4 juin : une soirée tranquille




Dernière minute : Dan Deacon est obligé d'annuler toute sa tournée européenne pour raisons personnelles. Il jouera à Grnd en novembre/décembre. Il sera remplacé par on sait pas encore qui.

Kaugumi Party / Fuck Ginioux Festival :

Melt Banana (Waou Core - Tokyo)

Jean Louis Costes (chansons romantiques - sans théâtre ni nudité - Paris)

Sabot (Punk, Drum & bass - Tabor)

+ 1 autre truc

9 euros


Youpi, deux ans et demi après leur dernier passage, les Melt Banana reviennent à Grnd Zero ! L'année dernière, ils ont sorti Bambi's Dilemma, où on reconnaît aisément le groupe tokyoïte : 18 morceaux, 34 minutes, deux hommes, deux femmes, une guitare frénétique, un chant aigu, de la vitesse, des ruptures violentes et du bruit.

Ils se sont cependant injectés des doses massives de joie pure, une demi douzaine de tubes ultra-mélodiques à écouter en dansant sur une plage avec un clone d'avril lavigne parsèment le disque. J'écoute Bambi's Dilemma en boucle depuis un an, l'éclat futile de la nouveauté est passé, mais je crois bien qu'il s'agit de mon album favori de Melt banana. L'équilibre céleste entre punk sous crack et pop hystérique.


melt banana - crow's paint brust (color repair).mp3

melt banana - slide down.mp3

melt banana - cat brain land.mp3






Dan Deacon est un fervent promoteur de la débilité extatique. Il répand sa foi activement (environ 150 concerts/performances par an) avec un casio, un vocoder, divers bidules électroniques, et surtout son corps, avec lequel il chante, saute partout, éxécute des mouvements erratiques qu'on est bien obligés de rapprocher du concept de danse, le tout de préférence au mileu du public :


On devine aisément qu'il apprécie Devo, Raymond Scott et les jeux vidéo 8 bits. Il est par contre plus difficile de croire que ce demi-abruti a passé une maitrise de composition électro-accoustique (et pourtant si). Il a déjà une demi douzaine de disques à son actif, tous dévoués à la cause pop punk électronique mongoloïde. Le tout dernier, Spiderman of the rings, est sorti mi-2007 sur Carpak records.

dan deacon -big_big_big_big_big.mp3(extrait d'acorn master)

dan deacon - the crystal cat.mp3 (extrait de spiderman of the rings)




Le petit Jean Louis Costes est né le 13 mai 1954 à Paris. Après des études d'architecte, de nombreux voyages et une existence globalement dépressive, il se met sérieusement à la musique et déploie peu à peu son style si particulier, entre théâtre, chanson, cris, et, hmmm, roulements tout nu par terre.

Des performances brutes, aux textes crus, pouvant être taxées de "violentes" ou "trash" si on a vraiment envie d'être réducteur. Depuis une vingtaine d'années, il se produit infatigablement dans les squats, édite lui même des dizaines de disques et de vidéos, adulé par un micro public et dédaigné par la plupart des médias culturels... Et puis, il y a deux ans, il s'est passé quelque chose de bizarre. Son deuxième roman, Grand Père, est sorti chez Fayard. Il a eu des pleines pages dans Technitokart, s'est retrouvé invité à Paris Dernière et à Tout le monde en parle, où il oscillait entre accomplissement mécanique de la promotion et honte manifeste.

Depuis, Jean Louis a sorti un troisième roman sur une micro maison d'édition et continue de tourner dans les lieux alternatifs. Les benêts ne voient en lui qu'un apôtre scato provocateur (« vous faites passer costes ? Il fait toujours caca partout? Hahaha »). Ils ne voient pas qu'au delà du dégoût, de l'urine et du vomi, il y a une forme d'individu très rare, qui oscille entre le Moraliste, le Mystique et d'autres choses très strictes, qui tente de recracher toutes les horreurs que la société refoule et de nous rappeler très simplement que le vernis de civilisation recouvrant la Barbarie et la Sauvagerie est extrêmement fin.
Costes viendra donc le 4 juin. Pour une fois, il ne se mettra pas tout nu, ne posera pas de barbelés tout autour de la scène, ne violera pas de poupée gonflable, ne fouettera aucune beauxardeuse hystérique. Il sera tout seul, avec un synthétiseur, Digne et Grand.
Si vous avez des amis sympas mais un peu cons qui pensent que Didier Super est impertinent et drôle, il est vital de les amener avec vous.

D'accord, mais si je dois télécharger un de ses disques, je prend lequel ?

le très subtil NTMFN, chant d'amour éternel dédié à Kool Shen.

http://www.costes.org/


Et un petit texte de Digo sur Sabot, légèrement pompé sur le site du festival des Musiques Innovatrices :

Monsieur à la basse, madame à la batterie ! La section rythmique issue du trio folk-punk FORETHOUGHT fait preuve d'une complémentarité parfaite en explorant les multiples possibilités qu'offre le tandem basse/batterie. Le duo SABOT a été fondé à San Francisco en 1988, s'est expatrié en République Tchèque en 1993 et s'est depuis produit dans plein de pays au monde (de l'Indonésie à l'Amérique du Sud). De la drum'n bass en bonne et due forme, avec un son gros, gras et enveloppant. Qu'on se le dise, c'est l'un des groupes de référence en la matière, voire LE groupe de basse/batterie instrumental (euh avant que Lightning Bolt ne se forme, en tout cas). Si vous formez un duo comme celui-là, vous serez inévitablement comparés à eux un jour ou l'autre, parce que c'est comme ça. Ils débarquent avec un nouvel album, Further Conversations (leur 11ème) assez attendu, le précédent (D.I.O. oui oui c'est bien ça le nom de l'album précédent) datant de 2005. A ne rater sous aucun prétexte !

Deux mp3 :


Crime Scene Return.mp3

Start to Finish.mp3

21 mai : Skeletons & the kings of all cities + Chewbacca - Grnd gerland - Prix libre



Que les Skeletons & the kings of all cities soient à ce point inconnus touche au pur scandale. Groupe de brooklyn à géométrie très variable (entre 4 et 20 membres), ils pratiquent l'art des collisions improbables : pop, soul, noise psychédélique, polyrythmies maliennes, guitares afro-beat, basses funk... oui, un joyeux bordel.

Sur disque, ils sont sympathiques, mais c'est en live que l'on s'approche de la partouze biblique digne de la page 34 de l'Ancien Testament : imaginez 80 % des groupes Tzadik et Ipecac + Sun Ra + Arthur Russell + Animal Collective qui joueraient tous en même temps... ça vous donnera une petite idée de leurs prestations.


Je met tout de même un mp3 :

skeletons & the kings of all cities - what they said


Chewbacca est un duo Batterie/Voix, composé de Andrew "Duracell" Dymond et de Damien "l'homme aux mille projets" Grange. Ils ont la particularité de répéter en concert, de jouer dans le noir (sans doute par timidité) et d'être très forts. On peut voir une vidéo dans la rubrique Grnd Video (comme par hasard).






PROG Mai-été 2008

Des descriptifs plus détaillés de chaque date sont (parfois) postés en dessous de la liste générale.


GRND VAISE (69 rue gorge de Loup - 69 009 Lyon - métro gorge de loup)


4 JUIN : KAUGUMI PARTY / Fuck Ginioux Festival
20h 30 / 01 h 30
Melt banana
(Waou core from Japan)
+ Jean Louis Costes
(chansons romantiques - fr)
+ Chewbacca
(bête à poils - Fr)
+ Sabot
(duo basse/batterie - république tchèque)
9 euros
et encore je suis sympa


23 Juin : Adolescents + White Flag + Burning Heads
(Under a big black sun - 8 euros)

24 Juin : Dirtbombs + Buttshakers
(Under a big black sun - 10 euros)

3 juillet : Les Thugs !!!!
+ Marvin +
Iku
(under a big black sun - 10 euros)



GRND GERLAND
(40 rue pré gaudry - 69 007 - métro jean Jaurès)


30 mai : Gablé + Lapin Machin
- (orga ubik)

1er JUIN : OFF MINOR + LE PARTI + 12XU + YULIA DARWIN
- (Sick again) - 5 €

2 Juin - Deerhunter + High Places
+ Six Organs of Admittance + Julien Dupont - Yeah ! Organisé par motherfucking Dupont et Kaugumi - PRIX LIBRE

6 Juin - Projection vostf Bryan Boyce + Performance mecanico-lumini-sonore Pierre Gordeeff - PRIX Libre

8 Juin : Gueules d'Amour @t Work (ciné-danse + théâtre + concert) - PRIX LIBRE (ink)

11 Juin : Les Bëtes de scène (garage rock'n'roll) + Bronzy Mc dada (blues punk) - 3 ou 5 euros comme tu veux

19 Juin : Autistic Youth + State Poison + Yulia Darwin - 5 euros
(tu viens ou tu crains org)

20 Juin : JEAN LOUIS + Urbantramper & 10,000 times Glorious + Sharon Tate - PRIX LIBRE (iNk)

7 Juillet : Dragging an Ox through Water + Hector Muros + Noize of my navel - PRIX LIBRE (iNk)




2 Septembre : The Locust + Fat 32 + Socrates (Grnd Zero Vaise ou Gerland, on sait pas encore) - Peut être 7 euros





>>> La liste complète des concerts 2007 / 2008 >>>


* bon, n'écoutant que son courage, un des rédacteur du site a tenté des codes-couleur pour différencier les styles musicaux des groupes programmés (folk de hippies barbus & pop gentille, rock conventionnel, musique de snobs, rock-punk-noise-machin-core, post-néo&math, pop-stars académiques, cultures électroniques, musiques du monde, autres groupes sympas, trucs incroyaaables, expos de beauzartys, et j'en passe) comme ça vous y verrez plus clair… pas vrai ?

Lire la suite : PROG Mai-été 2008

12 mai : Aids Wolf - Prix Libre




Des loups qui transmettent le SIDA aux humains par le biais de leurs chiens-chiens domestiques, c'est une légende urbaine comme seuls les québecois savent en produire, ça n’existe pas.
Par contre, des nerds de montréal un peu freaks (mais très hypes) qui nous transmettent, à grands renforts de guitares dissonantes et survoltées, une furieuse envie de sauter partout en hurlant, eux ils existent, et ils s’appellent Aids Wolf.
Avec à leur tête une chanteuse charismatique barrée à souhait, ces quatre-là assènent un No-Wave-Noise-Hardcore (excusez du peu) largement héritier d’Arab on Radar, et très proche de groupes tels que The Locust, An Albatross, Athletic Automaton, Made in Mexico… Logiquement signé sur le mythique label Skin Graft, Aids Wolf est connu pour ses lives furieux à même le sol qui transcendent le public à la manière d’un Lightning Bolt de guitares stridentes.
Indispensable aussi : admirer les magnifiques sérigraphies que réalisent la chanteuse et le batteur d’Aids Wolf au sein de leur atelier Seripop !

www.seripop.com


Sinon, un morceau de leur premier disque :

aids wolf - spit tastes like metal.mp3

Et un autre, de leur deuxième album, qui ne sort qu'à l'automne prochain :

Aids Wolf - Unknown Title.mp3


Quelques images de leur tournée européenne précédente :






Et une photo qui respire la santé mentale :







11 mai : Xiu Xiu - PRIX LIBRE

ANORAK PARTY 1

Xiu Xiu est un de nos héros (numéro sept ou huit dans notre Top 10 Mondial Collectif). A l'origine, c'est le projet de Jamie Stewart, un monsieur extrêmement talentueux, perturbé dans sa pré-adolescence par David Bowie et le post punk de Joy Division. Songwriter génial, sa voix de chèvre mutante a cependant tendance à déconcerter les plus sensibles lors des premières écoutes. Il fut assez vite rejoint par sa cousine, et en ce moment ils sont quatre, dont le percussioniste Ches Smith (qui a joué avec Fred Frith, Marc Ribot, Secret Chiefs 3...).
Noise, electro, folk, pop, rock expérimental, Xiu Xiu mange de tout.

Parfois il trouve que la vie est laide et banale :

xiu xiu - clowne towne.mp3
(tiré de Fabulous Muscles)

A d"autres moments il se lance dans des tubes héroïques :

xiu xiu - i luv the valley oh.mp3 (pareil)

Quand il est un peu fatigué c'est la cousine qui chante :

xiu xiu - hello from eau claire.mp3 (tiré de The air force)

Parfois ça lorgne vers l'étrange :

xiu xiu - Child At Arms.mp3 (tiré
du dernier album, Women as lovers, produit par Greg "batteur de deerhoof" Saunier)

Mais le plus souvent il ne va simplement pas très bien :

xiu xiu - White Nerd.mp3

On peut lire les (très bons) textes de tous ces morceaux juste là.

Il a aussi de jolis clips (venant eux aussi de Women As Lovers) :
















No Snow/Brutal Vainqueur et Cheap Electric joueront également.

GRAND DRAKKAR NOIR



Fun vient du grand Nord. De Finlande plus exactement. Adorateur des premiers projets de Mr Albini, le trio balance une noise tranchante, dynamique et mordante. Pour vous faire tout de suite une idée, voici une chanson extraite de leur premier 10" éponyme autoproduit en 2002 (avec un clin d'œil au « Kerosene » de Big Black dès les premiers riffs…).

Fun: Sportscoat

En 2004, Fun sort son premier album : « Szklarska Poreba » (les langues slaves -merci zozzal- sont un véritable miel pour les oreilles, non ?). Un disque homogène tout en urgence et grincements, une digestion parfaite de Jesus Lizard ayant mangé Shellac et dégusté Giddy Motors. Et tout ça sans souffrir de la comparaison, au contraire, avec une forte personnalité et beaucoup d'aisance.

Fun: Big Lies

Fun: Alcohol

Un deuxième album (« Zu-Pa ») vient de sortir et ils sont très fiers de l'avoir fait enregistrer chez le Harry Potter de l'underground, leur héros suscité. Et pourtant, ce deuxième effort est un poil au dessous. Les compos gardent toute leur efficacité, mais c'est justement le son qui est trop lisse (Albini devait encore écouter AC/DC dans son Ipod au lieu de se concentrer sur le groupe jouant derrière la vitre, comme il a, je l'espère, fait pour Dionysos…), les angles qui sont trop arrondis et le charme qui n'est plus le même…

Mais n'enterrons pas Fun trop vite, car c'est certainement en live que le groupe laisse le mieux s'exprimer sa spontanéité et sa hargne ! Rendez-vous est pris le 28 mai au salon de Grnd Zero Gerland, où Fun fera une halte sur sa tournée européenne.

http://www.myspace.com/noisecorewalze

A LA UNE

GRRRND RADIO

RadioGZ

Un arc-en-ciel planté dans le béton.

1001 chansons offertes par les groupes qui ont joué à GrrrndZero.

Clique sur le poste !

MAR 10/12 : ACCOU + BEAR BONES LAY LOW + RAYMONDE
MAR 10/12 : ACCOU + BEAR BONES LAY LOW + RAYMONDE

le GZ Comedy Club présente :
ardi 10 décembre
 [ ... ]

VEN 13/12 : FRANCE SAUVAGE + INDRA MENUS x JOE MILLION + UBINO GT + SOMATICAE
VEN 13/12 : FRANCE SAUVAGE + INDRA MENUS x JOE MILLION + UBINO GT + SOMATICAE

Pusing Kawan ! présente : 13 décembre 2019 po [ ... ]

SAM 14/12 : THE EX + TAULARD
SAM 14/12 : THE EX + TAULARD

  20 h 30 - autour de 10 balles si tu peux [ ... ]

JEU 12/12 : BALIR + ULTRA MOULE + TOP SECRET + PLUS PLUS PLUS
JEU 12/12 : BALIR + ULTRA MOULE + TOP SECRET + PLUS PLUS PLUS

Le Lyon Antifa Fest revient cette année pour so [ ... ]