NOISE


  • DERNIERE MINUTE : CONTRAIREMENT A CE QUI EST ANNONCE SUR LE FLY, CE CONCERT EST A PRIX LIBRE. VENEZ, CA VA ETRE BIEN.


    fly_22-02_GZ(2)

    TERMINAL HZ (JP/AUS) - Impro Jazz Rock
    =Dave Brown
    +Sean Baxter
    +KK Null (Zeni Geva)

    {youtube width="480" height="390"}OFlEqx31N0M{/youtube}

    + LISBON 1755 (POL) - Harsh Noise

    + ID (AU) - Solo Guitare
  • 22marscolor

    Mardi 22 Mars / 20 H 30

    GZ Gerland / Au Salon, entrée côté rue / Métro Jean Jaurès / 40 rue du Pré Gaudry

    5 Euros

    ___

    Sunburned Hand Of The Man (Rituel Psych Improvisé) US/BE/UK

    Ce Mardi 22 Mars, oui, un Mardi, un vortex bizarroïde et grandiose va mettre à mal les principes logiques de l'attraction/répulsion, pour faire converger un maximum de freaks musicaux vers une ancienne salle de réunion à moquette, vestige de la bénite époque de La Modernité.
    A l'ère post-moderne, ou même post-post, l'appel généralisé à l'uniformisation des modes de vivre invite certains d'entre nous à la création de monstres organisationnels, mutants de la communauté, étrangetés du regroupement.

    Sunburned Hand Of The Man est un peu comme nous, pauvres mollusques déterminés à rester accrochés au rafiot Grnd Zero, sorte de moyen de locomotion branlant, s'éparpillant dans trop de directions. Sunburned Hand Of The Man c'est le même genre de véhicule, une entité informe à l'intérieur de laquelle il est devenu impossible de:
    - faire l'appel des présents
    - savoir qui produit quoi
    - savoir quel chemin on prend
    Un groupe, dans le sens libre du terme; Sunburned c'est un endroit où se rassembler pour des practiciens/musiciens/performers «trop bizarres pour vivre mais trop rares pour mourir».

    Depuis 1997 et le Massachusetts Sunburned progresse dans la plupart des flux globaux de la contre-culture. Néo-hippies punks d'avant-garde, ils doivent évoluer dans une sorte de distorsion géographico-temporelle, une zone globalisée imaginaire où leur discographie géniale pourrait être considérée comme un projet humain cohérent.

    Exemple 1 : Transe exotique hommage aux premiers Amon Düül, hypnotiques et quasiment funkys.
    Sunburned – Shitless
    Sunburned – The Illness


    Exemple 2 : Psychédélisme électrique neurasthénique réverbéré à l'infini.
    Sunburned – The Fuck Face


    Exemple 3 : Assemblage électro-acoustique tendu en improvisation collective.
    Sunburned – Dirty Fingers Walking
    Sunburned – Whale Bone Whistle


    Exemple 4 : Bruit patchwork mutant. Mélange de bandes enregistrées et d'objets amplifiés non identifiés.
    Sunburned – Defacing The Facts
    Sunburned – Dancing With The Double Edged Sword

    Sunburned semble souvent dégénérer en une espèce d'étrange rituel possessif/performatif quand il se produit devant des gens. Un truc chouette, ou du moins questionnant, dans cet espace moquetté où jadis des hommes en cols-blancs décidaient de l'avenir des cuvettes de chiottes Brossette.
    http://www.myspace.com/sunburnedhandoftheman


    ___


    Motherfucking (Impro Noise Modulée) FR

    Appendice légendaire de Grnd Zero, Motherfucking est le moment d'improvisation libre de Gaël et Julien; prologue ou épilogue parfait à nos soirées bizarres.

    ___

    http://www.myspace.com/mutherfuckin
    http://www.zerojardins.org/



  • PROCESS OF GUILT / http://digitalstore.processofguilt.com/album/faemin

    MR. MARCAILLE / http://zoubroff.blogspot.fr/p/video.html

    ALABASTER / http://wearealabaster.bandcamp.com


    le 23 avril 2013
    20h30
    5€



  • GRRRND ZERO Gerland
    40 rue Pré Gaudry LYON 7
    M° Jean Jaurès
    ------------------------------
    JACKIE-O MOTHERFUCKER
    ------------------------------
    DRAGGING AN OX THROUGH WATER
    ------------------------------
    KUMBAYA MY LORD


    Photos et vidéos dans la section multimédia web 2.0 de cet article...


    JACKIE-O MOTHERFUCKER

    DRAGGING AN OX THROUGH WATER


    KUMBAYA MY LORD



    {youtube width="425" height="344"}9TxMtg4IEf8{/youtube}


    {youtube width="425" height="344"}Ta03YZQLRDc{/youtube}




  • Wavves+ Banjo or freakout (son myspace) + Une surprise (peut être Thom Yorke) - Prix Libre
    Grnd Gerland - 20 h 30

    Nathan Williams est l'homme derrière Wavves, du beach punk pop un peu noise que l'on peut situer entre l'extase teen californienne de No Age et la force obscure de Blank Dogs. Autrement dit, sa musique donne tantôt envie de faire du trampoline sur son lit, tantôt de se braquer contre un monde méchant et vulgaire :
    oliviélapute
    (Les Anglo-Saxons ont un avantage scandaleux sur nous: les adjectifs. Par exemple, Wavves fait de la "gritty grimey pop". La simple allitération de gritty et grimey offre une idée assez exacte des morceaux de Wavves, même à ceux qui n'ont jamais rencontré ces deux adjectifs au détour d'un Jane Austen ou d'une chanson de Jay-Z.
    Or, en France, des gens payés pour écrire parleront d'hymnes rimbaldiens, d'hululements effrontés, de refrains torturés gnagnagna, tout ça pour dire que Wavves exprime plutôt bien ce qu'on éprouve quand on a 20 ans, qu'on n'a pas de compte facebook et qu'on est un peu lunatique dans sa tête. Gros malins.)
    fifilapute

    peekaboo

    .
    Il a également participé à la création du label Ghost Ramp en vue de sortir entre autres un disque de Blank Dogs ou un split avec US Girls.Ghost Ramp sert aussi de nom à unblog où il partage sa passion pour le rap, qui est apparemment l'épicentre esthétique de sa vie.
    En concert, il est accompagné de Ryan Ulsh à la batterie.
    En concert, c'est à dire, pourquoi pas, le 24 février à Grnd Gerland.

    NB: si tu as 34 ans et un compte facebook tu peux quand même venir, c'est pas incompatible
    ***********

    mp3 mp3 mp3 :

    Wavves - Wavves

    Wavves - Vermin (quand ils se prend pour les Liars quand ils se prennent pour des chamanes)

    Wavves - Teenage super party

    Wavves - Jetplane (staying on a)


  • Le Clacson, Sol FM 100.7, Bambio Tonio et Grrrnd Zero en morceaux présentent :

    DOOMSDAY_web

    Mar 25 Oct / A 20 H 30

    Grrnd Zero et le Clacson / 10 rue Orsel / Oullins
    !??? ACCES ???!

    ATTENTION / CORRECTION : c'est 10 euros sur place. 8 euros si tu réserves via : jesuisanxieux@gmail.com

    ---

    DOOMSDAY STUDENT (feu ARAB ON RADAR / USA)

    http://www.youtube.com/watch?v=fyImGZts-18
    http://doomsdaystudent.com/


    ELECTRIC ELECTRIC (Strasbourg)

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=RDp0gSl42MA#!
    http://electricelectric.fr/


    SHEIK ANORAK (filon local)

    http://www.sheikanorak.com/



  • alt
    pour la somme affriolante de 5 euros

    Mardi 29 Mars à 20h14
    -----------------------------------------------
    -----------------------------------------------
    Grrrnd Zero Gerland
    40 rue Pré-Gaudry LYON 7
    M° Jean Jaurès
    ----------------------------------------------
    ----------------------------------------------



    WELLDONEDUMBOYZ (Belfort)
    Comme leur nom ne l'indique pas, WellDoneDumBoyz suintent la soude caustique par toutes leurs pores. Bien planqués derrière leurs écrans d'ordis et dans la riante province de Belfort, ce sont de fiers artisans au charme discret et DIY, au torse bombé comme celui d'un cadavre dont le ventre se remplit d'air.

    Ils pratiquent une sorte de punk-noise d'obédience violente et jubilatoire, qui s'interdit pas grand-chose. En posant ses structures tordues, le groupe construit des grands édifices sonores tout cramés, d'une noise graisseuse et menaçante à de gros morceaux de sludge-punk hypnotique en passant par des complaintes de plaines de l'Ouest et des comptines lugubres avec toujours ce côté psychotique, cet art de la blague sérieuse et de la distance super-casse gueule, de toucher à tout sans aucune pudeur en mode rien à branler. Leur dernière sortie c'est Magnetic Hippie #2, une K7 live vraiment classe, moins über lo-fi que la précédente, qui laisse espérer un concert crucial ce soir à GZ.

    On peut la commander direct sur le site, ou télécharger tout de suite leur premier album tout craqué en cliquant
    Pour le reste on consultera leur incroyable site ouaibe, pour aller fouiner dans le reste de leur discographie et leur acheter des trucs.
    On peut aussi regarder cette vidéo mais yaura pas ces retours là chez nous:
    {youtube}Ji7ZFdo-Ito{/youtube}


    PIZZA OD(Guillotière)
    Trio punk-rock avec des mélodies et un chant en français super haut perché qui raconte des histoires qui ressemblent à ta vie et qui te donne envie de faire ton propre groupe dès que le concert est terminé.
    Recommandé.
    On peut écouter Trop de règles sur leur blog où on trouvera aussi leur deuxième et leur troisième démo à télécharger. Des nouveaux morceaux arrivent bientôt, il paraît.
    Aussi, une vidéo approximative d'une vieille chanson :
    {youtube}qPMo2fY1MvI{/youtube}



    SANAIR (Avignon)
    http://sanair.experiment.free.fr
    Il pleut, tu as froid. La lourdeur de tes jambes est trop importante et tu fais halte devant cet homme assis avec sa guitare. Il raconte une histoire, c'est flou mais tu distingues quelque chose, c'est difficile a décrire. 20 minutes sont passées, l'histoire tu ne l'as peut etre pas compris.



    NO DRUM NO DELAY (Lyon)
    Dub noise ninja tribal avec des anciens Bananas At The Audience.


  • Monsieur Gaffer nous a envoyé ça :

    Bon voilà la liste des groupes (certains comme Gael et Andrew ne répondent pas au téléphone, donc je prend ce silence comme un "oui"... héhé)

    Le mardi 3 février

    *TALIBAM!(NY, duo free jazz/ impro bordélique et joussive)
    *A.H. Kraken(Metz, no wave/noise froide et salement déguelasse)
    *Duracell(Lyon, one man band increvable)
    *Motherfucking (Lyon, K-way heroes)

    Le mercredi 4 février


    *OFFONOFF
    (avec Massimo Pupillo de ZU, Terrie EX de The EX, et Paal Nilssen Love de Scorch Trio..Ces trois là forment aussi la moitié d'Original Silence, l'autre moitié étant composée de Jim O'Rourke, Mats Gustaffson et Thurston Moore.)
    *Dehors Pythagore!(Lyon Gilles Laval guitre solo...)
    *FAT32 (lyon, duo furieux de maitrise)
    *Lewis Karloff(Naked Lyon City)

    L'horaire c'est 20h les 2 soirs et le prix 6 euros pour un soir, 10 euros les 2.
    Je t'envoie l'affiche ce soir.
    A plus
    Frank

    ps : En plus il a dit la vérité. Voilà l'affiche :

    festaffichenet

  • Menace Futur Terne et Grnd Zero Hors les Murs

    ---

    Mardi 3 Janvier / 20 H

    Grnd Zero Hors les Murs / A Buffet Froid / 91 Montée de la Grand Côte / Métro Hôtel de Ville

    Prix "Libre"

    affiche_ensemble_économique



    Il est de nos jours difficile de faire confiance au collectif.
    Peut-être est-ce là l'une des plus grandes réussites du capitalisme mondialisé :
    Casser les liens, la moindre forme de solidarité, la plus petite perspective d'autonomie.
    Atomiser menu, menu.
    Nous raconter une histoire qu'il est facile de croire, dans laquelle le héros (moi, toi, elle, lui)
    sera en définitive tragiquement seul pour affronter son destin.
    Ne pas laisser le choix à l'imagination.
    Pas étonnant dès lors que jusque dans le domaine des musiques soutterraines qu'on affectionne, les projets solo fleurissent.
    Il semble en effet bien plus facile de tomber d'accord avec soi-même qu'avec d'autres.

    Mais le groupe, c'est aussi une protection. Se livrer seul avec sincérité, c'est se dépouiller des identités toutes faites,
    déjà assignées. La récente explosion du home-studio et des usages numériques domestiques tricote la trame d'une
    époque à laquelle chaque timide, chaque sociopathe, chaque weirdo est en mesure de faire entendre sa singularité, les sensations
    intimes de dissonance avec les artefacts culturels désincarnés qui circulent dans les tuyaux-égoûts de la culture-comme-il-faut.

    Ce soir-là, donc, deux solos pour tenter (entre autres) d'éprouver ces paradoxes. Deux moitiés de duos qui font partie, à leur manière de notre histoire
    commune, ici à Grrrnd Zero (Starving Weirdos, donc, et Motherfucking).
    L'occasion d'une pause. Pour s'asseoir, entendre, voir, laisser s'exprimer des mouvements inédits, singuliers.
    On vient ou on craint.


    ---

    Ensemble Économique (Sainte Terreur Synthétique, USA)

    Ensemble Économique est le projet d'un seul homme, Brian Pyle, qu'on aura pu rencontrer à l'occasion du concert de son ancien groupe, Starving Weirdos,
    voilà deux ans, dans le salon d'un appartement bondé et enfumé des pentes. Le duo pratiquait alors un mélange croustillant de free-folk,
    d'improvisation électro-acoustico-spatiale et de noise à la groseille caramélisée.

    Brian revient donc le 3 janvier à Buffet Froid, seul, mais en transportant avec lui l'éco-système délicat qui fait la matière de son Ensemble de poche.
    Textures synthétiques défragmentées, nappes moites de claviers anologiques, percussions démultipliées, résonnances angoissantes et éclats de félicité naïve.
    Son précédent album, "Psychical", sorti sur Not Not Fun, était un monstre fascinant, un jeu pervers avec les codes du film d'horreur/giallo des 60's,
    se nourrissant d'images de peurs primaires, créatures indescriptibles cachées sous les lits, course-poursuite éperdue avec résonance de pas sur bitume humide.

    Le petit dernier, "Crossing The Pass, By Torchlight" est moins marqué par ce genre d'ambiances. Mais toujours l'ivresse et le plaisir de se perdre dans les strates du bruits enfumés, dans des siphons
    de dream-pop inquiète et les rythmes de boîte, lancinants. De petits films de chambre à coucher en attendant le croque-mitaine.

    ---

    http://soundcloud.com/ensemble-economique (du bruit)
    http://vimeo.com/32131329 (un clip pour un des bons morceaux du dernier LP)
    http://www.youtube.com/watch?v=00YtVG2MbtY (un bout de concert envoûtant)
    http://ensembleeconomique.tumblr.com/ (un blog)



    Julien Dupont (Basse Fidélité, La Crevarde, Lyon)

    La dernière fois que j'ai vu ou entendu Julien sous son propre nom propre, c'était sur le parking de Grnd Zero Gerland.
    La nuit tombait et les quelques personnes déjà présentes en dé but de soirée se sont agglutinés tout autour de lui,
    sa guitare, son petit ampli (à moitié cassé, si je me rappelle bien). J'étais pas mal occupé, alors il ne me reste que des bribes,
    des taches lumineuses, des plages calmes du bruits des cordes, loin des larsens forcenés des dernières prestations de Motherfucking.
    Des fois, c'est bien de pas savoir à quoi s'attendre. Mais d'attendre quand même.

    ---

    http://juliendupontandrelated.blogspot.com/ (un blog)
  • Flyer-03_05_11_600pixel

    COUGH
    se forme autour d'une batterie pesante soutenue par une basse bourdonnante,de guitares aux riffs hypnotiques et psyché , mais aussi d'un chant clair criard de temps à autres.


    Pour vous faire une idée :


    http://www.youtube.com/watch?v=VqJzHp3j2GA&feature=related
    http://www.myspace.com/cough666

    + un mp3 de Cough parce que vous êtes gentil :
    Ritual Abuse.mp3



    Les RORCAL nous viennent des eaux plus ou moins profondes du lac de Genève, on les trouvent enfouie dans la vase entre un brochet et un banc de perches nourries au PCB, leur musique est sombre, torturée, dissonante. ça joue lentement !


    http://www.youtube.com/watch?v=yaq2uNRxyPg&feature=related
    http://www.youtube.com/watch?v=nmYmczmfTO8&feature=related



    CARNE
    : Duo de viande marinée en brochette.


    http://www.myspace.com/weatecarne
    http://www.youtube.com/watch?v=vtTnfcuwAEk
    http://atropinerec.free.fr/

    Un membre de l'équipe gz se cache dans cette vidéo, sauras tu le retrouver ?




    SATANIC BURP
    : Impro guitare fuzz et delay à moustache !




  • datsunsweb


    Micro évènement dans le tintamarre du mainstream rock’n’roll de l’époque : la venue des Néo-zélandais THE DATSUNS à Lyon, histoire de voir ce qu’il en est d’une certaine idée romantique du truc. Blouson de cuir, guitares épaisses, rythmiques plombées, post glam, heavy rock, bref, du simple et funky, juste de l’énergie brute, sans décorum. A l’occasion de la grosse tournée européenne consécutive à la sortie de leur dernier album Headstunts, ce serait dommage (surtout si vous aimez les trucs de motards, les freaks, les Stooges ou les Hellacopters, boire deux trois bières, le garage rock, les seventies,et que vous avez pleuré les décès récents de Betty Page ou Lux Interior) de rater un chouette show (et ouais c’est comme ça qu'on dit) de chevelus en sueur qui braillent leur race à propos d’amours ratés ou de difficultés à vivre leur époque.

    www.thedatsuns.com

    Tu veux entendre ?


    THE DATSUNS ‘’Hey ! Paranoid people ! (What’s in your head ?)’’

    THE DATSUNS ‘’Yeah, yeah, just another mistake’’

    THE DATSUNS ‘’Your bones’’

    Histoire de prendre (un peu) le truc à contre pied, avant le truc heavy, un truc pour les plus jeunes. De la noise music ça s’appelle, faite par un zumpatisch trio local, CHICK PEAS. En gros, ça envoie, du début à la fin, c’est parfois brutal, parfois beaucoup plus fin, il existe un mortel album éponyme qu’Under a big black sun vous recommande si vous voulez pas mourir idiot. Vous allez voir, ça va le faire, et bien en plus.

    http://chickpeas.free.fr/

    Tu veux entendre ?

    CHICK PEAS ‘’Lalioka’’




  • Du bruit, de l'excitation, du sang et des machines avec Wolf Eyes. Signature sur Sub Pop, tournées avec Sonic Youth... La vie est belle pour ces champions bruitistes.
    leur page sur Subpop

    Wolf eyes - the driller.mp3


    Akimbo
    ou comment mixer 25 ans de noise, stoner, hard rock, grunge avec une énorme dose de punk rock. Forcément c'est sur scène que le groupe marque des points, le grand duel basse batterie peut commencer. Cascades de cheveux, déferlantes de riffs à s'en décrocher la machoire, mauvaises blagues, on vous aura prévenu.

    Wizard van wizard
    Dangerousness

    On aurait pu croire Cafe Flesh fraîchement débarqués du bled le plus redneck de tous les US au beau milieu des 90's mais il n'en est rien. Tout y est, les riffs noisy à souhait, la voix de poivrot notoire, un couple basse batterie dans les clous, sans oublier le sticker Amphetamine Reptile (approuvé par Hazelmeier himself) au cul de leur cd. Et pourtant ils viennent bien du trou du cul de la France, avec 10 ans dans la vue.

    Jésus a retrouvé son lizard
    Better sweat


    Et aussi le collectif d'improvisateurs Undata avec une installation quadriphonique sur laquelle le trio se défie à 200 à l'heure à coups de citations numériques, analogiques et instrumentales, immergeant le spectateur dans une noise barrée, tordue et acide. Et puis
    Dead Sons, le groupe français le plus subversif depuis que Didier Barbelivien et Felix Gray ont stoppés leur collaboration.
  • monochrome

    Au début était Dawnbreed. Formé il y a 14 ans, ce groupe allemand s'est tout d'abord lancé avec conviction(s) mais sans grande originalité dans l'émo-hardcore avant de progressivement s'orienter vers un rock noise, ou post-hardcore, intelligent, varié et ouvert (utilisation de la trompette et du saxophone, chant polyglotte…). Et en 1997, la bande du graphiste Helm Pfohl (www.viveletuning.ch) réalise "Aroma", un album tendu et riche avec lequel il gagne largement sa place aux côtés d'autres grands groupes européens de l'époque comme Condense, Refused ou Prohibition. Cette sortie marque également l'apparition d'un label défricheur, Trans Solar Records qui révélera Phantom Limbs, International Noise Conspiracy ou les moins célèbres mais très bons Golden. Hélas, en raison de l'état de santé de l'un des musiciens, Dawnbreed décide d'imploser en 1999.

    Dawnbreed - astronaut

    Mais tout ne s'arrête pas là puisqu'en parallèle à Dawnbreed, plusieurs musiciens du groupe s'étaient ralliés dès 1996 autour de la chanteuse Ahlie Schaubel pour former Monochrome. Dès le départ, Monochrome est un projet essentiellement pop. Pendant plusieurs années et plusieurs 7'' et 12'' sur différents labels (X-Mist, Dim Mak, Trans Solar, Paranoid) le groupe fait évoluer son style qui oscille entre power pop et pop plus lisse et propre, ou, comme on l'a lu, « alterne jolies déflagrations mélodiques et caresses de velours ».

    The Dawnbreed & monochrome collective - apollo raumklang

    Monochrome - Analog Ehrlich

    Après plusieurs changements de personnel (dont une nouvelle chanteuse), Monochrome sort en 2008 un nouvel album, "Caché", sur l'émo label Stickman Records.

    myspace.com/monochromede
    monochromepopgroup.com

    Le groupe démarre le 30 septembre sa tournée européenne par un concert à Grnd Zero avec THE NORTH BAY MOUSTACHE LEAGUE, un duo qui chante les chansons des autres, mais le fait avec classe et bon goût (Creedence Clearwater Revival, Everly Brothers...).

    myspace.com/nbml

  • Buffet Froid, Un Retard Permanent et Judge Dread présentent :


    pour lancement du livre "l'Art-brutal de J-L Costes" :



    Mardi 5 juin

    5 euros

    A Buffet Froid
    91 Montée de la Grand Côte
    69001 Lyon


    séance de dédicaces à partir de 18h30

    puis concerts à partir de 20h pour de vrai 20h ou presque : Best of Jean-Louis Costes + Loud Objects.


    Jean-Louis Costes c'est ce gentil voisin bien poli dont on rêve tous, ce gentil voisin toujours souriant qui sifflote des airs bien à lui en descendant ses poubelles, ce genre de monsieur qui enjolive la vie. Plus ou moins.

    Le livre "L'art brutal de Jean-Louis Costes" est le résultat d'un travail de plusieurs années avec le performer, et constitue, d'après le quatrième de couverture : "l'ouvrage de référence sur la carrière d'un artiste sulfureux aux multiples visages.
    Les interventions de critiques d'art, d'universitaires, de musiciens et de philosophes permettent un éclairage nouveau sur une œuvre de 30 années pour un artiste à la production digne de l'industrie pornographique. Tour à tour musicien, acteur, cinéaste, dessinateur, vidéaste, peintre, photographe mais aussi écrivain ; Jean-Louis Costes est ici exploré à la racine même de son propos : l'expérimentation."

    Mardi après une séance de dédicaces, il jouera ses meilleures chansons sur scène comme : Cul de merde, Seule la musique, Dans mon hlm, La drogue la mort la nuit, Montre moi ton zizi, Pédé secret, J'ai fait l'amour avec le monsieur, Ou sont partis les nazis, Je mérite pas de vivre, Quand viendra la guerre, Le frère mort sur l'épaule, Rentré bourré, On jouit comme on peut, Merde amoureuse, DJ de merde, Musique évanouie de la fête finie...

    Costes - Dans mon HLM


    Costes - Seule la musique



    Loud Objects (New York)

    Plutôt que de bidouiller le mystère derrière des machines / laptops, le trio/duo new-yorkais Loud Objects éventre sa noise en soudant directement au fur et à mesure les composants électroniques de leur set. C'est méthodique, fort et minimal. Le tout est rétro-projeté, afin de rendre le processus encore plus concret. On pourrait parler de "circuit bending total live".

    Une vidéo live :



    Une autre : http://vimeo.com/27265759

  • Un Retard Permanent soutient Grrrnd Zero et présente au dernier moment :

    totu
    @ La Triperie
    La Triperie
    22 rue Imbert Colombes
    69 001 Lyon
    4 euros + 1 euros d'adhésion à la triperie. Ouverture des portes à 20h30.




    Tomutonttu (Kemialliset Ystävät) / Générateur psi et boucles graciles / Finlande

    2311.

    Albert est stressé. Il a la désagréable impression de transpirer malgré l'ajustement automatique de la climatisation. Le compte-à-rebours touche bientôt à sa fin : pour la première fois de l'histoire de l'humanité, plusieurs cerveaux vont être synchronisés par télépathie d'un bout à l'autre du système solaire. L'expérience va être diffusée en direct sur tous les canaux, et le rôle d'Albert en tant qu'administrateur réseau de la station relais de Saturne est essentiel. Il doit s'assurer de l'alignement parfait des différents miroirs et paraboles en orbite afin de maintenir à son plus haut niveau l'amplitude de l'onde cérébrale. Encore quelques secondes de concentration et le signal serait lancé depuis la Terre. Une à une, toutes les émissions du réseau se taisent pour laisser place à la première onde mentale numérique. Cela allait commencer. Cela commençait. Cela aurait dû commencer. Cela commence. Cela ne s'arrête plus.

    Tomutonttu – Tomutonto 1

    Ce ne fut pas un cri de victoire confirmant l'expérience qui retentit dans le casque d'Albert mais un raz-de-marée de voix et de sons désordonnés, un souffle discontinu enflant dans ses oreilles comme une excroissance acoustique sans fin. Il avait l'impression qu'on étirait son cerveau en le suspendant simultanément à toutes les antennes de toutes les installations du réseau, il ne distinguait plus ses propres pensées du flux incessant de sensations qui s'empilaient dans son crâne – il se sentait naître, chier, jouir et mourir au même instant, sans interruption.

    Tomutonttu – Tomutonto 3

    L'expérience ne s'arrêtait plus et ne s'était pas cantonnée aux seuls sujets du test : tout le réseau portait l'onde mentale, mélangeant continuellement les pensées et perceptions de l'humanité bientôt toute entière. Comme un seul être, l'humanité se mit à désirer, haïr et ignorer tout, tout à la fois. La synchronisation des milliards de cerveaux fut absolue au bout de quelques heures à peine. Les individus qui n'étaient pas interfacés biomécaniquement au système de survie général au moment de l'expérience, commencèrent rapidement à dépérir : submergés par l'onde, ils étaient incapables de s'alimenter ou de se déplacer. Une lente procession mortuaire s'installa jusqu'à la disparition de tous les déconnectés :

    Tomutonttu - Sida A Track 4


    Jusqu'à ce que finalement ne reste plus qu'un seul être gigantesque, la somme de milliards d'yeux, de bouches, d'oreilles et de neurones omniscients mais incapables de se mouvoir et de penser  indépendamment les uns des autres, subjugués jusqu'à la fin des temps par la vision concomitante de tous les paysages et sons de l'espace connu.

    Tomutonttu – Lautta Lähtee

    Tomutonttu est le projet solo du finlandais Jan Anderzén, pierre angulaire du fantastique groupe Kemialliset Ystävät. Il est intervient aussi de façon plus ou moins appuyé dans Avarus et Anaksimandros.  Difficile de compter ses nombreuses collaborations avec tous ses collègues finnois du label Fonal (Kuupuu, Lau Nau, Fricara Pacchu...). Il a aussi sorti des trucs sur Ultra Eczema, Fat Cat, Dekorder, Taped Sounds, Lal Lal Lal, KRAAK...

    Site perso : http://www.kemiallisetystavat.com/tomutonttu/






    él-G / échec introspectif et bruits inquiets / Belgique

    Le cercle d'hommes s'élargit pour accueillir le profane dont les yeux avaient été temporairement scellés par un masque de silicone. Son parrain lui creusa deux trous au niveau des oreilles, et un pour la bouche. La cérémonie pouvait commencer.

    él-G – untitled track 2 from « der Prediger »

    Lentement la quarantaine de capuches noirs dégainèrent de longues épées, et les tendirent au centre du cercle. Le croisement des lames formaient une broussaille de dents acérées qui semblait menacer de s'abattre sur le profane et de le découper en quartiers. Une litanie s'éleva doucement, quarante voix inhumaines sortirent des capuches comme autant de tentacules sonores qui s'enroulèrent progressivement autour des oreilles de nouveau venu. Il serait bientôt prêt pour le Maître.

    él-G – untitled track 3 from « Der Prediger »

    Lentement le mur du fond pivota, et le Maître apparu aux yeux du profane qui avaient été enfin libérés. Immonde matrice cyborg, le chef de la nouvelle franc-maçonnerie était encore plus repoussant que ce que le novice avait imaginé. Son corps n'était qu'un tronc  gélatineux hérissés de composants électroniques ensanglantées, le tout planté sur une  dizaines de pattes mécaniques. Lentement, il pris place derrière le pupitre, l'assemblée se tut et les épées disparurent dans leurs fourreaux. Des pinces commencèrent à retourner méthodiquement les lambeaux de chairs du torse du Maître, et du fond de ses entrailles elles extirpèrent un moniteur qui se mit à parler :

    él-G – Capitaine Présent 5

    El-G est le chambellan d'un humour toxique venu du futur, Il est aussi la moitié d'Opéra Mort  et le tiers de Reines d'Angleterre.


    Une vidéo : http://vimeo.com/22184029?ab


    Site perso : http://elg2.free.fr/






    Un groupe surprise par 4 H.A.K. - Lyon

    Ax, Goo, Sarah Monn, Jean Bender du collectif H.A.K formeront un nouveau groupe mystérieux pour l'occasion. Il faut s'attendre à un set noise de transe moite tropicale.

    http://h.a.k.free.fr/

    Nb : Helm ne pourra pas jouer à Lyon alors qu'il fait partie de cette tournée, ce qui est fâcheux, car c'est très bien 


  • LARACE_web


    20H30 // PRIX LIBRE



    LA RACE (Amiens)
    noise dégénérée, avec des ex-death to pigs et headwar
    MP3 à choper ici
    vidéo :

    {youtube width="425" height="349"}JbAd5qsKURs{/youtube}


    COGNE&FOUTRE
    (Lyon)

    larsen audio-vidéo et cran d'arrêt sur image


    PLACARD (Oullins/Chambéry)
    punk-rock claustrophobe

  • MARVIN (Montpellier - FR)
    Korg vibratoire, math-riffs expiatoires et confiture transe-rock jubilatoire made in Montpellier (Trans-Am, Can et Oxes inside).
    Ils sont sur le deuxième douze salopard de SK records, et ça déchire:
    vous pensez à la cia.mp3
    discudanse.mp3


    leur myface:
    marvinband


    OVO (Milano-IT)
    sur photorock.com après leur passage à la Malterie

    "L'oeuf rapidement réduit à l'état de bris laissa place à OvO, double créature flirtant avec des mondes bruitistes qui font dire à certains que ce n'est pas de la musique. On les présente comme une entreprise libre, bruitiste et théâtrale, bref comme un truc hors norme qui n'accédera à la FM que lorsque que ZERO WATT sera N°1 au top 50 avec son steak haché. Sur le tapis de la Malterie, OvO se matérialise en une sorte de moine masqué frappant dans un premier temps une batterie et une guitariste-chanteuse, masquée elle aussi, un tantinet vamp avec sa robe fendue et ses dessous rouges et noirs. Musicalement, je m'attendais à un truc équivalent à un Katrina ou un Rita force 5+, j'avais sans doute raison mais les expériences cinématosoniques et ZERO WATT avait bien aplani et défriché le terrain facilitant l'absorption à doses massives de sons venus d'ailleurs, de Milan en l'occurrence. Le concert se déroula en deux phases et ce choix s'est avéré excellent. La première fut la plus rock, la plus accessible et continuait la préparation des oreilles et des neurones aux expériences sonores entreprises dans la seconde. Leur "rock", j'ose employer ce terme faute de mieux, à deux instruments, batterie et guitare, a un côté hypnotique, déstructuré, empreint des expériences passées ou actuelles ; ça va des débordements hallucinés d'unPINK FLOYD* hardcore industriel période pré-Meddle, des chemins parallèles à ceux empruntés par un KAS PRODUCT à des compos où la voix devient tribale sur des rythmes fous en passant par des phases bruitistes stridentes sous la forme d'un concerto pour violon et pédales torturés de phiphenomena. Bien qu'hypnotique, répétitif, le duo en devient baroque et acceptable plus facilement par des oreilles non vraiment formées. C'est alors que la chanteuse-guitariste s'empara d'un archet et se servit de sa longue chevelure pour sortir des sons carrément venus d'ailleurs, peut-être une matérialisation audible des sensations ressenties par les neurones de cette femme-violon ou un voyage dans le monde industriel. Et la suite oscilla comme un métronome sous acide entre musique et bruitisme mêlant violon, voix et basse non pas jouée avec les doigts mais avec des baguettes, sans oublier des percussions diverses trouvées dans l'ossature même de la salle. Pour autant personne n'a fuit, le silence se faisait même à certains moments délicats. Au contraire, leurs expérimentations savantes, l'éclosion d'une musique inhabituelle dont la voix parfois donne le rythme, s'avale, se gobe sans problème pour peu que l'on ait envie de sortir des sentiers battus. N'en croyant d'ailleurs pas mes oreilles, l'écoute de leur CD le lendemain matin au petit déjeuné m'a conforté dans mon jugement. Seul mon dernier, Ulysse, six ans, n'avait pas l'air trop d'accord : "Papa, ta musique, elle est nulle". Déjà l'esprit de contradiction... Mais il est vrai qu'au petit déjeuner les BETES de SCENES sont plus faciles d'approche, mais c'est une autre chasse. "

    OVO chez LOAD records : ovo

    un de leurs morceaux
    mammut.mp3
    Due Paia Di Cuori.mp3

    ASSHOLE PARADE (Gainesville-US)

    sur punkmeup.com à propos de leur dernier album en mars 2007
    "ASSHOLE PARADE
    est un groupe de hardcore trash rapide. Imaginez SEPTIC DEATH rencontrant NEGATIVE APPROACH, pour ensuite s’éprendre de JFA. Comme c’est le cas sur d’autres albums de la formation, les chansons se ressemblent à un point où elles sonnent pas mal toutes pareilles, et la voix rappelle YOUTH OF TODAY. Pour une raison quelconque, le groupe me transporte sur une de ces pentes de Westmount avec des amis et un skateboard. L’atout numéro un de ASSHOLE PARADE est leur façon de réinjecter une bonne dose de divertissement dans la musique (ce qui me rappelle pourquoi j’ai commencé à écouter du punk et du hardcore à la base). Le groupe écrit des pièces franches et sans conneries, dont une à propos de ce cochon d’acteur de droite pro-Bush de Mel Gibson. À découvrir si vous êtes un amateur de punk/hardcore rapide."


    BLACK SUMMERTIME (LYON-PUNK HARDCORE)
    blacksummertime.net/
    BlackSummerTime-breath_laterite.mp3
  • 22. magic barbecue
    Quelques liens de type html :

    MAGIC BARBECUE

    ANES ET BATEAUX

    SHEIK ANORAK









  • PETERKERNEL_web
    MER 09 NOV
    ▄▄▄▄▄▄▄▄▄
    20H30 - 6 euros
    LE SONIC
    la péniche face au 4 quai des étroits
    LYON 5 - M° Perrache
    http://www.myspace.com/soniclyon


    PETER KERNEL
    ▄▄▄▄▄▄▄▄▄
    trio pop-no-wave / Suisse
    http://www.peterkernel.com/
    http://www.myspace.com/peterkernel


    SHEIK ANORAK

    ▄▄▄▄▄▄▄▄▄
    solo noise-rock / Lyon
    http://www.sheikanorak.com/
    http://www.myspace.com/sheikanorak


    ALLIGATOR

    ▄▄▄▄▄▄▄▄▄
    duo basse-batterie pop / Lyon
    http://soundcloud.com/lisa-dx/alligator-def-01
  • DEERHOOF(Oakland / San Francisco / Tokyo)

    Dans un monde opaque où le bouleversement perpétuel de tous les aspects de l'existence semble être devenu l'unique phénomène stable, l'être humain persiste à éprouver la nécéssité intérieure d'établir des points d'ancrage solides, afin de structurer une identité marquée par l'incertitude et la confusion.

    Avec l'amitié, les Benson 100 S et la sauce barbecue, Deerhoof fait partie de ces piliers conceptuels permettant à l'Homme de tenir bon face à l'épouvantable instabilité de ce qu'il va bien devoir se résigner à appeler sa vie.

    Deerhoof, c'estdeux ou trois championsdiy fans de chuck berry et de john cage, assistés d' une héroïne de manga abordant des sujets aussi candides que le basket, les pandas chinois ou les vertiges de l'amour.

    Ensemble, ils offrent au monde une pop universelle, dansante et chaotique.Leur musique s'avère difficilement lassante, à cause des rythmes désarticulés et des mélodies souples mais tonitruantes qui la caractérisent: une atmosphère tantôt martiale et funky, tantôt décontractée et méditative.

    Un considérable ramassis de feignants a pris pour habitude de comparer Deerhoof à Blonde Redhead, tout ça parce que les deux chanteuses ont une voix de sucre d'orge et la peau jaune. Mais c'est n'importe quoi : Deerhoof est environ 1211 fois plus important, inventif et grâcieux.

    Ecoute :

    Deerhoof - Spitit Ditties Of No Tone

    Deerhoof - Holy Night Fever

    Deerhoof - Dummy Discards a Heart

    ou

    Deerhoof - Spiral Golden Town

    Deerhoof - Come see the Duck

    Tu vois.


    La dernière fois qu'ils sont passés à la maison ça ressemblait à ça :

    (clique sur le petit bouton en bas à droite du player pour passer en plein écran, croque un bout de chocolat au caramel, pense à tout ce que tu as fais de bien dans ta vie)


    {divxremote width="400" height="249" img="http://www.grrrndzero.org/Videos/GrndZero-Deerhoof2.jpg"}http://www.grrrndzero.org/Videos/GrndZero-Deerhoof.avi{/divxremote}
    No video? Get the DivX Web Player for Windows or Mac

    Et là ils viennent de sortir leur neuvième disque, Offend maggie.

    Ce qui ne change pas

    - Greg Saunier (fondateur-batteur-sosie de jim carrey) promène toujours son génie démentiel dans le rythme/entre le rythme/en dehors du rythme/partout dans les microns du temps.

    - Leurs nouveaux méga tubes demeurent capables de faire vaciller nos corps de joie, même dans les cirsconstances les plus douloureuses (c'est la saint-valentin, ta copine vient de te quitter pour un fan de Foals,tu es tout seul dans une chambre d'hotel 1ère classe mal éclairée).

    Ce qui change

    Une Vision :John Dieterich (seul élément du groupe susceptible d'apparaître dans les rêveries érotiques d'une jeune fille) est tombé sur une vidéo d'ali farka touré un soir en errant sur le câble. Alors il a bien réfléchi, attrapé une guitare acoustique et établi qu'infiltrer des petits bouts de blues malien dans ses parties de guitare était quand même super nécessaire.

    Une Bonne Suprise : Satomi la demi-gnome fragile en a marre d'être la fofolle kawai qui ne sert pas à grand chose. Elle se maturifie, nous livre toute la complexité rugueuse de son moi, son chant explore enfin d'autres émotions que "je suis une beauxardeuse joviale au pays des arcs en ciel, yopi yopi". Elle arrive même à jouer des lignes de basse décentes.

    Un remaniement de personnel bienvenu : ils sont à nouveau 4 ! Après un épisode à 3 (Jim Coen étant parti s'autonomiser dans les très bons Curtains), voilà Ed Rodriguez, guitariste de Gorge Trio et de Colossamite. Est ce que ça change fondamentalement quelque chose ? Dieterich nous répond par gtalk : "we are more relaxed to try different things".
    Il dit la Vérité. Jamais ils n'ont été aussi sereins, souples et désinvoltes.

    Ainsi donc, Deerhoof, Lyon, 10 décembre. Leur passage à Grrrnd tombera à point nommé pour faire advenir la féérie de noël.

    Un clip :

    {youtube width="425" height="344"}ZcNnCxrN2Xk{/youtube}

    +

    CLARA CLARA(élégance et vigueur)

    Les petits nous offriront leur tout nouveau set.

    http://www.myspace.com/claraclaraband

    +

    Parenthetical Girls (pop précieuse)

    +

    James Blackshaw - un guitariste paisible, en quête de la formule qui réunirait Jim o' Rourke, Philip Glass et un générique d'émission littéraire sur france 2.

    James Blackshaw - infinite circle

A LA UNE

GRRRND RADIO

RadioGZ

Un arc-en-ciel planté dans le béton.

1001 chansons offertes par les groupes qui ont joué à GrrrndZero.

Clique sur le poste !

GRRRND ZERO RECHERCHE !

Pour toute proposition, écris un petit mot à :

endurancezero@gmail.com