France




  • Même si la vanne est un peu grosse sur le fly, Vialka et J'm'en fous
    viennent bien de quelquepart qu'on pourrait appeler Crustland, ou autre.
    Apatrides revendiqués, sans arrêt sur la route, toujours porteurs d'un
    message positif et jubilatoire. Les deux groupes vont se croiser à Grnd
    zero comme ils se croisent depuis des années, les uns venant d'un
    endroît, les autres d'un autre et ils repartirons après nous avoir
    réchauffé le coeur et les oreilles, on ne sait où mais sans doute pour y
    dire la même chôse qu'on ne dira jamais assez: D.I.Y rules!


    VIALKA (duo guitare/batterie mixte et plutôt pas mal, selon certains)
    http://www.myspace.com/vialka

    J'M'EN FOUS (groupe tout fou tout fou'n'supersexy waouuu, selon d'autres)
    http://www.rienafoutredemyspace.fuck
  • OffOff est un lieu de création et diffusion. C'est un peu la continuation de Chantier Public.

    Quartier Rouge

    Exposition du 11 septembre au 18 octobre 2008 - Vernissage le 11 septembre 2008 à 18h (40 rue Pré Gaudry 69007 Lyon / métro Jean Jaurès) visible tous les jours et toutes les nuits à partir de 18h
    Artistes invités / Julien Dupont + Gabriel Hernandez + Sophie Prat + Mise en lumière Lucas Goy

    L’exposition Quartier Rouge, invite quatre artistes à investir les espaces-vitrines de OffOff.
    Un temps de travail collectif du 22 aout au 11 septembre permet à Julien Dupont, Gabriel Hernandez et Sophie Prat de s’approprier l’architecture du lieu et ses contraintes. Leur travail respectif s'attache à expérimenter le dessin, le wall-painting ou… Qu’ils tentent ici de lier ou disjoindre leurs interventions, de faire corps entre l’intérieur et l’extérieur, le jeu consiste à nous tenir à distance de la peinture.
    Lucas Goy met en lumière les espaces investis, et donne une visibilité aux œuvres en continu.

    Afin d'apprendre des choses très intéressantes sur Off Off, cliquez sur "lire la suite".

     

     

    OffOff est un lieu de création et diffusion pour les arts contemporains


    OffOff privilégie la création et la diffusion de la performance et des arts plastiques. Situé dans une ancienne usine, les espaces deviennent zone de créations. Partant de propositions curatoriales OffOff ouvre des espaces-workshops de 100m2 aux artistes désirant s’engager dans un travail collectif. OffOff se lance alors dans un exercice de prospection pour accueillir, mettre en réseau et alimenter le dialogue avec les artistes autour d’une production spécifique. Chaque projet occasionne de courts temps de résidences pour réaliser une œuvre collective. Dans les anciens bureaux-vitrines, le site dispose de cinq espaces d’expositions pour des œuvres visibles de jours comme de nuits. L’architecture du bâtiment est un point de départ à partir duquel une scénographie d’expositions est à imaginer.

    Les propositions plastiques (performatives, vidéo, installations… ) joueront de la visibilité à l’intérieur et à l’extérieur. Pensé comme une extension de Grrnd Zero, ce nouveau projet s’inscrit dans une démarche de programmation attachée à l’expérimentation, par la diffusion d’actions pérennes ou éphémères mais toujours provoquées par le lieu même.

    OffOff fait suite au projet de résidences d’artistes Chantier Public qui a œuvré de 2006 à 2008 dans les anciens bureaux de l’usine Brossette à Gerland au 40 rue Pré Gaudry.

    plus d'infos sur http://www.offoff.fr/



  • Qu'est-ce qui réunit les films d'avant-garde française et allemande, les films d'animation de Švankmajer et d'Antonisz, les expérimentations plastiques de Paradjanov, les machines lumineuses mises en mouvement par Laszlo Moholy-Nagy et les fantasmes d'Alexeïeff sur l'univers de Gogol ? En apparence, pas grand chose. Pour nous, tous ces cinéastes explorent la matière : peinture sur la pellicule, collage des objets et des formes, confrontation d'une marionnette et de la chair vivante, sculptures en mouvement...

    La soirée sera composée d'une quinzaine de courts-métrages expérimentaux et de films d'animation, fruits d'époques et de cultures diverses. A apprécier en sirotant du vin dans les canapés de la salle de projection, ou à snober en papotant au bar avec des copains.

    howasausagedogworks

    organisé par OCZY CYKLOPA

  • Jeudi 14 Avril à 18h
    Pause repas à 19h30 avec service bouffe au bar.
    Entrée Libre.

    Etape alternative dans le festivalCarambolages duCEFEDEM Rhône-alpes. Infos et programme sur www.cefedem-rhonealpes.org

    Il y aura des tapis sonores tissées en direct, des sons tenus pendant trop longtemps, des rebondissements et des bégaiements, de cours de géométrie dans l'espace, des coupures brutales, des mots un peu trop mâchés, des silences embarrassants, des stridences provoquées, des boites à rythmes pour la stimulation cardiaque et certainement beaucoup trop de câbles.


    • PLI ET CANON N°1

    PLI, pour cabrette amplifiée et feedback
    CANON N°1, pour 2 cabrettes amplifiées

    Composition de Yann Gourdon
    Jacques Puech et Louis Jacques : cabrettes amplifiées

    www.la-novia.fr
    www.myspace.com/jacquespuech
    ygourdon.net




    • K A U M W A L D (Dérive Electronique/Bruit Orchestré)

    Presque la foret, où se font entendre les voix de machines qui bougent toutes seules.
    Occasionnellement, habitat sonore pour les fantômes, avec aplats de couleurs et parois rugueuses.
    Accueille à bras ouverts la transe des petits instants.


    kaumwald.bandcamp.com




    • POEME GENERAL (Poème Rock)
    Créationes Impulso // Comités 8.1

    SAMUEL GALLET
    : Texte et interprétation,
    ROCíO BERENGUER ROLDAN : Texte et interprétationn , MELISSA ACCHIARDI : Composition musicale, batterie.AELA GOURVENNEC : Composition musicale, violoncelle.GREGOIRE TERNOIS : Composition musicale, vibraphone.


    Performance. L'existance générale de la poésie individuelle.

    Quelque part dans une grande ville d'Europe occidentale, des êtres jouent aux dés sur la carte d'un monde plat, fini et unidimensionnel. Puissances en devenir, assaillants provisoires de l'Histoire en panne, révolutionnaires sans révolution ni doctrine.

    http://www.youtube.com/watch?v=F_bPDm_ToHc&feature=player_detailpage




    • JERUS (Intelligent Electro Hiphop)

    Jérus aka Scratchface, malin manipulateur aux mains scratcheuses tord le hiphop pour le faire entrer de force dans un vortex électronique au bord du court circuit. Une musique accidentée et géométrique, entre Dj Spooky et Squarepusher.

    www.myspace.com/jerusss


    • HAGEN? DAS BAND! (Punk Allemand Mâconnais)

    Devinette: quel est le point commun entre le punk, Dieu, les OVNI, Berlin, les synthés 1980, Bouddha, et le rock progressif?
    Nina Hagen, Selbstverständlich!!
  • Organisé par Grnd Zero (unité, rassemblement,organisation méticuleuse)

    avec :

    Zach Hill (tambour solitaire et héroïque / Sacramento, CA - Ipecac/Anticon)

    Zach Hill est le batteur incroyable du groupe incroyable Hella (math noise machin rock érudit, technique et intense, une preuve ici).

    Il a récemment sorti un album solo, Astrological Straits.

    Il est historiquement important d'intégrer cette information : Monsieur Hill est l'un des meilleurs batteurs du monde, une pieuvre polyrythmique, un torrent, un bison.

    Il joue aussi de la basse, de la guitare, des claviers. Et quand il a envie il chante dans un vocoder, ça lui donne un petit air d'alien sous hélium. Zach est donc un homme accompli.

    On ne sait pas trop ce qu'il va nous jouer le 14 (la tournée de l'album se fera plus tard, avec un groupe), mais on peut s'attendre à de la noise, de l'électronique 8 bits, du psychédélisme, du métal héroïque, du bordel, de la sauvagerie, mais aussi du groove, des éléments pop et des tubes optimistes. Nous conseillons sa musique à tout être humain, mammifère ou non.

    Zach Hill - Dark Art(le tube optimiste)

    Zach Hill - Stoic Logic(le tube punk, avec no age)

    Zach Hill - Uhuru (le morceau où tu t'agenouilles devant sa puissance, juste avant d'avaler un nurofen)

    gz_fest_zach2

    +

    Doddodo (kitty breakcore & J-pop débraillée from Japan)

    Doddodo est petite, rappe en japonais, balance du gros son en foutant un sacré bordel sur scène : les enfants adorent… les breakcoreux aussi (on raconte que les breakcoreux sont restés de grands enfants).

    http://www.myspace.com/doddodo

    et une vidéo :


    Doddodo ???? from Franck Stofer on Vimeo.

    +

    Magic Barbecue (one mad drummer band)

    le batteur de pneu et de ânes et bateaux pour un solo mystico-bordelique incrédible entre ghetto-cheapcore et un Duracell des bidonvilles.

    Mais regardez plutôt…

    +

    Burne (duopunknoise / Lyon)

    5 euro - GrndZero Vaise

  • DERNIERE MINUTE : MYTSATU EST REMPLACE PAR UN SET DE DURACELL !




    OVN, collectif de chômistes qui passent leur temps à glorifier l'amateurisme et la techno trance, organise sa première soirée à grrnd. Il y aura, hormis une fontaine de vin rouge (véridique), une projection de films et quelques concerts.

    - CLUB DE BAGARRE : Remake d'1h30 de fight club tourné en Haute Marne l'année dernière. Il comporte au moins 5 scènes marquantes : la partie de tennis, la préparation du sandwich, la poursuite en voiture, la masturbation et bien sur le générique de fin pixies. Un film politique, brouillon, et drôle. Il est possible de mater le trailer officiel , le "commercial" ici et par , vous trouverez le film accéléré 100 fois.

    - REVOLUTION MUSICALE : Responsable du film sus-cité, c'est un groupe d'arrogants lycéens responsables de nombreuses dégradations publiques depuis trop longtemps. Ils s'ennuient profondément mais bien heureusement, des êtres de bonne éducation ont inventé la caméra vidéo et la boite à rythmes. Ça les a probablement sauvé du suicide. Il est possible de s'introduire à leurs moeurs particulières en regardant ceci.
    Ils présenteront leur nouveau spectacle multimédia intitulé "RESPECT".

    - DJ SMEGMA : Encore et toujours un citoyen haut-marnais. Sa musique sonne comme un jeu vidéo branché dans un de ces amplis qu'on avait au collège pour faire des reprises d'Offspring.

    - ME YOU THE STARS AND THE UNIVERSE : caution lyonnaise de la soirée, nouveau groupe que certains ont déja vu au Sonic. Preuve que deux passionnés
    de musique traditionnelle africaine réunis peuvent faire une sorte de "dream-core".

    c'est donc ce samedi (ok on prévient un peu tard), c'est prix libre et
    ça va être SYMPA




  • Lisa Li lund


    Projet solo de la petite soeur des frères Herman Düne, pour lesquels elle enregistre les chœurs depuis l'album Mas Cambios. Elle sort d’ailleurs régulièrement des CDR enregistrés avec l’aide de Néman ou André à l’aide d’une guitare et d’un vieux clavier. Pour son dernier album en date, Lisa Li Lund ran away, elle est allée s’exiler à New York au sein de la famille antifolk pour s’entourer de Major Matt Mason et Nan Turner (Scherwon), Rachel Lipson et Jack Lewis, le frère de Jeff. Lisa Li Lund propose ses chansons folk entre Edith Frost et Kimya Dawson, naïves et charmantes, nous contant ses peines de cœurs, ses joies et des histoires de falafels…

    nanny song.m4a

    dreams of minuscule animals .m4a


    sa page myspace




    Flexion Flûte/Alice (pop expérimentale)

    tina.mp3

    die lorelei.mp3


    Gregaldur (pop bidouillée farfelue)

    triiiiii.mp3

    blanche beige.mp3


    Coming Soon en accoustique (local anti-folk)

    The Escort.mp3










  • La librairie grand guignol fête son quatrième anniversaire à Grrrnd Gerland.

    avec trois concerts :

    * rencontre entre 80 DATES (Seijiro Murayama/Damien Grange) et Jérôme Noetinger,

    * Mesa of the lost women, featuring Jac Berrocal,

    * NED,


    plus des projections diverses entre les concerts - vous pourrez notamment assister à la projection du film de Jean-Pierre Bouyxou et Raphaël-G. Marongiu, "Satan bouche un coin" (1967/1968), avec entre autres l'artiste Pierre Molinier (merci à JPB/JPT/JN).

    Tout ça se déroule ce samedi 15 décembre à 20h30, à Grrrnd Gerland : 40 rue Pré Gaudry, Lyon 7ème, métro Jean Jaurès (ligne B).
    PAF : 7 euros.


    Par ailleurs, les 66 premières places sont en prévente à la librairie et seules ces places sont sérigraphiées (dessins originaux de Jean-Michel Bertoyas, tirage de Madame Lapin à Black Screen).

    Librairie Grand-Guignol
    91 montée de la Grande Côte
    69001 Lyon
    04 78 30 50 42
  • June Madrona + Flowers from the man who shot your cousin

    PRIX LIBRE

    June madrona :

    Football Dream.mp3

    Santa Fe.mp3



    Flowers from the man who shot your cousin :

    Jesaispaslenomdumorceau.mp3


  • Patric Catani - Candie Hank

    Patric Catani fait partie de ces petits bonshommes
    mutants qui ont commencé à faire de la musique très tôt avec les fameux Commodore 64 et Amiga 500, passant de l'univers du jeu vidéo à des premières expériences Hardcore--Techno-Gabba meurtrières. Rapidement, on retrouve le garçon poursuivant ses délits dans divers projets à Berlin, entre autres avec le groupe EC8OR et FLEX BUSTERMAN signés sur Digital Hardcore Recordings, le label d'Alec Empire.

    Outre son tout dernier projet -Candie Hank- dont le
    premier album vient de sortir sur Gagarin (le label de
    Felix Kubin), Patric Catani a récemment donné libre
    cours à sa vision décalée du Miami-Bass-Bootysound
    avec Gina V. D'Orio (Cobra Killer, EC8OR,...) sous le
    nom de A*Class et a collaboré avec Gonzales, Angie
    Reed et Puppetmastaz.

    En live, le projet Candie Hank est un show joyeusement grotesque, qui propulse l'auditeur dans une collision de Rock'n'Roll et de breakcore déjanté marqué par une improbable sensibilité Moog. De quoi se lancer dans une danse du ventre punkoïde ou s'improviser réalisateur de clips vidéos pharaoniques de proto-pop acidulée...

    http://www.myspace.com/candiehank

    Rotator

    Boss du label Peace off, musicien aux multiples
    facettes (Mr Kill, Black Ham) et co-fondateur de
    Switchrec.com, Rotator fait des ravages. Sorti sur
    des labels tel que Brooklyn Beats, Tigerbeat6, Mirex,
    Peace Off, il a su par son Hardcore Breakcore
    Ragga dancefloor faire slammer
    de San Francisco à Tokyo.


    http://www.myspace.com/mrkillakarotator


    Aktiv25-Breakcore from Tadjikistan
    Pour son premier voyage en Xtrem-Occident
    il vient direct au Grrrnd avec mulet, chèvre et
    femme mixer sur des galettes -mais pas de pain
    Nam s'il vous plaît...Freakstyle breakcore.
  • mercredi 17 septembre 2008
    ouvert à partir de 12h/ vernissage à 18h

    “Déviation”, Septembre de la photographie, en partenariat avec la galerie “Le bleu du ciel”, exposition du 17 septembre au 26 octobre 2008. Ouvert tous les dimanches après midi ou sur rendez vous (06 72 32 60 57).

    carton deviation

    Cette exposition se constitue grâce à la réunion de trois artistes photographes :

    Magali Lefebvre, Sébastien Basdevant et Pierre Bonnouvrier.

    Pour lire un texte d'introduction écrit par Pierre Bonnouvrier, cliquer sur "lire la suite".

    L’envie que j’ai eu de nous réunir vient essentiellement de deux choses.

    D’un côté, il est d’importance, la connaissance que j’ai du travail et des attitudes de chacun de nous quant à l’élaboration d’une photographie. La recherche de rigueur et de qualité dans le faire, la volonté de justesse dans l’image photographique, les capacités d’adaptation du medium face aux sujets captés sont quelques composantes qui me semblent être des points essentiels de convergence. En bref, il s’agit de l’envie d’aller vers un travail de précision qui se constituerait grâce à la connaissance, à la maîtrise ainsi qu’à la mise en jeu du medium photographique.

    D’autre part il me semblait intéressant (et, a mon sens, important pour nous) de « confronter » notre travail. Nous connaissant maintenant depuis plusieurs années j’ai toujours, plus ou moins, eu envie de cristalliser, matérialiser, disons, rendre actives les discutions que l’on a pu avoir sur nos travaux respectifs ou sur la photographie en général. Ainsi cet événement me semble pouvoir être une occasion de tenter cela.

    De cette manière, les enjeux de cette exposition se jouent à plusieurs niveaux.

    Sur un plan relativement personnelle, cette tentative de « concrétisation » de nos rencontres rejoint pleinement l’idée « d’identité(s) » dans le sens où il serait question de mettre en avant les points de rencontre et de « divergence » entre nos travaux, nos pensées et nos positions en tant que photographes. Il s’agirait ainsi d’éclaircir ce que je me permettrais d’appeler une « identité collective », autrement dit, chercher à mettre en lumière un point de vue partagé qui serait la marque d’une direction sous-jacente commune.
    Il est évident que cette situation n’occulte en aucun cas nos spécificités propres et bien au contraire, il me semble clair qu’il s’agit de questionner la notion d’identités multiples.

    L’histoire, l’époque, les espaces, les personnes, les codes de communication, … sont des composantes qui nous entourent et à partir desquelles chaque identité se forme, se constitue et prend position. Nous sommes plus sensibles à l’une ou l’autre de ces composantes et de ce fait certaines deviennent des appuis servant les opinions et positions que l’on adopte. Il paraît donc important qu’une mise en avant de nos spécificités soit faite mais ceci en restant dans l’optique de raconter, décrire et servir « l’identité collective » qui serait la nôtre.

    Pour finir, cette identité porte l’enjeu essentiel de cette exposition puisqu’elle est, a mon sens, une direction traversant nos productions respectives. Il est une situation indispensable pour chaque artistes que de formuler, mettre en forme, et tenir ses positions face au medium qu’il utilise. Ainsi, la conjugaison de nos travaux tentera d’être au plus clair quant aux positions et attitudes que nous avons face a l’utilisation, l’existence et les formes prises aujourd’hui par la photographie dans le milieu de l’art contemporain.


    Pierre Bonnouvrier
    Juin 2008


  • josht.pearsonnegativoa3expandido-001



    Josh T Pearson
    (folk)
    Ex-frontman de Lift to Experience (pas rien quand même), après 10 ans d'errance, Josh T Pearson s'est reconverti en dompteur de silence et de mouches qui volent, d'une mélancolie et d'une tristesse abyssales, mais aussi vrombissant, déchirant l'espace et les âmes (aïe)... le tout à coup de Jesus, d'amour brisés, de re-Jesus et de Devil behind ton back d'être fébrile et putrescible. Tu m'en diras tant.
    Josh est un guerrier qui a muté en messie, il a d'abord rendu son bazooka (Lift to Experience) puis lentement il a pris un fusil, et dans un même geste il l'a retourné contre lui encore et encore et encore et encore.
    Depuis, il expie là où ça fait mal.
    Voici de quoi me faire taire et vous divertir un peu :

    pour les mouches qui volent :

    {youtube width="600" height="365"}I8CuwxE94F8{/youtube}

    ou alors
    http://www.youtube.com/watch?v=guqHB6P46ZI (pour le déchirage d'espace et d'âmes)

    Last of the country gentlemen est son premier album.
    Enregistré avec Warren Ellis au violon (Dirty Three et membre des Bad Seeds de Nick Cave) et Dustin O'Halloran parfois au piano (en qui Erik Satie a décidé de se réincarner, c'est évident).

    Tout ça vient de sortir, c'est à pleurer.

    Josh T pearson - Thou are loosed

    Josh T pearson -Country Dumb




    Seul sur scène, les apparitions de Josh T Pearson mêlent les titres de l'album mais aussi des titres plus anciens, voire quelques uns de Lift to Experience.
    Car sait-on jamais ce qui traverse sa longue longue barbe, ses boots pointues qui le connectent direct à son Texas natal et sa guitare qui tantôt pleure tantôt hurle.


    Arianna Monteverdi
    Arianna chante des ballades country et de vieux airs folk, des compos à elle et des reprises, comme "In the Pines" de Dolly Parton. Cool, non?
    Elle a une voix moitié Appalaches et moitié Connemara. Un peu comme une opération chirurgicale transatlantique qui aurait, oh miracle, bien tourné.
    Elle gratte sa guitare ou sa auto-harp, c'est elle qui décide en fait.
    Elle aime tendre, elle aime vrai, et pur aussi, et fébrile, et rêche et doux à la fois.
    Arianna, elle est chouette.


    Alors ok Lundi 18 Avril, c'est écrit dessus, c'est un Lundi.
    Mais pour éviter tout regret, tout malentendu, toute engueulade future, on aime mieux vous prévenir, Lundi 18 Avril il faudra penser à vous habiller, prendre un chandail, sortir de chez vous et ramener illico vos petites baskets à Gerland car vous avez rendez-vous avec votre âme.
  • ZZZ_web

    MARDI 18 MAI : ZZZ PARTY ! avec ZU, ZEA, JEAN LOUIS et KANIPCHEN-FIT @ GrrndZero / 7 €

    organisé par la Dream-Team NonchaLEnte

    Jazzmen en quête de sensations fortes, bébés punk en mal de spiritualité, cette soirée s'annonce rauque, noise, libertaire et philosophale…

    ZU
    (Italie / kingZ of jaZZ-rauque noiZe)

    Gare à la puissance de l'empereur romain, jeune éphèbe ! La squadra Zu, c'est du lourd… Un peu comme si le bassiste de Massacre à la tronçonneuse, le saxophoniste de Zombie et le batteur de Hooligans s'alliaient en vue de la destruction totale de vos repères en matière de brutalité sonore sans pour autant sacrifier à des structures complexes et élaborées, une excellence instrumentale à toute épreuve et un sens du groove à même de transformer une boucherie en dancefloor… Pas de chichis, du riff monolithique gras et trapu qui fait ses preuves depuis plus d'une décennie : un genre de métal-punk-freejazz-noise sans une once de féminité… En l'occurence, qui irait leur reprocher ?
    D'autant que leur dernier album (paru chez Ipecac) envoie du tube !

    zu - ostia.mp3 (sur le début on dirait qu'ils se moquent de Vitalic)

    zu - chthonian (à des moments on reconnaît le son du saxophone)

    zu - erinys (là on dirait qu'ils se moquent d'un peu tous les groupes de musique soi-disant virile… et avec panache)


    ZEA
    (Pays-Bas / l'autre groupe du chanteur de The Ex ! Électro-punk-pop breakée débraillée)

    L'autre pays du fromage (loin derrière), du rock anti-capitaliste primaire (loin devant les têtes raides et matmatah) et des salons de thé a quand même vu grandir The Ex (c'est pas rien), et bricoler ZEA une sorte de lo-fi pop-punk bordélique, ultra mélodique et saturée soutenue par des beat électro tellement cools que ça semble se payer la tête de la french touch.
    De l'électroclash des provinces sans aucune tenue qui fait l'effet d'un chewing-gum au goût très frais mais de la marque Pouce.


    JEAN LOUIS (Paris / Zuper Power Trio - Harsh-JaZZ-NoiZe)
    Bon, vous aimez Zu MAIS QUE QUAND MÊME C'EST VRAIMENT TROP DES BOURRINS…
    JEAN LOUIS vous offre ce soupçon de volupté, cette touche de sensualité qui faisait défaut aux Italiens et qui séduira votre copine.

    En 1991, Francesco, alors batteur de Jean-Louis Murat rencontre Aymeric, trompettiste solo de Costes qui nourrit lui aussi quelques accointances avec le fétichisme. Quelques mois plus tard, lors d'un casting au salon de coiffure Jean-Louis David (dans le 14e), ils proposent à Joachim, jeune mannequin, d'abandonner son poste de démonstrateur en produits capillaires pour les suivre sur la route...

    Non sans blagues, JEAN LOUIS c'est sans doute mon groupe préféré de toute la France : un mélange extatique de grâce et d'ultra violence, comme le prouvent ces trois morceaux pas encore mastérisés mais en avant-première de leur deuxième album à paraître un jour prochain :

    Jean Louis - Morse (à 2:22 on reconnaît le son de la trompette...)

    Jean Louis - Schaerbeek (leur côté french-touch : le thème de la fin doit être une reprise de Daft Punk mais je retrouve pas l'original)

    Jean Louis - Doom (celui là est classe... mais ça vaut pas la version live. Il ya des vidéos sur myspace)


    KANIPCHEN-FIT
    (Pays-Bas / Post-pop classieuse et abraZive)

    Compagnons de route de ZEA, Kanipchen-Fit fait partie de ces groupes que l'on rajoute à la prog après une brève écoute, mais qui dans le cas présent nous parut fort concluante ! La boucle est bouclée.
    4 groupes un mardi : ATTENTION, ON COMMENCERA TRÈS TÔT !

  • Captain iNk présente Ludivine Cypher :



    ATTENTION : pour cause de non-disponibilité du Rail-Théâtre, la soirée se déroulera à GrndGerland (40 rue Pré Gaudry - Lyon 7e - Métro Jean Jaurès) rez-de-chaussée… > jauge limitée donc venez pas trop tard…

    Cette fois on va faire notre possible pour respecter les timings imposés (par qui d'ailleurs ?) et les usagers des réseaux sub urbains ne râteront, je l'espère, ni la dernière note ni la dernière rame…
    Ceux qui veulent rester un peu pourront boire un verre en toute impunité… c'est pas beau la vie ?… heu… en attendant la Révolution quoi…
    Mais qu'est-ce qu'on att///

    THE CHAP / indie da da dance floor rock x perience / LONDON

    Sous des airs “indie-pop” communément acceptables, The Chap cache une originalité proprement stupéfiante, cultivant le décalibrage avec une éloquence quasi-dogmatique, conformément à des préceptes dada qu’ils revendiquent.
    (Se) jouant des références comme on gifle le nouveau boyfriend idiot de sa cousine cruche après une énième débilité à table le soir de Noël, ce quatuor londonien fait preuve d’à propos et d’INTELLIGENCE (chose rare de nos jours).
    Après deux albums prometteurs et déjà défrisants, The Chap nous propose enfin un méga petit déjeuner digne de ce nom : Mega Breakfast. Plus dancefloor que jamais, plus accrocheur que tu meurs, plus épique et exalté que la plupart des manifestes grunge made in Seatle dans les 90’s : plus j’écoute ce disque plus il m’apparaît telle une fourmilière alibabesque regorgeant de détails fantasmagoriques et de références croustillantes.

    Si certains titres s’apparentent à une proto-folk technoïdale, d’autres lorgnent en direction d’un genre de R’n’B post-industriel…

    The Chap - They Have A Name.mp3

    The Chap - Take It In The Face.mp3


    Et puis écoutez cet autre titre avec ses riffs de cordes cheaps et son refrain épique et exalté (vous étiez prévenus) :

    The Chap – Fun and Interesting.mp3

    des fois, on dirait du Adem remixé par Four Tet,

    The Chap - The Health Of Nations.mp3


    The Chap - auto where to.mp3

    enfin je sais pas bien… des fois ça ressemble à du rien du tout en fait… mais tellement catchy et ô combien stimulant !

    Et sur scène, c'est encore mieux (voir vidéos linkées ci dessous et en majuscules d'imprimerie) ! Sans vouloir réaliser un résumé exhaustif de leurs prestations, c'est dans un élan ascético-synthétique que je qualifierais ce concert de BEAU, SURPRENANT, SPECTACULAIRE, DRÔLE et DÉPAYSANT… Afin de mesurer l'ampleur de mon enthousiasme, choisissez un objet ou une personne quelconque… appliquez lui ces 5 vertus et CONSTATEZ : si parfois 3 d'entre elles conviennent, il est assez rare qu'elles s'appliquent toutesles5 à votre objet (ou personne)… c'est dire si ce groupe est passionant.


    ANGIL & THE HIDDENTRACKS viennent de St-Étienne, ils sont fan de Why? et de Pavement… et ça s'entend quand même pas mal.

    Leur album Oulipo Saliva est une de mes plus chouette découvertes de l'année dernière, en voilà un extrait :

    Angil - In Purdah.mp3

    Ils seront huit sur scène dans un genre de formule “orchestrale” (avec cuivres et cordes) plus ou moins inédite… je serais vous, je louperais pas ça.

    Il y a d'autres morceaux sur leur myspace que je vous recommande d'aller écouter :http://www.myspace.com/angilandthehiddentracks


    GORDON BROME est pour moi ma révélation locale de mes derniers mois à Lyon… Du coup, il jouera deux fois à Grnd Zero (trois fois même mais je vous raconterai plus tard…).

    Il fait partie de la race des “super-héros en herbe” et appartient à la catégorie des “one-man-band”… solitude quand tu nous étreins, performance quand tu nous tiens.

    Une guitare noisy, une planche en bois munie d'un capteur sur laquelle le pied de Bordon martèle un temps technoïde et délicieusement lo-fi : et c'est tout !

    Des mélodies évidentes (voire naïves), une économie de moyens au service d'un résultat bouleversant. Oui.

    http://www.myspace.com/gordonbrome


  • SORTIEDISQUERATURE

    oh eh bien
    tout nouveau, tout neuf, le sitehttp://rature.free.fr
    et aussi le 2 juillet à 21hà grnd gerland,pour fêter le nouveau disque de rature "boulevard des gros" qui sort sur SK records!!!

    yo c'est5 euros et il y aura en live:

    déborah kant (http://www.myspace.com/deborahkant )avec son super rock noise qui fait du bien!!!

    panpanpan(http://www.myspace.com/fcpanpanpan) avec sa transe rock n'roll qui fait partir en vrille ton body!!!

    cheval des 3(http://www.myspace.com/chevaldes3) avec sa fanfare punk qui fait boire et danser comme un fou des balkans!!!

    poissonpour la fiesta dance floor qui fera brûler ton corps jusqu'au bout de la nuit!!!

    et bien sûrRATURE(http://rature.free.fr) qui fêtera comme il se doit son 2ième album.
    Rature c’est du hiphop qui prend sa source dans la vieille école du Bronx, influencé par l’armée de l’enemy public et qui voit un maître dans un vieux nounours sale et bâtard. Rature c’est du hip hop en vrai yaourt, de la fête, de la danse, du dada, de l’engagement, de la musique libre avec Damien grange le MC beatboxeur et Sébastien Finck le batteur homme-orchestre.

    Des Mp3 :





    VENEZ DANSER, VOUS AMUSER ET RIGOLER AVEC NOUS!!!!
    bisous!!!!!

    Grrrnd Gerland
    40 rue pré gaudry
    métro jean jaurès.
  • a

    AMPERE
    short, fast & loud - Amherst/NYC
    myspace/amperepunx

    DAïTRO
    moshingemokids - lyon's angeles
    daitro.com

    12225 CHACALS
    sludge grind - Reims
    http://www.myspace.com/chacals

    VEUVE S.S.
    hardcore de méchants bistournés
    1er concert !

  • Projection des meilleurs films des éditions 2005 et 2006 du défi vidéo "Au Court Du Comptoir"

    Projection des deux clips réalisés par les vainqueurs en collaboration avec Infraksound

    Projection du making off des films de la finale de 2006

    Présentation de l'édition 2007


    Infraksound:

    Fondée par une équipe de vidéastes et réalisateurs, organisatrice des défis vidéo « Au Court Du Comptoir », l’association est également productrice de Infraksound TV. Les membres du collectif ont notamment réalisé des clips (Les Gourmets, Boubs, Downliners Sekt…) et plusieurs captations de concerts (Herman Dune, Why ?, La Caution…).

    www.infraksound.com


    Règles du défi:

    « Au court du comptoir » est un défi vidéo en dix manches et une finale.

    L’inscription est libre et gratuite, tout comme l’entrée dans les lieux de projection à chaque fois différents.

    Les thèmes sont donnés par l’association Infraksound, les équipes inscrites pour une manche ont à chaque fois une semaine pour réaliser un court-métrage de 5 minutes maximum sur le thème donné.

    La forme est libre : film d’animation, images de synthèse, vidéo, diaporama…Seul le support servant à la diffusion est imposé (cassette mini DV).

    A l’issue des 7 jours impartis, une projection est organisée dans un bar lyonnais et un jury composé de trois professionnels sélectionne le film qu’il juge le plus abouti.

    Chaque équipe sélectionnée à l’issue d’une manche gagne le droit de participer à la finale





  • Que les Skeletons & the kings of all cities soient à ce point inconnus touche au pur scandale. Groupe de brooklyn à géométrie très variable (entre 4 et 20 membres), ils pratiquent l'art des collisions improbables : pop, soul, noise psychédélique, polyrythmies maliennes, guitares afro-beat, basses funk... oui, un joyeux bordel.

    Sur disque, ils sont sympathiques, mais c'est en live que l'on s'approche de la partouze biblique digne de la page 34 de l'Ancien Testament : imaginez 80 % des groupes Tzadik et Ipecac + Sun Ra + Arthur Russell + Animal Collective qui joueraient tous en même temps... ça vous donnera une petite idée de leurs prestations.


    Je met tout de même un mp3 :

    skeletons & the kings of all cities - what they said


    Chewbacca est un duo Batterie/Voix, composé de Andrew "Duracell" Dymond et de Damien "l'homme aux mille projets" Grange. Ils ont la particularité de répéter en concert, de jouer dans le noir (sans doute par timidité) et d'être très forts. On peut voir une vidéo dans la rubrique Grnd Video (comme par hasard).











  • Infos, MP3, blabla sur breakcore.free.fr/


A LA UNE

  • DES NOUVELLES DU CHANTIER #6

    Voici des photos récentes de l'avancé des travaux : ... ... Isolation des containers : ... ......

  • Un geste lourd de sens

    Si tu es arrivé sur cette page, c'est que tu envisages de participer à Grrrnd Zero. Merci, on va...

  • Grrrnd Zero recherche !

    On récupère tout ce qui est inscrit dans cette liste pour alimenter le glouton-chantier Bohlen.Si...

  • Agenda GZ

    Saison 2017/2018 du Chantier et on poursuit la reconquête du nouveau gz, m² par m², tout en...

GRRRND RADIO is BACK !!!!

RadioGZ

 Un arc-en-ciel planté dans le béton

1001 chansons offertes par les groupes qui ont joué à GrrrndZero.

Enjoy!

 

(perdu ? clique donc sur le poste ! )

 

GRRRND ZERO RECHERCHE !

On récupère tout ce qui est inscrit dans cette liste pour alimenter le glouton-chantier Bohlen.
Si tu sais où trouver gratos ou veux nous donner directement une des choses suivantes, écris un petit mot à endurancezero@gmail.com.

Les éléments qu'on recherche en priorité-top-urgence-aïe-aïe-ça-me-manque-trop-là-maintenant-donne-vite-vite sont soulignés.


Outils

PLATE-FORMES DE TRAVAIL individuelles roulantes AUX NORMES 2013 dit "PMR". A partir de 1m de hauteur.
ECHELLES DE CHANTIER
TRANSPALETTES. Capacité 2 tonnes minimum.
Outillage
Quincaillerie


Bois

MONTANTS D'OSSATURE en bois jaune (beaucoup), 120 x 45 mm au moins, 2370 mm de longueur pour la plupart
SOLIVES 75 x 220 mm ou + grandes et moyennes section, le plus long possible, minimum 5 mètre de longueur
LISSES BASSES et HAUTES (beaucoup), 45 x 120 mm en bois, 1m30 de longueur minimum
TASSEAUX de BOIS par série de 10 identiques, 30x30 mm, 50x50 mm, etc...
OSB par plaques de 30 ou 40m2 au même format


Cloisons, doublage, faux-plafond

RAILS METALLIQUES pour fixer le placo épaisseur : 48 mm pour semelles horizontales (au sol), 46 mm (ou 45) pour montants verticaux (murs), 47 mm pour fourrures F47 (plafonds)
PLAQUES DE PLÂTRE BA 13
VIS à placo
JOINT placo
BANDE placo
ISOLANT : LAINE DE VERRE et/ou LAINE DE ROCHE entre 100 et 200 mm d'épaisseur pour la plupart + du 500 mm d'épaisseur pour les containers
FILM POLYANE
PLANCHES non traitées ou plaques de tôle ou contreplaqué ou autre matériau pour BARDAGE. Epaisseur : entre 12 et 200 mm


Finitions

FAÏENCE
CARRELAGE