mering (guitariste d'à peine 18 ans de Jackie-O Motherfucker). A
    l'aide d'instruments bricolés, elle crée le mirage d'une cacophonie
    sur fond de drone massif et délivre un chant inspiré de ragas dans la
    noirceur du voile généré par sa «guitare» de six pieds de long (!),
    monstre d'instrument à cordes hurlant et bourdonnant.

    HEATSICK (London, UK)

    Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=nLq9LLy9kZc
    Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=lE1LttT9qvo

    Pour commencer, HEATSICK, le projet solo de l'Anglais Steven
    Warwick (moitié des noiseniks de Birds of Delay). La parole (post-beat
    à souhait) à l'intéressé : «Avec cette musique, j'essaie de réunir
    l'extase de la libération et le train pépère du troupeau en marche
    dans ce moment qui précède la tempête. Quelle est cette sensation sous
    les pieds lorsque l'on pénètre dans un lac ? Un conflit entre des
    joues rougies par une traversée brumeuse et des rafales sauvages de
    vent à 5 heures du mat'.»


    + Programme de vidéo expé, pré-selection du festival des Inattendus :

    Exit
    de Gérard Cairaschi
    2005, France, 9 min 34s, Mini DV
    Art Vidéo
    Il n'existe qu'une seule sortie réelle et définitive du monde, mais innombrables sont les récits et les représentations, passages ou voyages, vers l'autre versant rêvé ou redouté. Multitudes d'autres mondes imaginaires construits d'images qui nous habitent. Les lieux, les objets et les êtres de notre existence, de notre monde transposé et peuplé de nos rêves.


    La grille
    de Eva Poulopoulou
    2006, Grèce, 3 min 30s, DV CAM
    Animation
    Entre science-fiction et utopie « la grille » explore la notion du totalitarisme dans la société.
    Et si un individu n'avait plus envie d'entendre ce que la société lui dicte ?


    Chez Sacha
    de Christophe Guérin
    2006, France, 1 min 44s, Mini DV
    Expérimental
    Chez Sacha, chausseur chic, une jeune fille au pair essaye une paire de bottes jaunes, mais le vendeur n'est pas très concentré, car il entend des voix.


    SOHO

    de Christophe Guérin
    2006, France, 2 min 40s, Mini DV
    Expérimental
    Dans un studio de Wardour Street, une discussion animée est engagée entre un jeune photographe et son modèle. Son petit ami ne comprend pas très bien.


    At the heart of a sparrow
    de Barry Doupe
    2007, Canada, 29 min, DVD
    Animation
    Un feuilleton qui met en évidence la rupture entre le corps et l'esprit. A travers une série de petites histoires animées, inversions des rôles et associations d'idées, les images sont débusquées et empilées.


    Order-re-order
    de Barbara Doser & Kurt Hofstetter
    2006, Autriche, 7 min, Mini DV
    Art Vidéo
    Des cellules lumineuses en rotation sont sans cesse catapultées dans le chaos afin de se réordonner. « Rien n'existe sans ordre. Rien n'émerge sans le chaos" (Albert Einstein).


    Sewing room
    de Sookoon Ang
    2005, Singapour, 5 min, HI8
    Art vidéo
    Scènes de la vie monotone de l'atelier de couture, dont l'art dépasse pourtant la délimitation de son cadre.


    Télépattes
    de Vivian Ostrovsky
    2007, France, 10 min 35s, téléphone portable
    Documentaire
    Pocket Film a proposé à des artistes reconnus de tourner avec un téléphone mobile vidéo. Vivian Ostrovsky a réalisé « Télépattes », une félinosophie de la vie.


    mio/oim/iom
    de Richard Neir
    2006, France, 3 min, HI8
    Film hybride

  • Gaffer et ubik présentent :
    Ames_Room_web

    The Ames Room
    http://theamesroom.wordpress.com/

    Concert de jazz free, mais à son plus énergique et à ses plus brutales hauteurs. Trio né d’une passion commune/viscérale pour l’intensité possible de cette musique free, THE AMES ROOM regroupe en son sein trois musiciens/activistes infatigables et de haut vol de la scène expérimentale internationale : improvisation libre, composition électro-acoustique, jazz, installations sonores, noise, rock, etc… touche-à-tout increvable, ces trois-là, musiciens incroyablement émérites/virtuoses, ont donc décider de partager leur amour respectif pour ce qu’ils appellent le MINIMAL MAXIMAL TERROR JAZZ, soit une bombe acoustique de furie improvisée libertaire. Signé sur l’important label européen des avancées jazzistiques les plus pulsantes /audacieuses du moment (le label portugais CLEAN FEED), le son délivré par The Ames Roomrespire l’intrépidité, l’effronterie et la puissance énergique. Une force brute et pure, brûlante/torride/caniculaire, cinglante et foudroyante mais d’où la beauté-poésie est bien bien loin d’être absente.
    Une pure attaque frontale, à la batterie saccadée, au sax soufflant à tombeau ouvert, et à la contrebasse étouffante. Un manifeste de pure énergie. On songe évidemment à Mats Gustaffson, Paal Nilssen-Love, Ken Vandermark ou The Thing, à l’Ornette Coleman de Change of the Century, au Roscoe Mitchell de Noonah, aux aventures tribales de Last Exit ou aux toiles d’araignées de Henry Thredgill. Bref, une tapisserie de son incandescente, et à l’énergie, par moment, prenamment furieuse/ravageante & jouissive...
    Jean-Luc Guionnet (alto saxophone), Will Guthrie (drums), Clayton Thomas (double bass)





    IMMORTEL
    http://immortelduo.blogspot.com/

    Immortel est un duo batterie / voix
    Ce n’est pas vraiment un projet expérimental
    C’est assez contrôlé
    Il y a des textes
    Plus que des onomatopées
    Les textes parlent de solitude, de forêts norvégiennes, d’itinéraires troubles
    Comme dans les chansons de Black Metal
    Mais sans le Diable
    Ce n’est pas de la musique improvisée
    Ni quelque chose de complètement écrit
    C’est entre les deux
    Plutôt ambigu qu’ambivalent
    C’est mieux
    C’est parfois répétitif
    Ça peut être complètement lâché
    On est deux
    On pourrait croire qu’on est plus
    C’est plutôt organisé
    Ça reste noise
    C’est pas vraiment drone
    Ça peut être ambiant
    Il n’y a pas vraiment de rituel
    Ni de possessions
    Mais il est question de spectre
    D’écho
    D’images
    D’amplification
    De villes désertes
    De posters sur les murs de ta chambre
    Raphaël Defour (voix), Sheik Anorak (batterie, électronique)


    Jeudi 2 Février
    6€ - 21h
    Le Periscope
    13 rue Delandine 69002 Lyon
    Tram et métro Perrache

    http://periscope-lyon.com
  • alt

    Bien et toi ? + La Société Secrète soutiennent Grrrnd Zero et présentent :

    ARLT chante en français… et pourtant c'est bien.
    ils sont deux, parfois trois (comme ici), un chanteur, une chanteuse, deux guitares, c'est beau, parfois surréaliste parfois dérisoire. une folk de Paris un peu archaïsante et mystique aussi.
    un petit avant goût ici, et ici.

    LA SQUADRA ZEUS joue la musique des campagnes d'Italie du Sud et de Sicile avec les instruments et les voix qui vont bien, du vrai trad' rugueux à souhaits, presque punk dans l'intention et super dansant. il y a des membres de Mazalda et de l'Orchidée d'Hawaï qui jouent dedans pour ceux à qui ça dit quelque chose.

    http://www.youtube.com/watch?v=h9Mv6LhoKAs

    Jeu 24 mai à La Triperie,
    22 rue Imbert Colomès, Lyon 1er
    20H30 - 5 Euros
  • crevecoeur_web


    LIEU :Grnd Gerland40 rue Pré Gaudry - LYON 7 - M° Ligne C Jean Jaurès

    CRËVECOEUR
    l_a1633f2a67699425f7ca208673631fa7
    Dire de CRËVECOEUR qu'ils passent inaperçus en France est une évidence des plus crasses.
    Cette injustice (injustifiée) ne manque pas d'être soulignée par le nombre improbable de concerts et tournées à l'étranger, terre d'accueil hospitalière pour ce groupe géographiquement inclassable (Tucson Arizona, Bohème tchèque..?).
    Musicalement, on fait le grand écart entre les cavalcades d'Ennio Morricone, les élans marriachis de Calexico et les petites pièces bricolées de Yann Tiersen ou Pascal Comelade.
    Un premier album sorti sur DSA (Sylvain Chauveau, Pascal Comelade, Ulan Bator), un deuxième sur Denovali (enregistré par Richard Formby, cf. Herman Düne, Hood, Mogwai, etc..), une poignée de single sur un obscur label lyonnais et des premières parties prestigieuses (Shannon Wright, Karate, Sophia, Do Make Say Think, Castanets, Dead Meadow) complètent ce maigre texte de présentation décidément pas à la hauteur du groupe.



    TIN CUP PROPHETTE
    l_fcd15dec836c462e9a83452451181374
    Duo américain d'Athens, Georgie, composé d'Amanda et Jeremy, respectivement violoniste de Shannon Wright et batteur de The Low Low's.
    Normalement, rien que cette phrase devrait suffire à vous faire venir, mais je vais quand même développer un peu.
    A l'instar de leur collègues de tournée, ils utilisent tout un attirail d'instruments qui font "gling-gling" (xylophone), "frrrrt-frrrrrt" (violon), "tiiiiiiiiiiiing" (triangle) ou encore "vouuuuuuuuuuu-vaaaaaaaaaaaaaaaaaa" (accordéon, onomatopée approximative) et qu'on n'a pas trop l'occasion d'entendre à Grnd Zero.
    La voix d'Amanda rappelle par moment celle de PJ Harvey, mais c'est pas trop grave, l'ensemble donne une pop sombre, intimiste, en parfait contre-point du folk-des-grandes-étendues (désert de Mojave, parking d'Auchan de Vénissieux) de Crëvecoeur.






  • sole couleur


    Sole a avant tout une bonne tête de viking nerd débonnaire. Gauchiste, vegan et roux, le destin n'a cependant pas toujours été doux avec lui. Il a malgré tout fondé d'Anticon, label/collectif tenant une bonne place dans l'histoire du hip-hop. En 1997, Sole a réuni dans une grande maison de la baie de San Francisco Doseone, Why, Odd Nosdam, Jel, Pedestrian... Ensemble, ils ont produit un hip hop traversé de flows mutants, imprégné de folk, d'electronica, de post rock, de musique psychédélique... Sole a toujours été le vilain de la famille, écrivant des morceaux plus directs que le reste de la bande; plus rugueux dans la façon de poser les mots, plus énervé dans le propos. On est bien contents de le faire jouer pour la troisième fois à GZ juste avant la sortie de son nouvel album autoproduit, A ruthless criticism of everything existing.

    Sole - a sad day for investors

    Sole - a hundred light years and running

    Sole - One egg short of the omelet


    + Ed Schrader's Music Beat - Post punk minimal (une voix, une basse, un tambour) sur Load Records.

    Parfois ils sont vénères:

    Ed Schrader’s Music Beat – Sermon


    Parfois ce sont de vrais lovers:

    Ed Schrader’s Music Beat – My Mind Is Broken By The Sound



    + Bad Body
    Spoken-word british cauchemardesque, projet solo d'un des 39 batteurs d'Action Beat. Vive Jako.
    Ecouter ici.
  • Le cool, le détendu et l'austère vous proposent


    LUN 16 NOV
    20H / 7 euro
    GRRRND ZERO Vaise
    69 rue Gorge de Loup
    M° Gorge de Loup

    ---------------------------------------

    OXBOW
    noise-rock mythique / San Francisco
    Oxbow fait partie de ces groupes tellement précédés par leur réputation que tout texte de présentation semble presque inutile. Et pourtant, pourtant, on ne peut s'empêcher de penser qu'on va réussir à éveiller la curiosité d'une ou deux personnes de plus. On arrêtera pas non plus d'espérer que ces dites personnes viennent lundi soir et ressortent tout aussi ébahies et hébétées que j'ai pu l'être lorsque j'ai découvert ce monstre à 4 têtes il y a 6 ans, au détour d'un festival où je m'étais rendu pour voir des groupes beaucoup moins avouables.
    Alors oui, Oxbow a un gros chanteur noir dépressif bodybuildé qui se touche la bite sur scène, mais ce serait un peu dommage de s'arrêter là. Oxbow compte aussi trois autres musiciens à l'entente parfaite, délivrant un blues décharné aux relents fortement bruitistes et au spleen communicatif. Un blues flottant qui finit toujours pas retomber sur ses pattes. Bref, Oxbow est un de ces groupes à la personnalité si affirmée que personne ne s'est même jamais risqué à les imiter. Leur dernier passage au Sonic nous avait donné l'occasion de vérifier que leur dernier album aux arrangement léchés et aux ambiances travaillées prend sur scène une tournure beaucoup plus crue, directe et salace.




    PNEU
    rock instrumental héroique / Tours
    Ils sont de Tours, ils sont forts comme des Turcs et beaux comme des camions et ils vont encore nous prouver qu'après d'incessantes tournées ils vont être encore plus forts et plus beaux que jamais. Ils ne sont que deux mais font du bruit pour quatre et te donnent encore plus envie de bouger ton corps que Technodrome volume 12 balancé en quadriphonie sur 25 kilos de son. Ils ont autant d'énergie que 50 tablettes de vitamine C et peuvent jouer en 10 minutes un nombre de morceaux supérieur au nombre de bières que tu parviendras à boire pendant toute la soirée. Nous t'invitons toutefois à relever le défi.

    Une vidéo prrestige :
    {vimeo width="400" height="225"}7552027{/vimeo}

    FILIAMOTSA
    duo batterie-violon fantastique / Nancy


  • Barbe à Pop & "S'étant chaussée, [...]" présentent :

    Mardi 10 Novembre
    20h30

    Tickley Feather
    pop féerique (USA)
    > Animal Collective's crew
    http://www.myspace.com/tickleyfeather

    {vimeo width="400" height="225"}7169871{/vimeo}

    {youtubejw width="425" height="344"}shW7ySOl8cE{/youtubejw}




    Samara Lubelski
    pop surannée (USA)
    > Thurston Moore's band / Ecstatic Peace Records
    http://www.myspace.com/samaralubelski

    {youtube width="425" height="344"}JB6liKBB-vc{/youtube}


    Klimparag
    (Klimperei + Pan Parag)
    boîte à jouets renversée (FR)
    > Lunaire Instrumentale Toy-Music
    http://www.myspace.com/klimperei

    Kuupuu
    bruits et mélodies enchantées (Finlande)
    > ex-Avarus, Hertta Lussu Ässä
    http://www.myspace.com/kuupuu


    6 euros
    (+ 1 Euros d'adhésion)

    grrrnd gerland

  • 20 h 30 - 8 euros


    GRAILS (Psyché divin, Portland / USA)
    www.myspace.com/grailsongs

    N'écoutez pas ces êtres perfides qui essayent de faire passer Grails pour un énième groupe de Post-Rock. Premièrement parce que ce mot ne veut absolument plus rien dire (normal quand ça définit autant la musique de Sigur Ros ou Godspeed), deuxièmement parce que Grails n'a rien à voir avec les groupes suscités.
    On pourrait voir ça plutôt comme du Neurosis meets Ravi Shankar devant le Taj Mahal avec une forte dose d'acide dans le sang.

    Reincarnation Blues (attention, c'est presque dansant)
    Silk Rd

    Cette intense copulation sonore donne un résultat au psychédélisme suave et à la noirceur crasseuse qui n'attend que l'audience attentive d'un Grrrnd Zero (Vaise) prête à embarquer à bord d'un immense astronef pour un voyage intersidéral libérateur d'arômes cachés.

    Acid Rain (le morceau que Pink Floyd aurait pu composer de nos jours, si seulement...)
    Take Refuge


    OVERMARS (Doom stars locales / Lyon)

    www.myspace.com/overmars

    Après nous avoir gratifié d'un des albums de l'année 2007 (Born Again), Overmars revient avec des titres au format plus court, avec lesquels ils vous démontreront qu'ils sont toujours les seigneurs du riff massif répété à outrance. Fraichement rentrés d'une tournée européenne (frais n'étant cela dit pas forcément l'adjectif le plus adapté pour décrire Overmars), on s'attend à ce que leur retour au grnd après plus d'un an d'absence puisse être décrit par des mots comme Ravageur, Pilosité, Drakkar en flammes.

    Obsolete
    A Spermwhale's Quest

    HABSYLL (Révelation drone de l'année / Toulouse)
    www.myspace.com/habsyll

    Les petits outsiders de la soirée, sortis de la ville schizophrène qui a tout de même engendré Zebda et Programme. On a rien entendu à part les morceaux sur myspace, mais alors qu'est-ce qu'ils sont bien ces morceaux. Du drone-doom ultra noise à en faire passer Khanate pour les Foo Figthers. On va avoir droit à un massage d'intestin en règle, et si tu avais prévu de commettre un suicide en société, c'est peut-être le bon moment. A part ça ces gens ont l'air très gentils.


  • France-23Mai-Couleur


    Mercredi 23 Mai / Ramène toi à 20 H 00 (oui)


    Une Expérience Au Delà du Temps et de L'Espace / Gz Hors Les Murs / A Buffet Froid / 91 Montée de la Grand Côte / Métro Hôtel de Ville

    A Prix Libre

    ---

    France (Extrême Situation Orgasme des Oreilles / Rallizes Dénudés vs Trad Auvergnat)

    Ouais, au delà du temps et de l'espace. Même s'ils jouent pas vraiment dans les codes du space opera, France est une machine qui transporte, un vaisseau qui t'emmène dans des zones interdites de la cartographie mentale, dans des replis inexplorés de ton oreille interne.
    Brouiller les tracés chronologiques et géographiques pour faire le pont entre un psychédélisme minimal - produit bâtard dérivé des inspirations fun des Tony Conrad et autres Angus MacLise -, une arithmétique de groupe presque rock (genre power-trio), et l'audacieuse double-résolution de (ré-)habiliter cet instrument incroyable qu'est la vieille à roue et des formes inédites de "trad" auvergnat. Disgrâce.

    Oui mais non, on vous voit déjà rire au fond, alors faut voir ce que le dispositif donne quand il est tourné à leur sauce.
    Comme quelque chose au delà de toute formation à heavy-guitares, un potentiel encore non-référencé sur l'échelle de Richter. Comme une mécanique de 15 000 cordes frottées, bouclée sur elle même dans un cycle infernal d'où on ne peut sortir. Comme une épaisse masse sonore remplissant tout l'espace, au point que t'en sentes dans ton poitrail la présence physique.
    France c'est un piège, un trou noir supersonique, une musique répétitive du terroir qui marche trop bien, d'où t'as plus envie de revenir.

    Alors Mercredi 23 Mai au soir viens mourir avec nous plutôt que de lire des articles sur Manuel Valls.

    France / Untitled (meurs une fois)

    France / Untitled (meurs deux fois)
    http://www.youtube.com/watch?v=yR-i5po1ZfI(vois par toi même)

    Et pour l'histoire :

    Tony Conrad With Faust / From The Side Of The Machine (1973)
    Les Rallizes Dénudés / 氷の炎 (1977)
    Angus MacLise / Heavenly Blue Pt.4&5 (1968-1972 ?)
    ? / Bourree d'Fontfrin

    Et puis va regarder à ces adresses :

    http://www.standard-in-fi.com/
    (le label)

    http://ygourdon.net/ (le mystère de la vielle à roue révélé)
    http://www.lllliillll.fr/ (le site dur à comprendre)
    http://www.la-novia.fr/ (les copains)



    Pan Pan Pan (Mägma Sonore Impetueux / Frénésie Instrumentale Multiple)

    http://fcpanpanpan.blogspot.fr/ (check cette page pleine de mystères)
  • la Structure Quintuple de la Maison du Sacrifice présente :



    Attention ça commence tôt maintenant à Grrrnd Zero : 21H GO !


    ARLT (Chansons Métaphysiques, Paris)

    Si Arlt chantait en Anglais, on classerait certainement le duo dans la catégorie ‘folk psyché’… on passerait aussi à côté d’une bonne partie de la musique de Arlt. Car si des compositions subtiles et surprenantes nous rappellent que la France n’a pas toujours été une zone sinistrée dans le domaine de la chanson, la “langue” de Arlt à la fois surréaliste et décharnée n’y est pas étrangère.

    A LA UNE

    • DES NOUVELLES DU CHANTIER #6

      Voici des photos récentes de l'avancé des travaux : ... ... Isolation des containers : ... ......

    • Un geste lourd de sens

      Si tu es arrivé sur cette page, c'est que tu envisages de participer à Grrrnd Zero. Merci, on va...

    • Grrrnd Zero recherche !

      On récupère tout ce qui est inscrit dans cette liste pour alimenter le glouton-chantier Bohlen.Si...

    • Agenda GZ

      On poursuit la reconquête du nouveau gz, m² par m², tout en organisant des concerts un peu...

    GRRRND RADIO

    RadioGZ

    Un arc-en-ciel planté dans le béton.

    1001 chansons offertes par les groupes qui ont joué à GrrrndZero.

    Clique sur le poste !

    GRRRND ZERO RECHERCHE !

    On récupère tout ce qui est inscrit dans cette liste pour alimenter le glouton-chantier Bohlen.
    Si tu sais où trouver gratos ou veux nous donner directement une des choses suivantes, écris un petit mot à endurancezero@gmail.com.

    Les éléments qu'on recherche en priorité-top-urgence-aïe-aïe-ça-me-manque-trop-là-maintenant-donne-vite-vite sont soulignés.


    Outils

    PLATE-FORMES DE TRAVAIL individuelles roulantes AUX NORMES 2013 dit "PMR". A partir de 1m de hauteur.
    ECHELLES DE CHANTIER
    TRANSPALETTES. Capacité 2 tonnes minimum.
    Outillage
    Quincaillerie


    Bois

    MONTANTS D'OSSATURE en bois jaune (beaucoup), 120 x 45 mm au moins, 2370 mm de longueur pour la plupart
    SOLIVES 75 x 220 mm ou + grandes et moyennes section, le plus long possible, minimum 5 mètre de longueur
    LISSES BASSES et HAUTES (beaucoup), 45 x 120 mm en bois, 1m30 de longueur minimum
    TASSEAUX de BOIS par série de 10 identiques, 30x30 mm, 50x50 mm, etc...
    OSB par plaques de 30 ou 40m2 au même format


    Cloisons, doublage, faux-plafond

    RAILS METALLIQUES pour fixer le placo épaisseur : 48 mm pour semelles horizontales (au sol), 46 mm (ou 45) pour montants verticaux (murs), 47 mm pour fourrures F47 (plafonds)
    PLAQUES DE PLÂTRE BA 13
    VIS à placo
    JOINT placo
    BANDE placo
    ISOLANT : LAINE DE VERRE et/ou LAINE DE ROCHE entre 100 et 200 mm d'épaisseur pour la plupart + du 500 mm d'épaisseur pour les containers
    FILM POLYANE
    PLANCHES non traitées ou plaques de tôle ou contreplaqué ou autre matériau pour BARDAGE. Epaisseur : entre 12 et 200 mm


    Finitions

    FAÏENCE
    CARRELAGE