ELECTRO

  • ANORAK PARTY 1

    Xiu Xiu est un de nos héros (numéro sept ou huit dans notre Top 10 Mondial Collectif). A l'origine, c'est le projet de Jamie Stewart, un monsieur extrêmement talentueux, perturbé dans sa pré-adolescence par David Bowie et le post punk de Joy Division. Songwriter génial, sa voix de chèvre mutante a cependant tendance à déconcerter les plus sensibles lors des premières écoutes. Il fut assez vite rejoint par sa cousine, et en ce moment ils sont quatre, dont le percussioniste Ches Smith (qui a joué avec Fred Frith, Marc Ribot, Secret Chiefs 3...).
    Noise, electro, folk, pop, rock expérimental, Xiu Xiu mange de tout.

    Parfois il trouve que la vie est laide et banale :

    xiu xiu - clowne towne.mp3
    (tiré de Fabulous Muscles)

    A d"autres moments il se lance dans des tubes héroïques :

    xiu xiu - i luv the valley oh.mp3 (pareil)

    Quand il est un peu fatigué c'est la cousine qui chante :

    xiu xiu - hello from eau claire.mp3 (tiré de The air force)

    Parfois ça lorgne vers l'étrange :

    xiu xiu - Child At Arms.mp3 (tiré
    du dernier album, Women as lovers, produit par Greg "batteur de deerhoof" Saunier)

    Mais le plus souvent il ne va simplement pas très bien :

    xiu xiu - White Nerd.mp3

    On peut lire les (très bons) textes de tous ces morceaux juste là.

    Il a aussi de jolis clips (venant eux aussi de Women As Lovers) :
















    No Snow/Brutal Vainqueur et Cheap Electric joueront également.

  • Jeudi 14 Avril à 18h
    Pause repas à 19h30 avec service bouffe au bar.
    Entrée Libre.

    Etape alternative dans le festivalCarambolages duCEFEDEM Rhône-alpes. Infos et programme sur www.cefedem-rhonealpes.org

    Il y aura des tapis sonores tissées en direct, des sons tenus pendant trop longtemps, des rebondissements et des bégaiements, de cours de géométrie dans l'espace, des coupures brutales, des mots un peu trop mâchés, des silences embarrassants, des stridences provoquées, des boites à rythmes pour la stimulation cardiaque et certainement beaucoup trop de câbles.


    • PLI ET CANON N°1

    PLI, pour cabrette amplifiée et feedback
    CANON N°1, pour 2 cabrettes amplifiées

    Composition de Yann Gourdon
    Jacques Puech et Louis Jacques : cabrettes amplifiées

    www.la-novia.fr
    www.myspace.com/jacquespuech
    ygourdon.net




    • K A U M W A L D (Dérive Electronique/Bruit Orchestré)

    Presque la foret, où se font entendre les voix de machines qui bougent toutes seules.
    Occasionnellement, habitat sonore pour les fantômes, avec aplats de couleurs et parois rugueuses.
    Accueille à bras ouverts la transe des petits instants.


    kaumwald.bandcamp.com




    • POEME GENERAL (Poème Rock)
    Créationes Impulso // Comités 8.1

    SAMUEL GALLET
    : Texte et interprétation,
    ROCíO BERENGUER ROLDAN : Texte et interprétationn , MELISSA ACCHIARDI : Composition musicale, batterie.AELA GOURVENNEC : Composition musicale, violoncelle.GREGOIRE TERNOIS : Composition musicale, vibraphone.


    Performance. L'existance générale de la poésie individuelle.

    Quelque part dans une grande ville d'Europe occidentale, des êtres jouent aux dés sur la carte d'un monde plat, fini et unidimensionnel. Puissances en devenir, assaillants provisoires de l'Histoire en panne, révolutionnaires sans révolution ni doctrine.

    http://www.youtube.com/watch?v=F_bPDm_ToHc&feature=player_detailpage




    • JERUS (Intelligent Electro Hiphop)

    Jérus aka Scratchface, malin manipulateur aux mains scratcheuses tord le hiphop pour le faire entrer de force dans un vortex électronique au bord du court circuit. Une musique accidentée et géométrique, entre Dj Spooky et Squarepusher.

    www.myspace.com/jerusss


    • HAGEN? DAS BAND! (Punk Allemand Mâconnais)

    Devinette: quel est le point commun entre le punk, Dieu, les OVNI, Berlin, les synthés 1980, Bouddha, et le rock progressif?
    Nina Hagen, Selbstverständlich!!
  • GRAND SALON DE LA MICRO-EDITION
    http://grand-salon.fr


    Le programme :


    Samedi 14 mai
    11:00 19:00 : ouverture des stands / ateliers / expositions
    14:30 : Discussion autour des logiques de conservation de la micro-édition.
    16:00 : Performance de "Car de Thon"
    19:30 : Apéro-concert avec Gregaldur (one man band survolté) LYON
    20:30 : Concerts : 4 €
    - Dan melchior (garage expé touchatou) US
    Les Chevaux de Düsseldorf (détournement de jouets pour grands enfants) MADRID
    Vermisst Susi (bruits krrrgrrrrfprrr) BRUXELLES

    Dimanche 15 Mai
    11:00 18:00 :
    ·ouverture des stands / ateliers / expositions

    14:30 :·Discussion autour des différentes approches de la micro-édition.
    16:00 :·Perspectives du non-choix : par pif le chiant 2
    17:00 :·Rencontre avec l’atelier de La Passerelle.
    18:30 :·Projection du· film d’animation: "Un cowboy amoureux au pays des mangeurs de girafes", des films de Christophe Blanc et du documentaire "Due to meat", consacré à Stu Mead. 


    Exposants, Ateliers, Conférences dans lire la suite >>

     


    Les collectifs invités au Grrrnd Salon 2011 :

    36 du moi éditions
    All Over
    Anathème
    Arbitraire
    Article 11 et Formes Vives
    Barbe à Pop
    Belles Illustrations
    Brazos Locos / Black Cat Bones
    Bulb Comix
    Choupi / Les éditions à mort / Der Kommissar
    Valapress / je suis SUPER
    Cyprine
    Damien Tran
    Dompteurs de Papiers
    FLTMSTEPC / Kerozen
    Frémok
    Hécatombe
    Institut pacôme
    Jonathan Larabi
    Julien Dupont
    Kobé
    Komiki
    L’auberge floue
    L'embobineuse
    L’Epluche-doigts
    La Commissure
    La Graine, et leurs amis : Taïwan comix et Special comix
    La Luttine / Fanzinothèque
    La neuvième main
    Le Cagibi / Lézard Actif
    Le Crachoir
    Le cri de l’encre
    Le Garage L
    Les cahiers de l’ogre
    Les éditions du Livre
    Les Frères Guedin /Taste Y Cool
    Les pieds dans l'plat
    Livre sans poche / Ticdequai
    Maison de retraite
    Manufacture Errata
    Marion Balac
    Nicole Crème
    Nunu éditions
    Papier Gaché
    Que Suerte
    Tanibis
    Timeless / United Dead Artists / Romain Slocombe
    Tomoko
    Vortex
    Zooo



    Les ateliers :
    -Atelier aBDel animé par le collectif Arbitraire  Bande dessinée sous contraintes, pour petits et grands

    -Atelier serigraphie animé par le Cagibi, Charlatan et ses amis
    Réalisation d'un fanzine sérigraphié. Impression en direct avec des dessins du public.

    -Atelier gravure/gaufrage animé par Benjamin Viort
    Démonstration d'eau forte. Réalisation de motifs pour le gaufrage du papier.

      Les conférences :
    Samedi  14 Mai 14h30 :
    Discussion autour des logiques de conservation de la micro-édition,
    en présence de Lise Fauchereau (département graphzine/estampes/photos de la BNF), Christophe
    Beaudeau de la Fanzinothèque de Poitiers et Albert Foolmoon.

    Dimanche 15 Mai 14h30 :
    Discussion autour des différentes approches de la micro-édition, en présence de Delphine Ya-Chee-Chan, bibliothécaire spécialisée dans le fanzinat, Alex et Julien du fanzine Freak Out, et Adrien Zammit de Formes Vives pour Article11.

    Dimanche 15 Mai 17h
    Rencontre avec l’atelier de La Passerelle, atelier d’arts plastiques inauguré il y a 20 ans, à Cherbourg, dans le cadre d’un service d’insertion sociale s’adressant à des personnes vivant avec une déficience intellectuelle.
  • Patric Catani - Candie Hank

    Patric Catani fait partie de ces petits bonshommes
    mutants qui ont commencé à faire de la musique très tôt avec les fameux Commodore 64 et Amiga 500, passant de l'univers du jeu vidéo à des premières expériences Hardcore--Techno-Gabba meurtrières. Rapidement, on retrouve le garçon poursuivant ses délits dans divers projets à Berlin, entre autres avec le groupe EC8OR et FLEX BUSTERMAN signés sur Digital Hardcore Recordings, le label d'Alec Empire.

    Outre son tout dernier projet -Candie Hank- dont le
    premier album vient de sortir sur Gagarin (le label de
    Felix Kubin), Patric Catani a récemment donné libre
    cours à sa vision décalée du Miami-Bass-Bootysound
    avec Gina V. D'Orio (Cobra Killer, EC8OR,...) sous le
    nom de A*Class et a collaboré avec Gonzales, Angie
    Reed et Puppetmastaz.

    En live, le projet Candie Hank est un show joyeusement grotesque, qui propulse l'auditeur dans une collision de Rock'n'Roll et de breakcore déjanté marqué par une improbable sensibilité Moog. De quoi se lancer dans une danse du ventre punkoïde ou s'improviser réalisateur de clips vidéos pharaoniques de proto-pop acidulée...

    http://www.myspace.com/candiehank

    Rotator

    Boss du label Peace off, musicien aux multiples
    facettes (Mr Kill, Black Ham) et co-fondateur de
    Switchrec.com, Rotator fait des ravages. Sorti sur
    des labels tel que Brooklyn Beats, Tigerbeat6, Mirex,
    Peace Off, il a su par son Hardcore Breakcore
    Ragga dancefloor faire slammer
    de San Francisco à Tokyo.


    http://www.myspace.com/mrkillakarotator


    Aktiv25-Breakcore from Tadjikistan
    Pour son premier voyage en Xtrem-Occident
    il vient direct au Grrrnd avec mulet, chèvre et
    femme mixer sur des galettes -mais pas de pain
    Nam s'il vous plaît...Freakstyle breakcore.
  • Samedi 17 Mars

    11 euros pour ceux qui ont un travail, 8 euros pour les autres - 20h30

    Centre Charlie Chaplin
    Place de la nation
    69120 Vaulx-en-Velin
    Accès en C3 ou C8
    http://www.centrecharliechaplin.com/

    On a pas trop pris le temps d'expliquer pourquoi on faisait cette date avec le festival A Vaulx Jazz. Pour rappel, et pour commencer, il s'agit - comme son nom l'indique- d'un festival de jazz localisé à Vaulx-en-Velin depuis maintenant 25 ans. En plus d'une programmation jazz, ils essayent depuis quelques années d'avoir une soirée "rock et assimilés", qu'ils co-programment avec des une structure locale, chaque année différente. Sensibles aux problèmes que nous traversons, c'est en signe de soutien qu'ils nous ont proposé cette année la programmation de cette soirée.

    C'est une situation très inhabituelle pour nous, c'est en effet la première fois que nous "intervenons" dans un contexte différent du nôtre, en tant que “programmateurs invités”. Nous avons longtemps hésité, surtout au niveau de ce que cela représente pour nous de s'associer avec un festival s'inscrivant dans un cadre institutionnel, avec ses propres partenaires et idées sur l'organisation d'un événement.

    Mais parce qu'on les connaissait déjà un peu de l'intérieur,

    parce que c'est la première fois qu'on nous propose une enveloppe "importante" pour programmer une soirée (ça m'a fait le même effet que la première fois que j'ai reçu assez d'argent de poche pour pouvoir me payer un album Panini),

    parce que les tarifs de la soirée que nous programmons restent cohérents avec notre politique habituelle (10 balles maximum, à un euro près si vous travaillez),

    parce que cela nous intéresse d'aller faire un tour à la périphérie de 'Not Only' Lyon, et de vous y ramener, nous qui fréquentons plus couramment les centres urbains plutôt que les terminus du C19 ou du C3,

    parce que l'idée d'amener une programmation géniale ailleurs que dans nos lieux habituels nous excitait, justement,

    parce que c'était de vieux rêves pour certains d'entre nous que de faire jouer Keiji Haino et Konono, alors les deux sur un plateau, WAHOU quoi,

    parce qu'en cette période trouble pour nos projets (cf la partie 'soutien' du site), le soutien et la "visibilité" de cette date nous semblaient tomber à point nommé,

    nous nous sommes dit que peut-être on devait tenter le coup. Nous sommes donc bien heureux que cette date existe, à Charlie Chaplin, et d'avoir la possibilité de vous proposer à nouveau une Grrrnd Zero party un peu folle et bourrée de contradictions comme au bon vieux temps.

    PITIÉ, ne passez pas par les intermédiaires du mal (digimerde, fnuq.con,...), on est bien retournés de tout partout à l'idée qu'on participe indirectement à ça. Nous avons ouvert des réservations de notre côté, qui vous permettront de bénéficier de notre SUPAIRE tarif spécial de curateurs de la mort ;

    vous pouvez donc écrire à jesuisanxieux@gmail.com en précisant un nom/pseudo/code secret ainsi que le nombre de personnes avec qui vous viendrez. Ca sera 11 euros pour ceux qui bossent, et 8 euros pour tous les autres.


    Konono N°1

    Konono N°1 est le meilleur groupe du monde, qui vient de Kinshasa en République Démocratique du Congo. Il s'agit en réalité d'un diminutif pour (Attention prenez votre respiration) L'orchestre folklorique Tout Puissant Konono Nº1 de Mingiedi. Lequel Mingiedi, membre de l'ethnie Zombo (ou Bozombo), joueur de likembe (autrement appelé m'bira ou piano à pouces) et conducteur de poids lourds, est aujourd'hui âgé d'un peu plus de 70 ans. La fondation du groupe par ce dernier remonte aux années 60.

    La musique de Konono N°1 est une adaptation de la musique rituelle Zombo qui était jouée par des ensembles d'instruments à vents fabriqués dans des défenses d'éléphant. Forcés de quitter la campagne pour la grand-ville, comme bien d'autres, il fallut s'adapter au fracas urbain pour se faire entendre des dieux et surtout de leurs concitoyens, tout en continuant d'assumer la fonction sociale sacrée du musicien. Mingiedi créa ainsi un improbable orchestre de percussions et de likembes électrifiés à l'aide de matériel de récupération, un vieux mégaphone pour haut-parleur, des micros sculptés dans du bois dont l'aimant était fabriqué à l'aide de vieux alternateurs de voiture.

    Le résultat est une rencontre passionnante, intense et distordue entre la tradition et la modernité. Une musique de transe frénétique, répétitive, enveloppante. À cheval entre la subtilité et la fragilité d'une histoire qui lutte pour ne pas être absorbée dans le grand chaudron d'une culture toujours plus mondialisée, et des pratiques Do-It-Yourself, des techniques de survie, une intelligence de la situation qui trace une ligne, des liens, du commun, avec le meilleur des musiques souterraines occidentales. S'approprier le bruit qui nous entoure, les technologies, fabriquer un son qui part de ce que l'on vit au quotidien, qui parle au corps et au cerveau sans les dissocier.

    S'il faut encore insister avec leur CV, on dira que Konono N°1 ont joué hors d'Afrique pour la première fois à l'occasion d'une tournée en Europe avec The Ex en 2003. Qu'ils ont participé à l'avant-dernier album de Björk, Volta, et à la tournée qui a suivi, ainsi qu'au projet Imagine de Herbie Hancock.

    En fait de musiques actuelles, celle de Konono N°1 est finalement plutôt intempestive. Elle entre par effraction dans l'air du temps. Une sorte de piratage de la réalité pour les petits et les grands, qu'on est très très excités de vous proposer à l'occasion de cette soirée.




    Keiji Haino

    À mi-chemin entre un sorcier transgenre débarquant du Japon médiéval et une figurine kawaï tout droit sortie d'un manga de cape et d'épée, Keiji Haino est un défi à la génétique doublé d'une preuve de la répartition inégale des talents en ce bas monde.

    Présenter l'idole et son œuvre pour le fan et simple mortel que je suis relève d'une mission à la fois impossible et cathartique.

    Keiji Haino explore (depuis plus de 40 ans) les ressources du "son", les accidents pouvant mener à la transcendance : un genre de démarche expérimentale pure qui s'étend jusqu'à la vie quotidienne. Guitariste insensé, vocaliste vaguement anthropomorphe, une performance de Haino s'apparente davantage à une cérémonie qu'à un concert. Du rock à la musique improvisée, du minimalisme le plus austère au psychédélisme foisonnant, parfois bruitiste, sa musique se caractérise par une charge émotionnelle inouïe. Baroque, épique, héroïque et totalitaire : Haïno est l'Artiste par excellence.




    Direction Survet

    Direction Survet façonne un rock progressif spécial à l'aide de guitare double-manche blanche, samplers, batterie et super synthétiseurs wurlitzer MS 20, et navigue tranquillement dans une voie lactée lumineuse, onirique et féodale.

  • ZZZ_web

    MARDI 18 MAI : ZZZ PARTY ! avec ZU, ZEA, JEAN LOUIS et KANIPCHEN-FIT @ GrrndZero / 7 €

    organisé par la Dream-Team NonchaLEnte

    Jazzmen en quête de sensations fortes, bébés punk en mal de spiritualité, cette soirée s'annonce rauque, noise, libertaire et philosophale…

    ZU
    (Italie / kingZ of jaZZ-rauque noiZe)

    Gare à la puissance de l'empereur romain, jeune éphèbe ! La squadra Zu, c'est du lourd… Un peu comme si le bassiste de Massacre à la tronçonneuse, le saxophoniste de Zombie et le batteur de Hooligans s'alliaient en vue de la destruction totale de vos repères en matière de brutalité sonore sans pour autant sacrifier à des structures complexes et élaborées, une excellence instrumentale à toute épreuve et un sens du groove à même de transformer une boucherie en dancefloor… Pas de chichis, du riff monolithique gras et trapu qui fait ses preuves depuis plus d'une décennie : un genre de métal-punk-freejazz-noise sans une once de féminité… En l'occurence, qui irait leur reprocher ?
    D'autant que leur dernier album (paru chez Ipecac) envoie du tube !

    zu - ostia.mp3 (sur le début on dirait qu'ils se moquent de Vitalic)

    zu - chthonian (à des moments on reconnaît le son du saxophone)

    zu - erinys (là on dirait qu'ils se moquent d'un peu tous les groupes de musique soi-disant virile… et avec panache)


    ZEA
    (Pays-Bas / l'autre groupe du chanteur de The Ex ! Électro-punk-pop breakée débraillée)

    L'autre pays du fromage (loin derrière), du rock anti-capitaliste primaire (loin devant les têtes raides et matmatah) et des salons de thé a quand même vu grandir The Ex (c'est pas rien), et bricoler ZEA une sorte de lo-fi pop-punk bordélique, ultra mélodique et saturée soutenue par des beat électro tellement cools que ça semble se payer la tête de la french touch.
    De l'électroclash des provinces sans aucune tenue qui fait l'effet d'un chewing-gum au goût très frais mais de la marque Pouce.


    JEAN LOUIS (Paris / Zuper Power Trio - Harsh-JaZZ-NoiZe)
    Bon, vous aimez Zu MAIS QUE QUAND MÊME C'EST VRAIMENT TROP DES BOURRINS…
    JEAN LOUIS vous offre ce soupçon de volupté, cette touche de sensualité qui faisait défaut aux Italiens et qui séduira votre copine.

    En 1991, Francesco, alors batteur de Jean-Louis Murat rencontre Aymeric, trompettiste solo de Costes qui nourrit lui aussi quelques accointances avec le fétichisme. Quelques mois plus tard, lors d'un casting au salon de coiffure Jean-Louis David (dans le 14e), ils proposent à Joachim, jeune mannequin, d'abandonner son poste de démonstrateur en produits capillaires pour les suivre sur la route...

    Non sans blagues, JEAN LOUIS c'est sans doute mon groupe préféré de toute la France : un mélange extatique de grâce et d'ultra violence, comme le prouvent ces trois morceaux pas encore mastérisés mais en avant-première de leur deuxième album à paraître un jour prochain :

    Jean Louis - Morse (à 2:22 on reconnaît le son de la trompette...)

    Jean Louis - Schaerbeek (leur côté french-touch : le thème de la fin doit être une reprise de Daft Punk mais je retrouve pas l'original)

    Jean Louis - Doom (celui là est classe... mais ça vaut pas la version live. Il ya des vidéos sur myspace)


    KANIPCHEN-FIT
    (Pays-Bas / Post-pop classieuse et abraZive)

    Compagnons de route de ZEA, Kanipchen-Fit fait partie de ces groupes que l'on rajoute à la prog après une brève écoute, mais qui dans le cas présent nous parut fort concluante ! La boucle est bouclée.
    4 groupes un mardi : ATTENTION, ON COMMENCERA TRÈS TÔT !






  • Infos, MP3, blabla sur breakcore.free.fr/






  • Jeffrey Lewis Band


    Patron de la scène anti-folk New Yorkaise. Il est jeune, il est beau, et même s'il ne se lave pas souvent, il lui suffit d'ouvrir la bouche en effleurant doucement sa guitare pour faire fondre le coeur des filles. Son nouvel album est uniquement constitué de reprises du groupe anarcho punk Crass, histoire de conquérir le public masculin.


    back when i was 4.mp3

    no lsd tonight.mp3



    Gangpol Und Mit

    Vous êtes-vous déjà demandé à quoi pourrait ressembler la musique d'une garderie sur une autre planète? Sinon ce n'est pas grave, le duo Gangpol Und Mit l'a imaginé pour vous.

    Ils mélangent electronica, musique de dessins animés, dance floor lo-fi, vocodeur, pop de l'ère spatiale et jouets pour enfants, puis accompagnent le résultat de vidéos bordéliques, le tout dans l'objectif d'éveiller des sensations que vous n'aviez jamais ressenties depuis que vous avez quitté la maternelle.

    Chinese Slavery.mp3

    Balatchi Basquetcha.mp3




    Cheap Electric :

    allez nounours.mp3

    L index endiable.mp3

    + quelques surprises, histoire de rater le métro


  • 0628casper-fever1000

    CasperElectronics - Son et lumière plus fort que Jean Michel J.

    Voilà un homme qui bricole moult jouets et qui en ravit plus d'un avec ses découvertes. Après avoir maitrisé l'art des dictées magiques et du barbie karaoké depuis les années 2000, écrit pour Make magazine, fabriqué des objets sonores pour d'illustres inconnus tels que Mike Patton, Rahzel, Otto Von Schirach, il vient nous présenter et jouer sa dernière création, le light synth.

    http://casperelectronics.com/

    {youtube width="480" height="385"}n67rXQd2ujI{/youtube}


    http://casperelectronics.com/finished-pieces/benjolin-light-synth/


    300ma -Expérimental / Blues / Industrielle

    300 mA (lire "300 milli-Ampères") est le duo composé de Damien Grange (Chewbacca, Rature, 80 dates, Bronzy Mac Dada...) et Super Jean François Plomb (Super Meilleur, Sklarska Poreba, Super Jean François Plomb,...). Artiste sonore, SJFP construit de petits dispositifs électro acoustiques mécaniques à base de moteurs suspendus frotti-frottant diverses surfaces, moteurs fixes percutant fils de cuivre, ressorts et élastiques tendus. Des micros contacts lui permettent de jouer des tessitures du son. Ces petites installations sont autant à voir qu'à écouter. Dans 300 mA, il joue également de moteurs manuels avec brosse ou bouchon, de divers objets (brosse à ongles, tôles, tourne-vis, ballon de baudruche...), de percussions métalliques amplifiées, et parfois de tuyaux et trombone. Damien Grange, le souffleur du duo, chante, joue des harmonicas, de la trompette de poche, et du cùmbùs (sorte de banjo turc). Par une savante superposition des couches, il opère (comme dans la peinture à l'huile) un travail en profondeur de la matière sonore. Son jeu articule onomatopées blues-folk improvisées et fulgurantes mélopées tribales. Il en résulte une sorte de cabaret sonore improvisé, entre chansons blues déglinguées et transe bruitiste industrielle.

    http://www.myspace.com/300ma

    10KoneKt - Bent music for Bent people!

    Duo de circuit benders improvisant une "musique" expérimentale aux multiples facettes.
    10konekt éparpille ses enregistrements sur differents netlabels tels que : Clinical Archives - Russie, Intoxix limited - Allemagne, Naked noise netlabel - Italie, Haze - Bielorussie, trashfucknet - USA, 77Industry - Pologne, XS records - Portugal, JustNotNormal - Hollande, Arew recordings - UK, AMP records - Mexique, Amduscias records - USA
    Pavillon36 recordings - France (soon)
    http://www.virb.com/10konekt

    Lost Forgotten - Lightning Noise

    Lost Forgotten est dijonnais et s'amuse particulièrement à jouer avec ses propres bricolages et ceux de son ami de Stupid Design. Pour cette soirée, il nous préparera un set drone, noise et video, qui charmera nos oreilles... et nos yeux !

    http://pilami.fr/

    AxDelbor vs Denis McCarty - Bending-Table/Turn-spirit

    les hommes de l'ombre du label H.A.K lo fi Record reviennent pour une impro dont seuls eux ont le secret...

    Du même duo, une autre impro pour se régaler :
    Enregistré live au festival Pied nu, Le Havre, 1er avril 2008
    par Emmanuel Lalande H.A.K.Lo-Fi Record N°162

    http://virb.com/axdelbor
    http://virb.com/mccarty


    bend over boysfriends - "turn on ! Bend over" set

    Des jouets, des synthés, pas assez de bras.... ils seront tous les quatre et en forme pour un set pop & noise en constante évolution. Miam !


    http://virb.com/bend_over_boysfriends

    Grrrnd Zero Gerland

    40 rue pré gaudry

    28 juin - 20h30 - 5€

  • SAM 29 JUIN / 19H30 /Prix Libre



    KLAUS LEGAL
    ----------------
    cold-cold-wave / Amiens
    http://klauslegal.bandcamp.com/

    LOOKS LIKE MIAOU
    ----------------
    lo-lo-fi / Marseille
    http://lookslikemiaou.bandcamp.com/

    COGNE & FOUTRE
    ----------------
    larsen audio/vidéo / Lyon
    http://explosibles.blogspot.fr/


    C'est au LOCAL (Lyon 1er, tromé Hotel de Ville)
    adresse en envoyant un texto à maquillage.crustaces@gmail.com
    >> viens à 19H30, ça commencera VRAIMENT à l'heure
  • dimanche 16 décembre a partir de 16h

    zerojardins & les inattendus présentent:

    GOUTER EMO DRONE + VIDEO EXPE
    PRIX LIBRE

    gateaux, thé et café en vente sur place...



    AXOLOTL (San Francisco, USA)

    Link : http://www.myspace.com/axolotl
    Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=oPvvoi4sq_w

    Jamais passé par lyon auparavant voici donc : AXOLOTL, aka Karl Bauer, collaborateur des Black Dice, Skaters, Yellow Swans, Mouthus, Magik Markers... Depuis 2003, la musique de ce Californien d'adoption (pour violon, alto, percussions et voix) traduit une foi dans les propriétés extatiques de la musique et se hisse à ce point d'équilibre où la matière sonore se trouve toujours au bord de l'effondrement.

    WEYES BLUHD (Philadelphie, USA)
    Link : http://www.myspace.com/nataliewiseblood

    Weyes Bluhd est le «grand oeuvre» de la multi-instrumentiste Natalie Mering (guitariste d'à peine 18 ans de Jackie-O Motherfucker). A l'aide d'instruments bricolés, elle crée le mirage d'une cacophonie sur fond de drone massif et délivre un chant inspiré de ragas dans la noirceur du voile généré par sa «guitare» de six pieds de long (!), monstre d'instrument à cordes hurlant et bourdonnant.

    HEATSICK (London, UK)

    Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=nLq9LLy9kZc
    Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=lE1LttT9qvo

    Pour commencer, HEATSICK, le projet solo de l'Anglais Steven Warwick (moitié des noiseniks de Birds of Delay). La parole (post-beat à souhait) à l'intéressé : «Avec cette musique, j'essaie de réunir l'extase de la libération et le train pépère du troupeau en marche dans ce moment qui précède la tempête. Quelle est cette sensation sous les pieds lorsque l'on pénètre dans un lac ? Un conflit entre des joues rougies par une traversée brumeuse et des rafales sauvages de vent à 5 heures du mat'.»


    + Programme de vidéo expé, pré-selection du festival des inattendus: http://les-inattendus.club.fr/

    Exit
    de Gérard Cairaschi
    2005, France, 9 min 34s, Mini DV
    Art Vidéo
    Il n'existe qu'une seule sortie réelle et définitive du monde, mais innombrables sont les récits et les représentations, passages ou voyages, vers l'autre versant rêvé ou redouté. Multitudes d'autres mondes imaginaires construits d'images qui nous habitent. Les lieux, les objets et les êtres de notre existence, de notre monde transposé et peuplé de nos rêves.

    La grille
    de Eva Poulopoulou
    2006, Grèce, 3 min 30s, DV CAM
    Animation
    Entre science-fiction et utopie « la grille » explore la notion du totalitarisme dans la société.
    Et si un individu n'avait plus envie d'entendre ce que la société lui dicte ?


    Chez Sacha
    de Christophe Guérin
    2006, France, 1 min 44s, Mini DV
    Expérimental
    Chez Sacha, chausseur chic, une jeune fille au pair essaye une paire de bottes jaunes, mais le vendeur n'est pas très concentré, car il entend des voix.


    SOHO
    de Christophe Guérin
    2006, France, 2 min 40s, Mini DV
    Expérimental
    Dans un studio de Wardour Street, une discussion animée est engagée entre un jeune photographe et son modèle. Son petit ami ne comprend pas très bien.


    At the heart of a sparrow
    de Barry Doupe
    2007, Canada, 29 min, DVD
    Animation
    Un feuilleton qui met en évidence la rupture entre le corps et l'esprit. A travers une série de petites histoires animées, inversions des rôles et associations d'idées, les images sont débusquées et empilées.


    Order-re-order
    de Barbara Doser & Kurt Hofstetter
    2006, Autriche, 7 min, Mini DV
    Art Vidéo
    Des cellules lumineuses en rotation sont sans cesse catapultées dans le chaos afin de se réordonner. « Rien n'existe sans ordre. Rien n'émerge sans le chaos" (Albert Einstein).


    Sewing room
    de Sookoon Ang
    2005, Singapour, 5 min, HI8
    Art vidéo
    Scènes de la vie monotone de l'atelier de couture, dont l'art dépasse pourtant la délimitation de son cadre.


    Télépattes
    de Vivian Ostrovsky
    2007, France, 10 min 35s, téléphone portable
    Documentaire
    Pocket Film a proposé à des artistes reconnus de tourner avec un téléphone mobile vidéo. Vivian Ostrovsky a réalisé « Télépattes », une félinosophie de la vie.


    mio/oim/iom
    de Richard Neir
    2006, France, 3 min, HI8
    Film hybride
  • GrndZero-BlackDice_thumb.jpg

  • organisé par [Under A] Big Black Sun



    BLACK STROBE
    (Electro/Rock - Paris)
    www.myspace.com/blackstrobe

    THE WILLOWZ
    (Rock/Folk - California)
    www.myspace.com/thewillowz

    Mercredi 6 Février à 20h
    GRRRND ZERO
    69 rue Gorge de Loup
    Lyon 9e
    7 euros
    www.myspace.com/underabigblacksun

  • Analus & Clitorus et L'Académie du Bruit présentent :



    Grnd Zero est bien content d'accueillir une nouvelle asso au nom pourtant douteux et ce concert d'un groupe dont le nom, finalement, importe peu puisqu'il sont signés chez FatCat Records et que, quand on est cool, on aime généralement ce qui provient de cette maison-mère (Animal Collective, Black Dice, Mùm, Giddy Motors, Sigur Ros, Nina Nastasia... petit rappel pour ceux qui sont pas encore assez cool).

    Non, sans blaguer, la musique de Charlottefieldest assez sympa et voici deux mp3 issus de leur nouvel album 'What are friends for' (chez FatCat records donc) pour vous faire une opinion et réserver votre soirée :



    Charlottefield - Threes.mp3

    Charlottefield - Broken Bell.mp3

    et aussi un lien vers un clip : Clipper

    En première partie, vous retrouverez Keiko Tsuda, un groupe local qui commence à se produire à peu près aussi régulièrement à Grnd Zero que Mother Fucking ou Clara Clara à une époque… il y a plein de chats en page d'accueil de leur site et on peut aussi y écouter des mp3 !





  • Certains de nos décideurs auraient tendance à penser et affirmer (confère, ne suivez pas mon regard, Notre Président à Dakar en 2007) que l'Homme africain (je savais pas qu'il n'y en avait qu'un), selon la bonne vieille tradition post-coloniale décomplexée à la française, vivrait dans un temps pré-moderne, qu'il ne serait jamais réellement entré dans l'Histoire, tout à son éternelle répétition d'un présent englué dans une tradition contraire à l'idée même du progrès.

    Ouais.

    La compilation Shangaan Electro, sortie voilà quelques temps déjà par le délicieux label anglais Honest Jons, représente une chouette occasion parmi d'autres de clouer le bec aux guignols racistes incapables de se représenter un horizon culturel différent de l'hégémonie occidentale en vigueur. Le peuple Shangaan, ou Tsonga, qui représente une population d'environ deux millions d'individus a historiquement vécu dans une aire s'étendant du Sud du Mozambique au Nord de l'Afrique du Sud, mais beaucoup d'entre eux vivent et travaillent aujourd'hui dans les townships de Johannesburg.


    La compilation qui nous occupe regroupe et propose une sélection de morceaux produits par une figure centrale de la scène, Nozinja (qui joue également sous le nom de Dog). Producteur donc, sorcier de studio, dénicheur de talents, chanteur, s'occupant d'un label qu'on pourrait qualifier de DIY (il grave et sérigraphie lui-même ses sorties), le bonhomme a plus d'une corde à son arc.


    Il suggère à travers ses productions un nouveau langage pour le shangaan en tant que genre musical : en remplaçant la guitare et la basse jouées live par les sons de synthétiseurs Casio réglés sur le preset marimba, en les calant sur des boîtes à rythmes palpitant à plus de 180bpm, il propose une musique qui déferle frénétiquement sur l'auditeur et invite à remuer son postérieur à des vitesses démentes, s'invitant dans la vague mondiale des musiques de dancefloor plus-rapide-que-moi-tu-meurs, du Kuduro au Uk Grime en passant par le Baile Funk.


    La musique rappelle également par moments la fin des 70's/début des 80's à New-York, quand la pop prenait des inflexions africaines, s'appropriant le punk et le dub. On pourra penser aux productions d'Arthur Russell, ou à celles du Brian Eno et David Byrne au temps des Talking Heads, elles-mêmes fortement influencées par une écoute attentive de musique traditionnelle africaine.


    Il semble que l'intense circulation des flux musicaux à l'échelle mondiale évoquée ici vienne contredire, d'une certaine manière, les théories réactionnaires évoquées en début d'article. Et il n'est finalement pas étonnant que la dance afro-futuriste Shangaan semble célébrer un certain retour à la tradition via l'usage de nouvelles technologies, et celui d'un minimalisme amplifié qui résonne à travers tous ces paysages sonores.


    Le 22 juin, donc, on pourra venir se décrocher les hanches à Grnd Gerland en compagnie de Nozinja l'entremetteur et chanteur, des intrigants clowns-danseurs les Tshetsha Boys (voir vidéo), de certains des danseurs Shangaan les plus rapides et du producteur de kwaito/house et complice de Dog, DJ Spoko.


    C'est pas vraiment un concert habituel pour le lieu, alors on est bien excités comme des puces de vous proposer cette date.

    (largement inspiré de la chronique du disque parue dans le numéro d'août 2010 de Wire, excellent périodique anglais évoquant les musiques intellectuelles et sophistiquées. )

    +++

    Une petite démonstration de danse des Tshetsha Boys :

    {youtube width="425" height="349"}ZFXEZeVgmCg{/youtube}

    L'un des gros tubes parmi les tubes de la compilation :


    {youtube width="425" height="349"}IXE6_j1N7o8{/youtube}


    La page du label concernant le disque, avec une explication de Nozinja (en anglais) : http://www.honestjons.com/label.php?pid=36711


  • S'étant chaussée, [...]" & Burn Your Flag Présentent :

    20 H 30 - 5 Euros



    DEATH SENTENCE: PANDA!
    Death Sentence: Panda! c'est Kim West, Paul Costuros et Chris Dixon, un trio de musiciens de San Francisco. Ils ont un son unique et ludique, qui s'inspire largement de la folk traditionnelle chinoise et coréenne, du ragtime, des fanfares New-Orleans et du punk hardcore. Des pop-songs impulsives au cordeau qui débordent d'exubérance, soutenues par l'inhabituelle instrumentation du groupe, clarinette modifiée, flûte, xylophone et batterie. Ajoutez à ça la voix passionnée de Kim West qui donne la chair de poule, et vous commencerez à vous faire une idée de Death Sentence : Panda!
    Mais retournons un moment dans le passé.Death Sentence : Panda! se monte en février 2004 et ils font leur premier concert un mois plus tard. Après pas mal de concerts extras à travers les Etats-Unis, Gold Chains (electro-rap) demande au groupe de l'accompagner dans sa tournée nationale en 2004. Leur premier album, "Puppy, Kitty Or Both" sort en 2005 (Upset! The Rhythm) et rencontre une couverture radio et presse dithyrambique. Les fameux magasins de disques Rough Trade (Londres) sélectionnent même un de leurs titres pour leur compilation "Counter Culture". Avant la sortie de leur deuxième album, "Festival Of Ghosts" (Upset! The Rhythm), le groupe parvient à terminer une tournée des Etats-Unis, d'une côte à l'autre, dont le point d'orgue fût leur performance à End Times Festival, qui met à l'honneur des artistes du monde entier, les plus excentriques et expérimentaux.
    "Ils apportent un sens du drama cartoonesque au son traditionnel post-punk de la Bay Area, sans rien de plus qu'une flûte, une clarinette, une batterie et un sacré paquet de cris. L'an passé ils ont tourné en Europe et entrepris une tournée à travers la côte ouest américaine avec Burmese et Fuckwolf."
    (Merci A. pour la trad !)

    DEUX MP3 :

    A+ CANNIBAL (tube Primitif)

    Oh Brother, Oh Bother


    d



    http://www.myspace.com/deathsentencepanda






    BRONZE
    BRONZE is from San Francisco. Bronze began in 2006. Bronze is Brian Hock (drums) Miles Friction (synths/electronics) Rob Spector (vocals). Bronze has released a 10” and 2 7”s and has a full length LP coming out on RVNG intl. from new york in winter 2010.

    Review from Aquarius Records in San Francisco:

    "Can't think of a Bay Area band at the moment that's been so consistently capable of blowing us away live more than Bronze. Something so damn refreshing and exhilarating about their approach to rhythmic psychedelic post-punk, a sound overflowing with dizzying synths and syncopated rhythms that totally transport us to another dimension. So psyched we were finally able to get our hands on this, their debut recording. A beautifully packaged clear 10" with a bronze tinted embossed cover (there is a crazy limited edition version with an actual bronze cover! that we might get in at some point, but don't hold your breath!) but the classy packaging is just icing on the cake as it's the two wonderful songs in these grooves that dazzle and delight.
    The sounds of underground luminaries like Silver Apples, Public Image Ltd., Suicide, and Throbbing Gristle are the launching point for Bronze's mind melting excursions into swirling and sizzling sonic mystery and melody, but they really do take those influences and craft a sound all their own. Not to be missed live, Bronze's stage presence and delivery are so damn action packed and captivating, and this debut recording offers a really nice glimpse of that fiery disposition. This is a band that truly deserves to get some world wide attention. So damn good !"


    Website & MP3 : http://www.myspace.com/copperclub




    SIDA

    "Sida va sortir 2 cassettes : une sur TANZPROCESZ, excellent label de paris et une autre sur RANK TOY RECORDS, excellent label de paris. celle-là, ce sera un split avec LE CHÔMAGE."

    Mais Sida c'est quoi ? La colère (la rage) ? Du bruit, beaucoup (des martèlements sourds, et de très fortes déflagrations soniques électriques) ? Des cris (des hurlements, une voix habitée, voire follement possédée ?) ? Entre autres choses...
    Mais on en parle vraiment mal, car ça vous prend au coeur, aux tripes, alors il faut aller les écouter et les voir en live, c'est mieux.

    Sida c'est qui ?
    Luca (Bare Hands, Fleurs...) à la guitare, Maïssa (Prypiat...) au chant et au clavier et Quentin à la batterie.

    Et Sida c'est où ?
    Dans ta face, à Grrrnd Gerland, très bientôt.

    Websites & MP3 : http://www.myspace.com/sidaoscillation - http://sidaoscillation.canalblog.com/




    MASSICOT
    Massicot est un nouveau super groupe genèvois, quatuor entièrement féminin composé de Simone à la guitare, Mara au dinosaure, Léa au violon et Colline (ex-Putrella Forever) à la batterie.

    Après un concert vraiment super extra au Sonic on avait très envie de les revoir à Lyon... et c'est donc chose (bientôt) faite ! No wave for ever.
    Website & MP3 : http://www.myspace.com/massicot
    Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=ja2IOw2bFSs

  • Puech_Gourdon_Bremaud_Gz_20.01.12_Web_Couleur
    Dim 20 Jan / A 20 H 30


    Nuit Bizarre Mélange Risqué / Tv Et Bourrées d'Auvergne
    Dans le dernier espace cosy d'un quartier en devenir / A Grnd Zero, 40 rue du Pré-Gaudry / 7e arrondissement

    A PrixLibre!
    Avec des chips au bar et des gens qui en savent pas mal

    ---

    Je saurais pas trop dire si Grnd Zero part en sucette ou si c’est mon cerveau qui distord encore plus le réel que d'habitude mais, à l'heure où on dirait que quasi un tiers de notre temps d'ouverture au public est cocassement consacré à ce que s'exprime la vitalité débordante de notre "scène-punk-et-assimilés-locale" , et où les groupes de pop déviante et/ou éventuellement underground semblent désormais devoir (principalement) jouer sous les astres plus cléments des concerts postés sur facebook et au tarif d'entrée préférentiel de 12€ (et donc pas chez nous), bref à cette heure-ci où on sait même plus trop quelle soirée on doit organiser/à quel nouveau sous-genre musical se plier pour ramener du beau monde et être au top de la courbe des tendances, ben à cette heure-là : on veut faire jouer de la musique traditionnelle (un peu détournée quand même) des monts d'Auvergne. Ouais, à Grnd Zero, dans le petit salon, le dimanche soir dans nos pantoufles.

    Puech Gourdon Brémaud (Musique d'Auvergne, Vortex Immémorial et Transe Infinie)

    Même si ce tableau précédent du grand-n'importe-quoi stylistique est légèrement exagéré (c'est toujours vachement plus facile de faire des raccourcis), on imagine quand même que vous comprenez pourquoi on s'était dit, a priori, que les gens seraient pas super rassurés par la couleur "bourrées d'Auvergne" de cette soirée. On sait bien que, souvent, nos imaginaires, façonnés par un nombre illimité de préjugés culturels de merde, sont traversées d'images horribles à la seule évocation du terme "trad français" (surtout quand on confond entre "trad"et "folklorique") . Franchement, j'ai déjà souffert ça chez les amis profs de mes parents, je vous comprends.

    Mais cette phase première de répulsion doit être dépassée.
    Une bande d’illuminés plus ou moins stéphanois, qu'on a fait jouer par ici déjà plein de fois (concerts transcendantaux de la décennie, désolé pour les absent.e.s), nous a ouvert à la puissance magique et infinie de la vielle à roue, un instrument manifestement beaucoup trop puissant pour les cadres de perception humanoïdes.

    Yann Gourdon - Gliss

    On a voyagé dans six dimensions différentes devant les concerts de l'impénétrable groupe France, machine répétitive totalitairement envoutante. On a été forcés de reconnaitre que ces gens avaient réussi à extraire de cette vieille à roue, et d'un répertoire traditionnel mystérieux, de quoi faire de la musique implacablement hypnotique pour les deux prochains millénaires.

    France - Live Kraak 2011
    France - Untitled
    Puech Gourdon Bremaud - Live Boulegan 2011

    Dans la bourrée, Yann Gourdon et ses différents compères ont capté une forme de meta-psychédélisme primitif, brut et éternel. Quelque chose d'un peu flippant tant ça semble traverser les continents et les époques.
    Un peu comme on peut le trouver dans :

    Terry Riley (1970?)
    La Monte Young - Raga For Ravi (1974)
    Henry Flynt - Celestial Power (1986)

    Dimanche, Yann se ramènera enfin accompagné de deux autres compagnons, Jacques (cabrette) et Basile (violon), pour soumettre nos esprits au pouvoir acoustique d'instruments et de formules qu'on ne voit tristement jamais, enfin pas trop chez nous en tout cas.
    En gros, on va kiffer.

    http://www.la-novia.fr/puech_gourdon_bremaud.html
    http://www.standard-in-fi.com/ST.html (un disque fou pour planer d'une manière que tu connais pas encore)

    Cogne & Foutre
    (Télé-Noise, Brouillages Vidéos)


    http://explosibles.blogspot.ch/
    http://vimeo.com/52181594 (télé 7 jours)


  • Grnd zero Gerland (salon, entrée par la rue) - 40 rue Pré Gaudry
    20h30 - prix libre (ce qui ne veux pas dire gratuit, il y a des groupes à défrayer/payer)

    Dag Erik Knedal Andersen/ Stian Westerhus duo
    Duo guitare/ batterie de Norvège - avec le batteur de Supersonic Rocketship (entre autres) et le guitariste de Puma, Monolithic et Jaga Jazzist)
    www.myspace.com/knedalandersen | www.myspace.com/stianwesterhus | http://666db.blogspot.com/

    R..Y.R
    Free jazz, trio batterie/ saxs /saxs rattaché au Grolektif (collectif de musiciens/ activistes de la région lyonnaise, responsable entre autres de la salle de concert "Le Périscope")
    http://www.grolektif.com/ryr.php

    Kandinsky
    Formation à géométrie variable incluant des membres de groupes locaux tels que FAT32, SoCRaTeS, Motherfucking, Lewis Karloff.... - free noise, impro.
    http://www.kandinskytheband.fr/ | www.myspace.com/chefouichef

    KA-Waffichenet






  • Why est un des membres fondateurs du collectif Anticon (label indispensable dehip-hop/folk/pop, on le martèle assez souvent).
    Nous sommes EXTREMEMENT heureux de le faire rejouer à lyon.
    La première venue
    duprince moustachu fut mémorable (on peut en voir un extrait vidéo ici ou écouter un mp3 merveilleux), on attend donc ce concert avec impatience.

    Parfois il faut être honnête : son dernier disque, Alopecia, nous a tous plus ou moins déçu. J'espérais naïvement le retour au bricolage,
    mais non, il creuse sans vergogne la rupture entamée avec Elephant Eyelash :finie la folie des immenses Clouddead, envolé le bordel de Reaching Quiet,Why verse désormais dans la pop/hip-hop classique. En soi, ce n'est pas un crime, surtout quand on est aussi doué que le petit Yoni. Le problème fondamental d'Alopecia, c'est la production : elle est presque digne de mtv, on est un peu gêné, on regarde par terre, ailleurs, en faisant mine de n'avoir rien remarqué. Restent des textes et des chansons imparables (Vowels pt 2, These few presidents...).

    Merci Youtube, les vidéos de la dernière tournée redonnent foi et confiance dans l'avenir. Les morceaux d'Alopecia, débarrassés du son douteux de l'album, prennent toute leur ampleur. Et en plus, ils jouent Crushed Bones (le MEILLEUR titre d'Elephant Eyelash), waou.


    quelques mp3 pour prendre conscience de l'importance de la chose :

    why - crushed bones.mp3

    why - afterschool america.mp3

    why - these few presidents.mp3

    why - the vowels pt 2.mp3


    why - early whitney.mp3




  • 20 H - Minuit
    8 Euros

    En clotûre de festival, les rois du dance punk disco funk!!! (chk chk chk), afin que tout le monde remue son nombril en levant les bras. Ils seront précédés par le folk-hip-hop-rock-post-machin-lo-fi bricolé deGablé.


    !!! - pardon my freedom.mp3

    !!! - must be the moon.mp3




A LA UNE

  • DES NOUVELLES DU CHANTIER #6

    Voici des photos récentes de l'avancé des travaux : ... ... Isolation des containers : ... ......

  • Un geste lourd de sens

    Si tu es arrivé sur cette page, c'est que tu envisages de participer à Grrrnd Zero. Merci, on va...

  • Grrrnd Zero recherche !

    On récupère tout ce qui est inscrit dans cette liste pour alimenter le glouton-chantier Bohlen.Si...

  • Agenda GZ

    Saison 2017/2018 du Chantier et on poursuit la reconquête du nouveau gz, m² par m², tout en...

GRRRND RADIO is BACK !!!!

RadioGZ

 Un arc-en-ciel planté dans le béton

1001 chansons offertes par les groupes qui ont joué à GrrrndZero.

Enjoy!

 

(perdu ? clique donc sur le poste ! )

 

GRRRND ZERO RECHERCHE !

On récupère tout ce qui est inscrit dans cette liste pour alimenter le glouton-chantier Bohlen.
Si tu sais où trouver gratos ou veux nous donner directement une des choses suivantes, écris un petit mot à endurancezero@gmail.com.

Les éléments qu'on recherche en priorité-top-urgence-aïe-aïe-ça-me-manque-trop-là-maintenant-donne-vite-vite sont soulignés.


Outils

PLATE-FORMES DE TRAVAIL individuelles roulantes AUX NORMES 2013 dit "PMR". A partir de 1m de hauteur.
ECHELLES DE CHANTIER
TRANSPALETTES. Capacité 2 tonnes minimum.
Outillage
Quincaillerie


Bois

MONTANTS D'OSSATURE en bois jaune (beaucoup), 120 x 45 mm au moins, 2370 mm de longueur pour la plupart
SOLIVES 75 x 220 mm ou + grandes et moyennes section, le plus long possible, minimum 5 mètre de longueur
LISSES BASSES et HAUTES (beaucoup), 45 x 120 mm en bois, 1m30 de longueur minimum
TASSEAUX de BOIS par série de 10 identiques, 30x30 mm, 50x50 mm, etc...
OSB par plaques de 30 ou 40m2 au même format


Cloisons, doublage, faux-plafond

RAILS METALLIQUES pour fixer le placo épaisseur : 48 mm pour semelles horizontales (au sol), 46 mm (ou 45) pour montants verticaux (murs), 47 mm pour fourrures F47 (plafonds)
PLAQUES DE PLÂTRE BA 13
VIS à placo
JOINT placo
BANDE placo
ISOLANT : LAINE DE VERRE et/ou LAINE DE ROCHE entre 100 et 200 mm d'épaisseur pour la plupart + du 500 mm d'épaisseur pour les containers
FILM POLYANE
PLANCHES non traitées ou plaques de tôle ou contreplaqué ou autre matériau pour BARDAGE. Epaisseur : entre 12 et 200 mm


Finitions

FAÏENCE
CARRELAGE