NOISE

  • organisé par ostrobotnie - 7 euros - 20 h 30

    Russian Circles, on a d'abord surtout écouté parce qu'il y avait Brian Cook de feu BOTCH dedans, et on les a du coup bien vite mis de côté parce que par rapport à BOTCH ça valait pas grand chose. Du coup les albums du groupe n'ont probablement pas reçu toute l'attention nécessaire. Mais on a fini par les voir en vrai il y a 2 ans lors de la tournée avec These arms are snakes qui comptait aussi Brian Cook en son sein et qui a par ailleurs su s'arrêter juste à temps après un dernier album (Tail swallower and dove) mi-figue mi-raisin. On avait surtout fait ce concert pour These arms are snakes, parce que Station le deuxième album de Russian Circles est d'une mièvrerie qui m'a ôté toute envie de le réécouter depuis, et pour autant, il a bien fallu se rendre à l'évidence : Mr Cook ne joue pas dans des groupes de merde, surtout sur scène, et il envoie du steak de cheval (note de gz : le Bureau du Bon Goût Interne décline toute responsabilité vis à vis de cette expression).

    Alors on est d'autant plus impatients de les revoir que leur nouvel album, Geneva, revient à leurs premières amours avec ce mélange de post rock ambiancé et de riffs bien tendus et dissonants/écrasants, le tout avec une batterie super groovy. Y a des moments comme par exemple "Geneva" et "Malko" où ils frôlent le très très bon.

    Russian circles - Malko

    Russian circles - Geneva

    russiancircles-promo

    Kiruna feront leur premier concert à la maison avec leur nouveau guitariste, qui selon leur propres dires leur a apporté un peu plus de lourdeur. On espère qu'on aura droit à des nouveaux morceaux et que ça va bien envoyer du pâté(note de gz : mon dieu). Sauf imprévu ou défaite de ManU le même soir face au Milan AC, on devrait être servis.

    Gunfire in a juke joint - Avec un nom comme ça on aurait presque pu s'attendre à de la country cradingue aromatisée au bourbon, mais il n'en est rien. Gunfire est un groupe de post rock pour qui la seule raison valable de vous tremper dans le goudron et les plumes serait de vous emporter avec eux dans leurs longues ascensions vers des infinis cosmiques intersidéraux, tels des Icare des temps modernes.

  • Gaffer Records présente son dernier concert (snif...) :

    wwsamrint



    Le 14 avril à 21heures pour la modique somme de 6 euros, vous aurez la
    joie d'assister aux concerts de :

    Weasel Walter | Sheik Anorak | Mario Rechtern, trio free jazz, noise.

    {youtube width="425" height="344"}SKJdxdipkOs{/youtube}

    +
    FAT32, total fury duo
    http://www.myspace.com/fat32duo
    +
    Chewbacca, duo voix / batterie tribal
    http://www.myspace.com/chewbaccadrumandvoice

  • bigoût et ubik présentent :

    singe2011_web600

    Mercredi 16 Fevrier
    20h30 - 5€
    40 rue pré gaudry
    métro jean jaurès





    GODS AND QUEENS - Philadelphia/Brooklyn USA (Robotic Empire, Adagio 830, Sons Of Vesta)
    http://godsandqueens.wordpress.com/
    Né des cendres de Versoma et de Lickgoldensky, ce trio a comme influences principales Unwound, Lungfish sans oublier Quicksand. Leur musique laisse présager finesse et retenue, mais en concert on a droit à un mur du son en équilibre parfait entre violence sonore et mélodies à se tordre de bonheur.

    Leur dernier ep 7" à écouter :
    http://godsandqueens.bandcamp.com/

    Leur LP une face à télécharger sur le site du label :
    gods&queens-untitledII(2010).rar






    Le Singe Blanc  (Metz - Noise Gutturale)
    LSB soit Lars, Stephen et Boris, 3 exilés du pays du papier à fleurs marron et orange, ex-Mozelie du nord. Sous leurs chemises en flanelle à cols pelle-à-tarte-alsacienne, une pilosité qui n'a d'égale que leur sens de la mélodie simiesque. Sur scène ils ne forment plus qu'un seul être, unique et mutant, dévoué a l'amoooour du zouk-core et de la drum'n'babasse dégénérée. Ce primate Albinos (résultat d'une contre-évolution darwinienne?) a traîné ces rythmes funky-guerriers et ses basses fréquences de karaoké-bar chinois en squat gay auvergnat. Velue et tout en finesse, leur musique est accompagnée de chants gutturaux et onomatopéiques, proférés dans un langage inconnu dont eux seuls connaissent le sens profond. La première écoute de leur dernier rejeton, "Bai-ho", provoquera headbanging acrobatique et d'étranges mouvements du pelvis chez les plus sourds d'entre vous... une écoute répétitive et prolongée peut vous mener à un état extatique (pupilles dilatées, léger filet de bave à la commissure des lèvres) qui vous fera oublier votre futile vie de palourde humanoïde.
    Flatte tes esgourdes endormies, écoute Le Singe Blanc et réveille le babouin mélomaniaque qui est en toi.
    Larry Stokrade.

    http://www.lesingeblanc.org
    http://www.myspace.com/lesingeblanc



    BONNE HUMEUR PROVISOIRE (Embobineuse Prod - Marseille)
    Tel Diogéne, Bonne Humeur Provisoire est né dans un tonneau sur l'autouroute A61 entre Aubusson et Carcassonne. Ils sont deux, turquoises, myopes, jumelés et intriguent la taxidermie. Quelle saveur? Post-hop industriel. La garniture? Synthétiseurs sous la pluie, guitare noisenoise d’amour, jouet pour adultes, pop corn. Membres fondateurs du "Dalida Suicides Fanclub", ils honorent sa mémoire grâce à l'ingestion régulière d’un stock de médicaments périmés. Leur musique convient aux enfants hyperactifs, chiens du cosmos, spasmophiles dépressifs nageant dans la joie, chirurgiens à la retraite.

    GIGOTRONC (Performance/exorcisme - Embob Marseille)
    Performance en duo par Félix Fujikkkoon (poèmes, voix, effets) + Blandine Voineau (Chants, glossolalies, langues). Epitaphes et diableries, exorcismes, poney-rodéo.../ 30 min/ EmbobProd/ 2010. Conjurations & méta-programmes, braquage du code-conscience, retour du refoulé, anamnèses & confessions d'un cowboy fatigué, juste une mise au point sur la mort et les maléfices.

    Et Aussi:
    LE MUSEE DES HORREURS (Installation - autel - fatras chamanique)
    Installation de Rebus & Reliques du Rang le Plus Bas/  Autel pornochamanique d'objets chassés par la civilisation mondiale + visite guidée improvisée par Mc LOYAL King Félix Culpa/ 
    "Ce n'est pas mon Musée, j'en suis seulement le Gardien. Je propose aussi ,avec cette installation des Fins Dernières, une visite guidée du Musée et des objets qui le composent, leur histoire, leur aura, les circonstances de leur arrivée dans le Musée..." "Le Musée des Horreurs ne s'arrête pas à cet Autel, il déborde, il gicle, il coule et rebondit dans l'espace, il nous dépasse, il ronge le temps, il est le temps, il est tous les cancers et toutes les guérisons, il est ce que l'on refuse, ce que l'on refoule, ce que l'on omet, ce qui inévitablement fini toujours par jaillir ; il est comme l'eau, il trouve toujours un sentier ; il est le Monde et son inexorable érosion ; ce n'est pas vous qui regardez le Musée des Horreurs, c'est l'Horreur du Musée qui vous regarde : il vous attend, il est patient, une place est déjà réservée pour vous dans son coeur immense rongé par le chaos divin ; ne riez pas, ce n'est pas un canular, la vérité n'est pas belle à voir, mais au moins vous mourrez moins con"


  • etrangefestivalcut

    Organisépar L'étrange festival, la librairie Grand Guignol et Grnd Zero

    L'ocelle Mare+ Metalking+ Animal Hospital+ Xiao He

    5 euros - 21 h - grnd gerland entrée parking

    L'ocelle Mare, Thomas de son prénom, vit à bordeaux. Il est beau, sec, barbu, rayonne malgré sa timidité, et figure surtout parmi les plus grands guitaristes du monde. On raconte qu'il vit dans la forêt et des bruits courent parfois qu'il arrêterait la musique définitivement. Heureusement il n'en est rien.
    Cet ancien membre de Cheval De Frise a su développer un univers unique et très personnel. Ses pièces à la guitare classique peuvent être prises pour de l'improvisation, ce sont pourtant des compositions millimétrées et jusqu'au-boutistes. En concert, il tord son dos très fort et vibre comme s'il était sous perfusion de caféine depuis le petit déjeuner. Sa technique est incroyable, mais parce qu'il semble avoir tout inventé à partir de rien, sa virtuosité n'est ni démonstratrice ni ennuyeuse. Après, on peut y être sensible ou non, mais la musique tourmentée et repliée sur elle-même de cet ancien taxidermiste laisse rarement indifférent.

    http://www.myspace.com/ocellemare

    L'ocelle Mare - Porte D'octobre

    L'ocelle Mare - un autre mp3

    metalking

    Rio Jim manie la pellicule et le projecteur tandis que Richarles Bronson martèle sa basse et triture des pédales d'effets, pour nous livrer une performance cinénoise, bruyante, furieuse, épileptique et euphorisante.
    RB et RJ font face à un petit écran (d’environ un mètre de large) positionné cinq mètres devant eux. Les deux sont branchés sur un ampli basse situé au pied de l’écran. MetalKing aime à s’installer au milieu de la salle, parmi le public - et plus celui-ci est aviné et braillard, plus le duo est content. Ils jouent des sets de 5 à 15 minutes, aussi longtemps que les spectateurs en redemandent (jusqu’à 2 ou 3 heures). Les temps de pause entre chaque set sont autant d’occasions pour les membres du public de remplir leur verre et de maintenir explosif le cocktail enivrant de masse sonore, d’images hallucinatoires, et d’alcool.

    http://free.freedom.free.fr/

    {movremote width="400" height="320" img="./imagesOLD2/stories/metalkingpic.jpg"}http://free.freedom.free.fr/MtG_sources/vid_lyon%2018-03-08_1.mov{/movremote}

    + Animal Hospital (on va vite écrire un truc, c'est beaucoup pas mal bien)

    http://www.animalhospitalmusic.com

    {youtube width="400" height="320"}eivWAgYE2LU{/youtube}

    xiao-he Xiao He : Dans l'Empire du milieu, Xiao He est l'un des chanteurs/guitaristes impro-folk les plus populaires du moment. Il se livre avec humour et sincérité à des peformances dadaïstes imprévisibles qui empruntent aussi bien à une pop minimaliste et naïve qu'aux chansons traditionnelles chinoises. Son univers foufou est constitué d'un méandre de riffs de guitare mis en boucle sur lequel il improvise au pied levé des variations vocales. Seul ou avec son groupe Glamorous Pharmacy, Xiao He est un habitué des festivals de cinéma et a composé de nombreuses bandes originales de films chinois.

    etrangefestivaldelamoule_

  • silver

    20 HEURES HEURE REELLE - 10 EUROS


    LES RESERVATIONS POUR SILVER MT ZION SONT TERMINEES. IL RESTE DES PLACES,mais on aura pas le temps de regarder nos mails demain. Venez à l'heure, bisous bisous.

    A SILVER MT ZION -kings du post rock barbu

    Toujours en lutte contre le capitalisme et les rasoirs, ils reviennent avec un NOUVEL ALBUM, un TOUR BUS, un ingé-son ALLERGIQUE AU GLUTEN et un BEBE DE QUELQUES MOIS. A part ça, ça devrait être toujours aussi bien.Un aperçu de leur dernier passage à Grnd Zero :

    {vimeo width="400" height="320"}10254065{/vimeo}


    ZENI GEVA - kings of noise

    Zeni Geva font leur seule date en France chez nous, ils ne sont pas venus à Lyon depuis bien longtemps, et on est plutôt fiers de les accueillir. Au vu des récentes agressions sonores que le sieur Kazuyuki (guitare) aka KK Null nous a délivré lors de son dernier passage au Sonic, du live de 2009 fraichement sorti et des vidéos sur le net, on est en droit de penser que les trois japonais n'ont rien perdu de leur verve. Toujours ce même son rèche au possible, cette voix de prof de judo défoncé au saké, ces guitares plaquées sur des rythmes aliénant de binarité, ce non-groove assumé jusqu'au bout et ces envolées bruitistes dont seul ce peuple étrange vivant à nos antipodes semble capable, voilà à peu près les éléments principaux de la musique de Zeni Geva. A part ça Zeni Geva s'est formé en 1987, a sorti un bon paquet d'albums sur Alternative tentacles ou Neurot, a tourné avec Neurosis, les Melvins, Shellac...

    {youtube width="425" height="344"}4b1lv-m_4LY{/youtube}

    http://www.myspace.com/zenigeva


    JAKUZI'S ATTEMPT - les gars qui tournent avec Zeni Geva

    http://www.myspace.com/jakuzisattempt

    une vidéo :http://www.youtube.com/watch?v=4UQoxDaScrs

  • fuckbuttons

    FUCK BUTTONS(électro ? noise ? convulsions ? / UK)

    Fuck Buttons est un duo claviers/machines originaire de Bristol, la ville qui explorait avec plus ou moins d'inspiration et de codéine les notions de ralenti et de mou dans les années 90 (flying saucer attack, portishead, tricky...).

    Comment être un groupe drone-noise-psychédélique et devenir une sensation hype majeure ?

    a) un dossier marketing solide (la division label du festival Atp prend en charge le disque, s'en suit un plan média imparable : pitchfork, libé, inrocks, stereogum, tout le monde pond son article).

    b) savoir s'entourer (tournées avec Battles et Liars,John Cummings de Mogwai a enregistré le premier album, Andrew Weatherall s'occupe du deuxième)

    c) être très doué.


    d) injecter une forte dose de pop au coeur de la déferlante bruitiste. Ces jeunes gens ont une approche émo, physique et extrêmement directe de la musique de snob.

    Mélodies naïves + distorsion + nappes de synthé + rythmiques répétitives + hurlements jetés dans un micro fisher price = un truc assez excitant.

    C'est parfois un peu facile, un peu vain (certains morceaux dancefloor sont vraiment limite). On n'arrive pas trop à déterminer si ils sont innocents ou putassiers, si bientôt ils ne tourneront plus que dans des clubs remplis d'abrutis cocaïnés, amers et compétitifs.

    Mais dans leurs meilleurs moments,

    comme

    Sweet love for planet earth


    ou

    Okay, lets talk about magic.mp3

    on se dit que Fuck buttons est la version post apocalyptique de My Bloody Valentine. Genre on est à la plage avec notre ami loïc, on n'a pas dormi depuis trente heures, on fume notre soixante douzième cigarette, le jour se lève, tout est douceur et apaisement,puis sans prévenir le soleil explose et l'univers entier se consume.

    Presque comme dans Deep Impact.

    Un petit bout de leur concert au sonic il y a deux ans, merci max :

    {vimeo width="400" height="320"}7039993{/vimeo}

    PART CHIMP (rock ? noise ? furie ? / UK)

    En voyant la pochette de leur dernier album, on se dit que ces écossais ont bon goût. Ils sont signés chez Rock Action (le label de Mogwai), et délivrent une sorte de stoner noisy. On ne comprend jamais vraiment tout ce qui se passe, la recette n'est pourtant pas trop compliquée : guitare brutales, chant un peu emo qu'on entend pas en live, rythmique tentaculaire. Il parait qu'en concert c'est encore mieux.


    Machine

    Trad


    + HTRK

  • shangaan couleur (1)

    Certains de nos décideurs auraient tendance à penser et· affirmer (confère, ne suivez pas mon regard, Notre Président à Dakar en 2007) que l'Homme africain (je savais pas qu'il n'y en avait qu'un), selon la bonne vieille tradition post-coloniale décomplexée à la française, vivrait dans un temps pré-moderne, qu'il ne serait jamais réellement entré dans l'Histoire, tout à son éternelle répétition d'un présent englué dans une tradition contraire à l'idée même du progrès.

    Ouais.

    La compilation Shangaan Electro, sortie voilà quelques temps déjà par le délicieux label anglais Honest Jons, représente une chouette occasion parmi d'autres de clouer le bec aux guignols racistes incapables de se représenter un horizon culturel différent de l'hégémonie occidentale en vigueur. Le peuple Shangaan, ou Tsonga, qui représente une population d'environ deux millions d'individus a historiquement vécu dans une aire s'étendant du Sud du Mozambique au Nord de l'Afrique du Sud, mais beaucoup d'entre eux vivent et travaillent aujourd'hui dans les townships de Johannesburg.

    La compilation qui nous occupe regroupe et propose une sélection de morceaux produits par une figure centrale de la scène, Nozinja (qui joue également sous le nom de Dog). Producteur donc, sorcier de studio, dénicheur de talents, chanteur, s'occupant d'un label qu'on pourrait qualifier de DIY (il grave et sérigraphie lui-même ses sorties), le bonhomme a plus d'une corde à son arc.

    Il suggère à travers ses productions un nouveau langage pour le shangaan en tant que genre musical : en remplaçant la guitare et la basse jouées live par les sons de synthétiseurs Casio réglés sur le preset marimba, en les calant sur des boîtes à rythmes palpitant à plus de 180bpm, il propose une musique qui déferle frénétiquement sur l'auditeur et invite à remuer son postérieur à des vitesses démentes, s'invitant dans la vague mondiale des musiques de dancefloor plus-rapide-que-moi-tu-meurs, du Kuduro au Uk Grime en passant par le Baile Funk.

    La musique rappelle également par moments la fin des 70's/début des 80's à New-York, quand la pop prenait des inflexions africaines, s'appropriant le punk et le dub. On pourra penser aux productions d'Arthur Russell, ou à celles du Brian Eno et David Byrne au temps des Talking Heads, elles-mêmes fortement influencées par une écoute attentive de musique traditionnelle africaine.

    Il semble que l'intense circulation des flux musicaux à l'échelle mondiale évoquée ici vienne contredire, d'une certaine manière, les théories réactionnaires évoquées en début d'article. Et il n'est finalement pas étonnant que la dance afro-futuriste Shangaan semble célébrer un certain retour à la tradition via l'usage de nouvelles technologies, et celui d'un minimalisme amplifié qui résonne à travers tous ces paysages sonores.

    Le 22 juin, donc, on pourra venir se décrocher les hanches à Grnd Gerland en compagnie de Nozinja l'entremetteur et chanteur, des intrigants clowns-danseurs les Tshetsha Boys (voir vidéo), de certains des danseurs Shangaan les plus rapides et du producteur de kwaito/house et complice de Dog, DJ Spoko.

    C'est pas vraiment un concert habituel pour le lieu, alors on est bien excités comme des puces de vous proposer cette date.

    (largement inspiré de la chronique du disque parue dans le numéro d'août 2010 de Wire, excellent périodique anglais évoquant les musiques intellectuelles et sophistiquées. )

    +++

    Une petite démonstration de danse des Tshetsha Boys :

    ·

    {youtube width="425" height="349"}ZFXEZeVgmCg{/youtube}

    ·

    L'un des gros tubes parmi les tubes de la compilation :

    {youtube width="425" height="349"}IXE6_j1N7o8{/youtube}


    La page du label concernant le disque, avec une explication de Nozinja (en anglais) : http://www.honestjons.com/label.php?pid=36711


    COMMANDANT CADET & LES PITONS DE LA FOURNAISE (Chambéry)


    Le Maloya est l'un des deux genres musicaux populaires majeurs sur l'ïle de la Réunion.
    Musique d'hommage aux ancêtres, également utilisée pour se moquer des maîtres et des colons, incapables de la comprendre, qui la proscriront dans leurs propriétés.
    Pas d'os à vous donner pour ronger votre frein d'impatience en attendant le 22. Ces gens-là jouent, mais se passent d'enregistrements, de vidéos ou de réseaux sociaux virtuels.

    Pour le reste, difficile d'évoquer une musique traditionnelle quand on connaît à peine la tradition dont elle est issue. Encore plus quand le groupe lui-même n'est réunionnais qu'au cinquième.
    J'ai vu ce groupe improbable jouer ses chansons l'hiver dernier dans un foyer de ski de fond perdu dans une station des Bauges, au beau milieu de la Savoie.
    Il y avait quelque chose de serein et tendu à la fois dans ces rythmes lancinants et peu inhabituels pour mes oreilles d'occidentaux, ces incessants aller-retours du chœur au soliste au chœur.
    Dans ma tête, ça sonnait comme des bulles d'un kraut-rock désoccidentalisé sortant de l'eau, une musique tourbillonnante, une transe tranquille et inquiète.
    Peut-être que ça n'aura rien à voir pour vous.

    Les êtres à l'origine de ce forfait ont plus que de simples accointances avec l'ambitieux collectif Folkwelt, qui étend ses ramifications de Lyon (Direction Survêt...) à l'Italie en passant par Chambéry (Super fédor, Kumbaya My Lord, L'Orchidée D'Hawaï...), en cherchant à faire de la musique populaire sous toutes ses formes, traditionnelles ou électriques, une menace à nouveau.


    DMC VS. DER KOMMISSAR(Lyon)

    Scratch, Tapes, Bass, Claps, Hip-hop, Noise.



  • dysrhythmia


    Mercredi 23 juin
    20h30
    6 euros


    /////////////////////////////

    10 euros avec la soirée de la veille: WEEDEATER + BLACK COBRA + SAVIOURS + HANGOVERDOSIS @ GZ

    /////////////////////////////


    GANG JAH GANG FEST : JOUR 2
    // J'ai les doigts qui brûlent

    Après une première soirée placée sous le signe de la lourdeur poussée à l'extrème, le Gang Jah Gang Fest vous propose une deuxième soirée qui fera la part belle aux mathématiciens ayant troqué leur TI-83 contre une sacrée chiée d'amplis.

    DYSRHYTHMIA
    http://www.myspace.com/dysrhythmiaband
    Déjà près de 10 ans qu'ils tournent et ils se décident enfin à traverser l'Atlantique pour venir nous rendre une petite visite. Cela leur aura au moins laissé le temps d'amener à maturité leur math-metal version bac +467,987 au long de leurs 5 albums. Ils ont réussi l'an dernier à nous pondre un "Psychic maps" gavé jusqu'à la gueule de riffs incompréhensibles et de démonstrations techniques à la limite de l'humainement concevable, qui se laisse pourtant apprécier comme un petit jaune peinardo, décontracté, sous la tonnelle. Le bassiste Colin Marston qui joue de la Warr guitar dans Behold... the arctopus, mais surtout il joue de la guitare normale dans Krallice, groupe de black metal non moins technique qu'on a TRES TRES TRES envie de voir en vrai.

    dysrhythmia - reactionary

    BURNE
    http://www.myspace.com/burne666
    Parfois surnommé "doublure bite de la noise", Burne n'en a pas moins son mot à dire. Eux aussi sont très portés sur l'épileptisme même s'ils n'ont pas suivi le cursus complet.

    NEIGE MORTE

    http://www.myspace.com/heilneigemorte
    Frank (guitare, Socrates, M. Sheik Anorak a.k.a. la sensation du moment dans ton salon), Hugues (batterie, 12XU) et Xavier (chant, ex-Overmars) se sont rencontrés par amour pour les badges puis se sont découverts une passion commune pour Satan. Ils ont donc décidé de former un groupe de Black Metal. Au vu des derniers concerts et du disque qu'ils ont enregistré, on est vraiment très contents de les revoir. Des riffs stridents, du blast juste ce qu'il en faut, des nappes de son copyrightés Gaffer, une voix poussée à bout. Tu risques de prendre une bonne claque.

  • Mercredi 23 Septembre / 20h30 / Prix Libre

    grrrnd gerland

    popo

    ZEROJARDINS Présente:
    Une soirée à thème " Je déteste les groupes sans GUITARES"


    SERFS
    http://www.myspace.com/serfserfserfs

    Ce groupe est génial. (Liverpool vs Manchester)
    Guitares x 2 masculin masculin

    A WAKE
    http://www.myspace.com/awakeinwhalleyrange

    Pas mal, pas mal du tout même. (Manchester, Patrie d'Oasis (R.I.P.))
    Guitares x 2 masculin féminin


    INFINITE LIGHT
    http://www.myspace.com/infinitelightinfiniteharmony

    Ce mec c'est du délire. (Warrington, sur la route de Liverpool quand on vient de Manchester...)
    Guitare x 1 masculin

    Et peut être rien d'autre.


  • Rien_2011web


    MER 27 AVR
    20H30 - 5€
    Grrrnd Gerland
    40 rue pré Gaudry
    Métro Jean-jaures
    69007 Lyon



    RIEN (post-machin classieux - Grenoble)
    Collectif musical créé en 1999 et mort en 2014 au japon. Membres actuel : {aka}, dj goulag, dos.3, francis fruit, yugo solo. 3 disques à leur actif : Requiem pour des Baroqueux (2003), Il ne peux y avoir de Prédiction sans Avenir (2007) et un '3' en 2010.

    Tous leurs albums sont téléchargeable gratuitement ici :
    http://www.amicale-underground.org

    Du son ici :
    http://www.myspace.com/rienrienrien







    DEBORAH KANT (noise sonic - Lyon)
    http://deborahkant.free.fr/
    http://www.myspace.com/deborahkant


    Une vidéo :

    http://www.dailymotion.com/video/x5loxa_deborah-kantraymond-bar_music


    deb




    BRONZY MAC DADA (one man blues punk - Nashville)
    Bronzy, homme presque orchestre est un personnage clownesque, fan de blues des années 30 qui raconte des histoires et qui a une grande envie de faire danser les gens avec un oldbluespunxtechnoide. Il est parfait pour animer les mariages, les anniversaires et les fêtes syndicales mais aussi pour des concerts d'enfer.




    Du son ici :
    http://www.myspace.com/bronzymcdada

  • knut

    Ostrobotnie présente

    KNUT (Chaos - CH)

    http://www.myspace.com/unknut

    +

    GENEVA (Noise, FR)

    http://www.myspace.com/genevafr

    +

    CARNE (Sludge, FR)

    http://www.myspace.com/weatecarne

    /////////////////////////////////////////////////////////////

    Grnd Zero Gerland - 40 rue Pré Gaudry - 7 euros + 1 euro d'adhésion - 20h30

    Knut
    Knut est une machine de guerre à la précision digne de l’horlogerie helvétique. Tout est dit ou presque. Au fil des disques Knut enchaîne ses brûlots d’un hardcore chaotique avec une
    fascinante régularité. Pas une mesure en 4 temps et pourtant les coups de boutoir tombent chaque fois plus puissants, enfonçant un clou déjà bien élimé. Après un hiatus inquiétant dont on a bien cru qu’ils ne se remettraient jamais, ils reviennent avec un nouvel album sous le bras, Wonder. Au menu, toujours plus de riffs acérés, de tension palpable et de fougue tumultueuse.

    knut - damned extroverts

    knut - ultralight backpacking

    knut - fast forward bastard




    Geneva

    Ils sont de Valence et jouent de la noise qui lorgne gentiment du côté des 90’s et qui sait encore faire rimer post hardcore avec Helmet, Quicksand voire Unsane. Leur dernier album en a surpris plus d’un après un premier EP un peu en demi-teinte. Plus d’intensité, plus de cohérence, les parties ambiancées se fondent naturellement dans un magma abrasif emmené par une batterie hypnotisante.

    Carne
    Duo de punk rock mettant sur un pied d’égalité boucherie chevaline et amour du Très Bas.


  • borisrussian

  • Larry david présente :

    Mercredi 3 Février au salon de Grrrndzero Gerland:

    U.S Girls
    Noise embrumée ( Philadelphie)

    us girls

    Chronique et mp3 du dernier LP sur Siltbreeze: http://www.midheaven.com/item/go-grey-by-us-girls-lp

    http://www.myspace.com/usgirlsss


    Julien DUPONT
    minimal noise (Lyon)

    larry david

    http://juliendupontandrelated.blogspot.com


    Morgane DESBEET
    K7 violence profondément D.I.Y (Lyon)

    md

    http://www.myspace.com/morganedesbeet01

    21H00............5 eur..........40 rue Pré-Gaudry // LYON 7 // M° Jean Jaurès

  • silentfront

    Mercredi 30 Novembre
    Au Sonic

    Péniche face au 04 quai des Etroits
    69005 Lyon

    20h30
    ... 5 euros pour les groupes



    SILENT FRONT(Angleterre / noise rock qui tache)
    http://silentfront.blogspot.com/
    http://silentfront.bandcamp.com/album/dead-lake

    Noise sur fond de rock frontal, fin parfois, abrupt toujours. Des adeptes du DIY assumé et passionné, organisateurs et activistes Londoniens depuis des années. C'est l'intransigeance de la scène noise hardcore dans ce qu'elle a de plus jouissif à laquelle on a ajouté la beauté, la tension. C'est beau, abrasif, agressif parfois. Ça transpire, joue fort, s'emballe. De ces groupes qui vous renversent et préfèrent jouer passionnément que proprement.
    L'œil qui dit merci, le couteau entre les dents pour des live complètement incroyables.



    NITKOWSKI(Angleterre / math rock)
    http://www.myspace.com/nitkowski
    http://www.nitkowski.net/

    Et oui, les londoniens et leur esprit insulaire si particulier, aiment bien partir avec leurs amis. Ce coup ci c'est Nitkowski qui s'y colle. Et à voir les vidéos de concert, on comprend pourquoi. Ces derniers partagent avec les Silent Front l'art des concerts débridés, hargneux, bordéliques et sincères. Ce qui croyez moi n'est pas une chose facile quand on joue du math rock, ou il est de bon ton, souvent, de faire la gueule et d'essayer d'avoir autant de charisme qu'un troupeau de moules d'Arcachon.



    OXEN COAX(Lyon / rock)
    http://www.myspace.com/oxen.coax

    Encore un trio de noise mais pas que ! Avec 2 mecs de TORTICOLI et une chanteuse, c'est la grande classe !
  • Barbe à Pop et Maquillage & Crustacés présentent...


    MER 4 MARS
    20h30 // 5 Euros

    GRRRND ZERO GERLAND
    40 rue pré gaudry - M° Jean Jaurès



    MIDORI HIRANO (Berlin/Japon)
    www.myspace.com/midorihirano
    voodou pop sucrée qui se développe vers une douce noise en concert


    ROMÉO & SARAH (Strasbourg)
    www.myspace.com/romeosarah
    duo folk enchanté, aussi calin que Kings of Convenience
    Un MP3 : romeo&sarah_vectors and forces.mp3


    GOGOOO (Grenoble)
    www.myspace.com/gogooomusic
    pop abstraite, bruits de pas sur la neige


  • 20 H 30

    spacelady3

    Wouwou, voilà le Grand Retour des Rois Mages de New York, Black dice.

    Ces êtres jouent une musique qu'on pourrait qualifier d'électronique / chamanique / tribale / un peu bizarre.

    Connus avant tout pour être les potes bruitistes d'Animal "brother sport" Collective (même label, mêmes tournées, visiblement mêmes drogues, top friend myspace, amitié sincère), Black dice c'est un peu la première barrière de la musique expérimentale à franchir avant de pouvoir s'effondrer dans les méandres. Bref. Les premières barrières, c'est beau :

    black dice - motorcycle.mp3

    Dernièrement, ils nous ont sorti un disque (Repo) chez paw tracks. Une suite logique à Load Blown et Broken Ear Record, plus catchy/moins austère que leurs débuts, encore plus cool, genre soleil quoi. Du Black Dice en short, polo, casquette tropicale, en plein minigolf, coucher de soleil et menthe à l'eau.


    C’est pas si complexe à l’écoute, on entend certes des blips et des sons trifouillés, mais aussi un truc pop, même « groove », le mot qui fait peur. Ce côté grosses basses booty/Mtv Pulse, mêlé à ces bidouillages intempestifs, fait de Black Dice une entité totalement inattaquable.

    Quelques autres morceaux à écouter au casque :

    black dice - glazin

    black dice - kokomo.mp3

    black dice - scavenger

    Avec aussi Pascal Nichols, Julien Dupont et Gael Gallagher.

  • scoutniblett


    SCOUT NIBLETT

    Princesse Solitaire / Folk Intense /

    Dans How To Kill a Mocking Bird de Harper Lee, le narrateur est une petite fille un peu rebelle surnommée Scout, qui fronce les sourcils, se bat avec les gaçons et déteste porter des robes, tandis que son père, Héros de la Justice Morale des Hommes, se bat nuit et jour contre le Racisme en Alabama. Bref, la classe. On n'est donc pas très étonné qu'Emma Louise Niblett, pourtant déjà affublée d'un nom romanesque à sa naissance, ait choisi de s'appeler Scout.

    Scout Niblett est donc une jeune Anglaise du Staffordshire qui émigra voilà une dizaine d'années aux Etats-Unis. Alors qu'elle approche paisiblement la quarantaine, Scout possède toujours ce même visage d'enfant pas facile et la voix qui va avec. Car, au delà de sa passion discrète pour l'astrologie et les perruques, Scout compose, joue, chante, émeut vivement. Sa voix pourrait être celle d'un moineau borgne qui décide pourtant de ne pas baisser les bras face aux turpitudes insensées qui s'abattent sur lui. Autrement dit, ce qui émane majestueusement de sa mâchoire serrée est un mélange d'immense fragilité et d'entêtement, de grâce et de ténacité, et ainsi de suite. Avec un dictionnaire des synonymes on peut déployer une liste interminable de dichotomies et bien s'amuser.

    En gros, quand elle entame un refrain, ça rend souvent les yeux humides. Si elle n'avait pas la tête de Gollum mélangée à celle d'une collégienne déviante qui fait des expériences sur des rongeurs morts, elle serait Cat Power à la place de Cat Power, qui est quand même une grosse feignante depuis au moins dix ans.

    Sinon, bla bla travail avec Steve Albini, bla bla 4 albums super chouettes, bla bla.

    Le duo avec Bonnie Prince Billy, qui arracherait des larmes d'émotion au président de la Corée du Nord :

    Scout - Kiss

    Apprête-toi à recevoir la lumière :

    Scout - Pom Poms

    Scout - So much love to do

    Scout - Into

    Elle kiffe également nirvana et les vieilles chemises :

    Scout - Lullaby For Scout In 10 Years

    Comment rendre un méga-tube reggae grave et délicat ?

    Scout - Uptown Top Ranking

    Nous devons convenir que tous ces morceaux illustrent principalement la facette la plus douce de Princesse Scout, qui aime aussi la batterie, la saturation et la colère rêche. Je réparerai ça d'ici un ou deux jours.



    + RAYMONDE HOWARD(pop électronique minimaliste)

    http://www.myspace.com/raymondehowardmusic

    + SLASHERS(feat Agathe max & Marion Overmars)

    http://www.myspace.com/agathemax






  • plus d'infos sur le site de la soirée
  • Gaffer records présente



    Monosourcil (Nancy) Noise/ punk avec des membres de Death To Pigs et Dolom.
    www.myspace.com/monosourcil
    +
    Hallux Valgus (Lyon Vs. Nancy) duo guitare/ batterie noise bête et méchante (contient 1/2 Death To Pigs et 1/2 SoCRaTeS)
    www.myspace.com/halluxvalgus

    Grnd Zero Gerland le jeudi 27 Decembre / prix libre
  • No Age @ grrrnd zero

A LA UNE

GRRRND RADIO

RadioGZ

Un arc-en-ciel planté dans le béton.

1001 chansons offertes par les groupes qui ont joué à GrrrndZero.

Clique sur le poste !

GRRRND ZERO RECHERCHE !

Pour toute proposition, écris un petit mot à :

endurancezero@gmail.com