Cher président du Grand Lyon, cher maire de Lyon.

Nous, Grrrnd Zero, activistes depuis bientôt 10 ans dans cette ville pour y défendre une horde de cultures alternatives, sommes au bout du rouleau.

Avant que tes services ne ferment notre ancien QG de Gerland, Grnd Zero c’était plus de cent concerts par an, des locaux de répétition accueillant une cinquantaine de groupes, des résidences, des bureaux pour des activités militantes, de l’édition, de la photo, du dessin, de la robotique…
Il y a un an, nous quittions en souplesse cette place forte sur la garantie d’un nouveau lieu,  situé au 60 av. de Bohlen à Vaulx en Velin. Grrrnd Gerland était sensé être détuit dans les jours suivant notre départ, il est pourtant toujours debout, désespérément vide.

Mais le plus gros problème n’est pas là : notre relogement, supposément négocié et garanti par tes administrations, intégré à ton programme électoral, localisé sur ton nouveau territoire Métropolitain, impliquant des travaux de rénovation financés par tes subventions, n’existe toujours pas.
Nous avons pourtant multiplié les réunions avec une infinité de services, produit tous les éléments, études, plans et budgets nécessaires au démarrage des travaux, puis élaboré un chantier collaboratif qui n’attend plus qu’une convention officielle pour se déployer. Cette convention, d’abord prévue en septembre 2013, s’est vue repoussée au mois d’octobre, puis novembre, et puis et puis, jusqu’à aujourd’hui.

Récemment, le Grand Lyon nous a rendu visite. Au moment précis où l’on osait penser que tout allait enfin se mettre en place, ON NOUS DEMANDE DE RENDRE LES CLEFS. On réalise que les services fonciers de la Ville et du Grand Lyon découvrent tout juste le dossier, avouant par là l’inutilité d’une année visiblement passée à négocier dans le vent. Grosse épidémie d’amnésie dans les locaux de la mairie.  

On nous fait comprendre que GZ n’est pas prioritaire sur ces locaux à “revaloriser”. Qu'en vérité le Grand Lyon souhaite surtout louer à d'autres et à prix fort les m² que GZ n’utilisera pas. Qu’il faudra pour cela engager des travaux d’aménagement colossaux qui retarderaient encore notre installation.
En gros, la possibilité et la durée de notre présence à Bohlen serait conditionnée par celle de colocataires plus lucratifs, comme si cette friche industrielle en ruine depuis des années était soudain devenue un enjeu économique démentiel pour le Grand Lyon. Tout ça en attendant une énième expulsion (dans 3 ans, 5 ans, 7 ans ?), cette fois justifiée par un hypothétique projet de parc d’attractions programmé pour le siècle prochain.

Cher Gérard, comment un projet de relogement à priori victorieux a-t-il pu mener à un tel naufrage ?

Nos revendications sont simples :

  • régularisation immédiate de la présence de Grrrnd Zero au 60 avenue de Bohlen.
  • bail d’au minimum 5 ans à la signature, renouvelable.
  • allocation gratuite de la friche.

Et oui, un bâtiment public abandonné utilisé par des projets non-marchands ne devrait pas requérir de loyer. On ne veut pas non plus d’un montage où la Ville de Lyon paierait le Grand Lyon : tes administrés n'ont pas à subir le partage de compétences saugrenu entre tes collectivités territoriales. Les municipalités se trouvent dépossédées des bâtiments publics de leurs territoires par le Grand Lyon, qui gère la quasi-totalité du foncier tout en négligeant les initiatives culturelles ou sociales de proximité.

Nous ne doutons pas que ton amour indéfectible des cultures ündergründ saura te faire prendre ces décisions politiques. Dans le cas contraire, nous comprendrons que tu regrettes en fait secrètement notre départ de Lyon et espères que nous nous réinstallions en centre-ville. Peut-être même as-tu sous le coude d’autres bâtiments vides que tu n’as pas eu la liberté juridique de nous soumettre. Ne t’en fais pas, s'il le faut, ces bâtiments nous les trouverons, et les occuperons volontiers en ton nom.

Bisous Bisous

Grrrnd Zero

 

affiche portrait gerardweb 68efa

 

A LA UNE

  • DES NOUVELLES DU CHANTIER #6

    Voici des photos récentes de l'avancé des travaux : ... ... Isolation des containers : ... ......

  • Un geste lourd de sens

    Si tu es arrivé sur cette page, c'est que tu envisages de participer à Grrrnd Zero. Merci, on va...

  • Grrrnd Zero recherche !

    On récupère tout ce qui est inscrit dans cette liste pour alimenter le glouton-chantier Bohlen.Si...

  • Agenda GZ

    On poursuit la reconquête du nouveau gz, m² par m², tout en organisant des concerts un peu...

GRRRND ZERO RECHERCHE !

On récupère tout ce qui est inscrit dans cette liste pour alimenter le glouton-chantier Bohlen.
Si tu sais où trouver gratos ou veux nous donner directement une des choses suivantes, écris un petit mot à endurancezero@gmail.com.

Les éléments qu'on recherche en priorité-top-urgence-aïe-aïe-ça-me-manque-trop-là-maintenant-donne-vite-vite sont soulignés.


Outils

PLATE-FORMES DE TRAVAIL individuelles roulantes AUX NORMES 2013 dit "PMR". A partir de 1m de hauteur.
ECHELLES DE CHANTIER
TRANSPALETTES. Capacité 2 tonnes minimum.
Outillage
Quincaillerie


Bois

MONTANTS D'OSSATURE en bois jaune (beaucoup), 120 x 45 mm au moins, 2370 mm de longueur pour la plupart
SOLIVES 75 x 220 mm ou + grandes et moyennes section, le plus long possible, minimum 5 mètre de longueur
LISSES BASSES et HAUTES (beaucoup), 45 x 120 mm en bois, 1m30 de longueur minimum
TASSEAUX de BOIS par série de 10 identiques, 30x30 mm, 50x50 mm, etc...
OSB par plaques de 30 ou 40m2 au même format


Cloisons, doublage, faux-plafond

RAILS METALLIQUES pour fixer le placo épaisseur : 48 mm pour semelles horizontales (au sol), 46 mm (ou 45) pour montants verticaux (murs), 47 mm pour fourrures F47 (plafonds)
PLAQUES DE PLÂTRE BA 13
VIS à placo
JOINT placo
BANDE placo
ISOLANT : LAINE DE VERRE et/ou LAINE DE ROCHE entre 100 et 200 mm d'épaisseur pour la plupart + du 500 mm d'épaisseur pour les containers
FILM POLYANE
PLANCHES non traitées ou plaques de tôle ou contreplaqué ou autre matériau pour BARDAGE. Epaisseur : entre 12 et 200 mm


Finitions

FAÏENCE
CARRELAGE