AVANT-GARDE




  • Même si la vanne est un peu grosse sur le fly, Vialka et J'm'en fous
    viennent bien de quelquepart qu'on pourrait appeler Crustland, ou autre.
    Apatrides revendiqués, sans arrêt sur la route, toujours porteurs d'un
    message positif et jubilatoire. Les deux groupes vont se croiser à Grnd
    zero comme ils se croisent depuis des années, les uns venant d'un
    endroît, les autres d'un autre et ils repartirons après nous avoir
    réchauffé le coeur et les oreilles, on ne sait où mais sans doute pour y
    dire la même chôse qu'on ne dira jamais assez: D.I.Y rules!


    VIALKA (duo guitare/batterie mixte et plutôt pas mal, selon certains)
    http://www.myspace.com/vialka

    J'M'EN FOUS (groupe tout fou tout fou'n'supersexy waouuu, selon d'autres)
    http://www.rienafoutredemyspace.fuck
  • Attention, le concert de nos héros aura lieu à 18 HEURES, dans le salon.Un rendez vous de fin d'après midi, pour apprécier la délicate musique des Volcano the Bear. Après leur passage au rail théâtre l'an passé, nous voulions les faire repasser dans des conditions d'écoute religieuse. Nous retrouverons Daniel Padden (clown cosmique) et Aaron Moore (batteur génial) dans notre écrin de moquette, beaucoup plus intimiste et soyeux.


    volcano

  • orga Kaugumi/zerojardins :




    Que ce soit clair, c'est l'un des miracles de 2008. La beauté du monde sera révélée le 10 mars lors de la venue de Black Dice, accompagnés de Kria Brekkan.


    Le Rail Théâtre nous étant inaccessible pendant un mois, le concert se déroulera à Grnd Gerland (40 rue pré gaudry - 69 007 Lyon - métro D Jean Jaurès).
    LES RESERVATIONS POUR BLACK DICE SONT TERMINEES. IL RESTERA DES PLACES A L'ENTREE, IL SUFFIT DE VENIR TOT A GERLAND POUR S'EN PROCURER (20H).

    Black Dice c'est donc Copeland, son frère (Bjorn) et un autre Homme, Aaron Warren.

    Connus avant tout pour être les potes bruitistes d'Animal "brother sport" Collective (même label, mêmes tournées, visiblement mêmes drogues, top friend myspace, amitié sincère), Black dice c'est un peu la première barrière de la musique expérimentale à franchir avant de pouvoir s'effondrer dans les méandres (représentées ce soir là par Motherfucking). Bref. Les premières barrières, c'est beau :

    black dice - motorcycle.mp3

    Dernièrement, ils nous ont sorti un disque (Load Blown) chez paw tracks. Probablement leur meilleur avec broken ear record, plus catchy/moins austère que leurs débuts, presque plus cool, genre soleil quoi. Du Black Dice en short, polo, casquette tropicale, en plein minigolf, coucher de soleil et menthe à l'eau.


    C’est pas si complexe à l’écoute, on entend certes des blips et des sons trifouillés, mais aussi un truc pop, même « groove », le mot qui fait peur (rappelons qu’à une époque une basse qui groovait c’était du slap). Ce côté grosses basses booty/Mtv Pulse, mêlé à ces bidouillages intempestifs, fait de Black Dice une entité totalement inattaquable.
    Voilà une image :


    Et aussi quelques autres morceaux à écouter au casque (le gros qui traîne chez ton père, celui qui te fait passer pour un électro boy et dont tu as un peu honte (du casque hein, pas du père). Parce qu’au fond de toi, y’a sûrement un fan de daft punk qui sommeille) :

    black dice - kokomo.mp3

    black dice - gore.mp3

    black dice - scavenger

    Vos doutes s'effondrent, toute résistance disparait, vous viendrez faire siffler vos oreilles le 10 mars.

    Ah oui, en première partie, il y aura donc Kria Brekkan(ex-chanteuse du groupe islandais Mùm, voix de sucre d'orge, pop tordue, épouse du Prophète).

    On peut regarder cette petite vidéo de la Blogotheque :




    On peut aussi l'écouter chanter avec Avey "cuckoo cuckoo" Tare, son mari :

    Kria Brekkan & Avey Tare - sis around the sandmill (Pirate version).mp3


    Pour ne pas faillir à notre réputation d'organisateurs de concerts ma foi sympathiques mais surchargés en nombre de groupes, il y aura aussi les excellents Family Battle Snake (noise noise noise / myspace : oui) et Mother Fucking (bossa nova nova / myspace : oui)


  • GayBeast_webrose


    GAY BEAST
    (Nerd Rock du Futur / Minneapolis, USA)


    Signés sur Skingraft, Gay Beast joue du rock d'avant-garde (c'est rare mais ça existe encore cf. Extra Life, Zs…), spéculatif, surprenant, dissonant, voire atonal mais super catchy et c'est ça qui est fort.

    Gay Beast - multi-purpose anti-form

    Un chanteur/claviériste (qui joue parfois du sax), un guitariste pas franchement conventionnel mais assez prodigieux, une batteuse large d'épaules, un extrait de leur troisième album à paraître en janvier :

    Gay Beast - Powerty Witch


    Ils ont un myspace


    JEAN LOUIS
    (Power Jazz des rives du Styx / Paris)


    Je pense que c'est mon groupe préféré de toute la France. Un power-trio contrebasse/trompette/batterie qui balaie tout sur son passage mais avec grave de style voire de sensualité. Des légendes hunniques racontent que là où ils jouent l'herbe ne repousse plus. Un mélange extatique de grâce et d'ultra violence.

    Ils viennent de sortir un second album incroyable (chronique à venir sur ce même site) : leur musique a pour habitude de traverser successivement différents états radicalement opposés.

    (ici ça commence super vénère avec un thème sur une seule note - d'où le titre Morse - puis à 4min25 débute un passage émo super beau)

    Jean Louis - Morse


    (ici ça commence super lent et pesant - d'où le titre Doom - puis à 3min09, ça explose d'un coup comme une bête féroce qu'on a pas nourrie pendant des mois et qu'on délivre soudain alors qu'on sait pertinemment que personne ne sera épargné)

    Jean Louis - Doom


    Et sur scène c'est encore mieux.

    Ils ont un myspace


    BLONDETTE'S
    (Zouk Rock de l'Espace, Lyon/Lima/New-York)


    Blondette's joue du rock assez fou, fantastique au sens borgien du terme avec des morceaux d'Afrique et d'Amérique latine (la chanteuse est péruvienne) dans les rythmiques et de schizophrénie dans les compos.

    Du chant en Anglais ou en Espagnol, un casiotone d'occase, une basse de hipster des années 70, une guitare bling bling, un batteur noir mais blanc... Zouk Rock Fantastique, un argument de vente à la hauteur de leurs aspirations.

    Ils ont un myspace
  • JEUDI 18 NOV
    soirée drone
    20H30 - 6€

    baker_web_copy

    Aidan baker (from Nadja - Berlin/Toronto)
    Stakhanoviste du disque (un petit coup d’œil à sa discographie ICI en dira assez long), ça on le savait déjà. Mais il faut bien admettre que depuis peu il devient aussi acharné des concerts. Cette fois-ci il viendra en solo pour son rendez-vous annuel. Difficile de faire le tour d’une discographie aussi vaste que protéiforme, Aidan ayant la fâcheuse tendance d’enregistrer (et faire éditer) tout ce qui ressemble de près ou de loin à une expérimentation ou à une répète. De son propre aveu il n’a pas été en mesure de mettre la main sur une copie de chacun de ses disques. En solo, Aidan Baker se laisse aller à quelques incartades dans le monde de la pop, délaisse les murs de guitare entre lesquels Nadja a eu tendance à s’enfermer à la longue et propose un drone plus cristalin, apaisant et moins massif, parfois même se rapprochant de ces compatriotes de Constellation si l’on en croit les commentaires d’un grand savant ès-Aidan Baker.
    http://www.myspace.com/aidanbakermusic




    Noveller (brooklyn)
    Elle est un peu la nouvelle égérie brooklynienne du drone minimal, il faut dire qu’elle le fait très bien. Elle s’est d’abord fait connaître par ses courts métrages expérimentaux et on regrette d’ailleurs un peu qu’elle n’ait pas proposé de faire quelques projections pendant son set.
    http://www.myspace.com/noveller




    Unfact (bassiste de jesus lizard!)
    J’ai bien failli recracher mon speculoo tout mou de café lorsque j’ai lu que derrière ce petit nom se cachait LE David Sims de Jesus Lizard. D’autant que les trois zigouigouis de larsens qu’on a pu entendre sur myspace donnaient un peu envie de croire à une mauvaise blague. On ne sait pas trop si on va avoir droit à une démonstration des dernières pédales de delay en vue digne du plus beau showroom d’effect on line ou bien s’il sera à la hauteur de sa réputation de mec dont le son de basse a marqué toute une génération. Du coup, on croise les doigts.
    http://www.myspace.com/unfact
    http://www.davidwmsims.com
  • La Société Secrète présente :



    POWERDOVE (Annie Lewandowski (ex Curtains) + John Dieterich de Deerhoof + "L'Ocelle Mare" Thomas Bonvalet / Avant Pop, US/Fr)

    On est super contents d'accueillir à Grrrnd Zero ce projet fabuleux réunissant Annie Lewandowski (ancienne membre de Curtains, le groupe de Chris Cohen) au chant et piano préparé, John Dieterich (l'un des guitariste les plus créatif aujourd'hui dans Deerhoof ou Gorge Trio) et Thomas Bonvalet “L'Ocelle Mare” qui fait partie des quelques richesses produites sur le sol français. Dieterich joue de la guitare folk et Thomas fait du L'Ocelle Mare (banjo bruitiste, polyrythmies aux pieds, objets divers et variés), le tout au service d'une pop d'avant-garde ou plutôt d'une folk expérimentale puisque les chansons d'Annie Lewandwski ramènent aux premières heures du revival folk anglais des années 70 et des groupes comme Steeleye Span ou Fairport Convention.
    Leur album sorti il y a peu simultanément sur Murailles Music, africantape et Circle into Square est MAGNIFIQUE.


    Under awnings


    Love walked in


    Do you burn


    MAZALDA (Sublime Exotica, Fr)

    Imaginez la “compile des compile Sublime Frequencies” : tous les morceaux les plus barrés du folklore excentrique réunis en un seul set unificateur et flamboyant… Imaginez un monde où le mot “world” n'aurais pas été sali, perverti par Peter Gabriel et d'autres voyageurs à l'esthétique douteuse.
    Ce monde existe, quelque part… Et Mazalda en est l'ambassadeur : électrisant les sonorités folkloriques du Pérou au Moyen Orient, de l'Angleterre à l'État Uni d'Amérique, cinq virtuoses venus d'ailleurs s'amusent de la musique des Terriens pour le plaisir et l'intelligence de ces derniers, médusés.

    Écouter
    Voir


    ANT (Pop Deluxe, Lyon)

    Premier concert pour ce groupe prometteur aperçu en répétition, des voix, des synthés, du violoncelle, de la batterie : j'ai que de vagues souvenirs de ce moment étincelant mais il me semble que c'était assez pop pour pas étiqueter ça “post quelque chose” et assez classe pour jouer avec Powerdove.


    JEUDI 28 MARS @ GRRRND ZERO
    4à rue Pré Gaudry - Lyon 7e
    Métro : Jean Jaurès
    20H15 / 7 €

  • Notre ami Gael explore les frontières troubles de la noise, du drone et de l’improvisation libre. En tant que musicien, d'abord : en duo avec Motherfucking , en solo avec Faux Amis,  ou en collaborant à divers projets (Chora, Part Wild Horses Mane on Both Sides, Hunter Gracchus...). En plus de détériorer les oreilles de ses voisins des locaux de répétition de Grnd gerland, il gère aussi le label Zerojardins, qui vient de sortir trois chouettes disques. Les descriptions sont de Gael. 

     

    CHORA

    Deuxième sortie des Londoniens de chora sur zerojardins, The Wax Heel est leur premier véritable album après plusieurs LP et des dizaines de Cd-r. Pas moins de 8 pistes pour un total de 78 minutes. Un vrai marathon sonore, une expérience musicale extrême où s'entremêlent boucles, violons sanglants, clarinettes autistes, guitares planantes, percussions arythmiques et voix en tout genres. Le tout parfaitement emballé par une magnifique peinture de Lindsay Mapes.

    The Wax Heel
    Faux Amis

    SUN STABBED

    Sun stabbed est un duo qui s’est formé à Grenoble en 2005. Le travail de ces deux musiciens tourne autour de la guitare (qu’elle soit préparée ou non), des effets et de l’amplification.
    Une base de leur musique tourne autour de l’idée de modeler un son puis de le faire évoluer en improvisant, jouant tantôt avec des masses sonores, tantôt avec des petits détails. En ce sens, ils lorgnent autant du côté des minimalistes américains que des free noisers néo-zélandais.

    In the corner
    Faux Amis

    COMMUNE

    Commune nous vient tout droit de Reims, ou bien Charleville-mézières. Moi je l’ai rencontré à Lyon. Le mardi on va à la piscine. Il y a un an, ou peut être deux, je lui ai proposé de faire un disque. Pourtant, Commune n’est pas vraiment dans la droite lignée des autres références Zerojardins, mais l’idée de faire un disque de chants m’a plu. La chanson française, j’aime pas ça. Les chansons à texte j’en écoute pas tous les jours mais Commune c’est un peu mon Brian Eno à moi, il me fait vibrer comme "Another green world". Il me fait pleurer comme Higelin & Areski au meilleur de leur forme, "Remember". Alors si comme moi vous aimez Brigitte Fontaine, Jandek et EL-G ce disque est fait pour vous.


    Furie
    Faux Amis




  • LUN 04 MAI | 21h | prix libre | Grnd Zero Vaise

    MoHa! (Norvège) Math Rock ? Noise ? Métal Déviant ? Fantomas x Lightning Bolt |

    Weasel Walter
    (batteur hero) + Sheik Anorak(branleur céleste)+ Mario Rechtern (saxophoniste bien coiffé) - impro jazz bruitiste sauvage !! |www.myspace.com/weaselwalter |www.myspace.com/sheikanorak

    + Sortie du SUPERBE livre-disques 36 MONFTRES, de Ludivine Cypher et Madame Lapin : http://www.myspace.com/36monftres

    couvertureweb

    Une introduction enthousiaste
    MoHa! est un groupe norvégien que l'on peut sobrement qualifier de GENIAL. Il produit des morceaux instrumentaux énergiques à tendance bruitiste.

    Ils ont joué à Grnd l'année dernière. On était dix huit, on a vibré de bonheur et d'incrédulité, puis on a repensé à ce moment avant de dormir, tous les soirs, pendant trois bonnes semaines.

    Alors là on les fait Prix Libre, on va coller des affiches sur les métros/les bus/les panneaux Jc Decaux, harceler les passants avec nos flyers, enfin bref, tenter une fois de plus d'attirer le peuple dans une grande liesse multiculturelle. Car en concert, nous en sommes persuadés, Moha est un miracle qui peut plaire aux punks, aux indie rockers, aux snobs, aux métalleux, voire à ta cousine qui porte un t-shirt Belle and Sebastian et qui va bien se demander ce qui lui arrive.

    Voilà deux mp3, mais ils donnent une idée bien maigre de ce que ça donne en concert:

    moha - karibcore

    moha - too smart enough to think

    Un Peu d'Histoire

    Après un premier album qui se cherche un peu ("salut, on aime les Ruins et la musique concrète"), ils sortent en 2007 Norwegianism, une série de morceaux très courts mais difficiles à suivre. Après une seule écoute, on a un peu de mal à se rappeler ce qu’on a entendu, même en prenant trois nurofen. La première moitié du disque évoque une rafale de crises d’épilepsie, tandis que la deuxième occupe des contrées plus cotonneuses et s’intéresse plus à la texture des sons qu’à la charge d’énergie dégagée.

    Sur One-Way Ticket to Candyland, sorti fin 2008, les norvégiens dévient un peu de cette direction pour devenir un vrai groupe de rock viril. Ils intègrent à leur formule des principes que les pires snobs d’entre nous jugeront vulgaires : riffs sous créatine, répétitions dessinant des figures rythmiques. Les équilibres ainsi formés sont ensuite perturbés et redéfinis environ toutes les six secondes. Ils passent donc d’une musique « arythmique » à une musique « rythmiquement complexe », pour un résultat beaucoup plus direct et même assez funky, n'ayons pas peur des mots.

    Nous pouvons affirmer sereinement qu’avec cet album, la musique de MoHa devient à même de procurer une jouissance physique primaire (et plus « seulement » les picotements auditifs et cérébraux que pouvaient produire leurs disques précédents).

    Ca se rapproche parfois dangereusement de Lightning Bolt, sans leurs élans lyriques « jouons des hymnes de stade au pied de l'arc en ciel », et avec un côté bruitiste plus affirmé. On pense aussi à Hella ou aux divers trucs de Mike Patton (Fantomas, surtout), pour la fascination maniaque accordée aux constructions rythmiques, ce hobby pervers camouflant sans doute des handicaps émotionnels sérieux.

    Des prestations qui font mal aux yeux


    Quand on les voit en concert, on doit bien admettre que ce puissant fouillis sonore est produit par seulement deux bonhommes. Le premier joue de la batterie comme un dieu grec et déclenche aussi parfois des sons électroniques, notamment à l’aide de micros-contacts fixés sur sa batterie. Le deuxième réalise la prouesse assez incompréhensible de jouer très vite et très bien du synthétiseur et de la guitare en même temps. Accessoirement, le duo est taquin, et se plaît à empêcher le public
    de voir tout ça en plaçant face à lui des spots qui l'inondent d'aveuglantes lumières.



  • THRONES_web

    THRONES (Joe Preston des melvins, sunn 0))), earth.. sur Kill Rock Stars)

    http://www.myspace.com/thronestour

    {youtube width="560" height="340"}OqGGizTetkA{/youtube}

    NADJA (Toronto/Berlin sur Alien 8)

    http://www.myspace.com/nadjaluv

    {youtube width="425" height="344"}quklGsvjO68{/youtube}

    OvO (Berlin/milan sur Load records)

    http://www.myspace.com/ovobarlamuerte

    {youtube width="425" height="344"}nP9Ds_ERmvc{/youtube}

    ULRIKE MEINHOF (drone-alpes)

    http://ulrike.meinhof.free.fr/

  • On a tendance à être un peu trop exaltés quand on parle de nos groupes favoris. Forcément, au bout d'un moment, vous émettez quelques doutes quand on claironne que tel ou tel groupe est génial. Dans une époque dominée par le marketing le plus crapuleux, il est parfois difficile de faire entendre la Vérité Nue. Une fois de plus, on va pourtant vous demander de conjurer vos soupçons, d'abandonner toute résistance et de répéter avec nous la phrase qui suit : Lucky Dragons est membre d'honneur du superclub des groupes les plus excitants du monde.

    Lucky Dragons, c'est Luke Fischbeck et Sara Rara, deux artistes/plasticiens/vidéastes/musiciens habitant à los angeles depuis quelques années, histoire de copiner avec la constellation d'activistes et de groupes trainant autour de The Smell.
    Leurs concerts ont pour particularité de mettre à contribution les membres du public, qui se voient conviés à façonner la musique du groupe à l'aide de quelques dispositifs ingénieux (Luke et Sara collent des capteurs sur le corps des spectateurs, font passer des signaux digitaux par le biais de la peau...). Si on ajoute qu'ils animent un atelier de dessin participatif (le Sumi Ink Club), qu'ils sont des adorateurs intégristes de la licence Creative Commons et mettent à disposition toutes leurs productions en téléchargement gratuit, on pourra légitimement conclure que Lucky Dragons, c'est avant tout des putains de hippies.

    A part ça, décrire leur musique relève du cauchemar conceptuel. On pourrait dire un peu rapidement qu'ils font de la musique électronique. Mais ne vous attendez pas à un truc froid, autiste et stérile : leur approche de la musique est bordélique, joyeuse et éparpillée. Réminiscences hawaïennes, ukulélé 8 bits, drones exotiques, folk extrême-oriental, électronique pure, musique africaine, envolées chamaniques, psychédélisme béat...

    Tout la matière sonore se fait remodeler par le laptop, dans la félicité et l'amour du prochain. Ensuite, ils laissent s'exprimer leur idiot intérieur, afin d'éveiller en nous toutes sortes d'émotions délicates. Ca peut prendre la forme de miniatures musicales, de longues plages instrumentales, ou de véritables chansons (enfin, faut pas s'attendre au format classique couplet/refrain).
    Leur fixation pour le traitement numérique d'instruments accoustiques évoque nombre de gens estimables (four tet, the books, caribou, le dernier secret mommy, quelques sorties du label leaf...). Les maniaques des étiquettes unificatrices vont jusqu'à parler de courant folktronica, mais ce mot est quand même très moche. On pense aussi à d'autres gens : pascal comelade pour l'aspect bricolage miraculeux de l'ensemble, steve reich pour la répétition méditative, philip glass pour la candeur des lignes mélodiques.

    Et maintenant, une conclusion qui ouvre d'ambitieuses perspectives :

    Finalement, la musique de Lucky Dragons éveille des impressions contradictoires et favorables à tout un tas de dichotomies: un côté vestige de l'ère mésozoïque et un côté bande-son du futur de demain, régressif et sophistiqué, primitif et moderne, entre l'extrait musical n°27 de l'audioguide du musée Branly et ce sur quoi nos petit-enfants danseront, à condition qu'ils aient un tant soit peu de goût.

    Voilà des mp3. Je recommande vivement de les télécharger TOUS, leur musique étant très variée.

    Lucky Dragons - Givers

    Lucky Dragons - new alium 1

    Lucky Dragons - I keep waiting for earthquakes

    Lucky Dragons - Mirror Friends

    Lucky Dragons - Dark Falcon

    Lucky Dragons - Mercy

    Lucky Dragons - My are singing

    Lucky Dragons - Summer Swans

  • La Société secrète présente :

    Pivixki_web


    Pivixki / Odyssée musicale entre Ligeti et Lightning Bolt, Australie

    Pivixkic'est le projet en duo piano-batterie d'Anthony Pateras(SOIT LE PIANISTE LE PLUS INCROYABLE DE L'UNIVERSenfin je compte que ceux qui jouent des fois dans des salles de rock). A la batterie c'est Max Kohane, une variété d'homme poulpe qui ne rougit ni devant Zach Hill, ni devant Brian Chippendale, ni devant Tatsuya. Un vrai boucher quoi.
    A eux deux ils forment Pivixki
    L'univers n'attendait qu'eux, ils sont là.
    Ecoutez juste ces quatre courts-morceaux et on en reparle après.



    en première partie, Marco Fusinato, de la harsh guitar made in italy

    MAR 25 OCT AU PERISCOPE
    13 rue Delandine - LYON 2e
    20H30 : 7 euros(+ 2 euros d'adhésion au Périscope si vous ne possédez pas celle de 2011, année civile)

  • SKeletonsRed_web

    SKELETON$ + SUPERFEDOR + GREGALDUR + SEB AND THE ROAD HICKS / SAM 21 MAI @ GRND GERLAND - 6/7 EUROS*

    * Nouvelle tentative de commencer plus tôt (et de faire jouer le premier groupe devant un max de monde surtout que là ça bute le projet de Radix) :
    6 euros AVANT 21H / 7 euros APRÈS 21H ! Voyez ça comme une promo plutôt qu'une pénalité vu que le prix vrai aurait été fixé à 7 sans cet élan de clairvoyance...

    Commençons par le commencement (21H précises !) :

    Seb and the Road Hicks
    est un homme orchestre ultra souple et ambidextre presque aussi habile de chacun des membres de son corps. Si ses cordes vocales ont été depuis fort bien longtemps sanctifiées, ses mains se chargent de la guitare avec une adresse stupéfiante si l'on considère que ses pieds se chargent des percussions et... DES CLAVIERS !
    MAIS Seb est avant tout un songwriter incroyablement doué.

    ...puis

    GREGALDUR
    évolue dans le sillage de Jean-Jacques Perrey ou François de Roubaix (Chapi Chapo) avec la rock'n'roll attitude en plus... Il casse en moyenne une à deux cordes de guitare par concert et une à deux touches de son synthé CASIO par an. Ses pieds n'ont que très peu à envier à ceux de radix, “maniant” la pédale de boucle avec virtuosité et acrobatie.
    Ses performances scéniques sont autant de défis lancés à la gravité, au progrès technologique et à la raison pure. En ancien dialecte khmer, Gregaldur est à la fois synonyme de barde et de vendeur de crème glacée.


    ...puis

    Quand les humains disparurent de la surface de la Terre, les envahisseurs conquérants découvrirent un matin dans les décombres d'une civilisation disparue un 33 tours de SUPERFEDOR. Ils reconnurent, par le biais de ce vestige canonique, l'acuité des vaincus. Ces derniers, faibles de corps et d'esprit, étaient néanmoins avantagés dans les "arts de la musique et du chant”, excellents dans la composition d'hymnes trépidants bien que technologiquement obsolètes. Ils étaient hélas sans savoir de quoi étaient capables ces primitifs désinhibés sur scène... grimés, leur nudité apparente, célébrant bombance sur l'hôtel de la stupidité... mais avec force éminence.

    ...puis

    SKELETON$
    est un groupe fantastique originaire de New-York. Des potes d'Extra Life, des membres de Zs, des nerds spéculatifs et surdoués qui se mettent à la pop de haut vol comme pour montrer que la musique expérimentale est partout.

    Ca fait d'abord l'effet troublant d'un bonbon sucré mais doté d'un arrière goût exotique... qui rapidement modifie notre perception des choses. Et lorsqu'alors on s'imagine sous l'emprise de quelque substance quasi aphrodisiaque, et bien NON : ça n'était qu'une chanson. Ou plutôt un opéra miniature à l'onirisme débordant, évoquant un Marvin Gaye psychédélique flirtant avec Steve Reich et Miles Davis (période In A Silent Way). Baroque, ultra sophistiquée mais sauvagement visionnaire, la pop musique de Skeleton$ ne ressemble finalement à pas grand chose et ça ÇA FORCE LE RESPECT... jusqu'à rendre l'avenir terriblement excitant.

    et une vidéo :

    {youtube width="480" height="390"}MZfuCK-K6n4{/youtube}





  • 20 h 30 - 7 euros

    ATTENTION, venez tôt, les MELTED MEN jouent en premier !!

    MELTED MEN (US/GER/NL)
    Nerve Rust Records
    bricolage sonore & opéra post moderne.

    MeltedPromoPhotoColor

    Les Melted men, qui viennent à la fois d'un bled pourri en Georgie, de Cologne et d'Amsterdam sont connus pour leur musique étrange alliée à des spectacle très visuels.
    Au milieu d'une orgie plunderphonic à la frontière entre Afrikka Bambataa et les Residents, leur performance théâtrale, énergique et implacable, ne doit surtout pas être manquée.
    Les commentaires qu'on a eu pour leur dernier passage sont du genre "vraiment le plus meilleur concert de toute ma vie entière", ou bien encore "si tu loupes ça t'as plus qu'à aller te pendre"

    http://www.meltedmen.com/
    http://www.myspace.com/74171248

    deux mp3 :

    melted men - bull in china shop

    melted men - liver kneivel

    NOMEX (UK)
    Adverse, Praxis, Cavage
    harsh légendaire & flegme britannique.

    Nomex est une figure de la scène harsh electronic, il tire un vacarme époustouflant de tout ce qu’il touche.
    Manipulations vinyliques micro-captées, extraits vocaux entremêlés, bruit blanc, interférences, crépitements concrets, nappes, vrombissements et fulgurances électroniques.
    Lors de ses lives il joue avec la mise en scène (hurlements, contorsions) et manie les effets a priori les moins contrôlables, avec une aisance et une finesse plus radicales que jamais.
    Attention il est fasciné par les sonic weapons, alors gare à vos oreilles.

    http://www.myspace.com/nomex.adverse

    mp3 :

    nomex - nett of sound

    nomex - life destroy

    vidéo :

    http://www.youtube.com/watch?v=UcSSc6NGn34

    BASECK (US)
    Addict, Darkmatter, Sub-Concious Communication
    gameboy noise & grind turntablism

    Derrick Estrada nous vient tout droit de South Central Los Angeles (vous savez le charmant quartier d'où est sorti le gangsta rap à la fin des années 80).
    Lorsque Baseck a commencé la musique à partir de 13/14 ans, il ne jouait pas du violon ou du piano mais plutôt des "turntables", comme ils disent aux stazunis, en mixant d'abord dans des raves parties et petit à petit en se forgeant son propre style, mélange de scratch, gameboy music et death metal, le tout saupoudré d'une touche de noise.
    Il vient de sortir son premier album "Creatures" dans lequel on retrouve aussi son groupe Sonic Death Rabbit.

    http://baseck.net/
    http://www.myspace.com/baseck

    Baseck en live à The Smell :

    {youtube width="480" height="385"}YJWOO-mpCY0{/youtube}


    + diffusion du premier vinyl Handicap Records,
    la compilation "Act Like You Understand"
    (Doormouse, Handbag/Abba, Stallio!, Roundopready vs Rektal Distortion, Killjoy, ValaV)

    http://www.handicaprecords.org
    http://www.myspace.com/handicaprec

  • Gaffer records et Grolektif présentent - Le 24 octobre @ Grnd zero
    Gerland, 5 euros/ 20h30 :


    Maak's Spirit (Belgique - collectif d'improvisation) : http://maaksspirit.be/

    + R.Y.R (Paris, Lyon et Genève - Trio Free Jazz) :

    http://www.grolektif.com/artiste_detail.php?id_artiste=4

    maak

  • Secret Chiefs 3
     
     





  • EBOLA (Wrong Music, Peace Off, Sublight, Noize:Tek) Heavy bass grimecore and
    insane rave music
    http://www.ebolabeats.co.uk
    Un des fondateurs du label Wrong Music. Pas tant du breakcore que de l'electro-funkedop-repair-core
    Son dernier album est disponible gratuitement sur le site de wrong music.
    (http://www.net-lab.co.uk)

    UNAS Chiptunes vs micropunk vs sexy barbarian growls
    http://www.unra.cn

    DURACELL one-man chip-tune drum-trigger thing
    http://andrediamant.free.fr/duracell.htm

    N-COM.USER (Freqknsyz) Electrique-IDM-Psychédélique
    http://www.myspace.com/ncomuser

    EAT RABBIT (Micro Musiq HQ/ Ears Music) 8-bit action
    http://www.eat-rabbit.com

    REKTAL DISTORTION (BRK) Tantric Mayhem

    Projection vidéo, DERNIER CRI : Religions Sauvages

    Info Contact Mp3 : http://breakcore.free.fr

  • SECRET CHIEFS 3 + LEWIS KARLOFF + FAT 32 - 20 h 30 - 7 euros

    secretchiefs06


    SECRET CHIEFS 3

    Monsieur Trey Spruance (gourou de Secret Chiefs 3, guitariste et principal compositeur de Mr Bungle, Asva, Faxed Head, sans compter quelques apparitions prestigieuses chez son pote John Zorn, et puis aussi un passage chez les Faith No More) vient avec ses amis et ses instruments tous plus improbables les uns que les autres.

    Parmi les nombreuses stars actuelles ou passées du groupe, on retrouve Ches Smith (Xiu Xiu, Madlove, John Zorn, Good For Cows…), Trevor Dunn (Mr Bungle, Fantômas, Madlove…), Eyvind Kang, Danny Heifetz (Mr Bungle) et les membres d’Estradasphere.

    Entre Klezmer traditionnel, surf music, musique orientale et death metal, ce groupe ne connaît probablement pas le sens du mot « interdit ». A l’image de Masada, le groupe est d’ailleurs scindé en six entités, chacune spécialisée dans un genre différent.

    Si tu as toujours rêvé que John Zorn vienne réinterpréter la bande-son de ton kebab préféré, tu pourras bientôt assouvir tes fantasmes.

    Zulfiqar III
    Good Vibrations (The Beach Boys cover)
    The Exile (Ennio Morricone on t'aime)
    Jabalqa (Aphex Twin on t'aime aussi)
    Hypostasis Of The Archons (eh oui, le death metal c'est pas une blague)


    + LEWIS KARLOFF

    myspace

    + FAT 32

    Duo clavier/pédales/batterie ; ici suants, verdâtres, quelques minutes avant le set de The Locust :

    {dmotion width="480" height="405"}x9ihur{/dmotion}

A LA UNE

  • DES NOUVELLES DU CHANTIER #6

    Voici des photos récentes de l'avancé des travaux : ... ... Isolation des containers : ... ......

  • Un geste lourd de sens

    Si tu es arrivé sur cette page, c'est que tu envisages de participer à Grrrnd Zero. Merci, on va...

  • Grrrnd Zero recherche !

    On récupère tout ce qui est inscrit dans cette liste pour alimenter le glouton-chantier Bohlen.Si...

  • Agenda GZ

    On poursuit la reconquête du nouveau gz, m² par m², tout en organisant des concerts un peu...

GRRRND RADIO

RadioGZ

Un arc-en-ciel planté dans le béton.

1001 chansons offertes par les groupes qui ont joué à GrrrndZero.

Clique sur le poste !

GRRRND ZERO RECHERCHE !

On récupère tout ce qui est inscrit dans cette liste pour alimenter le glouton-chantier Bohlen.
Si tu sais où trouver gratos ou veux nous donner directement une des choses suivantes, écris un petit mot à endurancezero@gmail.com.

Les éléments qu'on recherche en priorité-top-urgence-aïe-aïe-ça-me-manque-trop-là-maintenant-donne-vite-vite sont soulignés.


Outils

PLATE-FORMES DE TRAVAIL individuelles roulantes AUX NORMES 2013 dit "PMR". A partir de 1m de hauteur.
ECHELLES DE CHANTIER
TRANSPALETTES. Capacité 2 tonnes minimum.
Outillage
Quincaillerie


Bois

MONTANTS D'OSSATURE en bois jaune (beaucoup), 120 x 45 mm au moins, 2370 mm de longueur pour la plupart
SOLIVES 75 x 220 mm ou + grandes et moyennes section, le plus long possible, minimum 5 mètre de longueur
LISSES BASSES et HAUTES (beaucoup), 45 x 120 mm en bois, 1m30 de longueur minimum
TASSEAUX de BOIS par série de 10 identiques, 30x30 mm, 50x50 mm, etc...
OSB par plaques de 30 ou 40m2 au même format


Cloisons, doublage, faux-plafond

RAILS METALLIQUES pour fixer le placo épaisseur : 48 mm pour semelles horizontales (au sol), 46 mm (ou 45) pour montants verticaux (murs), 47 mm pour fourrures F47 (plafonds)
PLAQUES DE PLÂTRE BA 13
VIS à placo
JOINT placo
BANDE placo
ISOLANT : LAINE DE VERRE et/ou LAINE DE ROCHE entre 100 et 200 mm d'épaisseur pour la plupart + du 500 mm d'épaisseur pour les containers
FILM POLYANE
PLANCHES non traitées ou plaques de tôle ou contreplaqué ou autre matériau pour BARDAGE. Epaisseur : entre 12 et 200 mm


Finitions

FAÏENCE
CARRELAGE