MER 17 JUIN // W.W.LOWMAN + THOUSAND + .CUT feat. GIBET @ Grnd Zero Gerland

L'office du tourisme de Chicago, Adobe Photoshop 7 et la bipolarité vous présentent

LIEU // 40 rue Pré Gaudry // LYON 7 // M° Jean Jaurès

(entrée côté parking)

 

W.W.LOWMAN
www.wwlowman.com | www.myspace.com/wwlowman
post-rock champêtre / Chicago-centre-du-monde / ex-L'ALTRA et membre de BOSCO AND JORGE

Bill "W.W." LOWMAN est un homme américain très sensible, habitant Chicago (berceau de la House Music) et étant doté d'un don certain pour la guitare et la paternité.

Sans vraiment savoir pourquoi (manque cruel d'information), Bill se fait remarquer par Jim O'Rourke et collabore très vite avec un nombre incroyable de gens aussi inconnus de la plèbe que prestigieux : L'ALTRA et LINDSAY ANDERSON, SMOG et WILL OLDHAM, EDITH FROST,...

Auteur à ce jour d'un unique album paru sur le label français de qualité ARBOUSE RECORDINGS (cf. Acetate Zero, Thousand & Bramier, ... ), W.W.LOWMAN développe une musique sophistiquée, douce et dont la mélancolie, paradoxalement, réconforte les âmes en peine et revitalise le cuir chevelu.


Deux MPtrois :

Tea Til Ten.mp3

Please don't think it's funny.mp3

 

 

THOUSAND
www.myspace.com/thousand1000
folk forestier / Paris / membre de THOUSAND & BRAMIER

THOUSAND est collègue de bureau de W.W.LOWMAN.

Cet ancien grenoblois (franchement, à part Gael, qui se souvient qu'il a joué dans MARGOT...?) représente 50% du duo THOUSAND & BRAMIER, et a tout simplement décidé d'écarter définitivement toute forme de concurrence sur le créneau indie-folk : multi-instrumentisme de bon aloi, chant inspiré et voix habitée, compositions savamment simplifiées et accrocheuses.

 

 

.CUT feat. GIBET
www.myspace.com/dotcut
post-rock urbain / Lyon-Montréal

.CUT feat. GIBET, c'est le projet d'Albérick, ex-Lyonnais exilé dans un monde meilleur et de JB, dont on ne sait pas grand-chose si ce n'est qu'il joue sur la même guitare que Nuno Bettencourt.

Malgré le "feat." trompeur inséré dans le nom (qui nous rappelle tous notre enfance hip-hop 90's dans la banlieue Est de Chartres), .CUT feat. GIBET pratique un post-rock que l'on peut classer directement dans la famille CONSTELLATION. On y retrouve ainsi l'esprit des premiers GODSPEEDYOU!BLACKEMPEROR et de certains morceaux de SET FIRE TO FLAMES, mais dans une version plus minimale (ici pas de batterie ni de line-up à rallonge).

 

mar 5 mai : Grails + Overmars + habsyll @ GRND VAISE

 

20 h 30 - 8 euros


GRAILS (Psyché divin, Portland / USA)
www.myspace.com/grailsongs

N'écoutez pas ces êtres perfides qui essayent de faire passer Grails pour un énième groupe de Post-Rock. Premièrement parce que ce mot ne veut absolument plus rien dire (normal quand ça définit autant la musique de Sigur Ros ou Godspeed), deuxièmement parce que Grails n'a rien à voir avec les groupes suscités.
On pourrait voir ça plutôt comme du Neurosis meets Ravi Shankar devant le Taj Mahal avec une forte dose d'acide dans le sang.

Reincarnation Blues (attention, c'est presque dansant)
Silk Rd

Cette intense copulation sonore donne un résultat au psychédélisme suave et à la noirceur crasseuse qui n'attend que l'audience attentive d'un Grrrnd Zero (Vaise) prête à embarquer à bord d'un immense astronef pour un voyage intersidéral libérateur d'arômes cachés.

Acid Rain (le morceau que Pink Floyd aurait pu composer de nos jours, si seulement ...)
Take Refuge


OVERMARS (Doom stars locales / Lyon)

www.myspace.com/overmars

Après nous avoir gratifié d'un des albums de l'année 2007 (Born Again), Overmars revient avec des titres au format plus court, avec lesquels ils vous démontreront qu'ils sont toujours les seigneurs du riff massif répété à outrance. Fraichement rentrés d'une tournée européenne (frais n'étant cela dit pas forcément l'adjectif le plus adapté pour décrire Overmars), on s'attend à ce que leur retour au grnd après plus d'un an d'absence puisse être décrit par des mots comme Ravageur, Pilosité, Drakkar en flammes.  

Obsolete
A Spermwhale's Quest

HABSYLL (Révelation drone de l'année / Toulouse)
www.myspace.com/habsyll

Les petits outsiders de la soirée, sortis de la ville schizophrène qui a tout de même engendré Zebda et Programme. On a rien entendu à part les morceaux sur myspace, mais alors qu'est-ce qu'ils sont bien ces morceaux. Du drone-doom ultra noise à en faire passer Khanate pour les Foo Figthers. On va avoir droit à un massage d'intestin en règle, et si tu avais prévu de commettre un suicide en société, c'est peut-être le bon moment. A part ça ces gens ont l'air très gentils.

MAR 28 AVRIL // BALMORHEA + ORA COGAN + DUBOIS // LE SONIC

L'amicale Saint-Gerard présente...

MAR 28 AVRIL
20h30, 6 euros
_________________

Le Sonic
4 quai des Etroits, 69005 Lyon
metro/tram Perrache
_________________


Balmorhea (post-rock orchestré / Texas, USA)
Ils ont emprunté leur nom à un oasis Texan, et au fur et à mesure des écoutes on comprend pourquoi. Balmorhea, c'est ce qu'on pourrait appeler du post-rock acoustique. De la musique instrumentale à renfort de violon, violoncelle, et banjo. La pochette de leur dernier album illustre assez bien leur musique, que l'on peut essayer de résumer en 5 termes essentiels : immensité désertique, sable fin, cactus, mélancolie, et douceur d'un soir d'été. Programme chargé s'il en est.
Moins populaires que leurs homologues Texans de This Will Destroy You, ils ont peu de choses à leur envier (à part peut être la barbe et la chemise à carreaux).
Pour comprendre l'ampleur de leur musique, il est essentiel d'oublier ce piètre article, et surtout de regarder cette video: http://vimeo.com/1745080
http://www.myspace.com/balmorhea

Ora Cogan (folk girl / Vancouver, Canada)
Ora Cogan est une de ces folkeuses qui sentent bon l'encens et les feuilles d'automne (les couchers de soleil aussi). Moins hippie qu'une Alela Diane, moins déprimante qu'une Marissa Nadler, elle distille une folk sèche et parfaitement fascinante.
A écouter absoluement, le remarquable "your not free"
http://www.myspace.com/oracogan

Dubois (impro folk/ Lyon)
http://www.myspace.com/remietsesamis

Dim 3 mai : NO NECK BLUES BAND @ GZ Vaise

ZeroJardins & Ubik présentent :

NNCK

Dimanche 3 Mai 20H30 - 5€ - GRRRND VAISE

No NeCK blues band (psychéweird, freenoise - US harlem)

Pour notre retour à Vaise, voilà l'un des groupes les plus étranges du monde, qui incarne depuis une douzaine d'albums en 15 ans d'existence le meilleur de la scène weirdo-psyché-noise New Yorkaise : No Neck Blues Band (aka NNCK pour les nerds psychotiques). Leurs performances live à sept sur scène, radicales, tantôt improvisées tantôt maitrisées, rappellent tout autant les happenings scéniques des Excepter ou les mélodies accrocheuses des Volcano The bear, mais en encore plus fou... et ce n'est pas Thurston qui nous contredira : Thurston Moore (helmsman of the greatest band ever in the history of the universe, Sonic Youth) claims they're "the greatest band ever in the history of the universe"

 

Un mp3 pour vous faire une idée :

 

Ministry of voices - Clomeim (locust - 2008)

{audio}./imagesOLD2/stories/audio/02%20No%20Neck%20Blues%20Band%20-%20Ministry%20of%20Voices.mp3{/audio}

 

NNCK, c'est un peu comme si Lynch décidait de filmer un concert improbable d'images et de sons dans une dimension parrallèle où tout le monde serait né addict au D-liss, la dernière drogue neuropsychédélique. Une vidéo pour se rendre compte de l'étrangeté de la chose (Ce n'est pas une défaillance de votre écran. N'essayez pas de régler l'image. Nous maîtrisons à présent toutes les retransmissions) :

 

{youtubejw width="400" height="320"}gaXm3LayUBI{/youtubejw}

 

Wieder das erste mal - Embryonnck (sound@one ... - 2006)

{audio}./imagesOLD2/stories/audio/No Neck Blues Band - wieder das erste mal.mp3{/audio}

 

The doon - Qvaris (5 rue christine - 2005)

{audio}./imagesOLD2/stories/audio/No Neck Blues Band - the doon.mp3{/audio}

 

Live your myth in grease - Qvaris (5 rue christine - 2005)

{audio}./imagesOLD2/stories/audio/No Neck Blues Band - live your myth in grease.mp3{/audio}

 

Boreal Gluts - Qvaris -(5 rue christine - 2005)

{audio}./imagesOLD2/stories/audio/No Neck Blues Band - boreal gluts.mp3{/audio}


http://www.soundatone.com/

http://www.myspace.com/nnck

 

Part Wild Horses Mane On Both Sides (impro-noisy, Lyon/UK)

Duo composé de Pascal et kelly, batterie/flute traversière pour des impros expé et noisy. Pascal a déjà une cassette sortie sur l'excellent label Night People (des Raccoo-oo-oon) et est devenu le troisième membre des motherfucking le temps de quelques concerts, leur apportant des impros à la batterie tout en maitrise et en retenue. Kelly, quant à elle, au delà de quelques collaborations avec des groupes de passages (comme Helhesten récemment), fait partie d'un duo avec Elisa, que l'on a pu voir à grand guignol et au sonic. Ce sera probablement l'un des derniers concert de PArt Wild Horses à lyon, avant leur retour en Angleterre après 2 années lyonnaises remplies d'impro et de bruit qui nous ont fait le plus grand bien.

http://www.myspace.com/partwildhorsesmaneonbothsides

 

MotherFucking (impro-noise, Lyon)

Pas la peine de présenter ces frères terribles de la noise puisqu'ils ont l'habitude d'écumer les premieres parties (et le bar) de Grrrnd Zero. Comment programmer NNCK, sans ajouter MF en premières partie ? C'est une question à laquelle nous ne tenterons jamais de répondre, puisqu'ils représentent dignement la scène noise improvisée locale.

http://www.myspace.com/mutherfuckin

Lire la suite : Dim 3 mai : NO NECK BLUES BAND @ GZ Vaise

LUN 04 MAI // MOHA! + Weasel Walter + ... @ Grnd Vaise - PRIX LIBRE

LUN 04 MAI | 21h | prix libre | Grnd Zero Vaise

MoHa! (Norvège) Math Rock ? Noise ? Métal Déviant ? Fantomas x Lightning Bolt |

Weasel Walter
(batteur hero) + Sheik Anorak (branleur céleste)+ Mario Rechtern (saxophoniste bien coiffé) - impro jazz bruitiste sauvage !! |www.myspace.com/weaselwalter | www.myspace.com/sheikanorak

+ Sortie du SUPERBE livre-disques 36 MONFTRES, de Ludivine Cypher et Madame Lapin : http://www.myspace.com/36monftres

couvertureweb

 

Une introduction enthousiaste
MoHa! est un groupe norvégien que l'on peut sobrement qualifier de GENIAL. Il produit des morceaux instrumentaux énergiques à tendance bruitiste.

Ils ont joué à Grnd l'année dernière. On était dix huit, on a vibré de bonheur et d'incrédulité, puis on a repensé à ce moment avant de dormir, tous les soirs, pendant trois bonnes semaines.

Alors là on les fait Prix Libre, on va coller des affiches sur les métros/les bus/les panneaux Jc Decaux, harceler les passants avec nos flyers, enfin bref, tenter une fois de plus d'attirer le peuple dans une grande liesse multiculturelle. Car en concert, nous en sommes persuadés, Moha est un miracle qui peut plaire aux punks, aux indie rockers, aux snobs, aux métalleux, voire à ta cousine qui porte un t-shirt Belle and Sebastian et qui va bien se demander ce qui lui arrive.

Voilà deux mp3, mais ils donnent une idée bien maigre de ce que ça donne en concert:

moha - karibcore

moha - too smart enough to think

Un Peu d'Histoire

Après un premier album qui se cherche un peu ("salut, on aime les Ruins et la musique concrète"), ils sortent en 2007 Norwegianism, une série de morceaux très courts mais difficiles à suivre. Après une seule écoute, on a un peu de mal à se rappeler ce qu’on a entendu, même en prenant trois nurofen. La première moitié du disque évoque une rafale de crises d’épilepsie, tandis que la deuxième occupe des contrées plus cotonneuses et s’intéresse plus à la texture des sons qu’à la charge d’énergie dégagée.

Sur One-Way Ticket to Candyland, sorti fin 2008, les norvégiens dévient un peu de cette direction pour devenir un vrai groupe de rock viril. Ils intègrent à leur formule des principes que les pires snobs d’entre nous jugeront vulgaires : riffs sous créatine, répétitions dessinant des figures rythmiques. Les équilibres ainsi formés sont ensuite perturbés et redéfinis environ toutes les six secondes. Ils passent donc d’une musique « arythmique » à une musique « rythmiquement complexe », pour un résultat beaucoup plus direct et même assez funky, n'ayons pas peur des mots.

Nous pouvons affirmer sereinement qu’avec cet album, la musique de MoHa devient à même de procurer une jouissance physique primaire (et plus « seulement » les picotements auditifs et cérébraux que pouvaient produire leurs disques précédents).

Ca se rapproche parfois dangereusement de Lightning Bolt, sans leurs élans lyriques « jouons des hymnes de stade au pied de l'arc en ciel », et avec un côté bruitiste plus affirmé. On pense aussi à Hella ou aux divers trucs de Mike Patton (Fantomas, surtout), pour la fascination maniaque accordée aux constructions rythmiques, ce hobby pervers camouflant sans doute des handicaps émotionnels sérieux.

Des prestations qui font mal aux yeux


Quand on les voit en concert, on doit bien admettre que ce puissant fouillis sonore est produit par seulement deux bonhommes. Le premier joue de la batterie comme un dieu grec et déclenche aussi parfois des sons électroniques, notamment à l’aide de micros-contacts fixés sur sa batterie. Le deuxième réalise la prouesse assez incompréhensible de jouer très vite et très bien du synthétiseur et de la guitare en même temps. Accessoirement, le duo est taquin, et se plaît à empêcher le public
de voir tout ça en plaçant face à lui des spots qui l'inondent d'aveuglantes lumières.

 

 



MER 29 AVRIL // GI JOE + REVOLVER + PASSE MONTAGNE + C. ROCCHETTI @ Grnd Zero Gerland

MER 29 AVRIL
20H | 5 euro |
Grnd Zero Gerland (40 rue Pré Gaudry / Lyon 7 / M° Jean jaurès)

GI JOE
(Italie) duo basse/batterie furieux, collaborent souvent avec Zurich against Zurich

www.myspace.com/gijoesucks

REVOLVER
(Norvège) free jazz bruitiste et expérimentions sonores

www.myspace.com/revolverduo

PASSE MONTAGNE
(France/Italie) heavy-math-rock épileptique avec le batteur de CHEVREUIL

www.myspace.com/passemontagne

CLAUDIO ROCCHETTI
(Italie) expé/impro/bidouillages

www.myspace.com/claudiorocchetti

sam 11 @ grnd gerland : That Fucking Tank

20 h 30 - Prix Libre

That Fucking Tank :
Duo parfois trio en provenance de Leeds en Angleterre. Une musique savante mais merveilleusement bancale, un set de batterie minimaliste, un gratteux qui se prend pour un bassiste...et ça donne un truc entre US Maple, Shellac et Don Caballero...
www.myspace.com/landsandbody


Triviale Beauté :
De la cold wave faite par de grands enfants....entre Goblin et Depeche Mode en passant par Suicide :
www.myspace.com/trivialebeaut


Head of Wantastiquet :
Ou un des mercenaires de Sunburned Hand Of The Man....solo impro banjo/guitare avec un nouveau disque sur Father Yod/Ecstatic Peace...
www.myspace.com/headofwantastiquet

mer 8 Avril : Woods @ Grnd Gerland (salle du bas)

5 euros - 20 h 30 - entrée parking


Les Woods jouent de la folk-pop-bruyante-sur-les-bords, hirsute et grâcile.

Un exemple :

woods - don't pass on me

Une alliance de simplicité brute et de raffinement, produit d'une panoplie instrumentale digne d'un enfant farouche mais créatif qui s'enferme dans sa cabane en haut d'un arbre pour composer des ballades dont se moqueraient les autres de sa classe. Bien qu'ils habitent l'endroit où un grand nombre de jeunes urbains en quête de bon goût perpétuel songent parfois à s'exiler, leur musique dégage avant tout quelque chose de subtilement forestier et pastoral (oué, rien que ça).
Quand ils se mettent à chanter, ils ont l'habitude de prendre des voix de fausset, à la façon d'un bee-gee éraillé ou d'un bûcheron rabougri qui voudrait imiter Billie Holiday en coupant du bois. Dit comme ça, ça fait peur, mais le résultat est réussi.

giveusmoney

 

 

A part ça, Woods est un groupe à la formation difficile à suivre. Aujourd'hui, elle semble s'être à peu près stabilisée autour de Jeremy Earl, Jarvis Taveniere et Lucas Crane. Le premier est fan de pop et s'occupe de Fuck it tapes et Woodsist (deux super labels au grain lo-fi très caractéristique, produisant un nombre honorable de groupes qui nous font paraître le temps moins long). Le deuxième joue aussi avec les punks de meneguar, et le troisième provient de l'univers coloré de la noise snob (il s'amuse avec un laptop et un lecteur cassette dans Nonhorse).

Le premier album (how to survive in the woods) a été enregistré dans une cave avec un seul micro. Il est très bien :

woods - holes

woods - broke

woods - silence is golden

 

Pour le deuxième (at rear house), encore meilleur, ça c'est passé dans la cuisine et un cousin leur a prêté un 8 pistes :

woods - don't pass on me (ah bin celui là je l'ai déjà mis en haut)

woods - be still

woods - ring me to sleep

 

Et maintenant, pour Songs of shame, leur petit dernier, on en est (presque) au vrai studio. Je mettrai des extraits demain, là je viens de choper le disque sur soulseek.


Le 8 avril, il y aura aussi Gael Gallagher et une formation toute neuve regroupant Bronzy "Damien Grange" Mc Dada, Ludivine Cypher et Arnaud 808.

GRRRND RADIO

RadioGZ

Un arc-en-ciel planté dans le béton.

1001 chansons offertes par les groupes qui ont joué à GrrrndZero.

Clique sur le poste !

JEU 18/07 : Poncili Creation + Kuthi Jin + El Nuevo DJ

    LE RIRE DES MOLECULES SALES - C [ ... ]