ETHNO

  • Samedi 17 Mars

    11 euros pour ceux qui ont un travail, 8 euros pour les autres - 20h30

    Centre Charlie Chaplin
    Place de la nation
    69120 Vaulx-en-Velin
    Accès en C3 ou C8
    http://www.centrecharliechaplin.com/

    On a pas trop pris le temps d'expliquer pourquoi on faisait cette date avec le festival A Vaulx Jazz. Pour rappel, et pour commencer, il s'agit - comme son nom l'indique- d'un festival de jazz localisé à Vaulx-en-Velin depuis maintenant 25 ans. En plus d'une programmation jazz, ils essayent depuis quelques années d'avoir une soirée "rock et assimilés", qu'ils co-programment avec des une structure locale, chaque année différente. Sensibles aux problèmes que nous traversons, c'est en signe de soutien qu'ils nous ont proposé cette année la programmation de cette soirée.

    C'est une situation très inhabituelle pour nous, c'est en effet la première fois que nous "intervenons" dans un contexte différent du nôtre, en tant que “programmateurs invités”. Nous avons longtemps hésité, surtout au niveau de ce que cela représente pour nous de s'associer avec un festival s'inscrivant dans un cadre institutionnel, avec ses propres partenaires et idées sur l'organisation d'un événement.

    Mais parce qu'on les connaissait déjà un peu de l'intérieur,

    parce que c'est la première fois qu'on nous propose une enveloppe "importante" pour programmer une soirée (ça m'a fait le même effet que la première fois que j'ai reçu assez d'argent de poche pour pouvoir me payer un album Panini),

    parce que les tarifs de la soirée que nous programmons restent cohérents avec notre politique habituelle (10 balles maximum, à un euro près si vous travaillez),

    parce que cela nous intéresse d'aller faire un tour à la périphérie de 'Not Only' Lyon, et de vous y ramener, nous qui fréquentons plus couramment les centres urbains plutôt que les terminus du C19 ou du C3,

    parce que l'idée d'amener une programmation géniale ailleurs que dans nos lieux habituels nous excitait, justement,

    parce que c'était de vieux rêves pour certains d'entre nous que de faire jouer Keiji Haino et Konono, alors les deux sur un plateau, WAHOU quoi,

    parce qu'en cette période trouble pour nos projets (cf la partie 'soutien' du site), le soutien et la "visibilité" de cette date nous semblaient tomber à point nommé,

    nous nous sommes dit que peut-être on devait tenter le coup. Nous sommes donc bien heureux que cette date existe, à Charlie Chaplin, et d'avoir la possibilité de vous proposer à nouveau une Grrrnd Zero party un peu folle et bourrée de contradictions comme au bon vieux temps.

    PITIÉ, ne passez pas par les intermédiaires du mal (digimerde, fnuq.con,...), on est bien retournés de tout partout à l'idée qu'on participe indirectement à ça. Nous avons ouvert des réservations de notre côté, qui vous permettront de bénéficier de notre SUPAIRE tarif spécial de curateurs de la mort ;

    vous pouvez donc écrire à jesuisanxieux@gmail.com en précisant un nom/pseudo/code secret ainsi que le nombre de personnes avec qui vous viendrez. Ca sera 11 euros pour ceux qui bossent, et 8 euros pour tous les autres.


    Konono N°1

    Konono N°1 est le meilleur groupe du monde, qui vient de Kinshasa en République Démocratique du Congo. Il s'agit en réalité d'un diminutif pour (Attention prenez votre respiration) L'orchestre folklorique Tout Puissant Konono Nº1 de Mingiedi. Lequel Mingiedi, membre de l'ethnie Zombo (ou Bozombo), joueur de likembe (autrement appelé m'bira ou piano à pouces) et conducteur de poids lourds, est aujourd'hui âgé d'un peu plus de 70 ans. La fondation du groupe par ce dernier remonte aux années 60.

    La musique de Konono N°1 est une adaptation de la musique rituelle Zombo qui était jouée par des ensembles d'instruments à vents fabriqués dans des défenses d'éléphant. Forcés de quitter la campagne pour la grand-ville, comme bien d'autres, il fallut s'adapter au fracas urbain pour se faire entendre des dieux et surtout de leurs concitoyens, tout en continuant d'assumer la fonction sociale sacrée du musicien. Mingiedi créa ainsi un improbable orchestre de percussions et de likembes électrifiés à l'aide de matériel de récupération, un vieux mégaphone pour haut-parleur, des micros sculptés dans du bois dont l'aimant était fabriqué à l'aide de vieux alternateurs de voiture.

    Le résultat est une rencontre passionnante, intense et distordue entre la tradition et la modernité. Une musique de transe frénétique, répétitive, enveloppante. À cheval entre la subtilité et la fragilité d'une histoire qui lutte pour ne pas être absorbée dans le grand chaudron d'une culture toujours plus mondialisée, et des pratiques Do-It-Yourself, des techniques de survie, une intelligence de la situation qui trace une ligne, des liens, du commun, avec le meilleur des musiques souterraines occidentales. S'approprier le bruit qui nous entoure, les technologies, fabriquer un son qui part de ce que l'on vit au quotidien, qui parle au corps et au cerveau sans les dissocier.

    S'il faut encore insister avec leur CV, on dira que Konono N°1 ont joué hors d'Afrique pour la première fois à l'occasion d'une tournée en Europe avec The Ex en 2003. Qu'ils ont participé à l'avant-dernier album de Björk, Volta, et à la tournée qui a suivi, ainsi qu'au projet Imagine de Herbie Hancock.

    En fait de musiques actuelles, celle de Konono N°1 est finalement plutôt intempestive. Elle entre par effraction dans l'air du temps. Une sorte de piratage de la réalité pour les petits et les grands, qu'on est très très excités de vous proposer à l'occasion de cette soirée.




    Keiji Haino

    À mi-chemin entre un sorcier transgenre débarquant du Japon médiéval et une figurine kawaï tout droit sortie d'un manga de cape et d'épée, Keiji Haino est un défi à la génétique doublé d'une preuve de la répartition inégale des talents en ce bas monde.

    Présenter l'idole et son œuvre pour le fan et simple mortel que je suis relève d'une mission à la fois impossible et cathartique.

    Keiji Haino explore (depuis plus de 40 ans) les ressources du "son", les accidents pouvant mener à la transcendance : un genre de démarche expérimentale pure qui s'étend jusqu'à la vie quotidienne. Guitariste insensé, vocaliste vaguement anthropomorphe, une performance de Haino s'apparente davantage à une cérémonie qu'à un concert. Du rock à la musique improvisée, du minimalisme le plus austère au psychédélisme foisonnant, parfois bruitiste, sa musique se caractérise par une charge émotionnelle inouïe. Baroque, épique, héroïque et totalitaire : Haïno est l'Artiste par excellence.




    Direction Survet

    Direction Survet façonne un rock progressif spécial à l'aide de guitare double-manche blanche, samplers, batterie et super synthétiseurs wurlitzer MS 20, et navigue tranquillement dans une voie lactée lumineuse, onirique et féodale.


  • Puech_Gourdon_Bremaud_Gz_20.01.12_Web_Couleur
    Dim 20 Jan / A 20 H 30


    Nuit Bizarre Mélange Risqué / Tv Et Bourrées d'Auvergne
    Dans le dernier espace cosy d'un quartier en devenir / A Grnd Zero, 40 rue du Pré-Gaudry / 7e arrondissement

    A PrixLibre!
    Avec des chips au bar et des gens qui en savent pas mal

    ---

    Je saurais pas trop dire si Grnd Zero part en sucette ou si c’est mon cerveau qui distord encore plus le réel que d'habitude mais, à l'heure où on dirait que quasi un tiers de notre temps d'ouverture au public est cocassement consacré à ce que s'exprime la vitalité débordante de notre "scène-punk-et-assimilés-locale" , et où les groupes de pop déviante et/ou éventuellement underground semblent désormais devoir (principalement) jouer sous les astres plus cléments des concerts postés sur facebook et au tarif d'entrée préférentiel de 12€ (et donc pas chez nous), bref à cette heure-ci où on sait même plus trop quelle soirée on doit organiser/à quel nouveau sous-genre musical se plier pour ramener du beau monde et être au top de la courbe des tendances, ben à cette heure-là : on veut faire jouer de la musique traditionnelle (un peu détournée quand même) des monts d'Auvergne. Ouais, à Grnd Zero, dans le petit salon, le dimanche soir dans nos pantoufles.

    Puech Gourdon Brémaud (Musique d'Auvergne, Vortex Immémorial et Transe Infinie)

    Même si ce tableau précédent du grand-n'importe-quoi stylistique est légèrement exagéré (c'est toujours vachement plus facile de faire des raccourcis), on imagine quand même que vous comprenez pourquoi on s'était dit, a priori, que les gens seraient pas super rassurés par la couleur "bourrées d'Auvergne" de cette soirée. On sait bien que, souvent, nos imaginaires, façonnés par un nombre illimité de préjugés culturels de merde, sont traversées d'images horribles à la seule évocation du terme "trad français" (surtout quand on confond entre "trad"et "folklorique") . Franchement, j'ai déjà souffert ça chez les amis profs de mes parents, je vous comprends.

    Mais cette phase première de répulsion doit être dépassée.
    Une bande d’illuminés plus ou moins stéphanois, qu'on a fait jouer par ici déjà plein de fois (concerts transcendantaux de la décennie, désolé pour les absent.e.s), nous a ouvert à la puissance magique et infinie de la vielle à roue, un instrument manifestement beaucoup trop puissant pour les cadres de perception humanoïdes.

    Yann Gourdon - Gliss

    On a voyagé dans six dimensions différentes devant les concerts de l'impénétrable groupe France, machine répétitive totalitairement envoutante. On a été forcés de reconnaitre que ces gens avaient réussi à extraire de cette vieille à roue, et d'un répertoire traditionnel mystérieux, de quoi faire de la musique implacablement hypnotique pour les deux prochains millénaires.

    France - Live Kraak 2011
    France - Untitled
    Puech Gourdon Bremaud - Live Boulegan 2011

    Dans la bourrée, Yann Gourdon et ses différents compères ont capté une forme de meta-psychédélisme primitif, brut et éternel. Quelque chose d'un peu flippant tant ça semble traverser les continents et les époques.
    Un peu comme on peut le trouver dans :

    Terry Riley (1970?)
    La Monte Young - Raga For Ravi (1974)
    Henry Flynt - Celestial Power (1986)

    Dimanche, Yann se ramènera enfin accompagné de deux autres compagnons, Jacques (cabrette) et Basile (violon), pour soumettre nos esprits au pouvoir acoustique d'instruments et de formules qu'on ne voit tristement jamais, enfin pas trop chez nous en tout cas.
    En gros, on va kiffer.

    http://www.la-novia.fr/puech_gourdon_bremaud.html
    http://www.standard-in-fi.com/ST.html (un disque fou pour planer d'une manière que tu connais pas encore)

    Cogne & Foutre
    (Télé-Noise, Brouillages Vidéos)


    http://explosibles.blogspot.ch/
    http://vimeo.com/52181594 (télé 7 jours)



  • the ex fly couleur


    Les réservations pour The Ex sont TERMINEES. On garde quelques places à vendre le soir même. Pas beaucoup. Si vous avez vraiment envie de voir le concert, venez au Clacson à 20 h 00.


    Voici un concert pour le début des célébrations de ces 7 années de camping permanent.
    Au Clacson d'Oullins.

    The Ex, oui, encore une fois. On s'est laissé avoir, on y peut rien, on est amoureux.
    Une production collective Grnd Zero, donc, pour commencer en fanfare une rentrée qui s'annonce chaude et bien précaire pour nos projets mégalomanes.
    On vous tiendra bientôt informés à ce sujet.

    Jeudi 1 Septembre à 20h30 PÉTANTES (ouverture des portes à 20h !!!!)


    Clacson
    10 rue Orsel OULLINS
    BUS 101, 103, 105, 14, 63, 88, C7, C10 > PONT D'OULLINS

    (ATTENTION LES BUS CHANGENT AU 29 AOÛT, pensez à vérifier votre trajet ! L'avantage étant que désormais, le dernier bus Oullins/Centre ville de Lyon part à 0 h 30)


    THE EX with BRASS UNBOUND
    (Hollande/Italie/Suède/Usa)

    Terrie Ex (Hollande) : guitare, guitare baryton
    Arnold De Boer (Hollande) : guitare, voix, samples, électronique
    Andy Ex (Hollande) : guitare, guitare baryton
    Kat (Hollande) : batterie, voix
    Mats Gustaffson (Suède) : saxophone
    Ken Vandermark (Usa) : saxophone
    Roy Paci (Italie) : trompette
    Wolter Wierbos (Hollande) : trombonne

    J'ai pas compté combien de fois ils étaient venus à Lyon, mais c'est sans doute l'un des rares groupes qu'on a pas de scrupules à voir et à revoir. Le parcours de The Ex s'étire sur plus de trente années, du post-punk le plus furieux et abrasif au jazz, en passant par les polyrythmies africaines, les marches éthiopiennes, la noise, l'improvisation. Et des textes/paroles qui claquent, chargés de critique sociale mordante. Et des dizaines de collaborations passionées et passionantes avec Tom Cora, Sonic Youth, Han Bennink, Tortoise, Getatchew Mekuria, la liste est longue et ratisse large. Un groupe funambule, toujours sur la ligne de crête, dont les possibilités de renouvellement semblent infinies, malgré ou grâce aux incessants changements de line-up. Ici on aime bien penser que notre démarche fait écho à la leur, et on a pas fini d'être inspirés par leur travail.

    Bref, facilement l'un des meilleurs groupes au monde en activité. Rien que ça.

    Leur dernier concert dans les parages remonte au début de l'été, aux Invites de Villeurbanne, en compagnie de Getatchew Mekuria, saxophoniste éthiopien mythique. Un set excellent, au service du grand monsieur et des rythmes martiaux/hypnotiques qui sont sa marque de fabrique. Pour nous, ça manquait quand même un peu de papier de verre et de décibels, alors l'idée de les accueillir pour l'anniversaire fait sens, plus que jamais.

    Leur dernier et excellent album, Catch My Shoe, le premier avec Arnold De Boer au chant, un autre régulier de Grnd Zero, ne serait pas aussi génial sans ces cuivres furieux, dont les mélodies viennent soutenir les trois guitares du groupe. Cette fois-ci, donc, fini de rigoler : ce sont quatre incroyables souffleurs venus du free jazz réunis sous le nom de Brass Unbound qui les appuieront sur scène, pour un résultat qu'on espère éreintant.

    Un site : http://www.theex.nl/home.html

    Un morceau de bravoure, un fragment d'éternité, State of Shock, grand classique du groupe, interprété en compagnie du Brass Unbound en 2010 :

    {youtube width="560" height="349"}ngh62DAoF2g{/youtube}


    Géniale version de Cold Weather, extrait de Catch My Shoe, sur la même tournée de 2010 :

    {youtube width="560" height="349"}48bfRxOIujI{/youtube}



    SEB RADIX
    (Lyon)


    Seb RADIX, chantre du DIY, superstar locale, papa punk au grand coeur, auteur de certains des meilleurs et des plus drôles articles parus sur le magazine du site Grnd Zero et du zine au long cours Joie de Vivre & Nouilles en Salades (dont la version ouaibe peut se dévorer avec appétit par ici), a accepté sous la quasi-torture d'ouvrir pour cette soirée de tous les dangers.

    Seul sur le (pied au) plancher, l'homme-orchestre le plus tentaculaire de ce côté-ci de la Saône fera l'honneur aux malins qui seront arrivés tôt d'égrener ses compositions pop-punk aux arrangements luxuriants (synthé joué aux orteils, harmonica, cymbale Crash toute pourrite, acrobaties guitaristiques en bois).

    Le bonhomme a sorti une K7 voilà peu, dont la version numérique est disponible par ici : http://sebandtheradix.free.fr/sebandtherhaadicks.zip. Cette dernière production est chroniquée, avec un sens certain de l'accroche mercatique sur notre prestigieux magazine sus-cité. Jetez y un oeil pour vous laisser convaincre par les sirènes du Téléachat.




    ORCHESTRE TOUT-PUISSANT MARCEL DUCHAMP
    (Suisse)

    Un incroyable all-star band, avec notamment l'ex-batteur de Dog Faced hermans, venu tout droit d'Afrique Suisse.

    Créé en 2006 à l'occasion d'une Carte Blanche à Vincent Bertholet de la part de Cave 12 (un collectif genèvois friand de musiques obliques, à qui Grnd Zero doit beaucoup), l'Orchestre Tout-Puissant a continué sa route, avec quelques changements de line-up, entretenant son énergie Post-Punk, à la croisée des chemins entre the Ex, Fela Kuti, Sun ra, Violent Femmes, les mêmes Dog faced Hermans, et plein d'autres choses.

    Leur nom se veut être un double hommage. Dans un premier temps, hommage aux grands orchestres africains et à la musique africaine en général, l'orchestre tout puissant étant une appellation de groupes comme OTP Konono n° 1 (Congo), ou OTP Polyrytmo (Bénin). Dans un deuxième temps, c'est une référence à un mouvement artistique provocateur et absurde, contestataire d'un milieu bien-pensant. Pourquoi Duchamp plutôt qu'un autre ? Parce que ça rime !

    (texte largement inspiré d'un autre, trouvé ici)

    Un myspace : http://www.myspace.com/orchestretoutpuissantmarcelduchamp


    Une video bien classe de leur précédent passage à Grnd Zero :

    {youtube width="425" height="349"}ajXALNuoR8Q{/youtube}




  • radikalwar
    Grrrnd Gerland
    40 rue pré Gaudry
    métro jean jaures


    RADIKAL SATAN (tango noise cinématographique / Bordeaux)

    http://lespotagersnatures.org/spip.php?article15

    Des mp3, plein :

    circa cinco.mp3

    satan-folletto.mp3

    tomillo.mp3

    EnElQuai.mp3

    Prohibido.mp3

    {dmotion width="480" height="384"}x3qkbw{/dmotion}

    HEAD WAR (crust noise deluxe/ Amiens)

    http://www.myspace.com/headwarinfo

    {vimeo width="499" height="399"}8838240{/vimeo}

    FOLLE EGLISE (drone élégiaque / Cherbourg)

    http://www.myspace.com/folleeglise

    Mr LABRADOR (bidouillage expé / Rennes)

    http://www.myspace.com/mrlabrador

  • La Société Secrète présente :King Ayisoba2014

    KING AYISOBA Full Band

    (High Life possédé, Ghana)

    Le High Life est un genre de musique d'origine ghanéenne né dans les années 1900… C'est un peu l'ancêtre de l'Afrobeat puisque Fela Kuti jouait le High Life avant d'évoluer vers le genre bien connu…
    Le King Ayisoba est une superstar au Ghana à la fois sorcier et superhéro d'une musique tradimoderne authentique et rugueuse.

    Regardez cette vidéo :

    et celle-ci : http://www.youtube.com/watch?v=G3_EBMsxyCQ

    L'avoir vu en solo la première fois fût une révélation : merci Arnold de The Ex qui organise ses tournées européennes, assurant modestement ses premières parties avec son solo ZEA. Le King nous revient cette fois en formation complète : une sorte de all-star band incluant chœurs, percussions, luths, pianos à pouces et balafon.

    +

    ZEA

    (électro rock éthiopique, Pays-Bas)

    En première partie : ZEA soit le chanteur de The Ex, la superstar la plus sympa de l'underground.
    http://www.youtube.com/watch?v=WOyCLqzrggk

    JEU 3 AVRIL
    19H30
    6€
    Dans un lieu accueillant en centre-ville, adresse en écrivant à : jaimelasocietesecrete@gmail.com

    Ça commence tôt pour de vrai comme c'est chez des gens pour que le bruit finisse pas tard alors venez vraiment tôt, à 22h : fin des concerts.
    Comme ça bim tu as le temps de foncer voir l'autre concert du même soir !



  • _________________

    Mardi 02 Oct à 20h30
    @ Grrrnd Gerland
    40 rue pre Gaudry
    (7eme)
    4 euros
    amène ta bonne humeur !!!
    _________________



    Le Club Des Chats (paris - pop féline & chat beat)
    http://perso.orange.fr/leclubdeschats/
    http://www.myspace.com/leclubdeschats




    Kiiiiiii (japon - duo de japonaises fluo-déjanté)
    http://kiiiiiii.com
    http://www.myspace.com/kiiiiiiiwillrockyou






    DJ Cartilage (paris - freaky nice sounds)
    http://www.myspace.com/cartilagerecords



  • Fr_Rad_Hop_5_Nov_Coul_Web
    Lun 5 Nov / A 20 H 30

    Début du Froid Dehors / Viens Réchauffer Ton Cœur

    Dans un lieu tout beau au milieu d'un quartier en devenir / A Grnd Zero, 40 rue du Pré-Gaudry au fond du parking / 7e arrondissement

    A Prix Libre!

    ---

    France Sauvage (Bande Sonore Du Monde En Mouvement)

    http://francesauvage.blogspot.com/
    http://vimeo.com/24516808 (un concert vibrant)
    http://www.lespotagersnatures.org/spip.php?article121 (un album sinueux à écouter tout de suite)

    Radikal Satan (Tango Au Bord Du Gouffre Et Bruits Étranges)


    http://radikalsatan.org/

    http://www.lespotagersnatures.org/spip.php?article35 (de la bonne musique pour tes oreilles)
    http://www.lespotagersnatures.org/spip.php?article41 (un disque avec Thomas Bonvalet en plus, à faire jouer maintenant)

    Hopopop (Chansons-Synthés Qui Nous Touchent Au Fond De Notre Âme)

    Hopopop -Psychautisme (à l'intérieur de moi, je peux tout démonter)
    Son bandcamp : (des morceaux incroyables à télécharger/diffuser/écouter/danser en regardant ses pieds à l'infini)

    http://hopopop.moncul.org/ (plein plein de choses à entendre)

  • MARDI 13 JANVIER
    GRRRND ZERO GERLAND
    PRIX LIBRE
    20H30 ?


    DURE-MERE (castagne des montagnes option bandonéon / montpellier)
    www.myspace.com/duremere
    Trio montpellierain qui rassemble des activistes du collectif KONSSTRUKT. Quelque part entre BASTÄRD et ASTOR PIAZZOLLA, leur musique est une sorte de tango brutal et pervers, de musette azymutée tirée tout droit de la cervelle d'un Popeye sous acide. Pour ne pas vous inquiéter, on ne vous dira pas que la dure-mère est la membrane fibreuse la plus externe et la plus résistante des trois méninges.


    RATURE (hip-hop des cavernes option NYC drummer / lyon)
    www.myspace.com/rature1
    On ne présente plus le duo damien grange (bronzy mc dada, chewbacca...) - seb finck (direction survet, coquine...). Du hip-hop sans quincaillerie qui a la freeky touch. Pour ceux qui les auraient ratés à la soirée de soutien à l'affichage libre, ou qui en redemandent... Ces mp3 datent d'un an, ils enregistrent bientôt du son neuf.


    S. (flashy pop du néant option larme sèche / lyon)
    www.myspace.com/poucevert
    S. est 3, S. tortille, S. danse, S. tend, S. ballade, S.harmonise, S. sulfurise... et puis S. boum !!.. donc S. sèche larme et continue de chercher.

  • Menace Futur Terne et Grnd Zero Hors les Murs proposent

    ---

    Mercredi 1 février /// 20 H

    Grnd Zero Hors les Murs / À La Triperie / 22 rue Imbert-Colomès / Lyon 1

    1 euro d'adhésion + Prix "Libre"





    On est souvent seul, et quand on est accompagné, c'est pas toujours ça, faut bien avouer.
    La problématique collective, elle commence déjà quand on est misanthrope, alors à deux ?
    Il faut déjà s'inventer du commun, des signes pour communiquer, des complicités pour se reconnaître.
    Éprouver des liens, explorer des coins où on se rendrait pas sans quelqu'un pour nous y traîner.

    Si l'individu est un simple atome au tableau périodique des éléments humains,
    le duo est-il la forme la plus primitive de la molécule sociale ?

    Le premier février à La Triperie, notre étude de cas nous amènera à explorer trois déclinaisons aux variables singulièrement décalées.

    ---

    Guess What (post-exotica transdimensionnelle, Londres mais pas que)

    Guess What est un moment duel atypique et indigène aux ramifications multiples pour orgues et batterie.
    Retenons que non contents d'explorer un vaste spectre thématique et musical,
    musardant entre un pseudo-jazz de conquête spatiale à la mémoire de Yuri Gagarine, la curieuse bande-son d'un dance-floor exotica imaginaire, des hommages appuyés aux giallos (films d'angoisse italiens des années 70),
    et une ethio-electro-turbo-folk enjouée,
    Guess What est avant tout capable de sérieusement botter n'importe lequel de vos postérieurs.
    Avec un enthousiasme et une fraîcheur que dissimulent mal les masques et toges dont ils s'affublent pour brouiller les pistes
    et les expressions faciales trop faciles à déchiffrer.

    Un tout petit aperçu live dans une grange

    Un morceau entier vu à travers un aquarium (???)



    Leur page sur le site du label

    Leur myspace

    Guess What est membre de la constellation Catapulte Records, de drôles de zozos forts actifs entre Londres et Chambéry

    ---

    Moonwaker (rock'n'roll à cru, Chambéry)

    Juste de la batterie, de la guitare et le chant mixte.
    Un peu comme si Dead Moon avaient 20 ans de moins et venaient de Chambéry.

    Une vidéo par ici

    Et leur page myspace

    ---

    Prypiat(Shit-Wave Hiver Nucléaire, Lyon)

    On triche un peu avec cette formation, puisque malgré les apparences, ils sont trois.
    J. projette des images cryptiques en toile de fond,
    M. et C. te jettent à la gueule leur bouillie no-wave angoissée, pleine de parasites et de bruits blancs
    pour des performances incertaines et baveuses.

    La première vidéo (il y en a 5) du concert du 7 avril dernier au Sonic



    Un Bandcamp avec des choses à télécharger


  • affiche ramon andrew dessin - version site(3)


    Ramona Cordova

    Enfin, il est de retour à Lyon ! Le petit Ramon est une créature miraculeuse à la voix fluette et chevrotante. Il vient de Philadelphie, a pris le nom de sa grand-mère comme pseudonyme et arbore souvent un bonnet à la Jacques-Yves Cousteau. Certains morceaux ressemblent à des berceuses mélancoliques de vieille nourrice tannée par la vie, d'autres louchent vers la pop lo-fi, et d'autres encore prennent une allure flamenco-tortillas-vas-y-tape-du-talon-avec-blanche-neige-et-les-gipsy-kings. De la folk céleste, majestueuse et universelle.

    Ramona - Giver's reply

    Ramona - Chesser


    Ralph White (Texas cajun expérience)

    R. White est né dans le bayou, puis s'enfuit dans le Texas. Il anima un temps le groupe 80's de “ cow punk”,THE BAD LIVERS. Ralph White produit une sorte de Blues Cajun pan africain, modeste et classe. Ce sera le premier concert en France de cet habitué de la Knitting Factory.

    On peut lire un portrait de lui en comics en tapant : "nicolas moog /ralph white" sur un moteur de recherche.

    Andrew " Duracell" Dymond (solo mbira)

    Après avoir fait beaucoup de bruit avec son projet Duracell, Andrew joue maintenant du mbira, un instrument traditionnel du Zimbabwe.

    "Cette musique est très hypnotique, sans trop de variations, et comme on joue dans une calebasse on ne voit pas les doigts. Comme je ne chante pas, il n'y a pas de "spectacle". C'est un peu comme si se diffusait un parfum dans la pièce et tout le monde serait sous l'emprise d'un sort à des degrés divers. Peut-être que le fait de ne pas voir l'instrument rend encore plus curieux le son qui s'en échappe..."

  • KING_web

    MER 26 JUIN : KING AYISOBA + ZEA à La Triperie
    Le King Ayisoba (from Ghana) est de retour à Lyon ce mercredi 26 juin et en groupe cette fois ci !

    KING AYISOBA
    (High Life from Ghana)
    Le High Life est un genre de musique d'origine ghanéenne né dans les années 1900… C'est un peu l'ancêtre de l'Afrobeat puisque Fela Kuti jouait le High Life avant d'évoluer vers le genre bien connu…
    King Ayisoba est un peu un maître en la matière. Sa voix est tout simplement incroyable à tel point qu'on dirait qu'il est harmonisé (alors que c'est juste lui), il s'accompagne avec une sorte de luth rudimentaire et la musique est fantastique.


    L'avoir vu en solo fût une révélation et quand Arnold de The Ex (qui joue en première partie avec son projet ZEA) m'a dit qu'il tournait, en groupe cette fois, quelle ne fût pas mon excitation : 5 musiciens ghanéens, des chants, des percussions, pianos à pouce et autres spécialités locales…
    Il y a peu de vidéos sur internet et celle-ci date un peu :


    un mp3 pour la route :

    King Ayisoba - Baaba Poore

     

    +

    ZEA
    (électro rock éthiopique, Pays-Bas)
    En première partie : ZEA soit le chanteur de The Ex, également la superstar la plus sympa de l'underground.


    @ LA TRIPERIE - 20 bis rue Imbert Collomès - Lyon 1er
    20h30 / 6 €
  • ORGANISE PAR MARIE LA CHAUDE




    OSO EL ROTO

    Le nounours Oso el roto chante en espagnol et fait parfois peur avec ses grimaces, son look et ses performances chamaniques des profondeurs d’Amazonie ; il n’est pourtant pas si dangereux que ça. Cette fois ci, il vient en groupe avec Mehdi à la basse (Minikui, Le ton mité…) et Mélo deGlen or Glenda à la batterie pour jouer de la pop bancale ursinée. On le place souvent entre Captain Beefheart et Jodorowski. Oso el roto joue dans beaucoup d’autres groupes comme Steak from Delta, Dudu geva ou bien Vaca blanca.

    son label galerie.pache.free.fr
    sa page myspace myspacegnagnagna/osoelroto




    BRONZY MC DADA

    Blues blues, ça va être la fête fête. Homme presque-orchestre, Bronzy aime improviser sauvagement et faire danser les gens. Il est parfait pour animer les mariages, les anniversaires et les fêtes syndicales. Tout seul avec un micro, sa grosse caisse, sa trompette de poche, son harmonica et son charme pour communier avec le public, cela peut partir en transe (quelque fois…). Bronzy a d’autres projets aussi : Chewbacca, Rature, Catherine Crachat...

    sa page truc truc myspacegnagnagna/bronzymcdada

    LUSTUCREW

    Duo hip-hop « salut salut, j’ai apporté le pinard » de lascars franchouillards, Lustucrew se prélasse dans la nimperie et la sous-culture populaire. Avec Granpaminim et Jonai.

    myspacegnagnagna/lustucrew

  • /// Grnd ZeroGerland
    /// 40 rue Pré Gaudry
    /// LYON 7 - M° Jean Jaurès

    /// 20H30
    /// 6 euro

    DURE MÈRE (tango-noise de Montpellier) se rajoutent à l'affiche oui oui !

    Et on n'oublie pas la Trocante de La Luttine (même jour, à 16H) avec des concerts acoustiques de SINALOA et 12XU, et des crêpes de Hugues Pzzzl !


    -----------------------------------


    HEY!TONAL
    (all-star band, math-rock de l'extrême / USA)
    HEY!TONAL, all-star-band oblige, c'est tout d'abord du name-dropping prestigieux :
    Mitch Cheney (guitare, ex-RUMAH SAKIT, ex-SWEEP THE LEG JOHNNY)
    Kevin Shea (batterie, TALIBAM!, GET THE PEOPLE, ex-STORM & STRESS)
    Théo Katsounis (basse, ex-JOAN OF ARC)
    Dave Davison (guitare, MAPS & ATLASES)
    Alan Mills (blip-blips informatiques, heuuu... non, lui son groupe n'est pas culte, ni même connu).

    HEY!TONALest donc un super-groupe de super-musiciens pratiquant une super-musique fracassant rock, electronica, jazz (et bien plus encore), à laquelle on peut rattacher les adjectifs suivants : libre, technique, imprévisible, excitante.
    Le premier album (sorti récemment chez AfricanTape) fut enregistré et mixé à distance (magie d'internet 2.0), du fait de l'éloignement géographique des membres du groupe. Un disque de nerds, pourrait-on précipitamment juger, mais le résultat des premières répétitions en préparation de la tournée laisse entrevoir le meilleur. Pas moins.

    {youtube width="425" height="344"}pANcGOXLYAM{/youtube}


    SINALOA
    (deluxe emo oldschool / USA)
    Luke, Pete et Brendan sont SINALOA, depuis et pour toujours. Un groupe unique de par leurs coeurs et leur humilité qui rendent leurs morceaux instantanément universels et affectifs. Emo, branche oldschool donc, plein de finesse, dignes héritiers de Policy Of 3 et en perpétuel questionnement sur leur environnement, le trio du Massachussets porte toujours grand soin à faire de leur groupe un medium précieux. Après déjà 2 tournées en Europe, 3 LPs, dont le dernier sur Purepainsugar et Level Plane, une poignée de splits et de collaborations en tous genres, SINALOA est l'exemple même du groupe généreux, sincère et intègre qu'on se fait un plaisir d'accueillir une nouvelle fois dans nos contrées.
    A noter que vous pourrez les voir le même jour à 16H à La Luttine, pour un concert accoustique en compagnie des GREEN DAY lyonnais, 12XU.



    HALLUX VALGUS
    (noise-crust / Lyon-Nancy)
    Hallux Valgus c'est la réunion de Pavel (guitare, Death To Pigs) et Franck G. (batterie/chant, Sheik Anorak, Socrates et 21 autres groupes). Encore un all-star band donc, mais en version noise cette fois-ci. Riffs crasseux et catchy, rythmique épileptique et pressée, chant hurlé : la recette du bonheur.

    ULRIKE MEINHOF
    (drone-alpes / Lyon)
    Ulrike meinhof enregistre ses vacances dans le Vercors, produit des sons avec divers ustensiles et pédales d'effets et mixe le tout en direct. Rassurez-vous, il ne joue pas longtemps.









  • Le Collectif à la bourre présente:



    DURE MERE (Tango Thrash // Montpellier centre)
    http://maximilianodambrosio.bandcamp.com/album/sangre
    https://www.facebook.com/dure.mere.9
    " ...Mais Dure-Mère est au tango ce que André Rieux est au classique. Une totale perversion de la mort... Par contre, progressif dans le sens compositions narratives avec introduction, développement, rebondissement, flash-back, scénario cabalistique et épilogue à surprise...
    Leur dernier album ,Sangre, est un album arrivant à vous embarquer dans leur drôle de voyage, du coté de l'Argentine et son Radikal Satan, un peu de Cheval de Frise et son abstraction attirante, des accélération bien placées...
    Dure-Mère, drôle de nom, drôle de groupe qui fout douze idées par morceau, de quoi faire un seul album avec chaque morceau mais eux ont tout balancé sur le tapis...
    extraits du site Perte et Fracas
    http://www.perteetfracas.org/zine/kros2011/kros_d/duremere.htm"



    + GRAND PLATEAU (Noise Rock // Lyon)
    http://grandplateau.bandcamp.com/
    https://fr-fr.facebook.com/pages/Grand-Plateau/234811833264958

    "...Grand Plateau essaye d'aborder le noise rock avec une recherche mélodique et un rythme général assez lent. Ils aiment prendre leur temps pour installer des compositions aux structures qui se moquent bien de l’éternel enchainement couplet/refrain...
    Grand Plateau ne pratique donc pas la frontalité brute ni le mur du son qui fracasse en quelques secondes seulement et le trio préfère manipuler soigneusement toute l’énergie vitale de sa musique, la détourner et l’envoyer dans des directions auxquelles on ne s’attend pas toujours : Grand Plateau est un groupe à voir et à écouter en concert, sortant vainqueur du grand jeu de massacre de la course à l’originalité..." extraits du blog heavy mental -http://666rpm.blogspot.fr/2013/03/report-grand-plateau-pord-poutre-triperie.html"




    SAMEDI 25 MAI 2013 à 21h00
    -
    au Nahual Café - 20 rue Terrail 69001 LYON
    http://nahual.fr

    entrée 4€/adhésion 2€
  • alt


    "L'abandon sans douleur", expliqué en 1 minute 18. Alors que ça avait pris près de trois fois plus de temps à Freddie Perren et Dino Fekaris (les gars qui ont écrit I will survive).

    Terorotua and his Orchestra - Elle est partie


  • tuuuuuune

    TUNE YARDS

    On en rêvait, on s'impatientait même, et voilà, Tune-Yards l'a fait : la folk qui fait remuer tout le corps. Crue, hybride, instinctive, spontanée, agressive.

    Cette découverte nous fait briller les yeux depuis septembre dernier. On essaie vaguement de la décrire aux copains, mais Merrill Garbus (la fille qui se cache derrière Tune Yards) est un être complexe. Folk DIY, soul, gospel, blues, dance hall, country, yodelling, acapella, bidouillages électroniques, R&B, Motown, field recordings, chants trad ou polyphoniques, humour, spontanéité, urgence primitive, simplicité.

    On n'exagère pas en disant que c'est un peu entre M.I.A et Joanna Newsom. Ou bien Timbaland Vs Sublime Frequencies. Ou alors une Kimya Dawson qui aurait mangé les Dirty Projectors, et The Blow, et du Benga du Kenya (j'ai oublié de dire qu'elle a étudié un peu la musique au Kenya aussi). Sur scène, elle tétanise tout le monde avec une voix juste et brute et pas seulement aimable, quelques rythmes tribaux, des riffs de ukulélé bouclifiés, et un coeur qui a dû souffrir un temps de ne pas ressembler un peu plus à Beyoncé.

    Finalement, son auto-description reste peut-être ce qu'il y a de plus disert et persuasif: "c'est comme ta mère quand elle est vraiment vénère mais qu'à la place de te botter le cul elle se met à faire des beats de malade avec des pots, des casseroles ET ton cul".

    Tune-Yards n'a pour l'heure sorti qu'un disque bricolé un peu à l'arrache. Dans les cinq ans à venir, on pense qu'elle sera aussi célèbre que Mickey, alors on en profite pendant qu'elle est encore un peu abordable : "La fille qui groove" (dixit Duracell) joue vendredi à Grnd Zero Vaise. Et comme on tient absolument à la faire aimer, c'est PRIX LIBRE.

    tune yards - hatari

    tune yards - safety

    tune yards - jumping jack

    Des vidéos pour mieux comprendre :

    {youtubejw width="560" height="340"}YqV5KzbNYIQ{/youtubejw}

    {youtubejw width="560" height="340"}taW6SMF8SnU{/youtubejw}

    {vimeo width="400" height="225"}6759331{/vimeo}

    + Ludivine Cypher (variété expérimentale entre Karl Marx et Jésus Christ)

    http://www.myspace.com/ludivinecypher


    + Blondette's (rock, caprices, transpiration)

    http://www.myspace.com/lesblondettes

  • tanz23

    VEN 23 AVR

    20h30 - 5€

    Grnd Gerland

    GMACKRR (electro expé - Canada)

    gmackrr (synthétiseurs analogiques, circuit-bending, vielle à roue fretless, petits objets)
    Brandon Valdivia (percussions, mbira, flûtes, micros contacts, objets)

    Respectivement basés à Toronto et Montréal, Brandon et Emilie développent un son organique en amplifiant 'de petites patentes' ou en jouant directement en touchant les circuits électroniques. Leur travail se situe à la croisée de l'improvisation libre, de l'art sonore, du free jazz, du noise, des musiques électroniques et des musiques des mondes.

    http://www.myspace.com/gmackrr

    {youtube width="480" height="385"}EdfrSQG0LAI{/youtube}

    TANZ MEIN HERZ (Ethno-Kraut - Sainté)

    PAN PAN PAN (Free Nimp - Lyon)

    http://www.myspace.com/fcpanpanpan

    panpanpan

A LA UNE

  • DES NOUVELLES DU CHANTIER #6

    Voici des photos récentes de l'avancé des travaux : ... ... Isolation des containers : ... ......

  • Un geste lourd de sens

    Si tu es arrivé sur cette page, c'est que tu envisages de participer à Grrrnd Zero. Merci, on va...

  • Grrrnd Zero recherche !

    On récupère tout ce qui est inscrit dans cette liste pour alimenter le glouton-chantier Bohlen.Si...

  • Agenda GZ

    On poursuit la reconquête du nouveau gz, m² par m², tout en organisant des concerts un peu...

GRRRND RADIO

RadioGZ

Un arc-en-ciel planté dans le béton.

1001 chansons offertes par les groupes qui ont joué à GrrrndZero.

Clique sur le poste !

GRRRND ZERO RECHERCHE !

On récupère tout ce qui est inscrit dans cette liste pour alimenter le glouton-chantier Bohlen.
Si tu sais où trouver gratos ou veux nous donner directement une des choses suivantes, écris un petit mot à endurancezero@gmail.com.

Les éléments qu'on recherche en priorité-top-urgence-aïe-aïe-ça-me-manque-trop-là-maintenant-donne-vite-vite sont soulignés.


Outils

PLATE-FORMES DE TRAVAIL individuelles roulantes AUX NORMES 2013 dit "PMR". A partir de 1m de hauteur.
ECHELLES DE CHANTIER
TRANSPALETTES. Capacité 2 tonnes minimum.
Outillage
Quincaillerie


Bois

MONTANTS D'OSSATURE en bois jaune (beaucoup), 120 x 45 mm au moins, 2370 mm de longueur pour la plupart
SOLIVES 75 x 220 mm ou + grandes et moyennes section, le plus long possible, minimum 5 mètre de longueur
LISSES BASSES et HAUTES (beaucoup), 45 x 120 mm en bois, 1m30 de longueur minimum
TASSEAUX de BOIS par série de 10 identiques, 30x30 mm, 50x50 mm, etc...
OSB par plaques de 30 ou 40m2 au même format


Cloisons, doublage, faux-plafond

RAILS METALLIQUES pour fixer le placo épaisseur : 48 mm pour semelles horizontales (au sol), 46 mm (ou 45) pour montants verticaux (murs), 47 mm pour fourrures F47 (plafonds)
PLAQUES DE PLÂTRE BA 13
VIS à placo
JOINT placo
BANDE placo
ISOLANT : LAINE DE VERRE et/ou LAINE DE ROCHE entre 100 et 200 mm d'épaisseur pour la plupart + du 500 mm d'épaisseur pour les containers
FILM POLYANE
PLANCHES non traitées ou plaques de tôle ou contreplaqué ou autre matériau pour BARDAGE. Epaisseur : entre 12 et 200 mm


Finitions

FAÏENCE
CARRELAGE