HARDCORE



  • Patric Catani - Candie Hank

    Patric Catani fait partie de ces petits bonshommes
    mutants qui ont commencé à faire de la musique très tôt avec les fameux Commodore 64 et Amiga 500, passant de l'univers du jeu vidéo à des premières expériences Hardcore--Techno-Gabba meurtrières. Rapidement, on retrouve le garçon poursuivant ses délits dans divers projets à Berlin, entre autres avec le groupe EC8OR et FLEX BUSTERMAN signés sur Digital Hardcore Recordings, le label d'Alec Empire.

    Outre son tout dernier projet -Candie Hank- dont le
    premier album vient de sortir sur Gagarin (le label de
    Felix Kubin), Patric Catani a récemment donné libre
    cours à sa vision décalée du Miami-Bass-Bootysound
    avec Gina V. D'Orio (Cobra Killer, EC8OR,...) sous le
    nom de A*Class et a collaboré avec Gonzales, Angie
    Reed et Puppetmastaz.

    En live, le projet Candie Hank est un show joyeusement grotesque, qui propulse l'auditeur dans une collision de Rock'n'Roll et de breakcore déjanté marqué par une improbable sensibilité Moog. De quoi se lancer dans une danse du ventre punkoïde ou s'improviser réalisateur de clips vidéos pharaoniques de proto-pop acidulée...

    http://www.myspace.com/candiehank

    Rotator

    Boss du label Peace off, musicien aux multiples
    facettes (Mr Kill, Black Ham) et co-fondateur de
    Switchrec.com, Rotator fait des ravages. Sorti sur
    des labels tel que Brooklyn Beats, Tigerbeat6, Mirex,
    Peace Off, il a su par son Hardcore Breakcore
    Ragga dancefloor faire slammer
    de San Francisco à Tokyo.


    http://www.myspace.com/mrkillakarotator


    Aktiv25-Breakcore from Tadjikistan
    Pour son premier voyage en Xtrem-Occident
    il vient direct au Grrrnd avec mulet, chèvre et
    femme mixer sur des galettes -mais pas de pain
    Nam s'il vous plaît...Freakstyle breakcore.
  • a

    AMPERE
    short, fast & loud - Amherst/NYC
    myspace/amperepunx

    DAïTRO
    moshingemokids - lyon's angeles
    daitro.com

    12225 CHACALS
    sludge grind - Reims
    http://www.myspace.com/chacals

    VEUVE S.S.
    hardcore de méchants bistournés
    1er concert !






  • Infos, MP3, blabla sur breakcore.free.fr/


  • rouge

    Samedi 22 Janvier - 20h30
    Concert gratuit
    Bâton Rouge + Veuve SS+ Réveille

    Concert GRATOS pour la sortie du LP/CD de Baton Rouge «fragments d’eux memes» sur Purepainsugar / Bakery Outlet et aussi la demo K7 «schlass» de Veuve SS !! Les Réveille nous font l’honneur d’être les super guest surprise

    sinon ATTENTION : CONTEST !!

    toutes les personnes qui viendront habillées entièrement de rouge de la tete aux pieds se verront offrir un LP de Baton Rouge !

    toutes les personnes qui viendront habillées entièrement en veuve de SS se verront offrir une K7 de Veuve SS !

    le contest sera supervisé par un jury des plus hautes instances

    BATON ROUGE (Lyon / Villié-Morgon)

    BATON ROUGE ou encore Carton Rouge, Baton de Pluie ou Red Stick pour les intimes débarque fraîchement dans la scène punk lyonnaise, né sur les cendres encore chaudes de Daïtro avec un retour plus franc à leurs premiers amours emonoisepunk etc... Dix voire quinze ans passés à écouter Sonic Youth, Television, Mission Of Burma, Unwound voire Twelve Hour Turn ou encore Lack ça laisse forcément des traces...

     Plus d’infos : http://batonrougeband.blogspot.com

      

    VEUVE SS (Lyon)

    Guilty hardcore de méchants

     Plus d’infos : http://veuves.tumblr.com

      

    RÉVEILLE (Lyon)

    «Time and Death», premier album de Reveille (François Virot + Lisa Duroux), est un disque d’indie rock grungy, direct et sans fioritures qui pourrait être le chaînon manquant entre le folk rêche de Virot solo et les déflagrations pop noise frénétiques de Clara Clara. Exit les acrobaties pyrotechniques de ces derniers, leurs structures sophistiquées et l’éxécution pied au plancher, retour à plus de simplicité et à une forme de classicisme (même si ce qui est classique pour Lisa et François ne l’est pas forcément pour tout le monde). Reveille sonne donc plus relâché, se fait limite laid back ( «Commercial Drugs») entre deux deux hits brinquebalants («Time and Death» chanté par Lisa et «I’m Yours» piqué à Billie Holiday), un joli coup de sang («Mirrors») et un final en apothéose euphorique (la deuxième partie de «Gamblers»). On pense un peu à Nirvana, vaguement aux Pixies et à quelques autres pontes de nos années 90 mais c’est surtout ce qu’on peut désormais appeler la Virot’s touch qui s’impose d’entrée de jeu : évidence mélodique, écriture décomplexée, inventivité des arrangements, petits gimmicks alambiqués, fraîcheur et intensité de l’interprétation.... Toutes ces choses qui nous ont fait aimer d’amour tous les autres projets labellisés François Virot inside et qu’on retrouve donc chez Reveille, ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre. Alors ok, ici les guitares de François ne sont pas toujours super bien accordées, là la batterie fiévreuse et frugale de Lisa ne retombe pas systématiquement pile poil sur ses pattes après les roulements, ça sature, ça grésille, ça part en vrilles... Mais à vrai dire on s’en fout un peu, tout ça se dissout dans les torrents d’énergie et de générosité ici déployés par notre binôme à-la-scène-comme-à-la-ville et fait de «Time and Death» un disque tout simplement vivant.

     Plus d’infos : http://www.myspace.com/reveillereveille





  • Lundi 23 juin / Old skool Hxc party / 8 euros


    Adolescents (orange county – California – Usa)
    BURNING HEADS (Old Orleans – France)
    LOST BOYS (Lyon)

    Mardi 24 juin / Punkypoppy soul party / 10 euros

    THE DIRTBOMBS (Detroit – Usa)
    KELLEY STOLZ (San Francisco – Usa)
    THE BUTTSHAKERS (Lyon)

    ADOLESCENTS : Groupe légendaire du hardcore us…Fondé en 1980 par des membres originels d’Agent orange et de Social distorsion, auteurs d’un premier (‘’the adolescents’’ en 1981) albums culte et essentiel, line up mouvant (le groupe a compté parmi ses membres Pat Smear, des Germs, qui a ensuité joué avec Nirvana, ou encore Rikk Agnew qui a joué avec Christian death), influence majeure de groupes comme Bad religion, Offspring ou Pennywise…
    ADOLESCENTS - Who is who.mp3


    BURNING HEADS
    : Depuis 1988, respect pour l’un des tous meilleurs combo français genre first class punk rock… Quelques grands albums au compteur (‘be one with the flames’’ par exemple…), des concerts disons incandescents, des types cools, bref…
    http://burningheads.propagande.org

    LOST BOYS
    : Des lyonnais style Hxc classique et efficace !!!! Ça joue déjà un peu partout, y a un 45t bientôt, à découvrir absolument…
    LOST BOYS - Keep your smile.mp3

    THE DIRTBOMBS
    : Bon rappellons juste qu’ils viennent de Detroit, qu’il y a deux batteries, que le leader Mick Collins est particulierement impressionnant, que c’est un mélange détonnant de garage, de punk et de soul et peut etre un des tous meilleurs groupes de scene actuel…
    www.myspace.com/dirtbombs

    KELLEY STOLZ: Originaire de San Francisco, signé sur Sub pop, entre folk soul déglingué et pop luxuriante…theremin, guitares aériennes, influences paisley voire acides, du tout bon mais encore peu connu chez nous…
    www.myspace.com/kelleystoltz

    THE BUTTSHAKERS
    : Excellent truc soul / garage Lyonnais qui devrait tout niquer dans les prochains mois…Et qui si tout va bien, feteront la sortie de leur premier 45 tours ce soir là….
    THE BUTTSHAKERS - Shake a tail feather.mp3





  • Dernière minute : Dan Deacon est obligé d'annuler toute sa tournée européenne pour raisons personnelles. Il jouera à Grnd en novembre/décembre. Il sera remplacé par on sait pas encore qui.

    Kaugumi Party / Fuck Ginioux Festival :

    Melt Banana (Waou Core - Tokyo)

    Jean Louis Costes (chansons romantiques - sans théâtre ni nudité - Paris)

    Sabot (Punk, Drum & bass - Tabor)

    + 1 autre truc

    9 euros


    Youpi, deux ans et demi après leur dernier passage, les Melt Banana reviennent à Grnd Zero ! L'année dernière, ils ont sorti Bambi's Dilemma, où on reconnaît aisément le groupe tokyoïte : 18 morceaux, 34 minutes, deux hommes, deux femmes, une guitare frénétique, un chant aigu, de la vitesse, des ruptures violentes et du bruit.

    Ils se sont cependant injectés des doses massives de joie pure, une demi douzaine de tubes ultra-mélodiques à écouter en dansant sur une plage avec un clone d'avril lavigne parsèment le disque. J'écoute Bambi's Dilemma en boucle depuis un an, l'éclat futile de la nouveauté est passé, mais je crois bien qu'il s'agit de mon album favori de Melt banana. L'équilibre céleste entre punk sous crack et pop hystérique.


    melt banana - crow's paint brust (color repair).mp3

    melt banana - slide down.mp3

    melt banana - cat brain land.mp3






    Dan Deacon est un fervent promoteur de la débilité extatique. Il répand sa foi activement (environ 150 concerts/performances par an) avec un casio, un vocoder, divers bidules électroniques, et surtout son corps, avec lequel il chante,saute partout,éxécute des mouvements erratiques qu'on est bien obligés de rapprocher du concept de danse, le tout de préférence au mileu du public :


    On devine aisément qu'il apprécie Devo, Raymond Scott et les jeux vidéo 8 bits. Il est par contre plus difficile de croire que ce demi-abruti a passé une maitrise de composition électro-accoustique (et pourtant si). Il a déjà une demi douzaine de disques à son actif, tous dévoués à la cause pop punk électronique mongoloïde. Le tout dernier, Spiderman of the rings, est sorti mi-2007 sur Carpak records.

    dan deacon -big_big_big_big_big.mp3(extrait d'acorn master)

    dan deacon - the crystal cat.mp3 (extrait de spiderman of the rings)




    Le petit Jean Louis Costes est né le 13 mai 1954 à Paris. Après des études d'architecte, de nombreux voyages et une existence globalement dépressive, il se met sérieusement à la musique et déploie peu à peu son style si particulier, entre théâtre, chanson, cris, et, hmmm, roulements tout nu par terre.

    Des performances brutes, aux textes crus, pouvant être taxées de "violentes" ou "trash" si on a vraiment envie d'être réducteur. Depuis une vingtaine d'années, il se produit infatigablement dans les squats, édite lui même des dizaines de disques et de vidéos, adulé par un micro public et dédaigné par la plupart des médias culturels... Et puis, il y a deux ans, il s'est passé quelque chose de bizarre. Son deuxième roman, Grand Père, est sorti chez Fayard. Il a eu des pleines pages dans Technitokart, s'est retrouvé invité à Paris Dernière et à Tout le monde en parle, où il oscillait entre accomplissement mécanique de la promotion et honte manifeste.

    Depuis, Jean Louis a sorti un troisième roman sur une micro maison d'édition et continue de tourner dans les lieux alternatifs. Les benêts ne voient en lui qu'un apôtre scato provocateur (« vous faites passer costes ? Il fait toujours caca partout? Hahaha »). Ils ne voient pas qu'au delà du dégoût, de l'urine et du vomi, il y a une forme d'individu très rare, qui oscille entre le Moraliste, le Mystique et d'autres choses très strictes, qui tente de recracher toutes les horreurs que la société refoule et de nous rappeler très simplement que le vernis de civilisation recouvrant la Barbarie et la Sauvagerie est extrêmement fin.
    Costes viendra donc le 4 juin. Pour une fois, il ne se mettra pas tout nu, ne posera pas de barbelés tout autour de la scène, ne violera pas de poupée gonflable, ne fouettera aucune beauxardeuse hystérique. Il sera tout seul, avec un synthétiseur, Digne et Grand.
    Si vous avez des amis sympas mais un peu cons qui pensent que Didier Super est impertinent et drôle, il est vital de les amener avec vous.

    D'accord, mais si je dois télécharger un de ses disques, je prend lequel ?

    le très subtil NTMFN, chant d'amour éternel dédié à Kool Shen.

    http://www.costes.org/


    Et un petit texte de Digo sur Sabot, légèrement pompé sur le site du festival des Musiques Innovatrices :

    Monsieur à la basse, madame à la batterie ! La section rythmique issue du trio folk-punk FORETHOUGHT fait preuve d'une complémentarité parfaite en explorant les multiples possibilités qu'offre le tandem basse/batterie. Le duo SABOT a été fondé à San Francisco en 1988, s'est expatrié en République Tchèque en 1993 et s'est depuis produit dans plein de pays au monde (de l'Indonésie à l'Amérique du Sud). De la drum'n bass en bonne et due forme, avec un son gros, gras et enveloppant. Qu'on se le dise, c'est l'un des groupes de référence en la matière, voire LE groupe de basse/batterie instrumental (euh avant que Lightning Bolt ne se forme, en tout cas). Si vous formez un duo comme celui-là, vous serez inévitablement comparés à eux un jour ou l'autre, parce que c'est comme ça. Ils débarquent avec un nouvel album, Further Conversations(leur 11ème) assez attendu, le précédent (D.I.O. oui oui c'est bien ça le nom de l'album précédent) datant de 2005. A ne rater sous aucun prétexte !

    Deux mp3 :


    Crime Scene Return.mp3

    Start to Finish.mp3


  • Sippet boy et les potes presentent :



    *ANTI PLAYAX
    (punk hardcore anti-tourisme, valencia, esp )
    http://www.nodo50.org/trabucrecords/antiplayax/antiplayax.htm
    http://www.nodo50.org/trabucrecords/MP3/antiplayax/02%20Putos%20camps%20de%20golf.mp3

    *BRAT PACK (punk hardcore ala DRI, hollande)
    http://www.brtpck.com/
    http://www.student.ru.nl/rody.kersten/bratpack/hatetheneighbours/bratpack_01_sick_burn.mp3

    *PIZZA OD (punk pas si fauché, lyon)
    http://blog.supadezign.com/tofs/pizza1.jpg

    *LOST BOYS
    (punk hardcore 80's, lyon)
    http://stillholdingon.free.fr/lostboys.html
    http://users.skynet.be/fa558105/04tutablu.mp3


    Le samedi 22 mars
    5€ 20h30
    Soutien à veg'asso




  • SOIRÉE DE SOUTIEN à l'atelier de sérigraphie BLACKSCREEN et à LA LUTTINE


    MOTHER FUCKING
    (bossa nova/swing/kings of noise/myspace addict, LYON)
    mother fucking myspace

    OTAKU PARTY

    (punk'n'noise bien core, VILLEURBANNE)
    myspace aussi

    LEXOMYL (punk rock, LYON)

    TENTACLES OF DESTRUCTION (punk-Hc, Nouvelle zelande)



    Vendredi 28 décembre à partir de 20h / GRRRNDGRLND / 40 rue Pré-Gaudry / 5 eurs
  • lucertulas-20fev11-seri

    Prix Libre




    LUCERTULAS - Rock-noise-punk-hardcore tout et rien | Italie
    http://www.myspace.com/lucertulas

    Énergique, direct, dissonant, saturé...
    Leur dernier album est en téléchargement gratuit sur le site du label


    +

    PANCHROME -Duo shoegaze punk | Lyon
    Avec un ancien Overmars, Stagger Lee...

    +

    DO NOTHING STORE - Rock noisy en power trio.
    http://www.myspace.com/donothingstore

    Un nom qui ne veut rien dire pour un groupe de Lyon qui fait bien ce qu'il veut. Y a un mec de PYPITO dedans.



  • Freak Out! & Menace d'un futur terne présentent :

    Image


    MILK MUSIC
    (Rock mélodique à la Dino.Jr/Wipers/Crazy Horse - Olympia, USA)

    L'excellente session sur WFMU est là : http://icoulddietomorrow.blogspot.fr/2012/01/milk-music-live-at-wfmu.html



    TOP AFFAIRE
    (Lyon)

    "Le potentiel entrevu lors du premier concert est en pleine éclosion. Le morceau "Auchan" est un peu leur "La fête" à eux. Excellent batteur et des textes d'une acuité et d'un sens du détail que ne renieraient certainement Geoff Farina si il écrivait dans notre langue." -Zen

    "Top Affaire c'est les Pastels et Richard Gotainer réunis. Incroyable, et c'est de mieux en mieux !" -Tom Tom

    démo en écoute et en téléchargement par là : http://topaffaire.bandcamp.com/

  • dimanche 31 mars (le lendemain lundi est un jour férié...)

    trashzone s'exporte et présente



    à GRNND ZERO
    (40, rue Pré Gaudy, Lyon)
    5 euros

    PERVERS ET TRUANDS
    (St Étienne, punk noise)
    +
    MOMS ON METH
    (stormcore de Lyon)
    +
    BATON ROUGE
    (punk noise emo, lyon)
    +
    MINDCRASH
    (hardcore, Barcelona)
    +
    BERNAYS PROPAGANDA
    (discopunk, Macedonia)

  • Dimanche 06 décembre:

    SEX/VID
    (Olympia/USA - hardcore sombre & violent à la Die Kreuzen/Citizens Arrest)
    LEXOMYL
    (Lyon - punk rock, sortie du split 7"!)
    OTAKU PARTY
    (Lyon - noise punk, sortie de la K7!)

    @ Grrnd Gerland, concert à 17H00, soyez à l'heure c'est pas une blague! le concert doit être fini à 20H00.

    3 euros

    SXVD-Lyon

  • vu que vous n'allez quand même pas rester devant votre télé à regarder quel horrible sort nous attend:

    GORILLA ANGREB (Copenhague old school punk, si X ou Avengers étaient nés en Scandinavie...)

    CHICKEN'S CALL (Grenoble. anarcho-punk passion)

    DAITRO (Lyon. hardcore emotionel. oui, ça veut encore dire quelque chose)


    5 euros en soutien aux personnes inculpées lors de l'expulsion du squat

    Ungdomshuset le 1er mars dernier (et dans les jours qui ont suivi). infos

    récentes sur www.modkraft.dk

    Tu soutiens ou tu crains


    29 mars 2007:
    4 semaines de prison supplémentaires pour les inculpé-e-s d'Ungdomshuset.
    15 personnes arrêtées lors de l'expulsion dUngdomshuset le 1er mars dernier resteront en détention 4 semaines supplémentaires. Personne n'a semblé troublé par les arguments contradictoires des juges lors de cette décision.
    36 personnes au total ont été arrêtées à l'intérieur d'Ungdmshuset le 1er mars. 21 d'entre elles ont été relachées. Les 15 restantes sont en prison depuis l'expulsion.
    Au bout de 4 heures de jugement, les 15 détentions ont été prolongées. Le procureur a déclaré qu'une libération irait à l'encontre du principe de justice et qu'il y avait de grandes chances que ces personnes, si elles étaient libérées, essaieraient d'enfreindre le bon déroulement de l'enquête.
    Le procureur n'a pas précisé comment il serait possible pour elles
    d'enfreindre l'enquête, étant donné que la "scène du crime" a été détruite.
    Les 15 témoignages se sont déroulés dans 2 salles de tribunal différentes et les 2 juges ont examiné les cas de manières très différentes, malgré que les chefs d'inculpation soient similaires. Un des juges a refusé l'idée qu'une obstruction de l'enquête soit possible mais a décidé de garder les prisonnier-e-s enfermé-e-s au nom de la "justice". L'autre juge a eu l'attitude inverse et a déclaré que la notion de justice n'était pas la question, mais que la possibilité d'une obstruction de l'enquête était un
    argument raisonnable.
    Les 15 sont accusés de plusieurs violations (criminelles) du code penal :Violence et tentatives de violence sur des officiers de police, agressions et obstruction à l'accès d'une propriété privée envers son propriétaire (une loi qui n'avait plus été utilisée depuis 1960).
    Les 21 autres personnes qui étaient à l'intérieur de la maison mais ont été libéré sont principalement des ressortissant-e-s étranger-e-s. Malgré que les circonstances de leur arrestation soient les mêmes que celles des personnes toujours en prison, le procureur n'a pas demandé le prolongement de leur détention.
    Très peu de citoyen-ne-s danois-es arrêté-e-s dans la maison ont été libéré.
    L'un d'entre-eux est un journaliste qui travaillait sur un documentaire à
    propos de l'expulsion.
    Plus tard cette semaine vont se dérouler les procès de certaines des
    personnes arrêtées dans les rues durant les jours qui ont suivi l'expulsion.
    Plus de 850 personnes ont été arrêté depuis que la police a procédé à
    l'expulsion et environ 60 (inculant les 15) sont toujours en prison.


  • ouverture des portes 20 h

    concerts de 20h30 (heure réelle !!) à 1h00 - 6 euros


    Ordre de passage des groupes :

    1 - Uz Jsme Doma

    2 - Erez martinic

    3 - Stanley Kubi

    4 - Old time Relijun

    5- Stignoise !!!

    Après un mois et demi d’absence, nous vous invitons à venir fêter notre retour au Grnd Zero Vaise le vendredi 4 avril. Pour cela on vous a concocté une nouvelle Grrrnd Zero Party bien wock’n woll ! Yeah ! Au programme : 5 groupes ayant de la bouteille (certains à la main, d’autres dans les pattes…), plein de cuivres (pour changer un peu des habitudes) et de la bonne humeur.

    En tête d’affiche de cette soirée on retrouve Old Time Relijun(Portland, Oregon). Ils avaient joué aux débuts de Grnd Zero (alors rue clément marot) en 2004, nous sommes très honorés de les accueillir à nouveau. Depuis plus de dix ans, ils délivrentleurs productions musicalesavec une régularité déconcertante, toujours chez K records, et la bande d'Arrington de Dionyso nous a ravi une fois de plus avec leur petit dernier,Catharsis in Crisis.
    Bien qu'il s'agisse toujours de la même recette, à savoir un blues punk halluciné et fiévreux à situer quelque part entre un bon Jon Spencer et Captain Beefheart, il fait figure de grand disque aux côtés de Witchcraft Rebellion (2001) : un chant dément/possédé/incantatoire, une instrumentation dépouillée et foisonnante à la fois, un saxo épileptique venant compléter le tableau.

    deux morceaux de witchcraft rebellion :

    Old time relijun - king of nothing.mp3

    Old time relijun - mystery language.mp3

    deux morceaux du dernier album :

    Old Time Relijun - indestructible life.mp3

    Old Time Relijun - the circular ruins.mp3


    Etant donné le nombre de groupes présents le 4 avril, on vous promet de ne pas faire jouer les immanquables Old Time relijun après le dernier métro.


    Stig Noise est un collectif de Liverpool, coincé quelque part entre Lightning Bolt et Frank Sinatra. Ils se décrivent de la sorte : "We are Stig Noise Sound System! a 6 person band and we make magical! brutal! beautiful! <->Mariachi<->NoiseHop<-wonkstep music !". Ca a l'air bien foufou en concert, comme en témoigne cette vidéo, tournée au Foundry, à londres :



    "Erez Martinic déroule une transe de synthétiseur avec violence et bruit". Erez Martinic est de Bordeaux. Erez Martinic sort ses disques aux Potagers Nature. Erez Martinic est composé de Yann à la basse (Api Uiz, Chocolat Billy), du batteur de Chocolat Billy, de Mathieu et Eric Martinez (tiens, tiens…) aux claviers. Erez Martinic envoie des rythmes lourds et répétitifs soutenus de mélodies abrasives et grinçantes, mais dansantes (qui a dit Clara Clara noise ?).

    erez martinic - 1.mp3

    erez martinic - 5.mp3


    On compte sur les Stanley Kubi(admirez le jeu de mots !) pour mettre l’ambiance avec finesse, bon goût et provocation. Cette troupe d'individus douteux s’arme d’une multitude d’instruments pour faire sonner son cabaret punk : mandoline, épinette des Vosges, dulcimer, guitare, basse, piano, trombone et batterie. Le tout étant soutenu par le chant et les hurlements du frénétique Macario, un homme qui aime sentir le contact du public et qu’on a souvent aperçu aux côtés d’Unlogistic.

    www.stanleykubi.org


    Autres vénérables vétérans (groupe formé en 1985 !!!) venant étrenner leurs chemises à fleurs et leurs shorts à carreaux, j’ai nommé Uz Jsme Doma. Forts d’une discographie bariolée, ce groupe tchèque oscille entre punk-rock des familles et The Ex, avec une bonne louchée d'ambiances de musiques de l'Est. Un groupe festif comme on n’en a pas souvent à Grnd Zero (mais qui va peut-être lancer une nouvelle tendance, qui sait?).

    Uz jsme doma - mek medu (mack madoo).mp3



  • Charles Obscure fait la fête avec marteau matraque, mazalda, ned, aeuhw et vous pour la sortie du nouvel album de marteau matraque !

    Toutes les bio dans "lire la suite..." !

    marteauconcertlyon



    MARTEAU MATRAQUE est une formation jazz-punk qui a l’énergie du rock.
    D’autres la qualifient de fanfare rock ou encore de free groove.
    On pense à « Sex Mob » de Steven Bernstein ou encore au « Barondown »
    du batteur Joey Baron.
    Le quintet se définit lui-même en ces termes . Bien que les
    associations trompette, trombone, sax baryton et batterie renvoient à
    l’image du petit orchestre fanfare, Marteau matraque se vit plutôt comme un
    power trio rock, mais à cinq…
    L’esprit rock, ils l’ont, certes dans la frappe et dans le répertoire.
    Leurs compositions sont pensées et écrites comme les chansons d’un
    groupe de rock. Quoique.
    L’attitude très volontariste et l’énergie qu’ils dégagent sur scène les
    apparentent à un groupe punk. Mais encore.
    Le côté jazz, on le retrouve dans le choix de l’acoustique et dans
    l’ouverture aux improvisations. Allez, au diable les étiquettes,
    Marteau matraque est aussi Groove, festif et envoûtant !!!!


    NED existe sous la forme de trio depuis 1998. Des premières cassettes
    artisanales à la création de SK records, leur musique n’a cessé
    d’évoluer au fil des enregistrements, des rencontres, des tournées et
    ce toujours dans un esprit DO IT YOURSELF. Du noise punk bordélique
    des débuts, le trio s’est ouvert à des influences de plus en plus
    différentes. Mélangeant au noisen’roll des débuts, des relents de blues
    et de groove tordu, des concepts anti-musicaux et du bon vieux rock
    n’roll, NED a trouvé sa façon de se marcher, toujours à la limite du
    déséquilibre, histoire de ne plus savoir sur quel pied danser. Le love
    off!!! E.P sort en 2001 et montre les aspects les plus bruts du groupe.
    Il est enregistré en quelques jours, dans une cave avec les moyens du
    bord. L’énergie est urgente et jubilatoire Un split avec DOPPLeR suit
    peu après pour accompagner leur tournée commune en république Tchèque
    et Allemagne. Et NED y enregistre son morceau le plus ‘pop’ En août
    2002, le premier véritable album est enregistré au studio OFF YA TREE à
    Hambourg (Allemagne) par Heiko Lindner et Henry Lafrenz. Le son est
    plus discipliné grâce à la rigueur de leurs techniciens allemands 2003
    marque la rencontre avec le label Jason R qui édite un split 10? avec
    NED et OHARU pour marquer une tournée française. NED a en 11 ans
    d’existence fait environs 500 concerts en Europe et en France dans des
    pays tels que L’Angleterre, l’Ecosse, les Pays-Bas, l’Allemagne, le
    Danemark, la République Tchèque, L’Autriche, la Suisse, l’Italie, la
    Slovénie, la Croatie et la France. Partageant l’affiche avec de
    nombreuses formations françaises ou internationales comme LADDIO
    BOLLOCKO, NOMEANSNO, GUAPO, SABOT, BLONDE REDHEAD,BASTARD, ULAN BATOR,
    MELT BANANA, OXBOW, PSYCHIC PARAMOUNT, DON CABALLERO …


    Mazalda joue sur scène ou dans la rue. La musique est différente parce que les
    instruments changent et que la proximité avec le public n’est pas la
    même. Mais la personnalité du groupe, ses intérêts, son énergie, sa
    recherche restent essentiellement les mêmes : vastes, libres, denses,
    en mutation.
    Il y a la fascination pour des musiques produites sur d'autres continents,
    dans d'autres pays, sans connaître les codes et les raisons de ces
    musiques, en ressentant l'énergie et l'émotion immédiate des timbres,
    des mélodies et des grooves ; l'espace créé pour l'imagination par
    l'exotisme, comme si, de l'espace, on captait différentes radios de la
    Terre, et que le tout ait la cohérence de la Terre. C'est vrai parce
    qu'on reprend beaucoup de morceaux d'autres pays. C'est vrai aussi pour
    beaucoup de compositions du groupe. Pour des manières de jouer aussi.
    Mazalda est aussi très attaché à la musique des années 70 : les sons des
    synthés analogiques, de la batterie, des façons de chanter, mais aussi
    un sens de l'épopée, du trip, des paysages intérieurs mouvants. La
    musique de Robert Wyatt, de Miles Davis, de Lucio Battisti, et les
    musiciens qui ont prolongé cet esprit (Fred Frith, Deerhoof, Devo,...).


    aeuhw.. Jouer n’importe où, n’importe quand, ne plus plonger que dans
    un côté spontané, articulé ou mutant, car pour ces moments seule la
    matière a du sens, non sa conceptualisation. Mais alors
    qu’adviendrait-il de l’intégrité du « je » de chacun ? …….. . . . . . .
    . . . . . .Hier ou là . . . . . . . . . . . . . . ? Si tu pouvais enfin
    trouver d’autres appuis, te relâcher, tes idées se récureraient pour en
    former d’autres, ta recherche musicale pourrait partir, crapahuter vers
    de nouveaux hori-sons. Pourquoi ne pas commencer à comprendre où ses
    membres veulent l’emmener . . . Qui ? Vous ou l’ autre ?..





  • Boulardos_Don_Guilhem
    Jeu 1e Nov / Dès 19 H 00

    Possibilité Bêta / Los Boulardos Parricidos Y Don Guilhem Party
    Si tu ne sais pas où ça se passe, dépêche toi donc d'écrire à jecherchemonchemin[AT]gmail.com

    5 Neuros


    ---

    Hey Lover (Pop - USA)

    http://www.heylovermusic.com/index.html

    Hysterese (Punk - Allemagne)

    http://hysteresepunk.blogspot.de/

    The High Society (Punk Rock - Allemagne)

    http://thehighsociety.blogsport.de/

    Dead Ramones (Garage Post-Punk - Besançon)

    http://deadramonesband.tumblr.com/

    The Boring (Hardcore - Strasbourg)

    http://the.boring.free.fr/
  • affiche-save-the-sonic22

    Après les procès liés à l'affichage libre, une fréquentation en dent de scie, des promesses de subventions non tenues, le SONIC a connu une galère de plus, totalement inattendue, en la matière d'un cambriolage.

    Bilan des couses : du matériel, du stock d'alcool et de l'argent volé, à un moment où le SONIC a besoin de tout sauf de ça.

    Ces malheurs auront eu au moins une conséquence appréciable, mobiliser les forces et les attentions. C'est pourquoi des acteurs de la scène lyonnaise se sont mobilisés et ont décidé de monter ces soirées de soutien. Un grand merci aux groupes ayant accepté de jouer le jeu et de se produire gratuitement.

    L'idée, hormis de collecter des fonds pour le SONIC, est de montrer à notre cher public qu'ils sont eux aussi une part active d'une dynamique indépendante et underground. Même si les mécanismes liés à la pérennité d'une salle de concert dépendent malheureusement en partie de fonds publics, la survie immédiate de ce genre de lieu ne peut se faire que sur la participation du public. Et cette participation se traduit par la fréquentation des salles, payer sa place de concert, non pas pour engraisser de riches promoteurs (quel beau fantasme parfois encore vivace) mais pour couvrir les frais inhérents à ces mêmes concerts, prendre un verre au bar pour apporter un peu plus d'eau au moulin. Bref, des gestes simples, peu coûteux dans nos sphères indépendante et underground mais ô combien importants.

    Si d'aventure nous étions très nombreux lors de ces deux soirées, ce que nous souhaitons, nous voulons encore plus l'être de manière régulière, que ce soit au SONIC et dans les autres lieux qui ont besoin de nous et de vous.

    Histoire de nous pousser à sortir de la morosité ambiante et de nous prouver qu'on peut faire de bons concerts sans le budget de Guns'n'Roses, les américains de SAVAGE REPUBLIC (post punk), KABU KI BUDDAH (Yngwie Malmsteen sans sa guitare) & AGATHE MAX(orchestre avec un seul violon) occuperont la scène du SONIC le jeudi 15 janvier à partir de 20h30.

    Le lendemain (vendredi 16 janvier), ZËRO (vétérans toujours au top), NED (noise'n'roll), ONE SECOND RIOT(post harcore pour adulte et sans gratte) & FOR THE CHOSEN FEW (post quelque chose aussi mais avec 3 grattes) occuperont celle de GRRRND VAISE, toujours à partir de 20h30.

    Merci d'arriver à l'heure, on fera tout pour respecter les horaires.

    Les amis du SONIC et des cultures underground & indépendantes

    Zëro

    Ned

    One second riot


A LA UNE

GRRRND RADIO

RadioGZ

Un arc-en-ciel planté dans le béton.

1001 chansons offertes par les groupes qui ont joué à GrrrndZero.

Clique sur le poste !

GRRRND ZERO RECHERCHE !

Pour toute proposition, écris un petit mot à :

endurancezero@gmail.com