NOISE

  • sksksk couleur3


    SK Records back from the dead.

    Bon en fait on voulait faire une soirée avec que des groupes qui comportaient le mot buddah dans leur patronyme. Bon on en a eu que deux. Mais putain pas des moindres.
    Après on s'est dit bon allé, que des groupes avec deux fois le même mot de suite. Bon on en a eu qu'un seul, mais il est mirifique.
    Et après on s'est dit que tout ça n'avait pas de sens, et qu'on s'en foutait. Alors on a pris des groupes avec des noms...euhh comment dire...faites vous votre propre opinion la dessus. Mais bon. Ils sont vachement bien quand meme.

    Grosse rée-soi SK pour fêter

    - le come back des KABU KI BUDDAH (premier concert au Grrrnd! et meme premier concert depuis un moment)


    Kabu Ki Buddah - Allegory hallelujah


    http://www.myspace.com/kabukibuddah



    - le passage du duo rock'roll guitare/batterie TV BUDDAHS (ISR/ALL) en terrain lyonnais au milieu de leur tournée monstrueuse US/EUR


    TV buddhas - Going Out On Saturday


    http://www.myspace.com/tvbuddhas


    - les CLARA CLARA qui viendront nous faire un exposé sur comment on fait un concert de indie pop/noise très lo-fi



    Clara Clara - One on One

    http://www.myspace.com/claraclaraband



    - les LUTINS PATATES DE L'ESPACE qui viendront de Grenoble pour nous parler de post rock, de noise et de choix de nom de groupe discutable

    Les lutins patates de l'espace - Boeuf


    http://www.myspace.com/leslutinspatatesdelespace



    - and last but not least, DIRECTION SURVET, une petite demonstration par l'exemple que le rock prog mélangé à du jazz chelou c'est cool et ça groove.


    Direction Survet - Fisnborn


    http://www.myspace.com/directionsurvet




    http://www.skrecords.org/



    Et le lendemain
    (cf rubrique "Nos concurrents" pour plus d'infos)


    Au Kraspek mysik (ancien Kafé Myzik, pour les anciens)

    VIALKA (acoustique)
    Version acoustique inédite du duo dynamique qui écume les routes du monde depuis dix ans.

    BRONZY McDADA
    La ric, la tric, tu peux pas teste.

    NoDrum NoDelay
    Nouveau projet à 4 des anciens BANANAS AT THE AUDIENCE, je peux pas dire mieux.

  • precarictus1

    Precarictus :

    Un simple néologisme =>: Précaire + Rictus

    -      Précaire : du Latin Precarius, ce que l’on obtient par la prière

    -      Rictus: Pseudonyme d’un poète vagabond censé avoir rencontré le Christ revenant, enfin, faire un tour sur terre.

     

    Jehan-Rictus (1867-1933) : Poète vagabond, il vit à Montmartre ou ailleurs… là où il peut, il écrit et lit ses poèmes dans les milieux anarchistes et artistiques. Il publie en 1897 « Le Revenant ».

     

    1   Lectures : Les petites baraquesLa Jasante de la vieille, l’ Hiver

     

    2  Interprétation théâtrale : le Revenant. Un soir d’ivresse, un vagabond croit rencontrer le Christ : La société de l’époque n’est pour lui que désillusions, « songe-mensonges ». Il livre ou plutôt déballe au Sauveur le constat de ses échecs christiques : Les remarques de Rictus sont toujours d’actualité et s’il écrivait aujourd’hui il tiendrait les mêmes propos chargés de déception et d’amertume.

     

    Claude Colombmetteur en scène, comédien et fondateur du Théâtre du Prisme. Son premier amour sur scène : Jehan Rictus. Après un long silence entrecoupé de rencontres avec Fassbinder, Peter Handke, Beckett, et de travaux et réalisations sur la théâtralisation de la mémoire, (Mémoires conjuguées)  il retrouve ses premières amours avec, sur le plateau, un « rictus » alarmiste face à la précarité ambiante.

    prcarictus2



  • ARTWORK par 667U /// PASSENGER OF SHIT /// MALADROIT

    Special performance by : RANK SINATRA & Passenger of Shit

    Guests :
    ECOUTE LA MERDE (harsh noise/ Underground Pollution Records)

    http://www.myspace.com/undergroundpollutionrec

    MC BRONZY + LUDIVINE CYPHER + BONGO 808 (Alternative / Blues gras / Tropicale)

    http://www.youtube.com/watch?v=e4G0b-fCLNY

    Jeudi 04 Juin @ GRND GERLAND - Open 19h00

  • EXPOSITION :
    PASSENGER OF SHIT / 7U? / MALADROIT


    Expo visible tout le mois de juinmais quand même surtout les jours de concert

    BRK invite trois artistes AUSTRALIENS (issus du collectif System Corrupt de Sydney et fondateurs de la scène breakcore underground) à présenter, pour la première fois en Europe, leur travail graphique. Le travail présenté à la
    galerie OFF-OFF a été réalisé en quatre jours de résidence dans les locaux de GRND ZERO.

    7U? est un artiste multi-facettes. Il est impossible de résumer son travail en quelques mots, tant il a de projets musicaux (Rank Sinatra, Rainbow Ejaculation, Fukno, et encore bien d’autres), graphiques et vidéo. Il a participé grandement à l’imagerie de System Corrupt et présente aussi quelques vidéos issues de cette période. On ne peut que vous inviter à visiter son site http://www.667u.com


    Musicalement, MALADROIT marque les esprits pour ses détournements de hits dancefloor. il a sorti des tracks sur des labels internationaux de la scène underground (Power Violence, HK Violence, Coretex-Labs, Sy:CO… BRK…). Nous
    l’avons déjà invité en 2007 et en 2009, il ne nous a pas déçus. Il présente pour cette exposition des objets-sculptures issus de recyclages, de détournements et d’un jeu de déconstruction-reconstruction. Son art est en quelque sorte à
    l’image de sa musique… www.myspace.com/maladroit666


    PASSENGER OF SHIT
    , dirige le label terror-noise-core Shitwank Records, perdu dans les forêts australiennes des Montagnes Bleues. En solo il propose une étonnante version du speedcore, entre sadcore ou flashcore ; il orchestre aussi Butcher’s Harem (hip hop gore) et Rancid Shitwank (harsh noise & screams), et propose un travail graphique et vidéo particulièrement décadent. Il propose ici de nombreuses peintures et dessins originaux, ainsi que des impressions tirées des productions de son label. Il présente également une partie de son travail vidéo-gore (avec ou sans trucage…) ainsi que des archives de ses formations en live… DECONSEILLE AUX AMES SENSIBLES… SERIEUSEMENT
    http://www.passengerofshit.com
  • Notre ami Gael explore les frontières troubles de la noise, du drone et de l’improvisation libre. En tant que musicien, d'abord : en duo avec Motherfucking , en solo avec Faux Amis,  ou en collaborant à divers projets (Chora, Part Wild Horses Mane on Both Sides, Hunter Gracchus...). En plus de détériorer les oreilles de ses voisins des locaux de répétition de Grnd gerland, il gère aussi le label Zerojardins, qui vient de sortir trois chouettes disques. Les descriptions sont de Gael. 

     

    CHORA

    Deuxième sortie des Londoniens de chora sur zerojardins, The Wax Heel est leur premier véritable album après plusieurs LP et des dizaines de Cd-r. Pas moins de 8 pistes pour un total de 78 minutes. Un vrai marathon sonore, une expérience musicale extrême où s'entremêlent boucles, violons sanglants, clarinettes autistes, guitares planantes, percussions arythmiques et voix en tout genres. Le tout parfaitement emballé par une magnifique peinture de Lindsay Mapes.

    The Wax Heel
    Faux Amis

    SUN STABBED

    Sun stabbed est un duo qui s’est formé à Grenoble en 2005. Le travail de ces deux musiciens tourne autour de la guitare (qu’elle soit préparée ou non), des effets et de l’amplification.
    Une base de leur musique tourne autour de l’idée de modeler un son puis de le faire évoluer en improvisant, jouant tantôt avec des masses sonores, tantôt avec des petits détails. En ce sens, ils lorgnent autant du côté des minimalistes américains que des free noisers néo-zélandais.

    In the corner
    Faux Amis

    COMMUNE

    Commune nous vient tout droit de Reims, ou bien Charleville-mézières. Moi je l’ai rencontré à Lyon. Le mardi on va à la piscine. Il y a un an, ou peut être deux, je lui ai proposé de faire un disque. Pourtant, Commune n’est pas vraiment dans la droite lignée des autres références Zerojardins, mais l’idée de faire un disque de chants m’a plu. La chanson française, j’aime pas ça. Les chansons à texte j’en écoute pas tous les jours mais Commune c’est un peu mon Brian Eno à moi, il me fait vibrer comme "Another green world". Il me fait pleurer comme Higelin & Areski au meilleur de leur forme, "Remember". Alors si comme moi vous aimez Brigitte Fontaine, Jandek et EL-G ce disque est fait pour vous.


    Furie
    Faux Amis




  • Un des concerts "grosse écurie" de 2007.
    Le chanteur est grand, le guitariste beau, le batteur contre le mur et y'a un quatrième type on sait pas trop d'où il vient

    GrndZero-Liars



  • Vous on sait pas, mais nous on attend avec une certaine impatience le concert de Liars ce 21 Novembre à Grrrnd Zero.

    Si on a snobé le groupe pendant longtemps, on a fini par reconnaître la majesté quasi-infinie de They were so wrong so we drowned, puis, surtout, celle de Drum's Not Dead, qui figure parmi les trois ou quatre disques que nous avons le plus écouté en 2006.

    Leur nouvel album a divisé tout le monde au sein de l'équipe. Les commentaires ont oscillé entre divers pôles :

    -"waou, c'est génial"
    -"c'est indigne, je suis très déçue, ils étaient pourtant mes héros"
    -"bof, il ne se passe pas grand chose"
    -"de toutes façons je m'en fous de ce groupe".


    La crise en résultant est profonde, la tension s'accroît, nous allons peut être nous séparer et devenir bénévoles aux nuits sonores, ou militer au PS.


    Pour ma part, j'ai fini par me construire un avis à peu près stable. Ce disque éponyme est moins illuminé et radical que le précédent, c'est certain. Il y a même plusieurs passages honteux (le plagiat de Beck, Houseclouds, est une véritable catastrophe). Mais si les premières minutes m'ennuient, le reste est plutôt excitant. Tandis que Drum's not dead était un monolithe massif, les Liars se promènent ici dans toutes sortes de directions : noise répétitive, punk rock benet, funk rachitique, pop velvet undergroundesque (ça surprend)... Sans omettre un peu de psychédélisme chamanique, quand même. Leur superbe concert au point éphémère en juin dernier a sans doute également contribué à ranimer ma foi chancelante.


    Deux morceaux de leur dernier album :
    Liars - clear island.mp3
    Liars - pure unevil.mp3


    Allez, trois morceaux de Drum's Not Dead :
    Liars - drum and the uncomfortable can.mp3
    Liars - the other side of mt. heart attack.mp3
    Liars - a visit from drum.mp3

    En plus, on aura droit aux excellents Kickball
    en première partie(sunshine indie rock, cris, joie, arcs en ciel), ainsi qu'aux Clara clara (danse & chaos, quelque part entre lightning bolt et les bisounours), qui fêteront la sortie de leur premier album.

    Kickball - barefeet.mp3

    Kickball - underground husbands.mp3

    Kickball - orion.mp3

    Clara Clara - alors que tout sépare.mp3



  • GrndZero-Lightningbolt thumb

     
  • GrndZero-Locust_thumb.jpg
  • LUN 04 MAI | 21h | prix libre | Grnd Zero Vaise

    MoHa! (Norvège) Math Rock ? Noise ? Métal Déviant ? Fantomas x Lightning Bolt |

    Weasel Walter
    (batteur hero) + Sheik Anorak(branleur céleste)+ Mario Rechtern (saxophoniste bien coiffé) - impro jazz bruitiste sauvage !! |www.myspace.com/weaselwalter |www.myspace.com/sheikanorak

    + Sortie du SUPERBE livre-disques 36 MONFTRES, de Ludivine Cypher et Madame Lapin : http://www.myspace.com/36monftres

    couvertureweb

    Une introduction enthousiaste
    MoHa! est un groupe norvégien que l'on peut sobrement qualifier de GENIAL. Il produit des morceaux instrumentaux énergiques à tendance bruitiste.

    Ils ont joué à Grnd l'année dernière. On était dix huit, on a vibré de bonheur et d'incrédulité, puis on a repensé à ce moment avant de dormir, tous les soirs, pendant trois bonnes semaines.

    Alors là on les fait Prix Libre, on va coller des affiches sur les métros/les bus/les panneaux Jc Decaux, harceler les passants avec nos flyers, enfin bref, tenter une fois de plus d'attirer le peuple dans une grande liesse multiculturelle. Car en concert, nous en sommes persuadés, Moha est un miracle qui peut plaire aux punks, aux indie rockers, aux snobs, aux métalleux, voire à ta cousine qui porte un t-shirt Belle and Sebastian et qui va bien se demander ce qui lui arrive.

    Voilà deux mp3, mais ils donnent une idée bien maigre de ce que ça donne en concert:

    moha - karibcore

    moha - too smart enough to think

    Un Peu d'Histoire

    Après un premier album qui se cherche un peu ("salut, on aime les Ruins et la musique concrète"), ils sortent en 2007 Norwegianism, une série de morceaux très courts mais difficiles à suivre. Après une seule écoute, on a un peu de mal à se rappeler ce qu’on a entendu, même en prenant trois nurofen. La première moitié du disque évoque une rafale de crises d’épilepsie, tandis que la deuxième occupe des contrées plus cotonneuses et s’intéresse plus à la texture des sons qu’à la charge d’énergie dégagée.

    Sur One-Way Ticket to Candyland, sorti fin 2008, les norvégiens dévient un peu de cette direction pour devenir un vrai groupe de rock viril. Ils intègrent à leur formule des principes que les pires snobs d’entre nous jugeront vulgaires : riffs sous créatine, répétitions dessinant des figures rythmiques. Les équilibres ainsi formés sont ensuite perturbés et redéfinis environ toutes les six secondes. Ils passent donc d’une musique « arythmique » à une musique « rythmiquement complexe », pour un résultat beaucoup plus direct et même assez funky, n'ayons pas peur des mots.

    Nous pouvons affirmer sereinement qu’avec cet album, la musique de MoHa devient à même de procurer une jouissance physique primaire (et plus « seulement » les picotements auditifs et cérébraux que pouvaient produire leurs disques précédents).

    Ca se rapproche parfois dangereusement de Lightning Bolt, sans leurs élans lyriques « jouons des hymnes de stade au pied de l'arc en ciel », et avec un côté bruitiste plus affirmé. On pense aussi à Hella ou aux divers trucs de Mike Patton (Fantomas, surtout), pour la fascination maniaque accordée aux constructions rythmiques, ce hobby pervers camouflant sans doute des handicaps émotionnels sérieux.

    Des prestations qui font mal aux yeux


    Quand on les voit en concert, on doit bien admettre que ce puissant fouillis sonore est produit par seulement deux bonhommes. Le premier joue de la batterie comme un dieu grec et déclenche aussi parfois des sons électroniques, notamment à l’aide de micros-contacts fixés sur sa batterie. Le deuxième réalise la prouesse assez incompréhensible de jouer très vite et très bien du synthétiseur et de la guitare en même temps. Accessoirement, le duo est taquin, et se plaît à empêcher le public
    de voir tout ça en plaçant face à lui des spots qui l'inondent d'aveuglantes lumières.



  • affiche 110711 v2 ouebe


    PINK REASON, c'est le projet/monstre de Kevin Failure. Il a grandi en Sibérie à une époque pas super sympa pour ceux qui sortaient du rang. C'est lui qui a inspiré cette dérive sur la notion de samizdat, en évoquant la question au détour d'une interview. Kevin vient du punk, mais PINK REASON, sur disque, c'est une musique sombre, lo-fi, enregistrée sur du matériel cheap, qui documente sa vie, ses questionnements, ses évolutions. Souvent en solo, plus rarement en groupe en mode punk-hardcore, parfois sous l'effet de drogues, Kevin Failure crée d'étranges paysages hantés, des chansons simples et frappantes, psyché, pleines de reverb, chantées d'une voix égale, qui ne s'écoutent pas forcément tôt la matin avant de commencer une journée chargée. Il jouera seul et ce sera une bonne occasion de savoir ce que ça fait de le voir avec un public autour, quand on a passé tellement de temps à l'écouter seul dans le noir.
    Il vient de sortir son deuxième LP, Shit in the Garden, sur le toujours excellent label Siltbreeze.

    Une vidéo solo (il joue plutôt en groupe sur scène d'habitude), avec une reprise de Agent Orange, et Borrowed Time, excellente :

    {vimeo height="255"}2955055{/vimeo}


    Deux Mp3 :

    Sixteen Years, une ballade presque enjouée, sur Shit in the Garden LP (2011)

    Up The Sleeve, une marche funèbre alcoolisée, sur Cleaning the Mirror LP (2007)


    CIRCUIT DES YEUX est le véhicule de Haley. Elle aussi est seule sur sa chaise. Avec des pédales, une guitare, peut-être d'autres trucs. Ce qu'on connaît d'elle, ce sont deux LPs, Symphone et Sirenum, et une paire de 7" sortis notamment sur le label De Stijl, remplis de nuages soniques crépitants enveloppant des mélodies inquiétantes, des échos de l'angoisse et de l'ennui d'une jeune personne trafiquant des bandes et des boîtes à rythme basse définition dans sa chambre dans une maison familiale d'une petite ville paumée de l'Indiana. Un peu indus. Un peu goth. Physique. De quoi vous faire oublier le soleil qui brille un peu trop fort. Parfois, on dirait Zola Jesus en beaucoup moins bouffi, d'autres fois ça me fait penser à Jandek, ce barde folk-noise fou qui a sorti mille disques ou presque. Depuis, elle a changé de ville pour aller étudier les techniques d'enregistrement et l'ethno-musicologie, sorti un nouveau··7" et un nouvel album, qu'on a pas entendu. Il semble que le son ait évolué sensiblement, on attend de voir.


    Un set de 20 minutes pour constater qu'en 2009 déjà, c'était bien la tétanie :

    http://vimeo.com/5185312

    Des Mp3 :·
    ·
    Calling Song, tribale, flippante, sur Sirenum LP (2009)

    Indian Orphan, chanson douce mais bon, sur Fruition 7" (2009)

    Folk, comme son nom l'indique presque, sur Symphone LP (2008)




    ANTEZ vient de Grenoble. Il proposera "Continuum", une pièce solo fascinante, et pour le reste le mieux c'est de le laisser s'expliquer :
    "Les continuums sont des pièces pour percussions frottées. Ils se caractérisent par l'émission de sons acoustique, produits par mes seuls gestes. J'ai premièrement utilisé des cymbales, mais je me suis rapidement mis en quête de toute sorte d'objets, souvent de récupération et de compositions différentes; parfois il subissent quelques transformations, me permettant de continuer de développer ce travail sur la matière sonore et le geste.
    Les Continuums ont des textures sonores inhabituelles, elles échappent aux registres traditionnels de la percussion. Elles testent les limites de notre perception des infra aux ultrasons en jouant des déphasages de fréquence. Elles s'immiscent dans l'intimité de la matière par le biais des micros sons et nous confrontent à une saturation auditive par celles de la densité du bruit.
    De par leurs flux sonores et de ceux qu'elles nous donnent à voir, elles évoquent autant la retenue que le dépassement, l'immersion et l'intemporalité."

    une vidéo :

    http://www.antez.org/limitis.html

    pour écouter :

    http://www.antez.org/continuum.html
  • xiuxiu09

    @ GRND VAISE

    XIU XIU

    + ACTION BEAT

    + NLF3 (krautrock tropical)

    + SHEIK ANORAK (noise is sexy)myspace

    6 euros - 20 h 30 Heure réelle



    Xiu Xiu est un de nos héros (numéro sept ou huit dans notre Top 10 Mondial Collectif). A l'origine, c'est le projet de Jamie Stewart, un monsieur extrêmement talentueux qui abuse des UV, perturbé dans sa pré-adolescence par David Bowie et le post punk de Joy Division. En grandissant il s'est mis à manger de tout :
    noise, electro, folk, pop, rock expérimental...Songwriter génial, sa voix de chèvre mutante a cependant tendance à faire fuir en courant déconcerter les plus sensibles lors des premières écoutes. Il fut assez vite rejoint par sa cousine, et puis d'autres gens. Mais là on s'en fout, puisque sur cette tournée il est tout seul. Pour se rassurer, il amènera quand même son bronzage, ses t shirts trop serrés et son regard pénétrant.


    Parfois il trouve que la vie est laide et banale :

    xiu xiu - clowne towne.mp3


    A d"autres moments il se lance dans des tubes héroïques :

    xiu xiu - i luv the valley oh.mp3

    Quand il est un peu fatigué c'est la cousine qui chante :

    xiu xiu - hello from eau claire.mp3

    Parfois ça lorgne vers l'étrange :

    xiu xiu - Child At Arms.mp3

    Mais la plupart du temps il ne va simplement pas bien :

    xiu xiu - sad pony guerilla girl


    On peut lire les (très bons) textes de tous ces morceaux juste là.

    Action Beat =Punk + No Wave + Bruit + Plein de batteries + Plein de guitares + Les vieux sonic youth + Glenn Branca + Les Chippendales = un groupe pas mal sur disque et incroyable en live

    une vidéo un peu cracra :

    {youtubejw width="425" height="344"}aJZ1k0u5_VU{/youtubejw}

    des mp3

    meat head

    high action

    your history's shit

    Pour plus d'infos pertinentes et sérieuses, il faut se rendre .

    NLF3 :

    {youtubejw width="425" height="344"}UeYXo_NUYcI{/youtubejw}

    myspace

    SHEIK ANORAK

    http://www.myspace.com/sheikanorak

  • THRONES_web

    THRONES (Joe Preston des melvins, sunn 0))), earth.. sur Kill Rock Stars)

    http://www.myspace.com/thronestour

    {youtube width="560" height="340"}OqGGizTetkA{/youtube}

    NADJA (Toronto/Berlin sur Alien 8)

    http://www.myspace.com/nadjaluv

    {youtube width="425" height="344"}quklGsvjO68{/youtube}

    OvO (Berlin/milan sur Load records)

    http://www.myspace.com/ovobarlamuerte

    {youtube width="425" height="344"}nP9Ds_ERmvc{/youtube}

    ULRIKE MEINHOF (drone-alpes)

    http://ulrike.meinhof.free.fr/

  • Grrrnd Zero Gerland 40 rue Pré-Gaudry // LYON 7 // M° Jean Jaurès

    TEENAGE COOL KIDS (Denton, TX)
    indie pop noise entre Built To Spill, Pavement et Meneguar
    www.myspace.com/teenagecoolkids

    ALGERNON CADWALLADER (Philadelphia, PA)
    emo bancal entre Cap'N Jazz, American Football et Braid
    www.myspace.com/algernoncadwallader

    12XU (Modern City)
    punk rock entre papier et mylar
    weare12xu.blogspot.com

    Fly de la soirée dans "lire la suite"


  • Millénarisme & Sudation et PRT présentent en toute logique

    Feeling_of_Love_apercu

    pour la somme pécuniaire de 5 oreurs

    Le Lundi 13 décembre à 20h30

    -----------------------------------------------
    -----------------------------------------------
    Grrrnd Zero Gerland
    40 rue Pré-Gaudry LYON 7
    M° Jean Jaurès
    ----------------------------------------------
    ----------------------------------------------


    Feeling of Love
    ( Metz -- StraSbürg )



    Feeling of Love est une formation bâtarde et macabre, blues punk velvetien tout décharné/cramé, pile poil à la frontière entre le crachat et la drogue. Herpès sonore de l'Est en trio à écouter sur les hauts-parleurs d'un chiotte délabré de Perrache un lundi vers 23h.

    Leur dernier album s'appelle OK Judge Revival et comporte plusieurs pistes musicales de bon goût aux titres évocateurs ( Better than a Dog Detective, ou encore Respect Exotic Love ) et aux ambiances charpentées oscillant entre des gros tubes de blues-punk à synthétiseur et des titres bien lents et voûtés à l'odeur de sueur lysergique bien, velvetiens en diable. Miaou.

    Encore une boulette fumante issue de la Triple Grande Alliance de l'Orient de l'Europe Centrale

    Deux MP3 :

    Feeling Of Love - Better than a Dog Detective : ça c'est pour le côté garage incendiaire qui défonce tellement qu'on peut presque même plus dire qu'il s'agit de "garage". La première de l'album, du gros tube de déglingos qui fait saigner les gencives.

    Feeling Of Love - Leader Of the Cops : et ça c'est la face plus sombre et spatiale de l'affaire. y en a qui voient du Velvet tout craché là-dedans. Ya quelques effluves de Spectrum/Spaceman 3 aussi. Mantra lysergique pour enfants retenus en garde à vue.

    {youtube width="480" height="385"}dmaSMjItt9o{/youtube}



    Primordial Undermind
    ( Autriche -- Amériques du Nord )


    Alors c'est un peu de la dépanne pour un groupe qu'on découvrira pour l'occase, mais leur pedigree fait peur : on a affaire à un collectif à géométrie variable, qui existerait selon les sources les plus fiables depuis 1989, fondé par un certain Eric Arn, ils sont aujourd'hui basés en Autriche, ont l'air très gentils, ont sorti pas mal de disques, et pratiquent une sorte de mix d'impro, drone, psyché, noise hallucinogène bien vrillé. Impatience.

    "Qqpart entre Grateful Dead, 13th Floor Elevator, Bardo Pond, Stockausen, Pink Floyd, Sir Richard Bishop, etc…"
    d'après le site de la Cave 12 de Genève qui les fait joeur la veille

    http://www.myspace.com/primordialundermind

    et une vidéo avec un batteur fun qui fait n'imp' juste pour se la donner mais en fait c'est plutôt pas mal

    {youtube width="480" height="385"}U0zFNIyp3kE{/youtube}


    Draïek
    ( Strassbhürg Représente )

    Image

    Draïek c'est une entité cheloue et bicéphale composée de John Merrick et Julie Normal, avec des vrais morceaux d'Ondes Martenot à l'intérieur. Leur disque c'est un peu comme une BO d'Ennio Morricone réinterpétée sous l'influence de substances suspectes par des individus à la psyché fissurée, des ambiances troublantes de western de l'espace et d'angoisse sous-jacente. En concert on devrait sentir nos rotules trembler avec une boîte à rythmes coincée sur des beats trop anguleux et boîteux pour être honnêtes et voir ces deux enfants du malin se livrer à d'improbables improvisations mutantes. On est bien curieux et contents aussi.

    Leur album est téléchargeable/écoutable en ligne par ici

    Le site de Julie Normal qui fait donc des Ondes Martenot et d'autres trucs bizarres dans sa vie mais bon on lui fait de la pub quand même.
  • goldendawnint

    Golden Dawn - Norvège, noise, free jazz, impro avec des membres de Puma, Jaga Jazzist, Supersonic rocketship, Revolver...
    http://www.myspace.com/goldendawnclub

    +
    -1 - Lyon, Damien Grange (Chewbacca, Rature, 300ma, 80 dates...) et Frank Garcia (Sheik Anorak, SoCRaTeS, Kandinsky, Neige Morte..) en duo | noise, avant rock psyché.
    www.pas de site !

    +
    Bongo 808 - Lyon, batterie/ percussion solo avec dispositif éléctronique. Extremement fin.
    http://www.myspace.com/808bongo
  • Le cool, le détendu et l'austère vous proposent


    LUN 16 NOV
    20H / 7 euro
    GRRRND ZERO Vaise
    69 rue Gorge de Loup
    M° Gorge de Loup

    ---------------------------------------

    OXBOW
    noise-rock mythique / San Francisco
    Oxbow fait partie de ces groupes tellement précédés par leur réputation que tout texte de présentation semble presque inutile. Et pourtant, pourtant, on ne peut s'empêcher de penser qu'on va réussir à éveiller la curiosité d'une ou deux personnes de plus. On arrêtera pas non plus d'espérer que ces dites personnes viennent lundi soir et ressortent tout aussi ébahies et hébétées que j'ai pu l'être lorsque j'ai découvert ce monstre à 4 têtes il y a 6 ans, au détour d'un festival où je m'étais rendu pour voir des groupes beaucoup moins avouables.
    Alors oui, Oxbow a un gros chanteur noir dépressif bodybuildé qui se touche la bite sur scène, mais ce serait un peu dommage de s'arrêter là. Oxbow compte aussi trois autres musiciens à l'entente parfaite, délivrant un blues décharné aux relents fortement bruitistes et au spleen communicatif. Un blues flottant qui finit toujours pas retomber sur ses pattes. Bref, Oxbow est un de ces groupes à la personnalité si affirmée que personne ne s'est même jamais risqué à les imiter. Leur dernier passage au Sonic nous avait donné l'occasion de vérifier que leur dernier album aux arrangement léchés et aux ambiances travaillées prend sur scène une tournure beaucoup plus crue, directe et salace.




    PNEU
    rock instrumental héroique / Tours
    Ils sont de Tours, ils sont forts comme des Turcs et beaux comme des camions et ils vont encore nous prouver qu'après d'incessantes tournées ils vont être encore plus forts et plus beaux que jamais. Ils ne sont que deux mais font du bruit pour quatre et te donnent encore plus envie de bouger ton corps que Technodrome volume 12 balancé en quadriphonie sur 25 kilos de son. Ils ont autant d'énergie que 50 tablettes de vitamine C et peuvent jouer en 10 minutes un nombre de morceaux supérieur au nombre de bières que tu parviendras à boire pendant toute la soirée. Nous t'invitons toutefois à relever le défi.

    Une vidéo prrestige :
    {vimeo width="400" height="225"}7552027{/vimeo}

    FILIAMOTSA
    duo batterie-violon fantastique / Nancy



  • Black_Dice_Bertoss_2_Couleur_Web
    Lundi 17 Sept / A partir de 20 H 00

    Gz toujours hors les murs, mais plus pour longtemps...

    Cultes païens et cérémonies d'immortalité / Gz dans un endroit que t'as jamais vu / pour faire le point sur 8 années de claquages et de crampes / Adresse à venir
    Pour en savoir plus, écris à jecherchemonchemin@gmail.com


    Pour 7 euros, si tu peux

    ---


    Première étape de l'anniversaire de Grrrnd Zero que l'on rêve fractal et continu tout au long de différents espaces et temps, ce lundi 17 septembre 2012 constituera la cérémonie de conjuration du premier cercle d'alchimie de nos rêves les plus foufous.
    Les nouvelles fondations d'un monde plus bizarre, plus doux, et surtout plus magique

    ATTENTION : le duo ANDREA PARKINS & IGNAZ SCHICK est malheureusement annulé

    Black Dice (!) // Ovni Dancefloor et Booty Schizoïde, NYC

    Superstars méconnues de la prise de conscience transcendantale, les Black Dice reviennent à Lyon achever les derniers préparatifs nécessaires au déclenchement de l’Impulsion, explosion ésotérique sensé rééquilibrer le développement de notre réalité.
    Black Dice c’est peut-être la danse music la plus étonnante du monde, une sorte de pastèque-core hyper étrange, une musique électronique remuante, louche et bruitiste, mais aussi pop, groovy et débile. Un tas de contrastes gigotant entre de grosses lignes de basses booty dignes de tes plus folles sorties en boîtes et des avalanches sonores surprises de bruits inconnus.

    un tube de leur nouveau disque :
    http://www.youtube.com/watch?v=ebLYgVPDORM





    Black Dice – Kokomo


    2106 la chaîne robotisée de PSA-Google organise une rave party à la Défense en protestation devant la hausse du prix des lubrifiants industriels.


    Black Dice – The Jacker

    Bon sang comme c’est dur de décrire un sacré bon morceau de Black Dice.


    Black Dice – Glazin

    Prisonniers d’un déraillement temporel suite au crash mystérieux de la comète de Halley en 2061, les surfeurs des plages de Bali mutent en être collectif.


    Black Dice – Manoman

    Transcription littérale des effets de 72 heures sans dormir.


    Black Dice – Pinball Wizard

    Slivovitz + flipper.



    http://blackdice.net




    Andrea Parkins + Ignaz Schick (Musique Concrète Poignante, Souffles et Frottements, NYC et Berlin)




    ATTENTION : le duo ANDREA PARKINS & IGNAZ SCHICK est malheureusement annulé





    http://www.andreaparkins.com

    http://www.zangimusic.de

    http://www.soundcloud.com/ignazschick




    Sunflare // Rock Hypersonique et Coulis d'Amphets, Portugal


    Trio portugais rescapé du programme secret d’armes soniques de l’OTAN, Sunflare frappe, pince et crisse à la vitesse de l’éclair.

    Une vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=0LFldFw16NM


    http://soundcloud.com/sunflaresound




    Morse // régression lubrique et tempes moites, Lyon



    http://morse666.bandcamp.com/

    Ignaz Schick (Berlin) : platines, moteurs , objets, vinyls et machines.·

    Platiniste, artiste sonore, performeur et compositeur vivant et travaillant à Berlin. Il est l’un des initiateurs et plus anciens protagonistes de la désormais fameuse Echtzeitmusik scène berlinoise. Après avoir testé différents set-up électroacoustiques au cours de plusieurs années, il a développé un style unique de turntabilism performant sans disques mais utilisant une sélection d’objets (métal, plastique, papier, bois…) directement sur le tourne-disque. Les vibrations sont reprises et amplifiées avec un micro condensateur spécial.Il a collaboré avec une impressionnante liste d’artistes internationaux couvrant différents aspects de la musique expérimentale abstraite (improvisation électro-acoustique, noise, lowercase, plunderphonics, industriel, musique contemporaine,...) et il est membre/fondateur de groupes comme Perlonex, Phosphor, Blind Snakes (avec Jason Forrest), etc..
    Il joue régulièrement en duo avec des musiciens tels que Chris Abrahams (The Necks), Phil Durrant, The Haters, Dawid Szczesny, Martin Teterault, etc… Il a tourné intensément à travers l’Europe, la Russie, les USA, etc… et sorti des disques sur des labels tels que Zarek, Potlatch, Nexsound, Staalplaat, Charhizma, etc…
    Il est et reste l’une des figure centrale/pivotante de la scène expérimentale berlinoise.

  • GrrndZero Hors les Murs au Sonic !
    La Société Secrète et les Blondette's présentent :


    capillaryaction_web


    Capillary Action (Rock invraissemblable / US)
    +
    Blondette's (Rock zébré / FR)

    Capillary Action
    mettent un point d'honneur à repousser les limites du rock et ce depuis 7 ans. PolyTonal (voire A-Tonal), PolyRythmique, excentrique dans les mélodies folles comme dans un goût prononcé pour le cut-up fantomesque, leur rock est un exemple pour les jeunes qui répètent dans un garage et voudraient bien trouver des trucs nouveaux. Cinq jeunes américains surdoués et absolument pas dans le vent aussi à l'aise en électrique avec des guitares métal qu'en acoustique comme le prouve cette vidéo sidérante :





    Blondette's
    font partie de la race des gentils ninjas qui répètent à GrrndZero et qui essaient aussi de trouver un peu des trucs nouveaux avec des morceaux d'Afrique et d'Amérique latine à l'intérieur.

    http://www.myspace.com/lesblondettes

    LUN 19 SEPTEMBRE au SONIC - 4 quai des Etroits - Lyon 5e
    20H30 : 6 €
  • alt

    Child Abuse + STAER
    Lundi 02 Avril 2012
    @ Buffet Froid (anciennement "Grand Guignol" - Montée de la grande côte, 69001 Lyon) | 20h-22h30 | 6 euros.

    __________________________________________

    Child Abuse

    Trio de ricains synthé/ batterie/ basse aussi sauvage qu'un combat entre The Locust et The Daughters. Tim Dahl à la basse s'égosille et martèle son instrument avec rage mais....précision.
    Oui je sais ça ne va pas ensemble mais pourtant, la musique de Child Abuse est tout aussi énergique et puissante que carrée.
    Leur disques sortent chez Love Pump United (Aids Wolf, Health, Genghis Tron...)
    Une bonne grosse claque!
    http://www.myspace.com/childabuse

    +

    STAER

    Trio aussi, mais norvégien cette fois. Guitare/ batterie et basse pour une musique très lourde, très dissonante et très "norvégienne". On pense à Noxagt (période Anders Hana de Moha!), à Ultralyd, à Puma (et l'excellent Stian Westerhus)..et même à Melvins !
    STAER auront sous le bras leur tout nouveau LP disponible chez.... Gaffer records, le monde est petit, hein?
    http://www.mozartkebab.com/


    VENEZ et faites tournez l'info!
    La cave de buffet froid est assez petite alors les places seront limitées!

A LA UNE

  • DES NOUVELLES DU CHANTIER #7 - LA VISITE VIRTUELLE

    Images du 24 janvier 2019   CA SENT LA FIN  :) :) :) :) :) :) :) :)  \"/  \"/  \"/  \"/  \"/   Entrée /...

  • Un geste lourd de sens

    Si tu es arrivé sur cette page, c'est que tu envisages de participer à Grrrnd Zero. Merci, on va...

  • Agenda GZ

    !!! LA HALLE EST OUVERTE !!!   Sauf indication contraire, tous les concerts et événements Grrrnd...

GRRRND RADIO

RadioGZ

Un arc-en-ciel planté dans le béton.

1001 chansons offertes par les groupes qui ont joué à GrrrndZero.

Clique sur le poste !

GRRRND ZERO RECHERCHE !

Pour toute proposition, écris un petit mot à :

endurancezero@gmail.com