alt

Voilà donc Day 01, premier véritable album long format de Sheik Anorak, le meilleur one man band lyonnais du monde et dont le slogan – sans aucune équivoque – clame haut et fort Noise Is Sexy!. Pour l’instant, Day 01 n’est disponible qu’en format CDr joliment présenté, Sheik Anorak cherchant toujours un véritable label audacieux mais fortuné pour le publier (il va sans dire que si jamais ce garçon arrive enfin à trouver chaussure à son pied grâce à cette chronique avantageusement objective mais néanmoins positivement honnête je prélèverai alors un pourcentage largement mérité sur les futures recettes).

Plutôt que de bonimenter comme un vendeur d’électroménager je devrais peut être également renvoyer l’amateur lambda de musique à cette vidéo de Sheik Anorak filmé en pleine action. Seulement voilà, le problème c’est que cette vidéo dure au moins vingt-cinq minutes, un laps de temps bien trop long à passer sur internet lorsqu’on sait que l’internaute moyen et lecteur de chroniques de disques ne resterait pas plus de dix petites secondes sur une page web à lire un truc qui est pourtant censé l’intéresser au plus haut point (?). Donc il va falloir se taper cette chronique dithyrambique dont la lecture prendra nettement moins de temps que de regarder la vidéo susmentionnée, surtout si je livre tout de suite l’imparable conclusion qu’impose le bon goût : écoutez ce disque, aimez-le, achetez-le – ou mieux – produisez-le mais faîtes quelque chose.

Ka E Det ? nous demande le premier titre. Ça je n’en sais foutre rien mais par contre ce morceau introductif est un bon résumé de tout l’attrait mélodique et noisy de la musique de Sheik Anorak. En concert – rappelons-le – celui-ci utilise des boucles de guitare qu’il met en place progressivement avant de se lancer derrière la batterie et de jouer simultanément sur ses pédales d’effet. Cela a l’air banal décrit comme ça, qui plus est on peut se demander quel est l’intérêt d’un tel rappel d’ordre technique puisque dans la chaleur et le confort relatif d’un enregistrement fait main dans son local de répétition Sheik Anorak n’a sûrement eu que faire de s’embarrasser de ses habituelles bidouilles de jonglage entre boucles de guitare, pédales et batterie, préférant (je le suppose) enregistrer couche par couche. Peut être. Mais l’inévitable conséquence de cette technique et de ce bricolage c’est le dépouillement des compositions de Sheik Anorak : pas plus de trois boucles de guitares en même temps, pas de fioritures inutiles, pas d’effets de manche possibles, juste la pertinence d’une mélodie principale, le gratouillement d’une ou deux guitares plus abrasives au second plan et la batterie toujours bien marquée sans jamais insister lourdement. La tricherie est donc impossible et de ce jeu casse-gueule Sheik Anorak ressort totalement indemne, oscillant entre le bon et l’excellent et pointant à l’occasion en direction du hit – c’est exactement le cas de la dernière plage du disque, le morceau-titre Day 01 ainsi que celui de l’incroyable Fluorescent Tongues, vraiment le meilleur du lot.


Quelques titres se différencient, tel Straight ! qui emprunte un parcours plus rythmique avec fin bruitiste – cette fin est en fait un autre titre enchaîné, Seriously, que les connaisseurs reconnaitrons parce que figurant déjà, ainsi que No Arms, No Drums, sur le mini album […] du coup édité en son temps par le label Maquillage Et Crustacés et épuisé depuis belle lurette.

Si on peut ainsi diviser les compositions de Sheik Anorak en deux grands ensembles avec d’un côté les titres évidents et accrocheurs et de l’autre les titres plus baroufeurs, on peut aussi remarquer que le garçon ne se répète jamais, malgré la marge ténue que lui laisse le mode opératoire dont nous avons déjà parlé. Y arriver, ce n’était certainement pas donné à tout le monde. Et ce disque mérite la plus grande des considérations.

MP3 :

Sheik Anorak - Day 01

Sheik Anorak - Fluorescent Tongues


Pour acheter le disque, il faut fouiner ici.

A LA UNE

  • DES NOUVELLES DU CHANTIER #6

    Voici des photos récentes de l'avancé des travaux : ... ... Isolation des containers : ... ......

  • Un geste lourd de sens

    Si tu es arrivé sur cette page, c'est que tu envisages de participer à Grrrnd Zero. Merci, on va...

  • Grrrnd Zero recherche !

    On récupère tout ce qui est inscrit dans cette liste pour alimenter le glouton-chantier Bohlen.Si...

  • Agenda GZ

    On poursuit la reconquête du nouveau gz, m² par m², tout en organisant des concerts un peu...

GRRRND RADIO

RadioGZ

Un arc-en-ciel planté dans le béton.

1001 chansons offertes par les groupes qui ont joué à GrrrndZero.

Clique sur le poste !