Bien qu'aujourd'hui encore en cryostase, le webzine grrrndzero est toujours là. Il reprend des forces et pourra bientôt battre la campagne comme un fier animal béat courant après ses nouvelles passions éphémères.

La section imagerie rassemble principalement les vidéos de concert de concerts passés. Le plan est de développer un peu cette zone. Qui sait la webdoc-fiction-témoignage-interactif-big-data sur la vie quotidienne de Grrrnd Zero « Tout pour La Cause rien pour les Autres - saison 1 : Crust beer et lingerie fine » sortira peut-être un jour. Et pourquoi pas un live stream de nos sessions cuisine ou du chantier ?

On va essayer de rassembler des liens à la cool dans cette section là aussi. Des sites qu'on aime bien, des projets qu'on jalouse, des trucs à lire à notre place, des images rigolades, ce genre de choses là.  

Les archives chaos sont les archives de TOUT le site depuis les début de gz, par ordre de publication.
Quelques trucs se sont peut-être perdus entre les différentes version du web, mais sinon on archive méthodiquement et tu peux tout explorer.

 

 

*

* * *

*

 

dodeliner oui : House of John Player

 

"hi there,

happy to share two new songs with you...ᵀᴴᴬᵀ’ˢ ᶠᴵᴺᴱ / ᴸᴬᵀᴵᴮᵁᴸᴬᵀᴱ

listen at houseofjohnplayer.bandcamp.com

strong winds and a full moon certainly helped ease these ones out of the studio that’s all for now, more new music on it’s way soooon 🐡++" - House of John Player

 

Nouveau single magnétique du seul et unique House of John Player : encore une victoire animale pour le local 2. Emporter un peu d'été à la rivière dans l'hiver doré, de la folk à la dub, des psychédélismes samplés à la vocal pop autochorale, merci signor Spacer !

"That's Fine / Latibulate"

 

 

 

 

 

Boule de Crystal clip

 

Que d'émotions !

Limpe Fuchs, concert en Intemporalia

 

Limpe Fuchs est une percussioniste bavaroise qui poursuit l'improvisation libre sur des instruments fabriqués spécialement depuis l'époque d'Anima dans les années 60-70.

 

"the music I do is from now !"

Photos d'affiches dans la rue : grrrnd jeu couconrs

Retomber sur cette exposition qui avait eu lieu à la Bm de Part-Dieu sur l'affichage et notamment l'affichage libre et sauvage :

https://www.bm-lyon.fr/nos-blogs/la-documentation-regionale/expos-en-ligne/contre-les-murs-150-affiches-d-auteur-pour-se-degourdir-le-regard/communication-buissonniere/

 

....

 

grand jeu concours, envoyez vos photos d'affiches diy etc dans la rue à grrrndzeromagazine[arobased]protonmail.com

c'est encore mieux si c'est des affiches qu'on pris la pluie (les peaux de la villes et leurs vies), à moitié déchirées ou dans des dispositions et endroits improbables.

L'idée de cette collecte est d'établir une veille sur des pratiques de prises de la ville et de prise des murs à des buts non-lucratifs et offrant, par l'art, les cultures autres et l'autogestion, des perspectives vitales plus chatoyantes que les intrications de trames oppressives qui courent à la mort et l'ennui.

 

 

img 20210924 190812 757 fb5fd

 

Narrations art, paint art et bricolis pop

Quelques audiolivres sorti sur Baggy de La Fontaine qui voit se rencontrer les formes, un.e ecrivain.e + un.e muscien.ne + un.e illustrateur.rice, pour des objets très intéressants : ça fait des histoires qui s'effilochent, c'est reposant tout en jouant de l'étrangeté d'une certaine condition d'expression artistique contemporaine, bricolée, opératique, numérique mais brute et où ont voit les coutures, ça offre aussi proposer d'injecter du sens dans des mondes musicaux souvent élusifs. On aime bien se faire raconter des histoires :

 

 

Lovataraxx

240786812 2901631433410740 6664998113336653991 n 62c37

Lovataraxx était en résidence de son et de cathode à GZ, gloire, persistances et 4/4

Ololo 13 ans déjà le passage de Deerhunter ...

 

"VHS footage of Deerhunter playing in a crowded tiny room of the old grrrnd zero in Lyon, France. Since, the place has been destroyed and now there are some brand new expensive housings. June 2nd 2008, the day Bo Diddley died. I think the day after they played Primavera.

It's a little miracle no one died that night.

Sound recorded on tape.

The end is an improv session between the band and people from Lyon." - GB 💣

 

 

 

+ d'archives ici (on promet pas tous les liens de téléchargement en DIVX il faut qu'on retourne dans le site voir comment ça fonctionne)

 

Bonus encore : il y a 8 ans un concert de Sida avec Shearing Pinx qui regardent devant :

il y a 12 ans un morceau de Passion Armée :

 

 

Tiens et Kickball en 2007 aussi :

Rebondissants signaux

Or Or

 Nouvelle sortie de Mus Joutra que l'on arrête plus sur le sentier tamponeur des cavernes rayonnantes. Or Or, "projet solo pop à antennes d'aurore debret (Dragon du Poitou, détresse collée). Une musique d'ordinateur organique, lianes et bambous s'enchevetrant sur le bois de dancefloors abandonnés". J'étais dans un bus vers Noirétable à regarder le feuillage et les reliefs s'écouler derrière le double vitrage, un peu dépassé par la vie, en orbite quoi, l'osmose avec la dérive : les mélodies tournantes et les battements glissants, c'était la bonne vibe.

Humbros / R.I.P

 

 Ce split sorti chez Champ Döner est une rencontre et une aubaine pour s'introduire aux deux duo d'hypnotiseurs par un versant de détour acid

 

R.I.P, Thibault de Raymond (Raymonde, Pan Pan Pan, La Nostalgie du Souffle, Mus Joutra ...) & Simon Debarbieux (feu Les Statues Meurent Aussi, DJ IVG, Soichi Datsa ...), l'alliage de deux fins fifrelins oeuvrent ici de rebondissements illbient-esques, on dirait leurs boîtes à rythmes divagues et se sont éloignés de la fête se retrouvent à errer dans un état altéré dans les bois où chaques perceptions s'enroulent les unes autour des autres pour rencontrer une fanfare chimérique de fantômes de la terre qui se défont au moment où tu la regarde. Ah un moment ça fait comme un réveil et tu te retrouves à rejoindre tout ce petit monde pour faire la chenille guidée par des orgues stellaires.

 

Humbros, Charles Dubois & Simon c'est un des meilleurs jaillissement des dernières révolutions de la Terre autour du Soleil. La bonne dose entre batterie boisée de finesse ecstatique et synthétismes humides en farandoles. Cérébralité et insectoïdité, corporalité et rivière intérieure de souffle. Un vrai carnaval à chaque fois d'intensités, ça laisse en rêve.

A la jonction de tout cela des morceaux où chacun se sont remixés, ou reversés on pourrait dire leur brevages dans le pot de l'autre, c'est solaire.

 

Goutelettes poinçons, perspectives vitales et percussions

On entendit alors jaillir une voix plaintive du haut du CMP de la montagne escarpée : "Alors j'ai beaucoup écouté ce disque de remixes d'une reprise de Very Friendly de Throbbing Gristle par A.I.D.S Wolf ces derniers temps. 

Very Friendly est un charmant morceau qui raconte l'histoire de comment un couple meurtrier s'est fait découvert et dénoncé, et certainement une blague critique sur le fait que ces meurtriers avaient dû être décrits comme "Very Friendly" par leur voisinage interrogé dans la presse.

La reprise est issue de March to the Sea.

A.I.D.S Wolf était un groupe canadien des années 2000 - 2010, passés par Grrrnd Zero lors d'une époque géologique antérieure, iels sont notamment cité.e.s par Guttersnipe comme source d'inspiration. C'est à la fois vénère et plein de vie, ça jaillit et ça coupe tout en renvoyant quelque chose de très lumineux dans son exubérance. Les remixes sont fait par quelques zouzous comme John Olson de Wolf Eyes ou Emeralds bien expérimentés de l'expérimental et j'aime particulièrement les tonalités un peu solaire qu'y impulse Weasel Walter, ça tape dur ... quel plaisir ! Quel booohneur !

 ---

 

Et alors en parlant de Throbbing Gristle, il faut dire que l'autobiographie de Cosey Fanni Tutti, traduite par Fanny Quément (aka DJ Lolo Tuerie) est un livre important, qu'il est très éclairant et rafraichissant à lire, dans le sens où il induit un peu de lucidité sur des réalités matérielles et émotionelles dans les représentations de vies artistiques souvent fantasmées ou bien qu'on ne sait pas bien comment tout cela a pu être possible, ni même avoir quelque sens et qui paraît aujourd'hui à la fois historique et d'une pertinence constamment renouvellée.

audimat reynolds cosey cover hd web 1024x1499 2400x2400 1 2400x2400 923de

La première fois que j'ai entendu parler de Throbbing Gristle ou de COUM c'était à une discussion après une Troisième Oreille au Périscope où se posaient des questions et discussions après une session d'écoute, notamment sur ce qui avait pu prendre le contrepoint de ce qu'il existait et existe de conservateur dans les mouvements issus du punk.

Puis le documentaire de Marie Losier, qui avait été projeté chez Tony m'a aiguillé un peu sur la musique industrielle (du nom de Industrial Records que tenait Throbbing Gristle). Il y a aussi eu, même si ils ne s'en revendiquent pas, Bourbonese Qualk ou Nocturnal Emissions. J'ai mis du temps à comprendre ce que ces gens avaient fait, le culte qui en découlait et l'importance radicale des choses qu'ils et elle avait développé aux lisières explosées et retournées des mondes de l'art visuel ou performatif et de la musique, en jouant avec certaines limites techniques et conceptuelles, et en cherchant sous tout le choc, le détournement et la subversion un monde d'amour (et de discipline.)

Alors que le dispositif pervers et computationnel derrière le pass sanitaire se déploît, nous tirant toujours plus loin dans des relations humaines toujours plus fliquées et médiées par des algorithmes, la radicalité des propositions artistiques et des recherches de réappropriations radicales de vie. 

---

Et puisqu'on est dans la musique extrême pour sauver le monde, une amie m'a fait découvrir cet album il y a deux mois et c'est vraiment très bien. Au-delà du fait que le titre des morceaux dit exactement ce que c'est comme instruments électroniques et ce que ça signifie pour iel, ce qu'iel l'a influencé, ça éclate bien, en jouant avec les limites de la culture club. Ce sont des percussions et des textures qui trouent bien les perceptions du temps et du réel avec une mise en abîme critique de la culture-technique club et musique laptop assez satisfaisante."

A LA UNE

GRRRND RADIO

RadioGZ

Un arc-en-ciel planté dans le béton.

1001 chansons offertes par les groupes qui ont joué à GrrrndZero.

Clique sur le poste !

SAM 24 & DIM 25 /09/2022 : PAPER MELODY : salon d'édition
SAM 24 & DIM 25 /09/2022 : PAPER MELODY : salon d'édition

PAPER MELODY, le sal00n de l’édition Un fest [ ... ]

DIM 02/10/2022 : Still House Plants, Donna Candy, 13 Year Cicada, Dors Chat
DIM 02/10/2022 : Still House Plants, Donna Candy, 13 Year Cicada, Dors Chat

affiche : Peso Pluma x infinie côte de jade Long [ ... ]

SAM 01/10/2022 : 10 ans de Third Type Tapes
SAM 01/10/2022 : 10 ans de Third Type Tapes

Third Type Tapes, Distomobile et Bruit est Amour p [ ... ]

SAM 8/10 : Soirée de Soutien Anti-CRA : - Spl 145 - nogo - md bandit mic, pro d...
SAM 8/10 : Soirée de Soutien Anti-CRA : - Spl 145 - nogo  - md bandit mic, pro du mic et oula la - joker A7 et ismail A59 - DJ yanka

  Lyon Anticra, c'est un collectif de sout [ ... ]

LUNDI 26/09/2022 : Sheeva Yoga, Brünner Todesmarsch, Crippled Fox, Hørdür

Lundi 26 Septembre 2022, D7C présente : • S [ ... ]

VEN 07/09/2022 : De Gonzague + Chien Bernard + Hyacinth Days + Sxokondo + Algara

Belle soirée pour ce mois d'octobre en co orga av [ ... ]