SAM 7 JUILLET : GRND ZERO SNOB PARTY à GRRRND GERLAND = PRIX LIBRE

Alors on organise une petite soirée à la maison pour fêter la fin de l'année et financer les travaux des locaux de répètition.

il y aura

Skaters (bruit from san francisco/berlin)
Socrates
Daïtro
Motherfucking
I'm a grizzly
Julien Dupont

et d'autres trucs
et ça va être pas mal




LIARS + Kickball + Clara Clara = Waou



Vous on sait pas, mais nous on attend avec une certaine impatience le concert de Liars ce 21 Novembre à Grrrnd Zero.

Si on a snobé le groupe pendant longtemps, on a fini par reconnaître la majesté quasi-infinie de They were so wrong so we drowned, puis, surtout, celle de Drum's Not Dead, qui figure parmi les trois ou quatre disques que nous avons le plus écouté en 2006.

Leur nouvel album a divisé tout le monde au sein de l'équipe. Les commentaires ont oscillé entre divers pôles :

-"waou, c'est génial"
-"c'est indigne, je suis très déçue, ils étaient pourtant mes héros"
-"bof, il ne se passe pas grand chose"
-"de toutes façons je m'en fous de ce groupe".


La crise en résultant est profonde, la tension s'accroît, nous allons peut être nous séparer et devenir bénévoles aux nuits sonores, ou militer au PS.


Pour ma part, j'ai fini par me construire un avis à peu près stable. Ce disque éponyme est moins illuminé et radical que le précédent, c'est certain. Il y a même plusieurs passages honteux (le plagiat de Beck, Houseclouds, est une véritable catastrophe). Mais si les premières minutes m'ennuient, le reste est plutôt excitant. Tandis que Drum's not dead était un monolithe massif, les Liars se promènent ici dans toutes sortes de directions : noise répétitive, punk rock benet, funk rachitique, pop velvet undergroundesque (ça surprend)... Sans omettre un peu de psychédélisme chamanique, quand même. Leur superbe concert au point éphémère en juin dernier a sans doute également contribué à ranimer ma foi chancelante.


Deux morceaux de leur dernier album :
Liars - clear island.mp3
Liars - pure unevil.mp3


Allez, trois morceaux de Drum's Not Dead :
Liars - drum and the uncomfortable can.mp3
Liars - the other side of mt. heart attack.mp3
Liars - a visit from drum.mp3

En plus, on aura droit aux excellents Kickball
en première partie (sunshine indie rock, cris, joie, arcs en ciel), ainsi qu'aux Clara clara (danse & chaos, quelque part entre lightning bolt et les bisounours), qui fêteront la sortie de leur premier album.

Kickball - barefeet.mp3

Kickball - underground husbands.mp3

Kickball - orion.mp3

Clara Clara - alors que tout sépare.mp3



Samedi 16 juin à Grrrnd Gerland : SOIREE DE SOUTIEN PRIX LIBRE

SOIREE DE SOUTIEN A LA CAISSE DE SOLIDARITE CONTRE LA REPRESSION SUITE AUX MANIFS ANTI-SARKOZY...(+ d'infos sur: rebellyon.info) - PRIX LIBRE

18H00: La cyclo-cinémathèque
(La Cyclo-Cinémathèque, c'est Sabine Gruffat & Bill Brown, 2 réalisateurs de films indépendants qui font une tournée à vélo pour projeter leurs films énervés et militants à travers l'Europe.)
20H30: concert
PASSION ARMEE & LEXOMYL (guillotière punx !!!)

+ BOUM PASSION !!!

SAMEDI 9 JUIN à GRRRND GERLAND : Kimya Dawson & First Nation ! Yeah !

Au début, on pensait faire un concert de First Nation prix libre. Ces copines d'animal collective étant aussi géniales qu' inconnues, ça nous paraissait une bonne méthode pour faire découvrir au plus grand nombre leur mélange folk bricolée/rock expérimental/blues destructuré/élans tribaux. Un antidote convenable au dernier album (calamiteux) de cocorosie. Et puis madame Kimya Dawson (queen of folk, ex-moldy peaches) ainsi que son époux se sont rajoutés à l'affiche, et comme on tient à payer décemment tout le monde et que les places seront limitées, ce sera finalement à 6 euros. Et oui. Le monde est injuste.

Kimya Dawson & Adam Green - Anyone Else But You.mp3

Kimya Dawson & Jeffrey Lewis - pirates declare war.mp3

First Nation - female trance.mp3

First Nation - swells.mp3

Mercredi 13 Juin : NOMEANSNO + NED - 8 euros

Ils sont vieux, ils sont fiers, ils sont beaux : les héros punks/hardcore/jazz de Nomeansno n'ont pas eu une vie facile mais ont su faire face à leurs angoisses avec dignité. Ils n'hésitent pas à braver l'incontinence, les varices et Alzheimer pour venir à Grnd zero, accompagnés du rock tendu des Ned. Youpi.



Mardi 15 mai :SK présente OVO+MARVIN+BLACK SUMMERTIME+ASSHOLE PARADE - 6 euros-19h


MARVIN (Montpellier - FR)
Korg vibratoire, math-riffs expiatoires et confiture transe-rock jubilatoire made in Montpellier (Trans-Am, Can et Oxes inside).
Ils sont sur le deuxième douze salopard de SK records, et ça déchire:
vous pensez à la cia.mp3
discudanse.mp3


leur myface:
marvinband


OVO (Milano-IT)
sur photorock.com après leur passage à la Malterie

"L'oeuf rapidement réduit à l'état de bris laissa place à OvO, double créature flirtant avec des mondes bruitistes qui font dire à certains que ce n'est pas de la musique. On les présente comme une entreprise libre, bruitiste et théâtrale, bref comme un truc hors norme qui n'accédera à la FM que lorsque que ZERO WATT sera N°1 au top 50 avec son steak haché. Sur le tapis de la Malterie, OvO se matérialise en une sorte de moine masqué frappant dans un premier temps une batterie et une guitariste-chanteuse, masquée elle aussi, un tantinet vamp avec sa robe fendue et ses dessous rouges et noirs. Musicalement, je m'attendais à un truc équivalent à un Katrina ou un Rita force 5+, j'avais sans doute raison mais les expériences cinématosoniques et ZERO WATT avait bien aplani et défriché le terrain facilitant l'absorption à doses massives de sons venus d'ailleurs, de Milan en l'occurrence. Le concert se déroula en deux phases et ce choix s'est avéré excellent. La première fut la plus rock, la plus accessible et continuait la préparation des oreilles et des neurones aux expériences sonores entreprises dans la seconde. Leur "rock", j'ose employer ce terme faute de mieux, à deux instruments, batterie et guitare, a un côté hypnotique, déstructuré, empreint des expériences passées ou actuelles ; ça va des débordements hallucinés d'unPINK FLOYD* hardcore industriel période pré-Meddle, des chemins parallèles à ceux empruntés par un KAS PRODUCT à des compos où la voix devient tribale sur des rythmes fous en passant par des phases bruitistes stridentes sous la forme d'un concerto pour violon et pédales torturés de phiphenomena. Bien qu'hypnotique, répétitif, le duo en devient baroque et acceptable plus facilement par des oreilles non vraiment formées. C'est alors que la chanteuse-guitariste s'empara d'un archet et se servit de sa longue chevelure pour sortir des sons carrément venus d'ailleurs, peut-être une matérialisation audible des sensations ressenties par les neurones de cette femme-violon ou un voyage dans le monde industriel. Et la suite oscilla comme un métronome sous acide entre musique et bruitisme mêlant violon, voix et basse non pas jouée avec les doigts mais avec des baguettes, sans oublier des percussions diverses trouvées dans l'ossature même de la salle. Pour autant personne n'a fuit, le silence se faisait même à certains moments délicats. Au contraire, leurs expérimentations savantes, l'éclosion d'une musique inhabituelle dont la voix parfois donne le rythme, s'avale, se gobe sans problème pour peu que l'on ait envie de sortir des sentiers battus. N'en croyant d'ailleurs pas mes oreilles, l'écoute de leur CD le lendemain matin au petit déjeuné m'a conforté dans mon jugement. Seul mon dernier, Ulysse, six ans, n'avait pas l'air trop d'accord : "Papa, ta musique, elle est nulle". Déjà l'esprit de contradiction... Mais il est vrai qu'au petit déjeuner les BETES de SCENES sont plus faciles d'approche, mais c'est une autre chasse. "

OVO chez LOAD records : ovo

un de leurs morceaux
mammut.mp3
Due Paia Di Cuori.mp3

ASSHOLE PARADE (Gainesville-US)

sur punkmeup.com à propos de leur dernier album en mars 2007
"ASSHOLE PARADE
est un groupe de hardcore trash rapide. Imaginez SEPTIC DEATH rencontrant NEGATIVE APPROACH, pour ensuite s’éprendre de JFA. Comme c’est le cas sur d’autres albums de la formation, les chansons se ressemblent à un point où elles sonnent pas mal toutes pareilles, et la voix rappelle YOUTH OF TODAY. Pour une raison quelconque, le groupe me transporte sur une de ces pentes de Westmount avec des amis et un skateboard. L’atout numéro un de ASSHOLE PARADE est leur façon de réinjecter une bonne dose de divertissement dans la musique (ce qui me rappelle pourquoi j’ai commencé à écouter du punk et du hardcore à la base). Le groupe écrit des pièces franches et sans conneries, dont une à propos de ce cochon d’acteur de droite pro-Bush de Mel Gibson. À découvrir si vous êtes un amateur de punk/hardcore rapide."


BLACK SUMMERTIME (LYON-PUNK HARDCORE)
blacksummertime.net/
BlackSummerTime-breath_laterite.mp3

A LA UNE

GRRRND RADIO

RadioGZ

Un arc-en-ciel planté dans le béton.

1001 chansons offertes par les groupes qui ont joué à GrrrndZero.

Clique sur le poste !

SAM 27/04 : SHOCK + NAATLO SUTILA + LES PROFS DE SKIDS + LOCAL HEROES
SAM 27/04 : SHOCK + NAATLO SUTILA + LES PROFS DE SKIDS + LOCAL HEROES

  Le collectif 1234! présente : HOCK (h [ ... ]

SAM 04/05 : KLS + BOUCAN + LESION ÉTRANGE @ Bar des Capucins
SAM 04/05 : KLS + BOUCAN + LESION ÉTRANGE @ Bar des Capucins

    L’Hygiène sonore & Grrrnd [ ... ]

SAM 18/05 : PRUNE BECHEAU + RED BRUT + HORLA + MELCOR
SAM 18/05 : PRUNE BECHEAU + RED BRUT + HORLA + MELCOR

  PRUNE BECHEAU (Aquitaine)
Violon baroque  [ ... ]

MAR 23/05 : GUERILLA TOSS + JOOKLO DUO & BRANDON LOPEZ
MAR 23/05 : GUERILLA TOSS + JOOKLO DUO & BRANDON LOPEZ

    GUERILLA TOSS (DFA records) est  [ ... ]

LUN 27/05 : DAVID MARANHA / CHRIS CORSANO / RICHARDS YOUNG TRIO
LUN 27/05 : DAVID MARANHA / CHRIS CORSANO / RICHARDS YOUNG TRIO

    DAVID MARANHA / CHRIS CORSANO /  [ ... ]

VEN 31/05 : INSTITUTE
VEN 31/05 : INSTITUTE

  INSTITUTE (punk - Austin US)
Institute  [ ... ]

Other Articles